Vegan in London : quelques jours de Dolce Vita

Si vous avez réussi à manquer l’info selon laquelle j’ai passé quelques jours à Londres la semaine dernière, je vais sérieusement remettre en doute ma capacité à harceler les gens, car je n’ai parlé que de ça la semaine précédente, la semaine sur place et la semaine qui a suivi.

J’étais donc à Londres. Je ne vous parlerai pas de visites à faire absolument, le tourisme ayant été assez limité, vu que j’y étais pour des raisons quasi-professionnelles (c’est à dire une formation complémentaire pour professeurs de yoga, qui m’a occupée de 9h à 17h tous les jours).

J’ai quand même eu le temps de profiter de quelques endroits hyper sympas, pour la plupart découverts grâce à mes copines vegan, habitant à Londres (merci Anouchka !) ou y ayant déjà séjourné.

Sachez d’abord que Londres est vraiment une ville très « végé-friendly ». On peut y manger vegan, et a fortiori végétarien, à peu près n’importe où. Je m’étais déjà fait la réflexion la dernière fois que j’y étais allée, il y a 5 ans, dans un contexte « weekend entre potes », où j’étais la seule végétalienne, entourée de personnes pas plus intéressées que ça par mes petits restos de tofu-burger. Il s’avère qu’à Londres, pas besoin d’aller dans un resto vegan pour avoir une option végétalienne à la carte : il y en a quasi partout, signalées par une petite feuille verte, un V, un VG, un VN ou une carotte (signalétique divergeant selon les enseignes).

Mon coup de cœur absolu : Mildreds

Curry de légumes de ma voisine (j'ai pas goûté mais il paraît que c'était aussi excellent que le reste)

Curry de légumes de ma voisine (j’ai pas goûté mais il paraît que c’était aussi excellent que le reste)

Mildreds est une chaîne de restaurants végétariens, avec une forte proportion d’options véganes au menu. On en trouve un à Camden, un à Soho et le troisième à Kings Cross. Ils sont ouverts tous les jours du matin au soir (pas pour le petit déjeuner toutefois, l’ouverture étant vers 10h), et certains des restaurants proposent un brunch le dimanche (paraît-il délicieux mais je n’ai pas testé, vu que j’y suis allée samedi ET dimanche soir) !

Je suis allée trois fois à celui de Camden, qui était à deux pas du studio où avait lieu ma formation, et à 15 minutes à pied de notre location. La carte est super variée, avec des entrées qui font très envie, des salades (moins mon délire en plein mois de mars, notamment parce que j’aime manger de saison et que j’ai une passion limitée pour le chou cru) et des plats très hétéroclites mais tous très réussis.

Plusieurs burgers à la carte, des légumes sautés, des currys… J’ai goûté le Stir-Fried Vegetables, un plat sain mais nourrissant, vraiment délicieux, du genre qu’on a envie de manger tous les jours, et le Classic Burger, juste hallucinant. Les sauces pour les frites sont faites maison, avec notamment une mayo au basilic vraiment bonne. Je ne l’ai pas goûté, mais pour les végétariens, il paraît que le Burger Halloumi est dément.

Au Mildreds de Camden, le dimanche soir, c’est calme, le samedi soir, c’est la folie (plus d’une heure d’attente pour une table de 6) et le midi, on a de la place mais c’est quand même très rempli (on a utilisé notre pause déj d’1h30 sur place, sans avoir le temps de boire un café à la fin). A noter : ils prennent quelques réservations, mais ils ont un « quota » et on avait essayé de réserver trop tard pour le samedi. M’enfin, on a attendu avec de la IPA sans gluten et du guacamole, ça ne m’a pas semblé insurmontable – mais mes copines étaient arrivées avant et avaient fait le pied de grue un peu plus longtemps.

Pour se promener au soleil : le marché de Camden

Endroit fantastique

Endroit fantastique

Il y a cinq ans, j’avais adoré le marché de Camden mais je me souviens que j’avais un peu galéré pour trouver à manger. Mes copains s’étaient tous égayés sur le marché et étaient revenus avec des burgers, des hot dogs, des plats hyper appétissants… et dans mon souvenir, j’avais un peu loosé sur le marché et n’avais finalement pu manger qu’un sandwich falafel. Alors j’aime bien les falafels hein, mais disons que c’est pas hyper varié comme choix.

Ce coup-ci, pas mal d’options s’offraient à moi et j’ai jeté mon dévolu sur un Mexicain 100% vegan. OUI. C’est parti pour un burrito avec du jackfruit façon « pulled pork », des haricots rouges mijotés, du guacamole et une sauce maison super bonne. Le bonheur.

Pour les fans de gâteaux : Cookies and Scream et Yumchaa

Yumchaa : THE banana bread vegan

Yumchaa : THE banana bread vegan

La dernière fois que j’étais à Londres, la 3G à l’étranger, ça coûtait super cher et je ne l’avais donc pas activée. Je savais que Cookies and Scream était quelque part sur le marché de Camden, mais sans en connaître l’emplacement exact, et ne l’avais finalement jamais trouvé. Cette fois-ci : victoire (mais il est bien planqué, on s’y est mises à 4 pour chercher, et c’est finalement Alessia qui a trouvé, en allant demander dans une boutique) (comme quoi la 3G…). Pour la peine, j’ai pris deux cookies différents : le premier aux pépites de chocolat, le deuxième au peanut butter. Bah c’est bon. Mais à mon sens, ce ne sont pas les meilleurs cookies vegan que j’ai mangés, je les ai trouvés légèrement farineux. C’est quand même une institution alors je me voyais mal repartir sans avoir mangé mon cookie vegan.

J’ai vu deux Yumchaa à Londres, le premier sur le marché de Camden, le second toujours à Camden, mais vers le Wholefoods (en fait il y en a 7 en tout, m’indique leur site internet). A l’origine on a été attirées par la devanture pleine d’accessoires pour le thé : jolies théières sobres et pratiques, mugs à emporter, filtres à thé tous mignons… Du coup on est entrées, ça sentait bon le thé parfumé, plein de choix… et par un bel après-midi, on est allées prendre le goût là-bas. Je n’avais pas très faim, je me suis dit « pas grave, je boirai juste un thé ». Sauf que c’est Londres, en plein Camden, alors OUI, bien sûr, même dans un coffee-shop pas vegan, il y avait quelques gâteaux vegan. C’est comme ça que j’ai mangé le meilleur banana bread de ma vie. Rien que ça.

Pour varier de Mildreds et Camden : Manna

Caribbean Platter de chez Manna

Caribbean Platter de chez Manna

Comme on ne voulait pas manger exclusivement à Camden, on a accepté de marcher 4 minutes de plus un soir, ce qui nous a menées vers le fameux Manna, restaurant végétalien fort réputé à Londres, dans le quartier de Primrose Hill. Les entrées, là encore, ont toutes l’air délicieuses (on a goûté les Basil Cashew Cheese Croquettes à partager : moi tu me dis Cashew Cheese, je ne réponds plus de rien) et les assiettes sont sur le principe du « mezze », avec plein de choses dedans. J’ai pris la Carribean Platter, vraiment super bonne.

Pour s’excentrer un peu : Ez&Moss

Dans le quartier d’Islington, nettement moins touristique que Camden, Soho ou Primrose Hill, Ez&Moss est un tout petit coffee shop qui sert des petits déjeuners végétariens, avec des produits locaux, frais, et tout le toutim. Quelques options véganes, l’endroit est petit, calme, cosy mais pas hyper bobo non plus. Juste ce qu’il faut. On y trouve du très bon café filtre, et ça, c’est un bon point pour moi (je n’aime pas le café en dosettes mais j’aime bien boire du bon café).

Pour l’IPA la plus aromatique que j’ai goûtée : The Colonel Fawcett

La Bloom de chez Verdant, c'est celle qui est très orange (y a un peu d'effet "filtre" mais elle a une super couleur en vrai

La Bloom de chez Verdant, c’est celle qui est très orange (y a un peu d’effet « filtre » mais elle a une super couleur en vrai

L’IPA (ou Indian Pale Ale), ça a du goût. Pour moi qui ai passé l’année de mes 20 ans à picoler de la bière en Allemagne, pour en rentrer incapable de boire une Kro ou une 16 (l’une des deux n’est pas vegan, en prime, il me semble), la mode récente des bières artisanales a été une petite révolution : j’ai recommencé à en boire, tout simplement.

Près de notre location, il y avait un pub très joli, assez excentré du centre de Camden, avec une déco intérieure super sympa et un large choix de bières. Ils avaient noté une bière qui s’appelait la Bloom, avec des petits ananas à la place des « O » dans le nom. Et pour cause. Cette bière a un arôme hyper fruité, délicieux. En général, il faut quand même se lever tôt pour me faire boire deux pintes. Ma nouvelle bière préférée au monde.

Pour faire des courses : Wholefoods

Faut-il vraiment faire une description détaillée de Wholefoods ? Bon. C’est ce supermarché un peu chic dans lequel on trouve un petit coin traiteur à l’entrée, un rayon de fromages vegan, des produits exotiques sympas, mais aussi des classiques tels que thé, muesli, boîtes de conserves et cosmétiques. Le niveau de prix est assez élevé, mais oh la la qu’est ce que c’est cool comme endroit.

Pour faire du yoga et manger sain : TriYoga

Sacred Heart Vibrational Water. Ma seule pensée a été "Et merde".

Sacred Heart Vibrational Water. Ma seule pensée a été « Et merde ».

Si vous faites du yoga à Paris : vous avez l’habitude de vous changer dans un vestiaire minuscule, parfois mixte, sans prendre de douche à la fin du cours parce qu’il y a zéro ou une seule douche pour 15 personnes. En hiver, il fait un peu froid, en été, il fait un peu chaud. Le cours coûte entre 22 et 35€.

Allez ensuite chez TriYoga Camden, studio pensé pour accueillir… une petite centaine de personnes. Un immense casier à chaussures à l’entrée, un coin réception, un coin « café » avec plein de trucs hyper sains à déguster sur place (voire de l’eau pleine de bonnes ondes, la petite touche encore un peu trop hippie pour moi, mais on peut parier que d’ici 3 ans je ne boirai plus que ça), une boutique de livres et accessoires de yoga hors de prix qui font trop rêver et derrière : d’immenses vestiaires. Le vestiaire femme comprend une centaine de casier qui se ferment à clé pour ranger ses affaires, une dizaine de cabines de douches, des sèche-cheveux…

Le studio de yoga lui-même (je n’ai fréquenté que la plus grande salle, prévue pour une formation de 60 personnes) est équipée de tapis, bolsters, blocs et sangles de chez Manduka, tous de la même couleur et en super état, ce qui confère au tout un air très chic.

Le mois d’essai est à 40£, et je n’ai pas trouvé le prix à l’unité sur leur site mais on m’a indiqué qu’un cours de yoga à Londres coûtait souvent moins de 20£. Bref c’est le paradis.

Oh et pour d’autres options londoniennes délicieuses, Anouchka a justement publié un article sur le sujet très récemment. Il faut que j’y retourne.

mars 29, 2017

Étiquettes : , , , , , , ,
  • Pourquoi les options sont systématiquement véganes alors que les copines, restos, mexicains, banana breads, cookies, coffee-shops, gâteaux, bières et autres fromages sont vegan ?

  • Donc maintenant j’ai envie d’un burger au halloumi, de ton burrito au fruit du jacquier et d’une IPA ! Ca avait l’air drôlement sympa ton séjour. Et rassure toi, ta propagande a très bien marcher sur moi, je savais que tu y étais 😉

  • Coucou ♡
    Sympa ton article 🙂
    Alors :
    1/ Je confirme, le halloumi chez Mildred’s, il déchire TOUT (jamais – de toute ma vie – goût éun plat où le halloumi est autant mis en valeur).
    2/ Wholefood est une sorte de Disneyland pour moi. Sérieusement, je pourrai y passer des HEURES (plus longtemps que dans les magasins de fringues). #jassume
    3/ La semaine dernière, pour notre dernier soir, on a voulu aller chez Mildred’s : on arrive à 18h (!), déjà 1 heure d’attente… Bon, on attend. On attend. On attend.
    Au bout de 55 minutes d’attente, PAF. Coupure d’élécrticité. Le staff s’excite, et au bout de 5 minutes nous annonce que ce n’est pas chez eux, mais dans la rue (plusieurs immeubles & resto sont concernés), et qu’ils ne peuvent rien nous promettre / prédire. On attend 30 minutes (encore – le resto se vide peu à peu), et on part.
    Trop chouette la dernière soirée (l’envie, l’excitation, 1h30 d’attente, et bam, dans le baba).
    On a fini la soirée (moi faisant légèrement la tête – j’avoue) dans un indien juste à côté (c’était soit ça, soit un pub, et vu que les 2 soirs précédents on avait fait un pub… j’ai mis mon véto ^^)
    Bisou, à demain 🙂

    • Rho ma pauvre quelle frustration horrible cette histoire de Mildreds là !!!
      Sinon Wholefoods : pareil. 😀 A chaque fois je pars en traînant des pieds parce que mes compagnons de voyage ont terminé leur shopping, haha.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *