Les bilans du mois de Juillet

Vide - Shampoing Jessicurl

Dois-je rappeler qu’il a fait un temps pourri (le seul weekend ensoleillé à Paris, je l’ai passé à Berlin, où il a plu non-stop pendant 4 jours. Non-stop. Jamais vu ça). Pour moi qui aime la chaleur (oui, jusqu’à 35°C, sans souci je m’en fiche, j’aime avoir chaud), le soleil, et qui ne survis l’hiver qu’en fantasmant l’été, c’était donc un mois de merde (Excuse my French comme diraient nos copains, mais il faut dire les choses comme elles sont).
Cette jolie introduction faite, passons au bilan.

– Dans la catégorie Films préférés : 

* Hitchock reste toujours en première ligne, avec Psycho(se) pour ce mois-ci (j’ai vu Rebecca aussi, mais il était un peu moins bien – même si génial aussi).

* Douze hommes en colère, que j’ai adoré.

* Sur les quais, idem (en fait je triche un peu parce que j’ai vu les deux derniers, respectivement le 1er et le 2 août, mais on a passé le mois de juillet à regarder la saison 7 de Dr House et les saisons 1 et 2 de Breaking Bad, avec Cher&Tendre – oui, j’ai l’intention d’avoir vu toutes les séries du monde, à terme).

– Dans la catégorie Livres préférés : 

* J’ai ENFIN fini Vingt ans après de Dumas. Je pense que toute personne sensée qui dispose de moins de trente minutes par jour pour lire devrait s’abstenir d’entamer des romans de 900 pages. Je vais donc attendre un peu pour m’attaquer au Vicomte de Bragelonne (la suite, deux tomes de 900 pages, bam). Ceci dit, j’adore Dumas et ce roman ne fait pas exception.

* The Japanese Skincare Revolution de Chizu Saeki. Oui, je me lance dans la littérature beauté. (Il fallait voir la tête de mes potes quand j’ai sorti ce bouquin au resto un soir). J’ai beaucoup aimé, même si je ne l’ai pas trouvé si révolutionnaire qu’on  le dit, mais probablement parce qu’il est très connu et que la plupart des préceptes sont largement repris sur des blogs. J’ai retenu deux-trois petites choses nouvelles tout de même et j’ai beaucoup aimé le lire.

* J’ai entamé le Trône de fer, Tome 1. Le plus dur sera de ne pas enchaîner sur le Tome 2, qui lui n’a pas encore été tourné pour la série…

– Dans la catégorie Découvertes qui changent ta vie : 

* Le maquillage des yeux, mais j’y reviendrai (eh oui, un trop cool article top moumoute sur le make-up oculaire t’attend).

* Le jus de carotte-pomme. J’ai toujours envisagé le jus de carotte comme un truc plutôt bof (voire dégueu, pour être honnête, de toute façon ce post était vulgaire dès son premier paragraphe, alors à quoi bon) mais comme je ne bois pas de jus acides sous peine de passer une journée bien pourrie, je me suis rabattue sur ce jus lors de mon dernier passage chez Joosbayoo. Depuis je veux acheter une centrifugeuse et me nourrir de jus de carotte (avec de la pomme dedans).

* La gym suédoise à 7h45 avant le travail. Dit comme ça, c’est un peu violent et je passe pour une folle furieuse, mais ce lever matinal, une fois par semaine, me libère une soirée. Fini le stress du « Il faut que je quitte le boulot à 19h15, vite vite vite » ou « Désolée, je ne peux pas te voir ce soir, j’ai gym, et demain, je vois Machin, et vendredi je pars en weekend, et lundi prochain, j’ai à nouveau gym ». Je suis libre tous les soirs (sauf quand je vois Machin, bien sûr), puisque potentiellement, il suffit que je me lève plus tôt le lendemain pour aller au sport (qui plus est, ça me fait une bonne raison pour ne trop boire pendant le dîner). Et Joosbayoo est sur ma route pour aller bosser  donc je bois mon jus préféré (ma vie est hyper saine et j’ai quand même plein de boutons, je suis dégoûtée). Sauf qu’ils sont fermés les quinze premiers jours d’août (Joosbayoo, pas la Gym suédoise), c’est le drame.

– Dans la catégorie Je vide mon compte en banque pour des conneries : 

* Mon mois de juillet était une énorme connerie alimentaire, puisque Cher&Tendre et moi-même, atteints de flemmingite aiguë, avons cuisiné dans nos appartements environ 5 fois. Du coup, j’ai claqué 600€ de restos, sushis et traiteurs.
* Ce n’était pas vraiment une connerie, mais j’ai acheté un perfecto en cuir Sandro que j’adore. Et la pluie à Berlin (20 mm de flotte la journée du samedi) l’a un peu anéanti, anéantissant mon moral au passage. Je suis en pleine remise en question quant à ma capacité à vivre paisiblement avec un sac Jérôme Dreyfuss, j’ai  un peu peur de me déplacer en permanence avec mon crochet pour sac et de me pendre avec le jour où j’abîme le sac en question (dans tous les cas, je ne prendrai pas la version python à 900€, c’est maintenant certain).

Dans la catégorie Les moments de bonheur intense : 

* Le weekend à Berlin, malgré le temps épouvantable, je suis fan de l’Allemagne (notamment des cosmétiques Catrice et Essence, des Döner turcs à tous les coins de rue, des bières inimitables, des Currywurst… et de la langue allemande, même si c’est un peu déprimant de s’apercevoir qu’une langue vivante, ça s’oublie très vite et qu’on peut passer de « quasi-bilingue » à « bon niveau » en deux ans sans pratiquer (on peut même récupérer son bel accent français qu’on avait perdu, c’est fou, non ?).

* Ma première nuit dans le nouveau lit Ikéa 160*200. Et c’est pas de ma faute si les tiroirs grincent, je les ai très bien montés.

* Ma livraison de cosmétiques Made in London (ou en tous cas achetés là-bas), grâce à Anne-Laure : du Sleek et du Soap&Glory, que du bonheur.

Dans la catégorie Restos dont il faut garder l’adresse : 

* Spice and Wine, avenue du Maine (14ème arrondissement), où, contrairement aux apparences, la cuisine thaï est vraiment bonne et le vin (j’ai pris un verre de Bourgogne) également.

* Le Louchebem, près du métro Les Halles, qui n’est pas une découverte puisque j’y vais depuis 5 ans, mais où je retourne avec plaisir, notamment pour le tartare ou l’Assiette du rôtisseur, servie à volonté (mais plus je vieillis, moins j’en prends, j’ai du me limiter à une seule assiette la dernière fois, quelle tristesse cet estomac qui fait le petit joueur).

* La cantine d’Ikéa, pour une soirée mémorable après 4h de courses.

– Dans la catégorie Cosmétiques préférés : 

* La palette Oh So Special de Sleek, qui m’a donné envie de me maquiller les yeux (genre avec plusieurs couleurs et plusieurs pinceaux, la totale).

* Le Baume Fondant Originel pour le corps d’Edenens, testé il y a quelques mois, racheté il y a quelques temps, et enfin entamé. Il sent tellement bon. Mais tellement. J’en arrive même à ne plus vouloir laver mon pyjama pour qu’il garde cette odeur.

* L’accélérateur de séchage pour le vernis, Mavadry (de Mavala) donc. Certaines lui reprochent de ne pas être un vrai top coat, parce que le vernis s’abîme plus vite, ce qui n’est pas totalement injustifié, mais il sèche les vernis en 2 minutes, c’est tout de même miraculeux.

– Dans la catégorie Cosmétiques finis : 

Ex White Body Lotion

* La crème pour le corps Ex White Body Lotion de ÜNT : elle ne sent pas super bon, le produit, très fluide, coule beaucoup trop vite, elle laisse un fini légèrement collant et elle coûte presque 15€ pour un mois d’utilisation non quotidienne (et puis ce flacon rose, là, c’est moche) MAIS elle atténue bien les tâches de pigmentation sur le corps.  Parler de « radiance pure » est légèrement exagéré, mais je la rachèterai de temps en temps, parce que c’est ça ou le laser.

* La crème de nuit « Oil-Free » de Boscia. Efficace, hydratante, sans odeur, tube airless qui devient tout, euh, vide, au fur et à mesure qu’on l’utilise. Une bonne crème pharmaceutique, pas très fun, mais un bon produit. Je ne vais pas la racheter parce qu’il faut la commander en ligne ou aller aux US et qu’elle n’est pas donnée, donc je préfère ma Bioderma actuelle.

Vide - Shampoing JessicurlVide - Too Shea

* Le Gentle Leather Shampoo de Jessicurl, le meilleur shampoing que j’ai testé à ce jour. Sans silicones, parfait pour laver et nourrir les cheveux bouclés, sans graisser, sans alourdir, qui permet de se passer de démêlant de temps en temps, quand on est pressée, le tout SANS sentir le karité comme 95% des produits pour cheveux bouclés. Dans la même gamme, j’ai aussi terminé l’après-shampoing, « Too Shea ! ». Il est hyper efficace aussi, mais la présentation en pot n’est pas pratique et il sent le karité (logique), ce dont je ne suis pas super fan.
En cherchant une image pour le fameux Too Shea (la photo que j’avais prise étant quelque part sur mon MacBook qui n’est pas en ma possession là maintenant tout de suite), je suis tombée sur un site que je ne connaissais pas et qui revend des produits Jessicurl (ainsi que Curls, notamment), moins chers que le Curlshop où je me fournis habituellement (environ 15-17€ par produit, contre 19.80€ normalement) : Lumibeauty (site dont provient la photo de Too Shea ci-dessous, donc).

* La crème pour les mains Elisabeth Grant, dans la GlossyBox. Bof bof.

* L’hydrolat d’Achillée Millefeuille, que j’adorais. C’était mon dernier hydrolat. Je n’ai pas eu le temps de passer chez AromaZone pour en racheter (et sur le site, il faut atteindre 35€ pour que les frais de port soient offerts, OR, j’ai décidé d’arrêter de stocker, donc je ne veux qu’un seul hydrolat) mais j’ai hâte de tester Menthe poivrée.

– Dans la catégorie Mes applis iPhone préférées : 

* Instagram, qui permet de partager des photos. Je n’en ai partagé aucune, mais j’aime bien regarder celles de Cher&Tendre.

* L’appli du Routard de Berlin (il faut surveiller les applis gratuites, sur le blog Appstore Test, par exemple, il y a une rubrique Bons Plans qui présente chaque jour les sorties et promotions – ce qui est relativement inutile car mon iPhone étant jailbreaké, je peux avoir toutes les applications gratuitement. Mais j’aime quand même bien passer par la voie « légale » quand c’est gratuit), un jour, il y a eu une réduc sur Le Routard, j’ai téléchargé  gratuitement Berlin, Londres, Paris et Amsterdam en même temps. C’est hyper pratique quand on ne part qu’un weekend).

* Le jeu BQ World, où il s’agit de lancer et faire fonctionner un fastfood en fabriquant des burgers de plus en plus compliqués. Hautement intellectuel. Ça m’a occupée jusqu’à 1h30 du matin dimanche soir (et après je ne pouvais plus dormir).
Sur ce, je vais faire la danse de la pluie pour que le mois d’août m’apporte le soleil et la chaleur tant désirés. Et plein de palettes Sleek.Et des chaussons de surf pour ne pas perdre mes orteils lors de mes prochaines vacances au surfcamp (dont on parlera probablement longuement dans Les bilans du mois d’Août).

  • Bonjour,
    je suis intéressée par l’avis que tu as donné (produit ex white body lotion).
    Tu dis que ça enlève les tâches, mais quel genre de tâche?
    car moi aussi je l’utilise mais pour le moment rien du tout,
    en ce qui concerne les tâches ce sont des piqures d’insectes gratés (donc anciennes meme celles de mon enfance), après combien de temps as tu eu des résultats vu que tu ne l’utilisais pas quotidiennement ?

    Merci

    • Bonjour,
      Alors pour cette crème pour le corps, moi je voulais atténuer des marques d’hyperpigmentation assez récentes, provoquées par un traitement médical, sur les bras, les jambes et le décolleté.
      Les marques ne partent jamais complètement mais après 1 bon mois de produit, elles étaient atténuées. Ce qui est étrange, c’est que quand j’ai fini mon tube et arrêté… elles ont repris leur couleur « normale » en quelques semaines ! Du coup, je ne sais vraiment pas comment fonctionne ce produit !!! Mais bon temporairement et après un petit mois, les marques sont un peu estompées.
      Peut-être aussi qu’en utilisation vraiment régulière et plus longue, ça marche mieux ? Je n’ai pas testé. 🙂

  • Bonjour,

    et merci pour ta reponse, c’est vrai que c’est bizarre que tes taches aient repris leur couleur habituelle après le traitement (t’es tu renseignée auprès du service après client?) moi pour maximiser mes chances je l’utilise avec le sérum + une huile essentielle de carotte, pour le moment pas de changement donc je croise les doigts et je vais aussi essayer de faire durer le temps de traitement

    Merci

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *