Promis c'est bon.
Aujourd’hui j’ai reçu un mail de 1&1, l’hébergeur de mon blog, qui m’indiquait que comme j’utilisais une vieille vieille plateforme, ça leur demandait pas mal d’efforts de maintenir mon vieux blog en état décent et notamment de le garder compatible avec les mises à jour de WordPress et autres. Que du coup, ce service était maintenant facturé à hauteur de 5 euros par mois, en sus des 50 euros annuels pour l’hébergement. Je peux vous dire que vu la fréquence à laquelle j’écris des articles, ça m’a foutu un coup. Je vous laisse faire le calcul du coût d’un article : depuis début 2016, j’en ai écrit 3 (dont deux en janvier). Le problème c’est que je n’ai absolument pas le temps de m’amuser à changer de plateforme, migrer mon blog, ou que...


Curry de tomates fraîches (avec protéines de soja) et noix de coco. Le déjeuner parfait.
Je me suis dit que ce serait sympa de continuer à parler de bouffe ici mais je cuisine franchement peu et je n’élabore pas vraiment de menus, ça tourne pas mal autour de soupe / salade / pommes de terre / tartes salées et dahl de lentilles, chez moi. Avec l’occasionnelle poêlée de champignons. Et les soirées où je mélange des restes de tout ça qui ne vont pas du tout ensemble. Pas de quoi faire un article de blog, ma foi (ce n’est pas l’unique raison de mon silence des quatre derniers mois, lequel s’explique plutôt par la combinaison de beaucoup de travail / formation de prof de yoga passionnante mais chronophage / enfant en bas âge passionnante mais chronophage  / besoin de sommeil comme tout être humain normalement constitué). L’époque où je me préparais des lunch box est bel et bien...


CYHBj1kWwAA4e-S
Je suis vraiment maudite du déodorant. Peut être que je devrais simplement abandonner l’idée d’un déodorant naturel, vegan, sans aluminium, ou que sais-je. Mais je m’acharne à chercher. La dernière fois (il y a 15 mois), je disais que j’avais retrouvé les joies de l’huile essentielle de Palmarosa. Une goutte sous chaque aisselle, et vogue la galère. Sauf que le bonheur des retrouvailles a été de courte durée et un accident est vite arrivé (par accident, je pense à ce moment où tu t’aperçois au milieu de ta journée de travail / ton cours de yoga / ta soirée entre potes / ton cours de gym / un autre moment inopportun, que tu pues) (moment plutôt désagréable, surtout que le reste de la journée ou soirée sera donc consacré à éviter de lever les bras ou approcher quiconque de trop près)...



  • Archive

  • Catégories

  • Me contacter via email…

  • Ou via le formulaire…