Train-Train Peau Belle – Saison 7

La dernière fois que j’ai parlé des produits que je m’étale gaiement sur le visage matin et soir (ici), je m’étais fixé pour objectif de faire preuve de constance dans ma « routine de soins », de ne pas papillonner d’un produit à l’autre, de leur laisser le temps de fonctionner (ou pas).

C’est assez compliqué d’évaluer les effets d’un programme de soins pour le visage quand on a un vrai problème d’acné, puisque le problème étant très probablement interne, une crème de jour ne peut pas révolutionner l’épiderme acnéique à elle toute seule (surtout quand cette saleté de Pantothen lui donne du fil à retordre). Du coup, je ne suis pas hyper contente de mon rituel des derniers mois, puisque j’ai continué à avoir plein de boutons.

Mais quand même, ils partaient vite (j’en ai juste tellement et si souvent que c’est difficile de s’émerveiller sur leur courte durée de vie), ne laissaient pas trop de traces et mis à part les boutons, je n’avais la peau ni grasse, ni sèche, ni déshydratée (et c’est franchement pas mal avec une peau acnéique de ne pas luire en milieu de journée ou, au contraire, de ne pas peler à cause des traitements agressifs, naturels ou non)… Donc au final, cette routine n’était pas trop mal (je parle au passé car j’ai décidé, sur les conseils de ma naturopathe, d’essayer quelque chose de tout à fait différent, dont je parlerai dans la Saison 8, donc).

La voilà :

Matin : 

* Pendant un temps, je me nettoyais le visage le matin. Pour de vrai, avec un gel nettoyant moussant (soit le Nettoyant au Tea-Tree de Jovees, soit une Base Lavante Neutre d’Aroma-Zone à laquelle j’ai ajouté des huiles essentielles qui puent mais fonctionnent bien – manuka, niaouli, encens oliban).

* Puis je me passais un coton d’hydrolat de lavande sur le visage. Plus récemment, j’ai supprimé la première étape et me suis contentée de l’hydrolat, avec un mélange fait maison d’hydrolats de lavande, camomille romaine, sauge sclarée et romarin à verbénone. Honnêtement, ça sent pas super bon au début, mais on finit par s’habituer et même à apprécier l’odeur. Pourquoi supprimer l’étape du nettoyage ? Parce que je n’arrive toujours pas à trancher le débat « Faut-il se laver le visage le matin, ou un coton de tonique suffit-il ? ». Ayant fait les deux, je n’ai pas vu de différence. Du coup, autant s’épargner une étape, non ?

* C’est le moment de mettre une goutte d‘huile essentielle de lavande fine sur chaque gros bouton. Soit une bonne vingtaine de gouttes. (c’est aussi le moment où la salle de bain embaume la lavande, sujet récurrent de bagarres entre Cher&Tendre et Smooth).

* Certains matins, je me traîne jusqu’à mon frigo où je stocke mon roller glacé Valcena pour le contour des yeux. Il sent vraiment bon. Il dégonfle vraiment bien les yeux.

* Enfin, hop là, hydratation avec le Lait hydratant à l’aloe vera de Jovees. Ca fait plus de 6 mois que j’utilise cet hydratant et je le trouve très bien : confortable, économique, à la composition propre… Il n’est pas très fun, mais bon, on n’est pas là pour se mettre des paillettes sur la figure.

Soir :

* Démaquillage à l‘huile végétale de jojoba pure. Là encore, on ne dira pas que je ne suis pas constante, je me démaquille à l’huile de jojoba depuis l’automne dernier. La seule chose qui me chiffonne, c’est que je me démaquille aussi les yeux à l’huile de jojoba, mais que comme tous les nettoyants que j’utilise ensuite contiennent des huiles essentielles, j’évite les yeux. Du coup, il doit me rester un peu d’huile. C’est quand même bien confortable, un démaquillant qui part à l’eau, ça me manque un peu.

* Ensuite, nettoyage avec le même gel que le matin (Jovees quand j’en avais, la Base Lavante Neutre aromatisée ensuite) ou, un soir sur deux sauf les soirs de flemme (plus fréquents qu’on ne pourrait le penser), un nettoyage au rhassoul. Le rhassoul, c’est de la boue, en fait. On fait un petit mélange dans un récipient, on pose sur le visage pendant 2-3 minutes (le temps du brossage de dents, par exemple, et on rince). J’aime bien le rhassoul, mais ça finit toujours par boucher le lavabo. Alors comme j’ai souvent la flemme et que je n’aime pas trop déboucher le lavabo, j’utilisais plus souvent mes gels nettoyants, quand même.

* L’étape suivante consiste à neutraliser tout le vilain calcaire de l’eau du robinet en mettant un pshitt d’eau thermale (La Roche Posay, parce qu’elle est riche en sélénium), puis un coton d’hydrolats (le même mélange que le matin) (d’ailleurs en parlant de cotons, je me suis mise aux cotons lavables, faudra qu’on en reparle, aussi, que c’est excitant tout ça).

* Après avoir appliqué des huiles essentielles pures sur chaque bouton (j’ai varié entre de l’huile essentielle de Manuka, de Lavande vraie et, plus récemment, de Lavande aspic), j’appliquais, en fonction des périodes, une huile hydratante pour peaux grasses maison (fabriquée en suivant les conseils de Julien) ou la crème anti-acné de Jovees.

J’aime beaucoup l’huile hydratante que j’ai faite. J’y ai mis de l’huile végétale de jojoba, et des huiles essentielles de carotte, lavande, niaouli et manuka. Ca hydrate franchement suffisamment et ça sèche bien les boutons. J’avais juste peur que ce soit asséchant, à terme, toutes ces huiles essentielles. Alors parfois, je faisais une pause en me contentant de la crème Jovees.

Cette crème me laisse très songeuse, justement : j’en suis à mon deuxième tube et je l’adorais, au début. Je me levais avec les boutons moins rouges, moins enflammés, j’avais l’impression qu’ils partaient plus vite… et puis ça a cessé. Je ne lui trouvais plus aucun effet. Va comprendre. Par ailleurs, j’ai trouvé que l’odeur et la texture étaient très différents d’un tube à l’autre. Et puis elle sent le poivre et le clou de girofle (plus ou moins en fonction du flacon, donc). Étrangement, dans tous mes cosmétiques qui puent, c’est l’odeur préférée de Cher&Tendre. Il dit que ça sent la piscine. Là encore : va comprendre.

Et puis, une fois par semaine, je fais un masque anti-acné (toujours de Jovees), ou un masque à l’argile jaune. Plus souvent, ça finit avec le masque en tube parce que quand même, ça va plus vite. Il est plutôt bien, ce masque. Mais c’est frustrant, ce côté « une fois par semaine », on a envie de le faire plus souvent, parce que les gros boutons sont beaucoup plus petits quand on le rince. Du coup les autres soirs où j’ai le temps, je me fais des masques de miel de Manuka. C’est adoucissant, désinfectant et ça atténue les cicatrices.

Au final, si on regarde ma routine d’avril,  je n’ai pas changé grand chose…

J’ai arrêté de mettre du contour des yeux le soir : j’ai la flemme, je n’ai pas de ridules, pas de cernes… J’ai un tube (toujours le Edenens) pour les éventuels soirs où je me sentirais sèche de la paupière, mais c’est franchement rare.

J’ai arrêté la brosse Clarisonic. Ça ne me convenait pas du tout. C’est dommage, j’aimais bien ce jouet.

Après 6 bons mois d’une routine plutôt régulière et en l’absence de résultats flagrants (c’est le moins qu’on puisse dire) sur l’acné (qui est quand même mon problème n°1, je m’en moque presque, d’avoir une jolie peau aux endroits épargnés par l’acné), ça va être la révolution dans ma salle de bain. Ma naturopathe m’a concocté un programme sur 4 à 6 semaines, qui commence aujourd’hui. La suite au prochain épisode !

(et encore un petit vernis Vitry pour la route)

Vitry VColor 31

  • Ouaaah, ce teasing de folie sur ton programme « naturopathie ». j’ai hâte de découvrir ça!
    Moi aussi, j’ai décidé d’arrêter de changer de crème comme de chemise. Et j’ai lâché le nettoyage du visage avec un produit « moussant », ayant constaté des résultats assez étonnants sur les microkystes avec l’eau micellaire de bioderma. Donc :
    – eau micellaire matin et soir
    – généreux pshiiit d’eau thermale (Avène ou Bioderma)
    – le matin : crème teintée Laura Mercier additionnée d’une goutte d’huile purifiante Les Angevines
    – le soir : crème régulatrice Dermatherm (qui pue mais qui semble fonctionner) ou, 1 soir sur 3, le Liquid Gold
    Ah oui, j’ai une eau tonique de Nuxe bio à finir donc je vaporise ça entre l’eau thermale et la crème teintée le matin. Mais that’s it.
    Et franchement, ma peau s’en porte pas plus mal.

    Et ouais, le rhassoul, c’est juste trop chiant sur le plan pratique. Le temps de pose me saoule, et devoir nettoyer le lavabo à grande eau, non merci.

    • Hihi ! (je ne sais pas pourquoi, tu finis presque toujours dans mes indésirables, je dois te repêcher !!!)
      Je suis très contente de mon programme de naturopathie, interne et externe ! J’ai déjà fait un premier mois qui m’avait bien aidée au niveau tonus et digestion, là on s’attaque un peu plus au foie et à la peau… Résultats dans 4 semaines (j’en causerai peut-être un peu avant, quand même, héhé).
      C’est marrant, j’ai l’impression qu’on est de plus en plus nombreuses à lâcher les nettoyants moussants classiques… C’est cool que ta peau soit cool en ce moment, et que ton programme te convienne !
      Moi le temps de pause du rhassoul ne me dérange pas trop (souvent il pose pendant que je me lave les dents ou suis sou la douche, mais le lavabo bouché, trop pénible !). 🙂

    • Oh oui, l’alimentation saine / positive / anti-inflammatoire est vraiment une belle découverte de ces derniers mois pour moi, et je ne compte pas la lâcher de sitôt (peut-être jamais, j’espère !).
      Bisous !

  • Dis moi tes hydrolats tu les conserves au frigo ? Je suis super inconstante en hydrolats et lotions et je me suis rendue compte que mon dernier hydrolat s’était drôlement abimé vite (petite contenance pourtant), j’ai dû le jeter.

    • Oui, je les laisse au frigo, pour éviter ce genre de désagréments dont j’ai entendu parler mais que je n’ai jamais vécu ! De toute façon un hydrolat, c’est 6 mois de conservation max. Moi je les finis souvent en 3 mois ou moins et pour les moins plébiscités (genre la rose et la lavande, je les termine vite, les autres, moins !) j’achète des 100 ml ! En plus, c’est super agréable un hydrolat tout frais ! 😀
      Après parfois, on est sur un produit sans conservateurs, il peut y avoir un manque de chance et un hydrolat qui tourne malgré toutes tes précautions…

  • le programme de la naturopathe c’est seulement externe ou interne aussi ?

    Le miel de manuka j’adore ! J’hésitais à acheter le masque et la crème anti-acné Jovees, j’essaierais le mois prochain !

    J’ai testé les crèmes anti tâches et éclaircissantes Jovees pour les cicatrices ( normalement je devrais attendre de ne plus avoir d’acné active mais bon…) et ça marche plutôt pas mal mais à force je les trouve asséchantes.

    • Le programme de la naturopathe est avant tout interne, mais elle m’a aussi conseillé des choses en externe ! Je ferai un point ! 🙂
      Pour la gamme anti-acné de Jovees, je vais peut-être mettre mes tubes presque neufs en vente de blog à petit prix, le mois prochain, donc si tu hésites, attends peut-être un peu ?
      Je ne connais pas la gamme anti tâche de Jovees, j’en ai entendu du bien !
      Ma routine actuelle est très peu traitante, super hydratante, c’est confortable… 🙂

  • C’est bien que tu sois arrivée aussi longtemps à garder une routine stable, ça a dû limiter les effets négatifs sur la peau et puis, pour le stock, c’est mieux aussi. Entre toutes les beauty box (que j’ai maintenant arrêtées) et les trousses découvertes auxquelles je n’arrive pas à résister, j’ai un stock monumental (une bonne dizaine je crois) de crèmes de jours en format 15 ml…Bon, l’avantage, c’est qu’un format de ce type me dure 1 bon mois, donc ça correspond à un cycle complet pour la peau, elle ne devrait quand même pas être si perturbée que ça. Mais quand même, j’ai peur qu’elle n’apprécie pas, et je n’en suis pas fière. Mais bon, du coup, j’essaye de rester hyper stable pour le reste de ma routine (en ce moment, eau micellaire Sebium H2O suivie d’une brumisation d’Avène matin et soir et c’est tout, je me maquille peu donc ça passe).

    J’attends avec impatience de connaître tous les détails (et les résultats) de ton programme concocté par ta naturopathe!

    • Oh oui c’est stressant ces box qui te font plein de produits à vider alors que tu as envie d’être stable ! Ton commentaire rejoint bien mon billet d’hier, à ce sujet, justement !
      Je suis contente d’avoir gardé une routine stable, oui ! Ca me permet de voir ce que j’aime sur le long terme, ou non. Par exemple les produits traitants Jovees, j’aime bien à court terme, mais je m’en lasse, je ne vois plus d’effet au bout d’un moment. L’huile de jojoba, j’aime à long terme ! 😀
      Je vais avoir plus de temps en août (j’avais déjà dit ça pour juillet, je le sais !!!), donc je pourrai faire le point sur mon nouveau programme (qui s’accompagne d’une cure interne pour mon foie, notamment). A ce stade, en presque une semaine, mes boutons sont en train de diminuer hyper vite. Mais je pense que l’arrêt du Pantothen joue son petit rôle, aussi !

  • Je découvre ton blog et je le trouve très sympa, ta démarche au niveau alimentaire me parle bien 🙂
    J’essaie de limiter mon rituel beauté de la peau : pschitt d’eau de rose le matin au réveil puis crème Logona à l’aloe vera en été et à la rose en hiver, je mets de la poudre libre Couleur Caramel, et le soir je me démaquille au bio-liniment maison (plus pschitt d’eau de rose en été pour rafraîchir).
    Je suis curieuse de découvrir ton nouveau programme.

    • Merci !
      C’est agréable, une routine peau limitée ! Ma nouvelle routine est plus légère aussi, et j’aime bien !
      Niveau alimentaire, je dois absolument faire un petit billet bientôt, j’ai plein de choses à raconter. 🙂

  • Suite à mon commentaire d’il y a 5 minutes sur ton précédent post « bilan peau », je suis bien pressée de connaître les résultats de ton expérience naturopathe.

    Je n’ai jamais consulté un tel spécialiste, mais pquoi pas …

    • Hello,

      Je devrais faire un bilan au bout de trois semaines – un mois. 🙂
      J’aime beaucoup la naturopathie, au-delà du soin de la peau, qui est mon petit problème actuel, on vise vraiment à rééquilibrer son corps pour se sentir bien, c’est top !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *