Qu’est-ce qu’on mange ? #4

Repas végétalien

Après une semaine riche en tofu (session de rattrapage ici), je suis revenue à un mode alimentaire à peu près normal la semaine suivante (qui était la semaine pré-Noël) (assez rarement synonyme de grands magasins pour moi parce que je suis accro aux commandes en ligne) (du coup alors que tous les gens normaux sont dans les boutiques, moi je passe ma vie à La Poste et dans les Relais Colis).

Dimanche, après une journée en famille passée à bien manger, je n’avais pas trop envie de cuisiner le soir. Résultat : velouté de chou-fleur préparé rapidement, accompagné de choux-fleurs à la thaï (que j’avais cuisinés la veille au soir), d’une salade verte et de « frites de tofu » (il me restait un dernier morceau de tofu à utiliser). Le velouté de chou-fleur est une valeur sûre, les choux-fleurs à la thaï m’ont beaucoup (beaucoup) plu mais les frites étaient un échec : je pense que je n’ai pas mis assez d’huile ni de sel, mais elles étaient un peu sèches et pas très goûtues. Pour compenser, j’ai pris un peu de Brownie sans cuisson (préparé la veille, aussi) (c’est si concentré qu’on ne peut pas en manger beaucoup à la fois).

repas végétalien

Le fromage qui pue sur la droite, c’est pour Cher&Tendre (sinon ça faisait trop de chou-fleur pour lui, il a dit)

Lundi, à nouveau effort minimum (il y a des jours, comme ça, où je n’ai pas envie de cuisiner) (donc à moins que mon frigo et mon compte en banque ne soient vides, je ne me force pas) : je me suis contentée de faire une soupe de radis (avec fanes) et de verts de chou-fleur (on ne jette rien !), ainsi que du beurre de noix de cajou (je m’étais représenté ça comme un truc pénible, mais avec un Vitamix, ça prend environ 3 minutes). Du coup on a diné un trio de soupes multicolores (j’avais rapporté du Borsch végétalien trop bon du déjeuner dominical – pourtant j’aime pas la betterave…), il restait du velouté de chou-fleur et la soupe de radis étant verte, c’était trop joli. Le tout avec des toats tartinés de beurre de cajou : simple mais efficace. C’était un peu léger, alors j’ai mangé (pas mal) de brownie sans cuisson pour terminer.

Repas végétalien

Mardi, je n’avais pas Gym suédoise pour cause de dos en petits morceaux, et j’ai enfin pu acheter des panais (l’envie m’était venue lors d’un échange avec Mély et je n’en avais pas trouvé alors, frustration intense). Je n’en avais pas mangé depuis au moins un an, et j’ai choisi de suivre la recette toute simple de Mély. Pour apporter un peu de douceur, j’ai tenté de mettre une cuillère à café de Maca (j’ai un article en préparation sur les super aliments depuis au moins six mois…) dans le Vitamix avant de manger : c’était très bon. En plat principal (sauf si j’en mange des tonnes, je considère toujours ma soupe comme l’entrée nécessaire de l’hiver) (je suis hyper triste les fois où je dois manger sans soupe en cette saison), une salade de lentilles beluga (en raison de leur couleur et de leur forme, on parle de « Caviar végétal » alors j’avais hyper envie d’essayer) (mais ça a un goût de lentiles, hein) avec de la mâche, des cubes d’avocat, des cubes de tofu lacto-fermenté et une petite vinaigrette). Le tofu lacto-fermenté, même combat : j’en avais entendu parler mille fois, et je n’avais pas encore testé. Bilan : je trouve que ça a la consistance et un peu le goût d’une tomme (le fromage) un peu fade. Donc j’aime bien, surtout en cubes dans une salade (ou même en cubes à grignoter en faisant à manger…).

repas végan

Mercredi, c’était le Noël des copines : petite soirée avec mes amies d’enfance (et aussi de maintenant, en fait), à manger de bonnes choses et boire  du bon vin – ou du champagne, ça dépend des années. Cette année, pas de saumon ni de foie gras pour moi, mais j’avais apporté un plateau de crudités, une tartinade de poivrons trouvée à Monoprix, une boîte de faux gras et un reste de lentilles de la veille. J’ai aussi fait un sort à une bonne partie de la boîte de Pringles. En dessert, j’avais trouvé des wagashi (petite pâtisserie japonaise) (sans oeufs ni lait, bien sûr), mais ils n’étaient malheureusement pas très bons. J’irai en manger de bons, un jour ! (on m’a notamment donné une adresse très sympa que je dois encore tester…)

(pour des raisons qui ne sont pas liées à mon taux d’alcoolémie – car j’étais sobre en début de soirée, tout de même – j’ai oublié de prendre une photo de notre jolie table)

Jeudi, après ma courte nuit alcoolisée de la veille, je n’avais qu’une hâte en rentrant du travail : manger, dodo. C’est à ce moment que tu bénis le ciel de t’être organisée pendant toute la semaine parce que tu trouves : de la soupe, du sarrasin déjà cuit et des lentilles déjà cuites dans le frigo. Résultat : un bol de soupe de panais et un grand retour du bol végétarien, avec sa céréale (le sarrasin), sa légumineuse (les lentilles), et son légume, qui faisait aussi office de sauce en l’occurrence, puisqu’il s’agissait d’un reste de courgettes au lait de coco et au curcuma, également en provenance de mon repas dominical (oui, quatre jours, c’est un peu limite, je dois avouer que je suis une warrior des dates limite de consommation : si ça sent bon, j’y vais, en général !) (bien sûr avec les produits non-animaux, on prend moins de risque d’être méchamment malade le cas échéant).

Bol végétalien

Ca ne paie pas de mine, mais c’est très bon. Visiblement, il me restait des petits bouquets de chou-fleur qui ont fini dedans également.

Vendredi, pour ma première soirée de ce week-end de quatre jours, j’ai choisi l’option « Mamie-Smooth » : j’ai regardé Koh-Lanta (ainsi, je sentais la présence de Cher&Tendre qui avait rejoint sa famille) en jouant à Restaurant Tycoon, le tout en mangeant une bonne soupe de potimarron (je crois que Cher&Tendre commence à attendre la fin de l’hiver parce qu’il en a sa claque du potimarron, mais je ne me lasse pas), avec une grosse assiette de salade un peu façon « mezzé« , soit un mélange de verdures, du « faux » parmesan, du houmous, des tomates séchées, de la purée d’ail (tuerie intersidérale, j’en ai même mangé au petit déj le lendemain) (ouais je sais) (mais Cher&Tendre était parti) (et puis c’était plutôt un brunch, hein), des radis, du pain et de l’avocat.

Mezzé végétalien

Samedi, deuxième tournée de potimarron, cette fois-ci à la thaï (pour faire plaisir à Copine de Londres), avec dans mon bol des cubes de tofu soyeux (Copine de Londres n’aimant pas trop les trucs spongieux dans sa soupe, je me suis abstenue de lui en mettre) (je ne suis pas exactement la recette du lien : je me contente de suivre les indications quant aux épices et autres arômes, mais sinon je fais juste avec du potimarron et à la fin, je blende tout – après avoir enlevé les bâtons de citronnelle) (mais j’ai déjà fait la vraie recette, et c’était bon).

Soupe de potimarron végétalienne

Ah oui tiens j’avais oublié que j’avais mis des bouts de salade dessus, pour compenser l’oubli de coriandre.
En termes de présentation, c’est vraiment service minimum, mais j’avais eu shiatsu thérapeutique juste avant, j’étais très fatiguée.

Ainsi se termine cette semaine pré-fêtes, qui est aussi la quatrième de la série « Qu’est-ce qu’on mange ? ». Ca me fait toujours un peu bizarre d’écrire des billets où je raconte ce que j’ai mangé, mais d’après les échos, c’est utile pour certaines personnes (et ça en fait marrer d’autres), alors pourquoi ne pas continuer, après tout (et puis moi, ça m’amuse toujours à ce stade) ? D’ailleurs, ça me permet aussi de regarder mes menus d’un oeil un peu extérieur, et avec un peu de recul. Je m’aperçois par exemple que depuis une dizaine de jours, je commence à faire tourner les mêmes recettes, notamment parce que ça fait un bout de temps que je n’ai pas pris le temps de trier et noter de nouvelles recettes. Heureusement, j’ai eu des super bouquins de cuisine pour Noël.

décembre 30, 2012

Étiquettes : , , , ,
  • Pour mon premier commentaire je vais simplement te dire que je te lis très régulièrement et que ce blog m’enchante à chaque post davantage…
    J’avais prévu d’être pénible et de te demander si tu pourrais faire un article sur les superfoods mais je vois que tu y as pensé, donc finalement je suis pas (trop) exigeante.
    C’est vrai que je m’efforce depuis plusieurs mois de manger mieux et bio, je suis donc tombée sur tous ces produits en biocoop mais je suis perdue : quelle quantité pour quels effets ?
    En tout cas merci pour ce blog 😉

    • Hihihi, merci pour ton premier commentaire ! 🙂
      Avant que mon article ne voie le jour (car je ne suis pas toujours très rapide quand il s’agit de remonter mes manches pour rédiger un billet construit et plein d’infos sérieuses…), je peux au moins te dire que la plupart de mes « super aliments » viennent de chez Sol Semilla : http://www.sol-semilla.fr/content/12-super-aliment

      Ensuite on appelle superaliment tout et n’importe quoi et chacun a sa sensibilité, donc en effet, on se perd vite ! En tous cas, manger mieux et bio, c’est déjà cool. 🙂

      Quant aux quantités pour les effets, là encore, ça dépend énormément de l’aliment en question (souvent, la « posologie » est indiquée sur le paquet).

      Si ça t’intéresse, ça peut être utile de te faire accompagner par un(e) naturopathe dans ta démarche : ils sont généralement très calés en nutrition et super aliments, et peuvent te donner des conseils qui te correspondront bien. 🙂

      Merci de ton commentaire et bonne année ! 🙂

      • Coucou et bonne année à toi aussi !
        Merci de m’avoir répondu, je vais me pencher sur tout ça…
        Le naturopathe j’y pense depuis longtemps, mais je ne veux pas en choisir un/une au hasard, hors personne de mon entourage n’a consulté.
        Je suis sur Toulouse, quelqu’un à me recommander à tout hasard ?
        À bientôt 🙂

        • Oh oui je te comprends !
          Je ne connais personne sur Toulouse (enfin si, une amie, mais pas naturopathe).
          Tu peux peut-être regarder sur le site de la fédération ?
          http://fenahman.org/
          Je peux demander à ma naturopathe si elle connaît quelque de son école, par exemple (le Cenatho), sinon. 🙂

  • C’est marrant de lire ton menu de la semaine, j’aime bien 🙂
    Ça me rappelle que je pourrais faire un peu plus de soupe, utiliser mon sarrasin grillé du placard et essayer le tofu lacto-fermenté.
    Bonnes fêtes de fin d’année !

    • Hmm j’adore le sarrasin grillé ! Je n’en achète jamais en me disant qu’il suffit de torrefier légèrement le mien avant de l’utiliser, mais en fait j’ai toujours la flemme. 🙂
      La soupe, j’aime tellement ça (là j’ai une gastro, j’ai interdiction de soupe, frustration).
      Bonne année ! 🙂

  • Ah moi aussi j’adore la soupe en hiver, souvent un seul légume mélange à la pomme de terre et épices variées …. Les lentilles , c’est une fois par semaine aussi, mais toujours chaudes , du coup tu m’as donné envie de refaire en salade tiens 🙂

    • Moi aussi c’est plus souvent chaudes, pas forcément une fois par semaine, en général, je fais une semaine lentilles, une haricots, une pois chiches, haha !
      Je suis beaucoup trop flemmarde pour mettre des pommes de terre dans mes soupes, chez moi c’est légumes seuls (si je veux épaissir, je mets des flocons de riz 5 minutes avant la fin de la cuisson) ! 😉
      Mais tu me donnes envies d’une petite soupe patate-poireaux. 🙂

  • Chouette ces récaps, ça me donne des idées de repas simple (au bon sens du terme).
    Et moi aussi je me rend compte que je devrais faire plus de soupe! Et essayer le tofu lacto-fermenté… Et avoir un vitamix 😉

    • Je suis contente que ces récaps te plaisent ! 🙂
      Je pense que la soupe et le tofu lacto-fermenté sont plus accessibles que le Vitamix, dans un premier temps.
      Mais après quelques mois, je peux te dire que je ne regrette absolument pas ce cadeau !!! (surtout quand je pense à ce à quoi ressemblerait un sac à main à ce prix au bout de 4 mois…) 🙂

  • Oui, c’est sympa de voir tes menus ! Et pour ceux qui commencent dans le végéta*isme, c’est toujours bon de voir ce que les autres font !
    (Et vives les restes quand on n’a vraiment pas l’énergie de cuisiner)

    PS: Koh Lanta ?!? Hahaha !

    • Koh Lanta ! En plus c’était l’épisode où ils devaient manger d’énormes vers vivants, c’était affreux.
      Je n’ai jamais été très TV réalité, mais mon copain a tendance à scotcher un peu ce qui passe… du coup, j’ai pris l’habitude d’entendre Koh Lanta en fond sonore quand je ne sors pas le vendredi soir, haha, la honte !!!
      Merci pour ton commentaire. 🙂 Pour moi qui débute, c’était en effet sympa de voir ce que d’autres faisaient, alors je me suis dit que j’allais apporter ma petite pierre à l’édifice ! 🙂

  • « Le fromage qui pue, c’est pour Cher&Tendre (sinon ça faisait trop de chou-fleur pour lui, il a dit) » –> 😀 Je troque son fromage qui pue contre du chou-fleur thaï, pour goûter 🙂

    Cher&Tendre aime bien le brownie cru ?

    Très bonne idée de rajouter de la maca dans la mousseline de panais (j’ai hâte de voir ton article sur les superaliments 😀 ) !
    Ca me fait penser que j’ai inventé une nouvelle recette avec du panais, et un super aliment (j’en ferai peut être un article, tiens) 🙂

    Pour le tofu lacto-fermenté : je ne sais plus si on en a parlé.
    Donc, quitte à me répéter, je te remets ici mon histoire avec lui 🙂
    Ca fait (au moins) 2 ans que j’en entends parler. Je l’ai découvert dans un petit livre (éditions Anagramme, sur le soja & ses différentes formes).
    Dès que j’en ai lu ces bénéfices (plus digeste, protéines plus biodisponibles que dans le tofu simple, présence de vit B12…), je me suis dit : « Il me le faut » (c’était il y a 2 ans hein, donc).
    Je me souviens, à l’époque, j’avais ramé pour en trouver (Mély = têtue) : j’avais fait 3 magasins autour de chez moi, 2 super loin (mais réputés pour avoir des produits bio originaux), et j’avais été sur le site de Sojami (qui en fait, donc), pour voir les magasins autour de chez moi. Ben, rien à y faire, je n’ai pas réussi à en trouver.
    J’étais frustrée.
    Une amie m’en a reparlée il y a 2 mois environ : elle connaissait, et en consommait régulièrement.
    Lorsque je lui ai dit que j’en avais goûté, elle a poussé un petit cri d’exclamation (ça m’a surprise, d’ailleurs, hihi), et la semaine d’après, elle m’invitait chez elle pour que j’en goûte (c’est trop mignon, non ?).
    Résultat : j’ai trouvé ça super bon. J’ai goûté celui aux olives.
    Quand je goûte à quelque chose de nouveau, j’aime bien goûter nature, mais ensuite, j’aime bien goûter les parfumés 🙂
    Celui aux olives est bon (pour moi).

    Ton plat de « bol végétarien » du jeudi me fait envie.
    C’est vraiment tout simple, mais ça a l’air super bon (et, c’est bien connu, ce sont les choses super simples qui sont, parfois, le meilleur !).

    J’ai bien aimé ton appart sur la purée d’ail avec le « Cher&Tendre était parti » 😀

    Et, pour la note de fin : fais comme tu veux (il faut toujours que ça reste une source de joie pour toi, jolie Smooth), mais sache que moi, j’adore lire ces notes 🙂

    Linavi –> le brownie sans cuisson, Smooth a pensé à tout : elle nous a mis le lien vers cette recette (il faut cliquer sur le mot « Brownie », la première fois qu’elle en parle, dans l’article. Elle en parle 2 fois, et le lien est sur le premier :-))

    • Waouh, quel beau commentaire !
      🙂
      J’ai adoré le chou fleur à la thaï, j’avais mis de la purée d’amandes complète à la place de celle de noisettes (je n’aime pas la noisette, donc je n’ai pas cette purée chez moi !) et ça marche bien aussi ! C’est à refaire ça change vraiment de velouté de chou fleur que je fais toujours ! 🙂

      Cher et Tendre n’aime pas le brownie sans cuisson, non. On a goûté ensemble une première fois, aucun de nous n’a aimé ! Le lendemain, j’ai regoûté et là, mes papilles ont accepté… et apprécié. Le jour d’après, j’étais devenue fan. Mais lui n’a jamais vraiment regoûté, en fait. Et puis il mange régulièrement des gâteaux classiques, avec produits animaux et sucres raffinés, je me demande si on peut vraiment apprécier les deux en parallèle ? C’est tellement différent !

      Le bol végétarien est clairement l’une de mes « comfort food » ! J’ai particulièrement apprécié celui-là, je trouve les lentilles beluga très bonnes et les courgettes au lait de coco préparées par l’amie de la tante de Cher&Tendre (qui est végétarienne et nous avait mitonné un menu 100% végétalien) étaient vraiment bonnes (je les ai d’autant plus appréciées que je n’avais pas mangé de courgettes depuis cet été !) 🙂

      Pour l’histoire du tofu lacto-fermenté : hihihi, je la connaissais, celle-ci. Mais noooooon tu ne radotes pas. 😉 Par contre merci de me l’avoir redite, parce que j’avais oublié qu’il s’agissait de tofu aux olives et que je m’étais alors dit que je devais absolument goûter ! Prochain achat, donc : le tofu lacto fermenté aux olives (vu ma passion pour les olives, ça devrait me plaire). 😉 Je ne savais pas qu’il contenait de la vitamine B12, voilà qui est tout bon ! Bon il faut que j’attende d’être bel et bien sortie de ma gastro (pfffff) pour avoir droit de manger à nouveau autre chose que du riz et des pommes de terre écrasées. 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *