Clearegen : un ennemi qui me veut du bien ?

Clearegen
Après ce titre fracassant, je m’en viens me lamenter.
Une lecture régulière de ce blog devrait t’avoir appris que je souffre, depuis janvier, de problèmes cutanés qui se matérialisent sous la forme de boutons et autres vilaines bêtes pas trop belles sur ou sous la peau. Après la tempête, le calme (parfaitement, dans cet ordre-là) : la crise d’acné s’est calmée, j’ai entamé une lutte acharnée contre les cicatrices (cf ici et ).
Puis j’ai voulu avoir une peau parfaite. Alors j’ai opté pour le fameux duo lotion + sérum Clearegen de chez ÜNT (une de mes marques préférées, non seulement pour les produits, mais aussi pour l’absence de frais de port qui me rassure énormément – sinon je me sens obligée de faire des énormes commandes pour ne pas payer deux fois les frais de port, c’est mon côté un peu névrosée du stockage, remember).
Clearegen
Je ne te fais pas la version beautysta, je n’aime pas répéter ce que d’autres ont déjà dit, mais pour le topo rapide, Clearegen est composé d’acides de fruits et de fleurs et favorise le renouvellement de la peau. Il lutte donc contre les boutons, les points noirs, les rides, le teint terne (oui, il est un peu magique). En l’occurrence, on trouve très facilement de vraies revues du produit chez Les Beautés Testent, ou All Me Blog, par exemple. La plupart des revues sont très enthousiastes, elles font un peu rêver, même.
Comme le dit si bien Sasha dans son article linké ci-dessus (j’aime beaucoup le jargon blogosphérique, et notamment le terme « linker ») : « Lors de l’utilisation des AHA, il faut s’attendre à avoir des spots sur la face pendant quelques temps. ET C’EST NORMAL! Les boutons qui apparaissent ne sortent pas de nul part! Ce sont des microkystes qui allaient s’enflammer un jour ou l’autre de toute façon!! Les premières applications de AHA purgent votre peau. »
Parlons de purge de la peau, donc (je m’attire de la requête Google glamour). Alors je ne sais pas ce que j’avais sous la peau, mais ça ne devait pas être joli-joli, parce que depuis 15 jours d’utilisation de Clearegen (un soir sur deux pour le sérum, tous les soirs pour la lotion que j’utilise, elle, depuis plus d’un mois par contre), je bourgeonne avec une violence rare. J’ai du ressortir ma crème antibiotique tellement j’ai de vilains boutons partout. J’ai même le menton et le front qui brillent en milieu de journée (ce qui ne m’arrive jamais), mon fond de teint ne tient pas. Bref ma peau se venge violemment de ce traitement (et elle est tellement moche que je ne saurais dire si j’ai plus d’éclat). 
La question est donc de savoir si le duo Clearegen me donne d’horribles boutons simplement parce qu’il est en train de fonctionner, ou alors parce que je ne le supporte pas du tout. On ne connaîtra la réponse que si je suis assez patiente pour me laisser défigurer encore quelques temps, en espérant que ça passe (et en me tartinant d’anti-cicatrices, parce que je suis en train de m’en choper de belles). 
J’ai quand même un sentiment d’absurdité face à mon visage tout plein de boutons causés par un produit que je m’obstine à continuer en me disant que la bubonite aiguë signifie qu’il est génial. 
août 3, 2011

Étiquettes : , ,
  • C’est délicat.

    Ta peau peut en effet être entain de se purger de façon violente. Tu avais quel type de peau à la base ?

    Plein de boutons, elle se purge en effet. Mais la peau qui brille me chiffonne. La peau surproduit du sébum quand elle se sent agresser. Surtout que c’est bizarre si tu ne brillais jamais. C’est vrai que ma peau brillait un peu avec à l’époque de l’utilisation. Cependant Il est possible en effet que ta peau ne supporte pas les AHA et BHA.

    Ou tu attends encore deux semaines à 1 mois et tu arrêtes su vraiment ta peau devient un parquet trop ciré. Ou alors tu le fais mais en espaçant les doses du sérum. C’est sur qu’on éxagère toujours l’état de sa propre peau. Mais si tu avais occasionnellement 3 boutons, avec une purge tu en as 6 sur la figure pas 10. Ils sortent quand même au fur et à mesure.

    C’est délicat. Je sais que beaucoup vont te dire de perséverer. Mais je pense que ta peau ne supporte pas les acides contenus dans le sérum.

    Après c’est sur, je ne suis pas toubib. Je parle d’expérience boutonesque.

    Bisous et merci pour la référence à mon petit blog 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *