L’alimentation anti-acné #4 – Recettes et découvertes

En  7 semaines d’alimentation « anti-acné » (renommée « alimentation bien-être » donc), j’ai eu le temps de prendre des petites habitudes, de découvrir des choses et de tester pas mal de recettes. Je pense qu’on peut considérer que je suis en pleine lubie, vu le temps que je passe dans la cuisine (il m’est déjà arrivé de faire à manger après le repas, soit de 22h à minuit « pour les jours d’après, tu comprends ? »).

Les découvertes : 

* Le sarrasin est ma nouvelle céréale préférée. A une époque, j’essayais déjà de privilégier les aliments à indice glycémique bas et j’avais découvert le quinoa, qui m’avait vraiment plu. Ce coup-ci, je me suis mise au sarrasin et au millet. Le millet, c’est pas mal, mais il faut plutôt en faire des recettes. Le sarrasin, même nature, c’est juste génial. Pour moi qui n’ai jamais été une fan de riz ni de pâtes, j’ai enfin trouvé LA céréale que je peux manger juste comme ça, avec plaisir.

* La cuisine végétalienne. Je mange quand même du poisson, de la viande et/ou des oeufs 2 à 4 fois par semaine, mais j’essaie de limiter ces sources de protéines parce que je réalise que je me porte mieux sans. Et que c’est quand même un peu plus respectueux de l’environnement, d’autant qu’il est assez largement reconnu n’a pas besoin de consommer autant de viande qu’on a l’habitude de le faire (surtout que pour le coup, quand je mange un steak, j’avale 200 grammes directement, donc ça me fait ma ration de viande rouge pour la semaine). Ah oui et puis ne pas acheter de viande 14 fois par semaine compense le fait d’acheter presque tout le temps du  bio (ok, tout le temps). Du coup, pour le reste des repas, j’ai recours à des bouquins et blogs vegan, sur lesquels je découvre plein de recettes, qui ne sont pas nécessairement à réserver aux végétaliens.

Mes préférés ?

Post Punk Kitchen, un blog assez déluré dont l’auteur a écrit pas mal de bouquins (je n’ai que Veganomicon, il est génial)

Végébon, sur lequel je trouve souvent des recettes faciles qui donnent envie

Interprétations culinaires, tout simplement génial

La Flexitarienne, qui se lance rarement dans des recettes hyper compliquées, mais donne de bonnes idées

The Complete Guide to Vegan Food Susbtitutions, un bouquin hyper agréable à lire, mais qui remplace un peu trop tout par des dérivés de soja à mon goût.

* Les bols végétariens comme plat vite fait modulable à l’envie. J’en ai déjà parlé mille fois, mais je ne m’en lasse pas.

* Le site Un monde vegan pour commander des produits dont j’ignorais jusqu’à l’existence (cf ce gouda sans soja ni produits laitiers que j’ai goûté hier et qui était tellement bon – contrairement à mon faux « Philadelphia », celui-ci a été validé par un mangeur de fromage).

* Les Biscru. Ils méritent presque un billet dédié. Ce sont des petits biscuits végétaliens bio crudivores. Magiques. Validés par deux collègues, ma soeur et mon père. C’est d’ailleurs ma soeur qui a déniché cette merveille dans un rayon de Naturalia, en cherchant ce qu’elle pourrait m’offrir pour Pâques sans me faire pousser des cris d’horreur.

Le principe : des fruits (ou légumes) mixés avec des graines, puis étalés sur une plaque et passés dans un déshydrateur. Au final, on obtient des petites pastilles qui ressemblent à des chips de fruits ou de légumes. Sans sucre, sel, matières grasses ajoutées. Juste des fruits et légumes, des graines et plein de fibres. J’ai déjà goûté Bananes-Myrtilles, Tomates-Paprika, Olives-Oignons et Choco-Coco (les plus caloriques et les moins bons, à mon avis). Je n’ai pas trouvé tous les goûts existants chez Naturalia (le plus gros revendeur en France, je crois), mais ils sont disponibles sur internet, où l’on peut trouver les autres goûts (je rêve de tester Figue-Citron, notamment).

* Le chou-fleur. Avant je n’aimais pas trop le chou-fleur. Puis un jour, à la cantine, la seule chose que je pouvais manger sans faire d’entorse majeure à mes principes était une soupe de chou-fleur. La révélation. Depuis j’ai toujours un chou-fleur dans la cuisine.

Les recettes : 

* Allez, encore une fois, parce qu’on ne s’en lasse pas : le bol végétarien, une valeur sûre.

* La recette de la moussaka végétale, trouvée ici. J’ai adoré ce plat, j’en avais fait pour quatre repas et il en a fait trois…  Par contre j’ai remplacé le lait de soja par du lait d’amande et je crois que c’était une erreur stratégique pour faire avaler ma moussaka à Cher&Tendre, qui n’aime pas le lait d’amande. Au final, il s’est fait des hot-dogs et moi je me suis gavée de moussaka.

* Les muffins à l’amande « IG bas sans gluten ». J’ai mis la recette ici.

* Les pancakes à la purée de potiron. C’était hyper long à cuire (3 à 4 minutes par côté, ça peut se terminer à 23h30, cette sauterie), mais vraiment bon. Dommage de les avoir découverts à la fin de la saison des potirons, mais bon, en cas de grosse envie, il y a toujours la purée toute prête de Picard.

 * Les courgettes farcies vegan. J’ai un peu inventé la recette hier parce que j’avais faim et qu’avant, quand j’avais faim et envie d’un truc bon, plutôt sain, avec des légumes mais pas trop long, je faisais des courgettes farcies à la menthe et à la fêta.

La version sans fêta consistait à couper les courgettes en deux dans le sens de la longueur, retirer la pulpe avec une petite cuillère, la mixer avec quelques tomates séchées, d’y ajouter des champignons de Paris émiettés, des noisettes mixées avec un peu de curry et de saupoudrer de levure maltée (une autre de mes découverte, la levure maltée, tiens) (ça ressemble à de la levure de bière, en mieux) (et du coup, ça remplace souvent la chapelure ou le parmesan dans la cuisine végétalienne ou sans gluten). C’était bon mais pas parfait, mais je vais la retravailler au fur et à mesure, celle-là, je pense qu’elle a du potentiel.

* Les tomates séchées aux noix de macadamia. Le truc tout bête mais trop bon à saupoudrer sur une salade. Le risque étant de se retrouver, comme moi, à faire des wraps de salade remplis de cette garniture et de finir le pot en deux repas.

* Les terrines et pâtés végétaux. J’ai un peu foiré la recette la dernière fois, mais je n’avais pas les bons ingrédients, donc je vais ré-essayer.

Il faut quand même souligner quelques flops, et notamment le mémorable « Rôti de noix« . Le rôti de noix, c’est le truc qu’on trouve dans tous les restos végétariens, ça a l’air d’être une bonne valeur sûre, j’avais envie d’essayer. Ma pauvre Copine de Londres étant de passage sur Paris, on a décidé de tester ça chez moi plutôt que d’aller au resto ce soir-là. Du coup, je l’ai nourrie à coup de salade verte et de saumon fumé, la recette que j’avais récupérée étant complètement foireuse, on s’est retrouvées avec des brisures de noix parfumées au curry (cf la garniture qui a fini dans les courgettes farcies…) impossibles à manger telles quelles (mais très bonnes à parsemer sur une salade ou pour un plat gratiné / farci, donc).

Dans la même veine, j’ai copié une recette de flan de sarrasin dans un bouquin… mais j’aurais du m’inquiéter de l’absence complète de sucre dans cette recette. La texture était chouette, mais ça n’avait vraiment pas de goût.

Je ne suis pas au bout de mes découvertes, loin de là : je me suis constitué un Carnet de recettes virtuel sur Evernote (comme ça, je l’ai toujours sous le coude via l’appli iPhone), qui comporte à ce jour 99 recettes libellées « A tester » (dont plus de la moitié sont soit vegan, soit sans gluten, soit IG bas).

De grands moments en perspective.

  • Bravo maintenant j’ai super faim et hâte d’en finir avec la détox pour aller tester tout ça (la moussaka vegan miam miam ça me fait trop envie).
    SI tu vis sur Paris et que tu souhaites tester une restaurant Vegétarien au top, il y en a un super top du côté de métro Pernetty. Mon mec y déjeunais super souvent quand il bossait à Malakoff. J’y suis allée avec eux et je me suis régalé avec leur couscous et … leur fameux roti de seitan aux noix et champignon. Je crois que le nom c’est l’Aquarius.
    Ça me fait envie tiens…
    Merci pour ces astuces et bons plans recettes en tout cas… Je te le dis nous finirons en blog cooking.

    • Hahahaha !
      C’est vrai que la moussaka végétale, c’est pas le truc le plus dièt’ de mon programme ! Mais qu’est-ce que c’est bon ! Garde-la toi bien au chaud pour la fin de la détox ! 🙂
      Sinon, j’habite très près de l’Aquarius et je n’ai pas encore trouvé le moyen d’y aller (ça ne fait pas trop trop rêver mon copain qui profite des soirées resto pour manger autre chose que du végétarien et quand je sors avec des gens, ça finit assez rarement dans le 14ème arrondissement… Auquel cas le resto végétarien n’enflamme pas trop les troupes. Bref c’est bête parce que j’en entends beaucoup de bien et j’ai super envie d’y aller et c’est en bas de chez moi, mais je n’ai pas encore eu l’occasion ! La seule fois où j’étais à deux doigts d’y aller, avec ma Copine de Londres, on a décidé de faire un rôti de noix chez moi… et on l’a foiré ! 😀
      Hahaha, le blog cooking, franchement, c’est pas impossible mais bon comme pour le moment je me contente de copier les recettes des autres et que mes photos sont trop moches, c’est pas gagné, quand même. 😉

    • 🙂
      Ah mais oui, il faut qu’on se fasse ça !
      Bon du coup entre temps, j’ai un peu abandonné le yaourt, du coup, mais on aura sûrement plein d’autres lubies alimentaires à partager. 😉
      Tu es un peu là pendant les weekend de mai ? Moi je reste à Paris pour celui du 8 et celui du 18, on pourrait peut-être se trouver un créneau. 😀

  • Je signe tout de suite pour que tu continues ce type de billet! Ne te transforme pas en blog culinaire pour autant, hein, parce que j’aime trop des questionnements cosmétiques pour ça, mais j’ai découvert tout plein de recettes grâce à toi, et de nouveaux produits : je vais faire une razia sur les Biscru ce week-end, et pour moi, le sarrasin, c’était forcément grillé, « kasha » quoi. Et mon copain avait mis son veto dessus. D’ailleurs, le kasha va très bien avec le chou-fleur : j’ai multi-testé cette recette (en remplaçant la crème fraîche par de la crème de riz, et en zappant le poisson fumé), faut aimer le goût « grillé » par contre : http://veryeasykitchen.blogspot.fr/2008/09/crme-de-chou-fleur-kasha-et-poisson-fum.html

    • Attends mais elle est génialissime cette recette, je l’aiiiiiime !
      En plus j’ai un reste de chou-fleur ET un reste de sarrasin déjà cuit (bon pas version kasha, j’ai eu la flemme hier soir) à finir avant demain soir… Mais j’essaierai clairement la vraie version aussi, ça m’a l’air top !
      Merci pour le tuyau !
      Sinon, ravie de t’avoir fait découvrir 2-3 recettes ! 🙂
      Moi aussi je dois aller me faire un stock de Biscru avant le weekend chez mes parents (ça aide à résister aux chips à l’apéro et je trouve ça meilleur, en fait, héhé).
      D’ailleurs, je serais curieuse de savoir quels goûts tu trouves, j’ai l’impression qu’il y al es mêmes dans tous les Naturalia, c’est à dire PAS pommes-dates, figue-citron ni courgettes-curry. Mais c’est peut-être parce que je n’ai pas fait de grand Naturalia, encore.
      Au pire je ferai une commande internet, mais j’aime pas payer des frais de port, grrr. 🙂

    • J’ai fait ta recette avant-hier et l’ai mangée hier, j’adore !!!
      J’ai oublié la crème de riz mais j’ai mis des lardons de saumon fumé : une petite tuerie. Il m’en reste mais je sors ce soir et pars en weekend demain, donc hop là au congèle, ça me fera bien plaisir un soir ou un midi, ça ! 😀

  • Merci de m’avoir fait découvrir (en photo pour le moment mais dans ma bouche dès demain)… le biscru!!
    Je lis ton blog depuis peu et suis très intéressée par ce régime anti-acné (et ses éventuels résultats)… Est-ce toi qui as parlé un jour dans le cadre de ce régime du chou lacto-fermenté ?(je n’arrive plus à le retrouver dans tes articles mais j’ai l’impression que c’est toi)… Si c’est le cas, sais-tu si ça s’achète « tout fait »? (cuisiner de 22 heures à minuit n’est pas encore envisageable pour moi!)

    • Alors alors, tu as essayé ?
      J’aime TELLEMENT les biscru ! J’envisage de m’acheter un déshydrateur, oui oui, carrément !
      En effet, j’ai parlé du chou cru, je ne sais plus dans quel billet (tous ceux qui parlent de mon régime alimentaire ont le même nom, avec un numéro, pour mieux les retrouver, si tu as le courage de chercher). Mais en tous cas, pour répondre à ta question, OUI ça s’achète tout fait, je n’ai pas eu le courage de fabriquer mon chou, encore.
      J’achète le mien chez Biocoop, ça coûte 4-5€ les 500 g ou même 1 kilo en fonction des marques, au rayon frais. Autant dire, pas ruineux, et efficace ! 🙂

      • Merci pour ta réponse! Entre-temps j’ai « fait » un naturalia et un « biocbon », et personne n’avait entendu parler de chou lacto-fermenté…
        Quant aux biscrus… J’ai acheté ceux à la betterave (pas beaucoup de choix dans le pourtant gigantesque naturalia entre Blanche et Pigalle)… Je n’ai pas trouvé ça bon, mais pas mauvais non plus (mon cerveau attendait des chips à la betterave en réalité, et a protesté très fort contre l’absence de gras).
        J’ai eu l’impression tout en mâchant de mesurer le chemin qui séparait mon alimentation actuelle d’une alimentation « anti-acné » telle que décrite par « Beauté pure » ou telle que tu la décrit… car je suis persuadée qu’au bout d’une semaine sans gluten, sans fromage ni beurre ni crème fraîche, à téter du smoothie vert, un biscru c’est le pied!
        Et sinon, tu n’évoques pas trop les résultats sur ta peau : qu’en est-il? (oui, oui, je suis à la pêche à la motivation!!)

        • Ah zut pour le chou !
          Dans mon mini Naturalia, il y en avait au rayon « snack », avec les sandwichs et salades frais, en fait ! Mais sinon, à BIocoop, t’es quasi sûre de trouver.
          Pour le Biscru, je te rassure tout de suite : la batterave est l’un des goûts que j’apprécie le moins. 🙂 Avec les paprika tomates, tu retrouves plus cette sensation de « chips » (et idem avec les olives oignons, mais y a moins de légumes, dans ces derniers, héhé).
          Sinon les bananes myrtilles ne sont pas mal du tout. 🙂
          Mais bien sûr, si tu les compares à des chips, ce ne sera pas la même chose. Je pense que bien entendu, on a les papilles gustatives qui évoluent avec ce qu’on mange. 🙂 Pour certains trucs, on a peut-être tendance à trouver ça « super bon » parce qu’on est « privé » de vrais trucs considérés comme bons (par exemple, le St Morêt végétal, hihi), mais pour d’autres, on développe aussi des récepteurs de goûts plus sensibles : par exemple, je reconnais vachement mieux un bon avocat, une bonne orange, un bon kiwi, et même une bonne pomme alors qu’avant, une pomme, pour moi, ben c’était une pomme.
          Pour les résultats sur la peau, je vais faire un billet dans la semaine (enfin, c’est prévu…) mais en gros, j’ai constaté que ma peau devenait de plus en plus « saine ». C’est vraiment le genre de méthode qui prend du temps et ça ne fait que 8 semaines que je la teste. J’ai aussi commencé à prendre du Pantothen depuis 1 semaine mais normalement ça n’agit pas si vite, donc je suppose que le Pantothen n’est pas encore à prendre en compte.
          Je dirais qu’au bout de deux mois, j’ai des poussées moins violentes et moins fréquentes et que je cicatrise plus vite. Rien de « waouh », mais un mieux progressif.
          Le « waouh » est sans conteste sur le poids (je ne me pèse pas hyper souvent, mais j’ai du perdre 1 à 3 kilos et surtout je me suis pas mal affinée, surtout au niveau abdominal, même sans avoir de surpoids à l’origine.
          J’avais aussi des problèmes de ventre (appelés colopathie fonctionnelle, super, merci) qui disparaissent pas mal avec ce type d’alimentation. 🙂
          J’espère que ça te motivera ! 😉

  • Haha avant même d’arriver à la fin j’avais déjà tilté sur « noisettes mixées au curry » 😀 Ceci dit, quand on lit salade-saumon fumé on se dit que le dîner n’a pas été si raté, ce que je confirme!
    Je vais aller voir les blogs et surtout tenter de trouver du sarrasin, ça m’intrigue. Et puis je suis partante pour l’Aquarius la prochaine fois! Ou toute recette de confiance d’ailleurs 😉 C’est marrant les restos végétariens m’attirent vachement, même si je ne le suis pas, alors tu peux compter sur moi!

    • C’est vrai que tu aurais pu finir plus mal, ce n’est pas tous les jours que j’ai du saumon fumé chez moi ! (enfin, Cher&Tendre a fait des courses hier, du coup, c’est la fête de la tarte flambée et du steak haché même pas bio dans mon frigo, héhé).
      Cool, va pour l’Aquarius la prochaine fois !!! 😀 Je pourrai peut-être goûter un VRAI rôti de noix. 😉 Moi aussi, j’ai commencé les resto végétariens bien avant ces lubies alimentaires, j’adore l’utilisation de produits différents, en fait. J’en ai trouvé 2 pas mal vers les Halles, et un très très bon… au Cambodge ! 😉

    • Mais OUI, les BIscrus, c’est tellement bon ! J’ai la flemme d’aller à Naturalia à chaque fois, du coup j’ai bien envie de faire une commande sur internet pour tester toutes les sortes, hihi.

  • Coucou 🙂
    Je lis avec attention tes conseils et recettes pour l’alimentation « anti-acné », mais j’ai une petite question a te posé!
    Sur internet j’ai trouvé que l’index glycémique du millet était élevé, même plus élevé que celui du riz! Alors est-ce une erreur de ta part ou de la mienne?
    J’espère que je me trompe car entre le quinoa, le sarrasin et le millet, je préfère le dernier choix 😉

    PS: Merci pour ce blog super sympa !!!

    • Hello !

      Merci pour ton commentaire !
      Oh oui tu as raison, je trouve aussi un indice glycémique assez élevé pour le millet !
      J’y pensais plus comme une alternative sans gluten que comme un aliment à IG bas, je crois…
      En fait je ne me suis pas beaucoup renseignée sur cette céréale en particulier parce que je n’en suis pas hyper fan. Je mange surtout beaucoup de sarrasin. 🙂
      Par contre, j’essaie beaucoup de raisonner en « charge glycémique », c’est à dire à faire attention aux associations : manger du riz (ou millet) avec des matières grasses de bonne qualité ou des légumes verts fait « chuter » leur IG, donc ça peut être intéressant (et ça évite de « bannir » des aliments !)

      • Ah d’accord c’est vrai que je n’avais pas raisonné comme ça au niveau de l’association de plusieurs aliments!
        Et sinon, une autre petite question, sais-tu si le thé vert influe sur l’acné? Car étant donné que c’est un « excitant », ça perturbe peut-être notre intérieur…Et comme je n’ai pas vu dans ta semaine type que tu en buvais, je me dis que peut-être tu sais les conséquences que ça peut avoir…
        Sinon, ce que je trouve difficile dans ce « régime » ce n’est pas de devoir s’interdire des choses, (puisque j’adore les fruits, légumes et les céréales comme le sarrasin et le quinoa) mais plutôt de savoir ce qui est bon, mauvais, dans quelles proportions… il me faudrait un livre avec chaque aliment qui me dirait s’il est + ou – pour l’acné 😉 !
        Enfin ton blog en dit déja beaucoup et pour ça merci beaucoup, car il est motivant et distrayant à la fois !

        • Alors pour le thé vert, c’est un peu compliqué : oui c’est un excitant, donc stress, donc mauvais pour l’acné MAIS c’est un bon anti-oxydant et il fait partie des aliments communément vantés pour leur action anti-inflammatoire, que ce soit dans les régimes anti-cancer ou anti-autre chose.
          DONC si tu aimes ça, une ou deux tasses par jour, c’est pas mal (à distance des repas, pour ne pas bloquer l’assimilation de fer !). 🙂

          C’est sûr que ça fait beaucoup de choses à assimiler mais je pense qu’il faut :
          1) ne pas se prendre la tête 🙂
          2) y aller à son rythme et ne pas viser une alimentation « parfaite » et méga « raisonnable » (comme dit mon père – enfin c’est pas de lui, mais il le cite tout le temps : « Qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il croit ») : tu peux partir d’une base qui te semble convenir, et puis ajuster en fonction de tes découvertes, recherches sur tel ou tel aliment, goûts, etc
          3) ne pas hésiter à adapter ! Par exemple, au fil des mois j’ai constaté que le gluten ne me faisait ni chaud ni froid, donc je ne l’évite plus particulièrement (je ne suis pas une grande fana de pâtes, mais je remange quand même du pain normal, de la pizza, des pains à burger, régulièrement). Sur d’autres personnes, le gluten joue beaucoup ! Idem pour le soja : il faudrait l’éviter mais comme j’ai choisi, par ailleurs, une alimentation végétalienne (par éthique surtout), c’est très compliqué de ne jamais manger de produits à base de soja (super protéine végétale).
          Quant aux proportions, contrairement à un régime « amincissant », le pic de sang dans le sucre, c’est immédiat, donc si par exemple tu voulais manger du miel à la petite cuillère, que tu en prennes 1 ou 5 cuillères, théoriquement, la différence ne serait pas énorme.

          Emanuelle, du blog beauté-pure, parlait d’une alimentation anti-acné à environ 80% du temps. Donc dis-toi que si tu ne « respectes » aucun précepte 1 repas sur 5, il se pourrait que l’impact sur ton acné soit minime !

          Mais encore une fois, c’est surtout une question de ressenti. N’hésite pas si tu as des questions, je serais ravie de te répondre s’il s’avère que ça fait partie des choses sur lesquelles je suis renseignée. 🙂

          • Merci pour ta réponse! C’est vrai que j’ai tendance à être influencable et quand je lis qu’un aliment est moins bien pour telle ou telle raison, je l’élimine! Alors qu’il peut avoir des vertus intéressantes sur un autre plan…
            Je pense aussi que ne pas se prendre la tête et faire attention tout en se faisant des plaisirs, c’est important ! Car la je reviens de Biocoop et j’ai l’impression que ça commence à me monter à la tête tout ça, j’ai passé un temps fou a regarder chaque étiquette et du coup je ne suis pas revenue avec grand chose…
            Je n’ai pas une acné très forte mais c’est l’effet peau « grasse » et les poins noirs, surtout sur la zone T qui me dérangent…
            Sinon, je me passe assez facilement des aliments contenant du gluten, et je l’ai toujours toujours associé à l’acné alors je pense qu’inconsciemment re-manger des pâtes ou du pain me ferait apparaître des boutons ^^ Par contre je n’ai pas arrêtés les yaourts au soja, et je ne me vois pas trop me passer de mon seul dessert « raisonnable » et rapide! 🙂

            Si d’autres questions me viennent, je n’hésiterais pas alors 🙂 Et merci pour ton renseignement sur le thé vert (je le buvais toujours à la fin de mes repas…!)

            • Oui je te comprends, quand on cherche à manger sain, on commence souvent par éliminer sauvagement pas mal d’aliments ! 🙂 Cela vaut la peine de se renseigner, encore et toujours, de recouper les informations et de se fier à son ressenti. 🙂

              En effet, les premières courses peuvent être un peu laborieuses et on se sent vite complètement psychorigide… pour moi, c’est d’ailleurs toujours le cas quand je change de magasin, car dans ma Biocoop, je connais maintenant bien les produits et n’ai plus besoin de tout vérifier, mais dans une grande surface classique… ouch ! Mais bon, sans devenir extrémiste, ça vaut la peine de jeter un oeil concerné sur ce qu’on va avaler, je trouve. 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *