Train-Train Peau Belle – Saison 6

Je réalise que mon dernier « Train-train peau belle » (aka le Billet où la blogueuse raconte à son lectorat ce qu’elle se tartine sur la figure matin et soir) (enfin je dis « La Blogueuse », mais je n’ai pas l’impression que ce titre ait été adopté par d’autres que moi) ne remonte qu’au 22 février.

Moins de 2 mois, et j’ai déjà changé de « routine ». Je me dis que peut-être, c’est aussi pour ça que ma peau boude : parce que je manque de constance. Quand quelque chose ne fonctionne pas, je m’énerve et je change. Ceci dit, les changements que j’ai apportés sont relativement mineurs et les grands principes sont les mêmes.

Cette fois-ci, je vais essayer de la garder longtemps, cette routine. C’est celle que je suis depuis environ 6 semaines (et seulement 3 pour certains produits), et je l’aime bien. Elle est plus rapide que l’ancienne, un peu moins contraignante (rapport à la provision de citrons), et je ne sens pas la lavande le soir, pour la plus grande joie de Cher&Tendre.

Décryptage.

Le matin : 

1) Nettoyage avec le Gel nettoyant au Tea-Tree de Jovees. Je l’ai testé en échantillons (avec un « s », parce que j’en avais pas mal, ce qui m’a permis de le tester sur une bonne semaine), et il me plaisait vraiment, j’ai donc fini par l’acheter. Il sent le tea-tree (mais version légère), il mousse correctement mais surtout, il nettoie très bien sans assécher ni faire crisser (j’aime pas crisser du visage).

2) Tonifiage avec un Hydrolat de Menthe Poivrée. C’est hyper frais et doux, mais je ne crois pas qu’il ait de propriété particulière pour l’acné ou l’hydratation. Mais frais, c’est bien, déjà. Quand il sera vide (soit d’ici 3 jours d’après le flacon dangereusement en fin de vie), j’enchaînerai avec la lotion Liz Earle, envoyée par Copine de Londres. J’ai arrêté l’Eau Thermale de La Roche Posay parce que j’aime moins le geste de pulvériser un truc sur mon visage que de tapoter avec un coton plein de lotion. Mais avec les beaux jours, je repasserai à l’eau thermale, je pense (et puis ça revient moins cher et on peut l’utiliser dans l’avion, après le sport, sur la plage…) (et il paraît que celle de La Roche Posay est vraiment bien sur l’acné, mais moi je ne sentais pas de grande différence).

3) Contourage, avec le Roller Glacé de Valcena, que j’utilise depuis quelques jours seulement. Il sent la rose et il fait un petit effet frais qui décongestionne pas mal les paupières le matin. J’attends de le tester plus longtemps, mais je l’aime bien à ce stade.

4) Déboutonnage avec de l’huile essentielle de Lavande Fine. Lavande → Coton Tige → Bouton(s), c’est très simple. J’aime bien l’odeur (mais pas Cher&Tendre) et surtout, c’est très efficace sur moi, les boutons partent en 2-3 jours. J’ai fini mon flacon, donc en attendant le nouveau, j’utilise à nouveau de l’huile essentielle de Géranium Bourbon, mais c’est un peu moins radical, je trouve.

5) Hydratage avec Le Lait Hydratant à l’Aloe Vera de Jovees. Je l’utilisais déjà pendant la Saison 5, celui-là, et je l’aime toujours autant. D’ailleurs, il est bientôt vide, mais j’en ai un nouveau en stock (je vous disais que je devenais fidèle).

Le soir : 

1) Démaquillage des yeux avec l’Eau végétale démaquillante Biolo. J’aime bien son format (un petit pshitt), son odeur (ça sent les plantes), et elle démaquille plutôt correctement, sans m’irriter les yeux. Après la Klorane qui me faisait la paupière rouge façon panda roux et la Topicrem qui ne démaquillait pas super bien, je suis contente.

2) Démaquillage de toute la figure avec un massage à l‘huile végétale de Jojoba. Sur ce coup-là, je suis plus que fidèle, je me démaquille à l’huile de jojoba depuis le mois de novembre. Ca me plaît bien, donc je vais continuer. Maintenant, les huiles démaquillantes classiques me rebutent un peu, ça « glisse » trop pour être honnête, à mon goût !

3) Option Soir 1 : Rinçage de l’huile et nettoyage avec la Clarisonic, sur laquelle je mets le Gel nettoyant au Tea-Tree. Ca ne fait que 5 semaines que j’utilise la Clarisonic, et comme je suis une victime parfaite pour tout ce qui est phénomène de purge, je ne peux pas encore trop me prononcer sur ses effets. Soyons clairs, au début, ma peau a été catastrophique, j’ai bourgeonné de partout. Maintenant ça va mieux. J’ai de moins en moins de boutons sur mes zones habituellement sinistrées (le menton, la mâchoire et entre les deux yeux – oui, les  vicelards), par contre, j’en ai eu pas mal (et en ai encore un peu) sur les joues et le front. J’attends de voir au bout de 2-3 mois d’utilisation.

Photo prise un soir de joie, à la réception de mon nouveau jouet.

Option Soir 2 : Rinçage de l’huile et tartinage de rhassoul, que je laisse poser pendant 3 minutes à peu près, avant de le rincer.

4) Lotionnage avec l’hydrolat précité.

5) Contourage avec la Pulpe Vivifiante Cernes/ Poches d’Edenens. Increvable, ce tube. Il fait (très ?) bien son boulot.

6) Hydratatage / traitage des boutons avec la Crème Anti Acné de Jovees. Attention, elle sent… les épices. Je crois que l’odeur la plus suprenante est celle de poivre. Mais elle est hyper matifiante (on s’en fiche pour aller dormir, on est d’accord, mais on sent qu’elle absorbe bien le sébum, je veux dire). Et hyper efficace. J’étais en pleine crise boutonnesque quand je l’ai commencée, et ça s’arrange de jour en jour.

Mon idée est de garder à peu près ces gestes et produits jusqu’à extinction complète de l’acné (comment ça, faut pas rêver ?), avant d’entamer, peut-être, enfin, une nouvelle routine plus axée sur la lutte contre les cicatrices. Mais on n’en est pas là, même si je suis persuadée qu’on s’en approche.

  • La lotion Liz Earle ♥ j’ai hâte de savoir ce que tu en penses ! Je suis totalement accro à cette lotion c’est un truc de fou (il y a encore quelques mois je faisais à peine la différence entre une lotion et une autre)

    • Une des raisons pour laquelle j’ai très hâte de la tester est justement ton engouement pour cette lotion !
      Je pense que l’hydrolat de menthe va mourir ce soir ou demain au plus tard, donc test de la lotion Liz Earle imminent !!! 😀

        • Ca y est, j’ai entamé ! Elle est HYPER agréable à utiliser et elle sent super bon ! J’avais la peau hyper confortable, après.
          Bref, j’en suis à deux utilisations, mais j’ai adoré !!!

  • hello !
    Alors, concernant l’eau thermale, celle qui sauve ma peau (incluse dans une routine beauté, aussi, parce que toute seule ça serait un miracle) de tout et notamment des boutons, c’est celle d’Avène !
    voilà !
    bisous !

    • J’aime bien Avène aussi, c’est celle que j’utilise en déplacement parce qu’ils vendent des petits formats trop pratiques !
      Aaaaah, ça me donne envie de voyages, de penser à une mini Avène dans l’avion (oui, je suis folle). 😀
      Merci pour ton commentaire, bisous bisous !

  • Je suis justement à la phase de « réparation de l’épiderme ».
    J’avais toujours quelques boutons depuis que j’avais changé de pilule (avant, avec mon ancienne pilule, je bourgeonnais tous les jours, youpidou), et là depuis que je me passe d’huile démaquillante et de fond de teint (ou peut-être que ça n’a rien à voir…), je n’ai plus les deux/trois boutons qui apparaissent de temps en temps. Du coup, je goûte aux joies des huiles végétales (germe de blé pour peaux irritées et abîmées) et des nettoyants/masques exfoliants pour gommer petit à petit mes cicatrices trous.
    J’ai une amie qui se bat aussi contre de l’acne, du coup, je pensais lui conseiller la crème Jovees. Peut-être que je le ferai vu que tu sembles l’apprécier, et qu’elle a sauvé Sasha de l’acne ^^

    • Ah quel bonheur, la phase réparation de l’épiderme ! Ca fait longtemps que je l’attends, celle-là, vivement qu’elle arrive !
      Je trouve que malgré l’acné, ma peau est mieux aussi depuis que je n’utilise que de l’huile végétale et du maquillage minéral… Après, chacun a ses sensibilités, bien sûr. J’envie celles qui mangent ce qu’elles veulent et se tartinent de produits parfumés et rigolos en ayant la peau nette !
      En tous cas pour l’acné, je crois que la crème Jovees est un graal : ça fait 3 semaines que je l’utilise, et chaque fois que j’ai une crise de boutons, elle amoindrit considérablement les dégâts. Par contre, je n’ai pas encore trouvé la solution miracle contre lesdites crises… 🙂

  • Je retiens plusieurs informations essentielles de cette routine :
    – tu valides définitivement le Lait Hydratant à l’Aloe Vera de Jovees…Ton comparatif avec Hydrabio avait fait tilt, vu que c’est ma crème préférée à moi aussi. Donc j’en déduis que pour hydrater à fond tout en légèreté, ce Lait Hydratant doit être top (en plus de ne pas être cher, rapport prix au mL). J’ai toute une flopée de crèmes en stock, mais je la garde précieusement dans un coin de ma tête, quand j’aurais fini (plus ou moins) mon stock.
    – tu valides toujours l’huile de jojoba+rhassoul pour le démaquillage. Idem, 400mL de lait démaquillant + 400 mL de lotion Clarins à finir, mais après, je tenterais bien. Surtout que l’avantage, c’est que si ces deux produits ne me plaisent pas pour me démaquiller, ils sont multi-tâches, j’en ferai bien quelque chose.
    – moi non plus je n’ai pas vu d’effet flagrant de l’eau de la Roche Posay sur mon acné, ni sur mes cicatrices. Mais bon, vu que je ne vois pas d’effet flagrant avec les lotions, que ça coûte moins cher au mL, et que je cherche avant tout à chasser le calcaire, je persiste.
    – et j’attends la suite des événements pour la crème anti-acné de Jovees, ça m’a l’air prometteur!

    • Ah oui, je vallide complètement le lait hydratant de Jovees ! J’ai mon deuxième en stock, et parfois, ça m’arrive d’acheter un truc pour après et de le regretter, parce qu’entre le moment où je me suis constitué le stock et le moment où je finis enfin le premier tube ou pot, je n’aime plus autant le produit en question… Là, pas du tout ! Elle hydrate bien, ne graisse pas, n’est pas « matifiante », mais ne fait absolument pas briller. Mes souvenirs d’Hydrabio commencent à se faire lointains, mais je crois vraiment la préférer !
      Et tu as raison, au vu de la quantité, ce n’est pas très cher, je l’ai ouverte fin janvier – début février, je pense et elle n’est pas encore vide…
      L’huile de jojoba, je valide et re-valide, j’en suis à mon deuxième ou troisième flacon (je ne sais plus, mais en tous cas, ça dure longtemps, puisque je me démaquille avec tous les soirs, et en mets parfois en hydratant le soir, depuis novembre !) et je ne me pose même pas de question quant à mon prochain démaquillant (pourtant avec mes box, j’ai un petit stock de mini démaquillants, mais je n’ai absolument pas envie de changer !!!).
      Le rhassoul, idem, j’en ai remis dans ma commande, je trouve que c’est un bon nettoyant bien doux et purifiant. Je n’ai pas du tout la peau qui tire après, il reste même un léger film de jojoba du démaquillage, mais « propre ». Au début, j’avais peur de trouver ça pénible, mais en fait je le fais un soir sur deux, même à 5h du matin un peu saoule, donc a priori, quand on a l’habitude, ça roule. (véridique, ça m’est déjà arrivé de me réveiller avec une belle gueule de bois et de voir mon petit récipient à rhassoul en train de sécher sous le lavabo, et de constater avec étonnement que j’ai fait ma petite routine en rentrant, hihi).
      Tout à fait d’accord pour La Roche Posay, par contre, je crois que je voyais un effet flagrant sur l’hydratation, parce que quand je l’utilisais, je laissais sécher et je n’avais pas forcément besoin de crème hydratante le soir. Mais bon, ma routine est déjà très sage, et il me faut un peu de rêve et de paillettes, et Liz Earle remplit TRES bien cette fonction avec sa lotion, hihi.
      – Sinon la Jovees, nouvel épisode boutonneux de malade au début du weekend, j’ai mis de bonnes couches de Jovees le soir, et c’est hallucinant à quel point les boutons sèchent et disparaissent vite. Je la trouve vraiment super bien.
      Je suis quand même un peu saoulée de continuer d’avoir tant de boutons avec tout ça, mon Pantothen au fond du placard me nargue, je me demande si je ne vais pas commencer demain…

    • Héhéhé ! Pour ma part, je crois que c’est surtout le vin qui m’est fatal… J’essaie de regarder ce que je mange par rapport aux dégâts occasionnés et j’ai du mal à voir les liens, mais l’alcool m’a l’air bien placé sur la liste des suspects !
      Ma petite routine m’aide bien à sauver les meubles, en tous cas. 😀

  • Pour les cicatrices je te conseille d’utiliser la crème Cytolnat Centella. Elle m’avait été prescrite par une dermatologue lorsque j’étais en crise et maintenant j’ai beaucoup moins d’imperfections mais je continue de l’utiliser car elle est vraiment très bien.

    🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *