Le lavabo jaune

En plus de la routine quotidienne de soins de la peau (pour celle que je suis en ce moment, c’est ici), il y a les masques.

Les masques, c’est tout une histoire, un petit rituel de plaisir, un moment de soulagement : le masque purifiant pour les moments où on se sent toute crado de la peau, le masque hydratant pour le moment où la peau tire, voire le masque hyper nourrissant pour les peaux sèches ou encore le masque « éclat » pour les matins ternes (ou les lendemains de fête…).

En ce moment, pour moi, c’est masque purifiant uniquement. Il y a des fois où je trouve ma peau tellement moche que j’attends avec impatience le moment du masque qui va un peu arranger les choses (mais je m’oblige à ne pas le faire plus d’une fois par semaine, histoire de ne pas me retrouver avec l’effet contraire, à savoir la peau hyper agressée qui bourgeonne trois fois plus en réaction à l’excès de purification).

Depuis quelques semaines, je me suis même mise à inventer mes masques (enfin, je ne fais pas non plus preuve d’une inventivité révolutionnaire, faut pas croire) : j’ai acheté un gros pot d’argile jaune et je fais ma tambouille dans un petit bol, en fonction de mon envie. Je dois dire que j’ai abandonné l’idée de la cosmétique maison (mon seul essai s’étant résumé à une huile démaquillante, réussie par ailleurs, mais bon, je n’ai pas l’âme d’une cosméteuse, il faut voir les choses en face), mais le masque à l’argile, c’est hyper facile à faire tout seul : il suffit de mettre quelques cuillères (pas métallique, la cuillère) dans un bol (toujours pas métallique), d’ajouter un liquide (eau filtrée, eau en bouteille, hydrolat…) et, en fonction des envies, d’ajouter un peu d’huile végétale et/ou essentielle.

J’aimerais bien varier les argiles, mais ma raisonnabilité financière et placardesque m’empêche de collectionner des argiles de toutes les couleurs (je suis assez fière de moi sur ce coup-là, il y a une époque, la Smooth que j’étais aurait de l’argile rouge, rose, blanche… dans sa salle de bain).

J’utilise donc de l’argile jaune, qui a pour propriétés d’être cicatrisante, exfoliante, lissante et tonifiante. Elle est plus douce que l’argile verte, qui me fait un peu peur. Selon le site Aroma-Zone (où je ne l’ai pas achetée, d’ailleurs, mais j’aime bien Aroma-Zone quand même), elle est utile pour le soin des peaux sensibles mixtes à tendance grasse.

Ma recette préférée parce qu’elle est trop facile, inratable, et qu’elle laisse la peau purifiée et apaisée :

Argile jaune

Tisane de sauge (j’avais acheté cette tisane purifiante pour la boire, mais c’est vraiment trop ignoble à mon goût, donc je la recycle en tisane pour masque, pas de gâchis)

Quelques gouttes d’huile végétale de noisette

Deux ou trois gouttes d’huile essentielle de lavande fine. 

Le matos dans la triste lumière de la cuisine (sur la photo il y a de l'huile de jojoba et de l'huile essentielle de tea-tree, parce que je varie les plaisirs, mais ma recette préférée reste noisette-lavande, donc)

A priori, il faut laisser reposer une heure. Docile, je suis les règles et je prépare mon bol un peu en avance.

J’étale le tout au pinceau (c’est possible aux doigts, comme n’importe quel masque, mais depuis que j’ai découvert que mes pinceaux à fond de teint pouvaient avoir une seconde utilité, j’en profite), je laisse poser entre 10 et 20 minutes en pshittant de l’eau thermale pour que ça ne sèche pas et hop la, je rince.

masque argile jane

Et donc je fais ça avec... une cuillère à caviar. En même temps, j'étale avec un pinceau MAC à 30€, autant faire les choses bien jusqu'au bout.

Après, le lavabo est un peu dégueu. Moi je dis que c’est jaune, Cher&Tendre dit que c’est plutôt maronnasse. D’ailleurs, après avoir contesté mon premier titre (« On n’est jamais mieux servi que par soi-même »), il a proposé l’actuel. Mais il avait une autre couleur en tête.

J’ai hâte de voir la couleur du lavabo quand j’achèterai de l’argile rouge ou rose.

avril 16, 2012

Étiquettes : , , ,
  • Pendant un moment moi aussi je faisais mes propres masques à l’argile,je trouve ça sympa…Faudrait que je m’y remette d’ailleurs.
    J’ai jeté un oeil sur le site où tu t’ai fourni et ça me tente pas mal
    Merci pour la découverte

  • Tiens, c’est rigolo, moi j’ai commencé par les masques tambouille-maison, avant d’aller sur des masques tout prêt pour cause de flemme et d’irritation suite à un dosage excessif en HE je pense. Et j’ai beau avoir un masque hydratant Décléor dans ma salle de bains, je ne l’utilise que rarement, je préfère papilloner parmi tous mes masques purifiants. C’est le seul produit visage pour lequel je m’autorise le papillonage, donc j’en profite (en ce moment, j’alterne entre le Masque Clarté White Plus HP de Clarins, le masque « aromatique » Nuxe qui chagrine mes narines, un masque à la boue de la mer morte Ahava et des masques uni-dose au chocolat Schaebns achetés en Allemagne).
    Alors pour l’argile rose, si mes souvenirs sont bons, ça vire en marron-clair/taupe/café au lait, pas maronnasse quoi, mais pas rose non plus.

    • Ah oui, je pense qu’on peut facilement se lâcher sur les he et surdoser ! Moi je mets 3-4 gouttes de lavande, ce qui correspond à ce que je mets normalement sur mon coton tige avant de passer sur chaque bouton, donc je sais que je supporte !
      Mais ça ne m’empêche pas d’avoir aussi des masques tout prêt, pour jours de flemme, jour d’envie d’un masque un peu plus fun, jours de vacances.. D’ailleurs j’en utilise des pas mal, faudrait que j’en parle !
      Idem que pour toi, le masque, c’est mon « papillonnage », je peux varier les jours et plaisirs, ça fait du bien, un peu de « souplesse » ! 😀
      J’aimais bien le aromatique de Nuxe et je ne connais pas les autres dont tu parles, tiens !
      En ce moment j’ai quelques formats individuels de marques allemandes aussi, un masque Sanctuary hyper chouette et un format voyage trop cool de Liz Earle. J’aime bien les Laino, aussi, tiens.
      Mouais donc l’argile rose, c’est pas hyper joli non plus alors. 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *