Qu’est-ce qu’on mange ? #3

Troisième semaine de menus : je me trouve d’une constance à toute épreuve. Si j’atteins la cinquième, je me fais un cadeau pour récompenser ce sérieux bloguesque.

La semaine alimentaire passée pourrait se résumer ainsi : comment manger végétalien quand on rentre tard le soir et qu’on s’aperçoit qu’on a 4 kilos de burgers de tofu sur le point de périmer dans le frigo ?

(car j’ai tendance à faire des commandes assez conséquentes sur « Un monde vegan« , qui me permettent de m’assurer plusieurs semaines de fauxmages et simil-carnés, vu que j’en mange de manière assez épisodique. Ces dernières semaines, c’était tellement épisodique que tous les produits se sont dangereusement approchés de leur date limite de consommation sans que j’y aie touché)

Voilà ce que ça donne :

Dimanche, je n’avais pas encore réalisé l’ampleur des dégâts en terme de tofu du frigo. J’ai donc gaiment remis le couvert avec le même menu que le dimanche passé, à savoir soupe de chou rouge (qui était d’abord bleu schtroumpf, pour mon plus grand plaisir) (il me restait 600g de chou rouge de la semaine passée), bratlinge allemands, salade verte et vegan sour cream.

 Plateau du dimanche

En dessert, un roudoudou (vous aussi vous appeliez ça comme ça, non ?) de mes chaussons de l’avent.

La photo est floue et moche mais j'étais dans le noir.

La photo est floue et moche mais j’étais dans le noir.

Lundi, j’ai compris que j’allais manger du tofu jusqu’à l’indigestion cette semaine-là et ai donc commencé avec un burger Robinson (super bon) (le deuxième du paquet que j’avais entamé le samedi) (en fait c’est pas un burger, c’est un steak de soja assaisonné, qu’on peut – ou non – mettre dans un burger). Je l’ai accompagné de salade, de dés de potimarrons cuits au four (je les avais faits la semaine passée, ils avaient bien tenu le coup), de brocolis à la vapeur, de rillettes de tomates (oui, ENCORE) (mais j’en avais pas fait la semaine précédente, quand même) (j’avais pensé à mettre les graines de tournesol à tremper dimanche soir) (ce qui est en fait la seule étape compliquée de la recette : penser au trempage) et d’un reste de Faux gras qui avait été entamé le dimanche midi lors d’un déjeuner familial (avec une tranche de pain complet sans gluten pour tartiner).

J'ai déjà dit que j'adorais le brocolis ?

J’ai déjà dit que j’adorais le brocolis ?

Mardi, le soir du sport jusqu’à 22h (j’ai d’ailleurs décidé de supporter stoïquement cette année, mais l’année prochaine, je n’accepterai de donner que des cours le matin ou le weekend – faire du sport à 7h45 le lundi PUIS à 21h le mardi, c’est juste un meurtre de ton énergie et de ta bonne humeur de la semaine), j’ai tenté une nouvelle technique pour mieux dormir : en général, je rentre à 22h30, affamée, je prends une douche et mange des trucs méga consistants à 23h00 : je vous laisse imaginer comme je dors bien, le ventre plein, les cheveux mouillés et alors que je sautais partout en criant il y a à peine deux heures ? Donc la nouvelle technique : manger très peu en rentrant. Bol de chou rouge + mini salade Exki (ce soir-là je me suis dit que la vie à Paris avait quand même des avantages, à savoir pouvoir acheter une salade bio végétalienne sur la route entre le sport et chez toi à 22h en semaine).

(et bon du coup, faire une photo de soupe + de salade toute prête à 23h le mardi = intérêt limité)

Mercredi, soirée boulot / anciens élèves. Bref un truc type « Discours jusqu’à 21h30 + champagne et petits fours pas végans du tout ». Du coup, j’ai appliqué le conseil souvent lu sur les blogs de végétaliens : j’ai mangé avant. J’avais apporté du sarrasin (qui a cuit pendant que je dînais lundi soir), un peu de rillettes de tomates séchées, une mini salade Exki (Bornéo) (j’en avais acheté deux la veille) et un steak de tofu, cette fois-ci plus Robison, mais Mexican (c’est moins bon) (mais correct). Je suis assez contente de cette méthode, en fait : je suis arrivée au cocktail rassasiée, j’ai beaucoup moins souffert que mes voisins pendant les discours et ensuite j’ai bu deux coupes de champagne le ventre bien plein, et non avec quatre petits fours en guise de dîner. Et finalement, dîner à 19h, à condition de se coucher avant minuit (ce que j’ai fait) (oui je n’ai pas fait long feu au fameux cocktail, mais rappelez-vous que je suis anéantie le mercredi, rapport à la gym du mardi soir), c’est vraiment agréable : on s’endort sans être en pleine digestion, mais sans avoir faim non plus.

Comme pour le Robinson de la semaine dernière, la composition n'est pas nickel, mais pas trop horrible.

Comme pour le Robinson de la semaine dernière, la composition n’est pas nickel, mais pas trop horrible.

Jeudi, après être allée prendre un verre et en rentrant vers 21h, je me suis aperçue qu’un autre produit « tout prêt » végétalien de mon frigo réclamait mon attention : c’étaient des « Lunes végétaliennes« , qui m’avaient attirée à Biocoop et ne me faisaient plus envie du tout depuis 2 semaines dans le frigo. Mais comme il ne fallait pas jeter, j’en ai profité pour ne pas cuisiner et mangerquelques lunes avec des restes de brocolis, de salade et de rillettes de tomates séchées (et des bouts d’avocat qui allait mourrir, aussi). En fait, elles étaient super bonnes. Bien épicées, avec plein de potimarron dedans mais assez d’huile de tournesol aussi pour donner un petit goût « nuggets » après cuisson à la poêle (pas la peine d’ajouter de l’huile…).

Ah oui j'avais oublié, j'ai mis quelques radis, aussi.

Ah oui j’avais oublié, j’ai mis quelques radis et unreste de concombre, aussi.

Vendredi, après la session shopping de Noël (je tiens le bon bout) (mais j’ai pas tout à fait fini), commande Sushishop : makis avocat, makis aubergine-miso et salade d’algues. En dessert, un bonbon au sucre en forme de rouge à lèvres, toujours de mon Chausson de l’avent (je le mets au singulier maintenant car il y avait 12 cadeaux dans chacun, il n’en reste donc plus qu’un) (je vais bientôt pouvoir les porter, mes chaussons, héhé). Le tout en jouant à Restaurant Tycoon sur ma DS. Grand moment d’autisme (je voudrais pas balancer, mais Cher&Tendre matait Koh-Lanta, pendant ce temps) (ok, je jetais un oeil aussi).

Samedi, au réveil, j’ai fait de la salade de fruits (toujours la même, elle est devenue un classique de l’hiver) (c’est à dire bananes, kakis, orange ou clémentine, dattes, graines de tournesol, amandes, fleur d’oranger, acérola et pollen).

Deux heures plus tard, j’ai eu faim et j’ai enfin terminé mes steak de tofu, avec le dernier Mexican Burger, que j’ai mangé dans un muffin avec de la salade, des cornichons, de la moutarde et de la purée d’ail (ouais je sais) (mais j’aime trop ça).

Y a pas à dire, c'est quand même pratique ces petites choses.

Y a pas à dire, c’est quand même pratique ces petites choses.

Le soir, je devais sortir et puis, déprime saisonnière, fatigue du nouveau job, stress des fêtes de Noël (nan je déconne, j’ADORE Noël), bref, allez savoir, je ne suis pas sortie. J’ai donc glandé dans ma cuisine et préparé un velouté de chou-fleur (j’adore le chou-fleur) (alors que je détestais, avant) (j’ai mis du gomasio dessus et un peu d’huile de noix, ça change tout) et des fleurs de chou-fleur à la thaï. Sur ma lancée, j’ai ENFIN fabriqué du beurre de coco (mais je n’en ai pas mangé, juste goûté). Et toujours sur ma lancée, j’ai refait ce Brownie sans cuisson, qui est l’un des seuls trucs végétaliens au chocolat que je trouve vraiment bon (j’ai détesté tous les gâteaux au chocolat que j’ai faits jusqu’à présent) (sinon faire tourner le Vitamix à pleine puissance à 22h, je suis pas sûre que ce soit hyper sympa pour les voisins, mais ils n’ont rien dit) (je ne le referai pas trop souvent, quand même).

 Oh et samedi après-midi, j’ai élaboré mon Menu de Noël, aussi. Il va falloir redoubler de sérieux bloguesque pour le publier avant lundi.

décembre 19, 2012

Étiquettes : , , ,
  • Wouhou ! J’ai adoré le : ‘c’est juste un meurtre de ton énergie et de ta bonne humeur de la semaine’. Allez, je vais la sélectionner comme phrase préférée de la journée !
    Ravie que tu aies aimé mes petits choux fleurs Thaï, et les voir dans la même phrase avec du beurre de coco, je me suis dit que ce serait même peut-être un très bon duo !
    Et non ? C’est vrai ? Les gâteaux au choco vg, ça a pas marché jusque là ? En même temps, je me rappelle mon premier gâteau vegan… beuh, désastreux ! Heureusement que j’ai vite pris le pli ! ^^

    • Héhé, ravie de t’avoir fourni une phrase préférée pour cette journée, alors. 😉
      C’était vraiment super bon, les petits choux-fleurs thaï, j’ai bien envie de recommencer !!!
      Oui, aucun super gâteau au chocolat vegan jusque là… Après je ne suis pas très gâteaux ni sucré, en vrai, donc bon, peut-être que je ne fais pas l’effort, ou alors je n’ai pas le « nez » pour débusquer les bonnes recettes, vu que ça m’intéresse assez peu, en fait…
      Par contre j’ai bien aimé certains gâteaux vegan avec de l’amande ou de la patate douce. 🙂

  • Quelle constance, en effet, j’admire ! Ho hé, dis, faut freiner un peu sur les rillettes de tomate séchées, sinon tu vas finir par ne plus pouvoir les voir même en peinture (ça m’est arrivé hélas deux mois après la publication de la recette).

    Bon, tu m’as fait peur, j’ai plein de tofu au frigo que j’achète pour avoir des « protéines » de secours et que je ne mange jamais finalement. Oups…

    Et ton homme dans tout ça ? Il suit ? Il subit ? Il observe ? Il goûte ?

    • Oh non, c’est pas vrai, on peut se lasser de ces merveilles ?! Quelle tristesse !!! J’en ai refait à Noël, et aucun signe de lassitude, mais je vais lever le pied, alors. 😉
      Ah oui en effet, je me suis bien fait avoir avec mes protéines de secours, moi, du coup je ferai un peu plus attention en faisant mes stocks la prochaine fois. 🙂
      Mon homme, il suit, il observe, il goûte et il subit, hahaha ! La plupart du temps, il apprécie pas mal les plats vegan et il a bien la flemme de se faire autre chose donc il mange ce que j’ai fait ! Il n’est pas très fan de simili-carnés, par contre. 🙂 Mais il s’avère que cette semaine là, il avait des soirées presque tout le temps, donc on n’a pas beaucoup mangé ensemble, il n’a pas subi. 🙂

  • La purée d’ail c’est la vie. Et ab-so-lu-ment nécessaire dans les burgers. Voilà.
    Je trouve tes photos trop bien! Trop jolies et belles couleurs 🙂
    Ce que j’adore dans tes repas végataliens c’est la diversité, pas forcément sur la semaine vu les steaks de tofu et les rillettes (haha! 😉 c’est toujours très sympa quand même hein) mais dans chaque repas, plein de choses à picorer, plein d’à-côtés, j’aime ça!
    Et sinon, arrête de parler de ta salade de fruits sinon tu vas devoir me l’apporter au lit dimanche matin. Voilà, mon inconscient a parlé! En vrai, tu me feras goûter un kaki ou tu me diras comment s’en servir?
    C’est quoi le faux gras? (ça serait bien si on pouvait en mettre partout, genre du faux gras qui ne va pas sur les hanches et les fesses! Enfin j’ai bien compris que c’est un faux foie-gras, tu as trouvé ça où? c’est bon?)
    Bravo pour ta constance!

  • Ah ah, j’ai adoré le passage sur l’état dans lequel tu te couches en rentrant du sport, je vis la même chose chaque lundi et mercredi quand je rentre de l’entraînement à 22h30 XD (par contre, toujours pas pris la résolution de manger léger… ni de me sécher les cheveux)

    Je suis super curieuse de voir ce que donne un repas de Noël vegan… Pour moi c’est un peu inconcevable sans foie gras, plateau de fruits de mer et dinde ou magret de canard :/

    • Oui, il faut absolument que je poste mon menu de Noël, même si Noël est passé, il y a toujours le réveillon. 😉 Et hors fêtes, certaines recettes étaient bien sympa ! 🙂
      C’est vraiment pénible, le sport tard le soir, hein. Moi je ne sèche pas non plus, par contre je fais une tresse pour limiter les cheveux mouillés dans la figure. 🙂

  • Ta soupe de chou rouge (ou schtroumpf) m’intrigue. Déjà, la semaine dernière, ça m’intriguait.

    Les roudoudous : je n’en ai jamais mangé, donc, non, je n’appelais pas ça des roudoudous (vu que je ne les appelais pas tout court).
    En fait, petite, je détestais tous les bonbons (pas les biscuits, chocolat, glaces, et gâteaux hein : ça, j’en mangeais !). Les seuls bonbons que j’aimais, c’était les languettes acidulées (ça, j’en ai mangeais des tonnes, j’ai largement rattrapé le retard avec le reste des autres bonbons que j’ai zappé ^^)

    Tu me crois si je te dis que je n’ai JAMAIS testé du potimarron cuit au four ?…
    En fait, je n’y avais même pas pensé (j’ai cuit de la spaghetti, butternut, et de la musquée, mais je n’ai pas pensé au potimarron, qui finit TOUT LE TEMPS en crème/velouté chez moi.
    Faut que je teste.

    « Faire marcher le Vitamix à 22h, je ne suis pas sûre que ce soit bon pour les voisins »
    –> haha.
    Je me fais la même réflexion quand je l’utilise à… 7h du matin.
    Réveil en douceur dans la bulle Pastel, BONJOUR ! ^^
    (c’est pour faire mon lait végétal – j’en ai besoin pour mon p’tit déj, non mais !)

    • Hahaha, super le coup du Vitamix à 7h du matin !
      Mes voisins ont du être heureux pendant mes préparatifs de Noël, mon Vitamix a tourné au moins 10 fois par jour, hahaha !

      Le potimarron au four, c’était le conseil d’une commentatrice du blog et je l’ai adopté : c’est super bon !!! Ca a un petit goût de chips sucrée, vraiment sympa. 🙂

      Ah oui, les languettes acidulés, c’étaient mes préférées, avec les Skittles et les Dragibus ! Par contre je n’étais pas très gâteaux (comme maintenant, d’ailleurs). 🙂

    • HIhi ! Oui, ce n’était pas ma semaine la plus diététique, mais c’était bon !
      Merci pour toutes tes recettes, j’en ai fait beaucoup à Noël. 😉
      Très belles fêtes aussi !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *