La Guerre des boutons : Routine « Ultrasimple »

Lush Guerre des boutons Ultrasimple

Oui je sais, encore des histoires de boutons.

C’est pas ma faute, hein (Cher&Tendre considère que je ferais mieux de prendre des petites pilules multicolores à action antiboutons et que donc, c’est un peu de ma faute) (moi je considère qu’il a tort) (j’ai quand même vu une dermato en rentrant de vacances, et devinez à qui elle a donné raison ? Ah la médecine conventionnelle, je vous jure !).

Mais pour une fois, pas de « Beauté qui vient de l’intérieur », faisons plutôt un petit focus sur mon protocole de soin, à appliquer sur la peau. Je n’ai rien inventé, je suis pas à pas et aveuglément les conseils de ma naturopathe (ma dermatologue n’y voyant rien à redire). Nous avons donc ici une routine presque 100% Lush. Ça me va très bien : il y a une boutique Lush près de chez moi, la marque est testée uniquement sur les anglais (et pas sur les animaux) (si vous saviez le temps que j’ai mis à comprendre la blague), les produits à la composition clean restent quand même ludiques et agréables (que ce soit par la texture, l’odeur, la couleur…), la plupart des produits sont végan, ceux qui contiennent du miel ou des oeufs (et conviennent donc uniquement aux végétariens) sont clairement indiqués sur le site (en boutique, il faut faire plus attention et regarder la composition).

Lush Guerre des boutons Ultrasimple

Voilà ce que ça donne : 

* Le matin, on commence par un nettoyage avec Aqua Marina de Lush (étape 1). C’est le produit dont j’aime le moins l’odeur, parce qu’il sent, non pas les algues comme je l’ai beaucoup lu, mais plutôt un parfum un peu synthétique (à mon goût). Il sent bon, hein, mais je préfère les odeurs plus nuancées. Par contre, il nettoie bien et laisse la peau douce. C’est une espèce de pâte rose dans un pot noir, avec des petits bouts d’algues vertes dedans. On en prélève un peu, on met de l’eau et hop, sur le visage.

Donc c’est super, mais il y a quand même un gros bémol : il se conserve deux mois et j’ai l’impression que le pot est assez gros et plein pour durer 6 mois ou plus. Du coup, soit ils sont complètement débiles, soit je n’en utilise pas du tout assez à chaque fois. Par ailleurs, je n’ai pas regardé en l’achetant (vers le 20 juillet), mais il avait été fabriqué vers le 20 juin… du coup, il est déjà périmé, officiellement. J’avoue que ça me laisse songeuse. J’ai donc posé la question en retournant au magasin « Mais pourquoi vous vendez assez de produit pour six mois alors qu’il se conserve deux mois, hein ? » et la vendeuse était un peu embêtée. Elle m’a dit que théoriquement, il fallait en utiliser plus que ce que je ne faisais et s’en servir matin et soir. J’ai un peu augmenté les doses et c’est vrai qu’il part plus vite. Mais bon, globalement, il y a du produit pour 2 fois plus longtemps que la date de péremption ne permet de l’utiliser, c’est bête (et je continue de l’utiliser jusqu’à ce qu’il sente bizarre).

Autre bémol : le « C’est quoi ton truc vert, sur l’oeil ? Ah, juste un bout d’algue mal rincé, t’inquiète ».

 Ensuite, c’est l’heure d’hydrater. Mais pas avec un truc matifiant pour peaux grasses bidules, non non, un hydratant bien riche, du pas pour de faux. En l’occurrence, Céleste, de Lush (étape 2). C’est un hydratant pour peaux très réactives, il est agréable et sent la vanille (de manière subtile) (Cher&Tendre dit qu’il sent le dentiste. Mais Cher&Tendre a clairement des problèmes d’odorat, il n’aime pas la lavande, le monoi, la plupart des parfums, etc etc). La crème se conserve assez longtemps, par ailleurs. Je la trouve plutôt géniale, je dois dire. Ca faisait très longtemps que je n’avais pas utilisé une crème qui sent bon. Elle a beau être très nourrissante, elle est vraiment agréable, pas luisante ni rien. C’est mon produit préféré de la routine, je crois. En termes de rapport qualité prix, elle coûte 18€ et je pense que le pot dure deux mois. Un peu cher, mais pas un scandale.

C’est là où il faut avoir un peu d’organisation, car on va laisser la crème nourrir la peau pendant 15 à 45 minutes avant d’enlever le surplus avec, au choix, un Hydrolat de Rose ou de Tilleul (étape 3) (comme d’habitude, j’ai acheté les miens sur AromaZone, rien à redire). 

« Mais j’ai pas 45 minutes, le matin ? » Moi non plus. C’est plutôt 15-20 minutes, chez moi. Pendant lesquelles : je m’habille, me lave les dents, mets mes lentilles de contact, prépare mon petit déjeuner… bref je fais tout ce que j’ai à faire et, à la toute fin, je passe mon coton d’hydrolat, avant de me maquiller.

(pour le maquillage, minéral only, cela va de soi – comment ça, non ? -, donc c’est 100% Lily Lolo pour moi)

* Le soir, on commence forcément par démaquiller. Avec Ultrasimple, toujours de Lush (étape 1). Donc Ultrasimple, c’est un truc super gras, un peu cireux, qui se passe sur le visage, avant d’être rincé et retiré avec un coton.  Le truc relou : il n’était pas disponible dans ma boutique, j’ai du le commander en ligne, ce qui ajoute les frais de port au prix du démaquillant (or, Lush.fr se fait plaisir avec des frais de livraison à… 7.50€ pour deux produits. Bel effort). Sinon, je l’aime plutôt bien, mais j’ai du mal à départager par rapport au démaquillage à l’huile. Il démaquille aussi bien, il est beaucoup plus pratique pour les yeux (ça ne rentre pas dedans, comme l’huile peut le faire), et il laisse la peau plus douce, je crois. Mais c’est moins « simple » qu’une huile toute bête et il faut du coton. Disons égalité.

Et comme malgré tout, il reste du gras : nettoyage avec Ange à fleur de peau (étape 2) (ils sont géniaux, les noms de chez Lush, quand même). Des amandes, de l’argile, de la rose, de la lavande… Il sent bon, il exfolie hyper délicatement, il est agréable à utiliser. Et franchement, je crois qu’il fait la peau SUPER douce (c’est difficile à évaluer sur moi, toujours rapport aux boutons qui nuisent un peu à l’appréciation de la douceur…). Idem qu’Ultrasimple, il n’est pas disponible dans ma boutique (celle du 14ème, mais elle est petite, quand même). En fait, les deux sont des best-sellers de la marque et dans la boutique, on m’a dit que, justement, quand ils en recevaient, ils étaient dévalisés en trois jours. Lui se conserve pendant une durée raisonnable (à peu près un an), donc rien à redire, un nettoyant à moins de 10€, ça fait partie des produits les moins chers que j’ai pu essayer.

A ce sujet, j’entends souvent « Lush, c’est cher ». C’est vrai pour certains capillaires, en effet. Mais pour les soins du visage, ça me surprend un peu, comme affirmation. Si on compare aux tarifs de grandes surfaces ou de sites asiatiques tels Sasa, d’accord, mais la plupart des blogueuses que je lis utilisent des produits de parapharmacie ou de parfumerie (ou encore du bio, du pointu, des marques de niche…). Bref, je vois assez peu de revues de nettoyants pour le visage à moins de 10€, de crèmes hydratantes à moins de 20€ (Céleste coûtant 17.95€, par exemple)… Les masques frais sont un peu chers au vu de leur durée de vie, mais je pense qu’il s’agit de les utiliser en cure, de manière ponctuelle, et pas forcément en masque d’entretien une fois par semaine.

Mais retour à la routine. Un soir sur trois, on s’arrête là. Au dodo.

* Les deux autres soirs, je fais un masque.

Le soir 1, c’est un mélange de deux ou trois argiles (Tepezcohuite, Argile rose, Argile jaune, Argile verte…).

Le soir 2, c’est La guerre des boutons, de Lush. Ca sent l’ail. J’avais lu partout que l’odeur était insupportable, que c’était ignoble, impossible à utiliser. Je m’attendais à l’apocalypse pour mes naseaux. Mais non. Ça ne sent pas bon, hein, mais l’odeur n’est pas très forte et il y a pire (mais pas en cosmétique, je suis d’accord, c’est le cosmétique qui sent le plus mauvais que j’ai pu tester, sans être horrible pour autant). Par contre il très doux et la peau est bien « désenflammée », après. On sent le côté antiseptique, sans avoir pour autant le visage qui pique ou autre. C’est un masque « frais », qui se conserve au frigo. Il ne se garde qu’un mois, et il est donc, comme je le disais plus haut, parfait pour des cures. J’en utilise moins que ce qui est conseillé, je pense, car Lush indique une contenance permettant 4 applications, et j’en ai fait 8 avec mon pot.

* Quid des résultats, me direz-vous ?

Depuis quelques semaines, j’ai moins de boutons. Attention, hein, j’en ai encore PLEIN. Mais moins. ^^

Par ailleurs, j’ai clairement moins d’inflammations, pas de points noirs, pas de zones sèches. Le gros problème d’acné n’est donc pas (encore) réglé, mais en termes de soins de la peau, j’ai quelque chose qui me convient plutôt bien.

Le tout est plutôt agréable et pratique (enfin, les masques deux soirs sur trois, c’est bien quand on est chez soi devant la télé, mais en vacances en groupe, c’était un peu moins l’idéal – et heureusement, je n’étais pas en camping), et me revient moins cher que ma routine précédente, puisque les produits Jovees en France sont particulièrement onéreux (20€ la crème de jour, 30€ la crème de nuit, 20€ le nettoyant, 30€ le masque anti-acné, etc).

La suite au prochain épisode (où je vous raconterai notamment la partie moins fun, à savoir, le début du « vrai » traitement anti-acné) !

    • Oui, hein ?
      Ca m’a fait changer ma vision de Lush, qui était pour moi un truc ludique que je voulais bien mettre sur mes cheveux, mais pas trop sur ma figure.
      Finalement, je suis TRÈS agréablement surprise !

  • J’ai pas de boutons (ne pas taper merci) mais une peau séche et maintenant j’ai envie d’essayer « Ange à fleur de peau » et « Ultrasimple ». Merci pour toutes ces infos.

    • Pas taper, pas taper, je sais pas, hein. 😉

      Si tu as la peau sèche, j’ajouterais Céleste sur la liste de tes envies, cette crème est vraiment très hydratante et super chouette ! 😉

  • Sur tes conseils j’ai pris le masque la guerre des boutons : pareil, ça sent pas bon, mais je connais bien pire. Mais alors quelle galère à appliquer quand même lol : je le fais le mercredi matin et le dimanche et ça me va ! Pour les crèmes, j’ai pas fait le pas encore , puisque j’en utilise pas en fait….je suis à l’huile végétale et gel d’aloe Vera , je vais regarder ce qu’ils font de plus près 🙂
    J’espère que ça ira de mieux en mieux quand même pour ton acné !

    • Ah oui, tu le trouves galère à appliquer ?
      Je crois que d’un masque à l’autre, la texture varie un peu ! Mon deuxième est pot est plus crémeux, il glisse plus facilement sur la peau (et y a moins de bouts de raisin). 🙂
      Mon acné commence à aller mieux, mais c’est vraiment TOUT doucement et j’ai tellement de cicatrices très rouges, c’est hyper flippant…

  • Hello toi,

    Je voudrais te préciser 2 petites choses :
    Aqua marina se conserve 3 mois et pas 2, et effectivement si tu l’as acheté un mois après sa mise en rayon il ne reste que 2mois d’utilisations. A la base il est fais pour être utilisé matin et soir c’est pour ça qu’il y a cette quantité là je pense, genre vaut mieux trop que pas assez. Finalement ce n’est « que » 100g de produits, c’est juste qu’il part moins vite qu’un gel nettoyant :p
    Et Ange à fleur de peau se conserve aussi 3 mois et et pas un an (lol qui t’as mis ça en tête?) tu as des pastilles sur chaque pots avec les dates de fabrications et de péremption si tu as un doute.

    Voili voilou.
    Et si tu as l’occasion de tester le masque Sirène il est top et il convient aux peaux sensible c’est un de mes préférés ^^

    ps: elle est cool ta naturopathe :p

    • Hello !

      Merci pour ces précisions.
      Et va savoir comment je me suis plantée, mais tu as tout à fait raison !
      Sur mon Aqua Marina, c’est écrit tout petit et un peu flou : du coup j’avais du mal à déchiffrer le chiffre du mois et j’ai lu ou entendu je ne sais où que c’était deux mois. Après avoir re-louché hier à 22h à la lecture de ton commentaire, je suis toujours incapable de dire s’il y a écrit 08 ou 09 mais je te crois. 😉
      Par contre pour Ange à Fleur de Peau, j’ai COMPLETEMENT fumé ! Là encore, j’avais pourtant checké et, au contraire de l’autre, la date se voit bien, j’ai du intervertir deux produits. 😉
      Bref je vais faire un EDIT ce weekend, haha !
      Je note Sirène, il est possible que j’en aie fort besoin si Différine me désseche trop la peau (ou si je finis sous Roaccutane…)
      Merci ! 🙂
      ps : oui, je l’adore !

  • ouiiii smooth est de retour 🙂 et en plus avec une superbe routine Lush \o/ bon en meme temps tu preche une convertie, mon objectif perso est de finir tous mes produits cheveux bourés de silicones et de passer a une routine 100%Lush 😉 j espere que ton nouveau traitement (la creme qui a l air ouf de ta dermato) aura son effet sur toi !!! et surtout qu elle ne t assechera pas trop quand meme.

    • Héhé ! J’aime beaucoup Lush, mais le test des produits pour le visage était nouveau pour moi ! J’en suis hyper contente !!!
      J’espère aussi que le traitement dermato fera son effet, je croise les doigts ! Et sinon, heureusement que Lush fait des crèmes bien nourrissantes si ma peau devient trop sèche. 😉

  • Je ne connais pas les produits soin visage de Lush, mais ils ne me tentent pas plus que ça. J’ai l’impression que c’est assez agressif. :s Mais je me fais sans doute des idées.

    • Je te comprends, je pensais pareil ! J’étais rebutée par l’univers qui sent la dinde (la fille qui cocotte, pas l’animal, je veux dire) et avec des savons et boules à bain de toutes les couleurs (je prends un bain tous les 24 mois, alors ça m’attire moyen).
      Puis j’ai découvert un gommage corps, vachement bien (grâce à ma soeur).
      Puis un baume à lèvres, vraiment top.
      Et un shampoing.
      Mais je gardais l’a priori sur les produits visage. J’ai complètement changé d’avis maintenant ! (par contre, d’après ma naturopathe, la gamme Peaux à problèmes est plus agressive, les produits que je cite ici étant vraiment doux, eux).

  • Coucou!
    Je te suis depuis quelque temps et surtout les articles concernant ces fameux boutons 🙂
    J’ai 23 ans et de l’acné localisé sur le menton sous forme de kystes.
    Ça me fait rire de voir tout ce que tu as pu essayer! (ce n’est en aucun cas méchant, je me reconnais un peu la dedans aussi c’est pour ça! Malheureusement rien n’a jamais fonctionné) donc demain je commence une cure de roaccutane, j’ai passé le cap car j’en étais arrivée à un point ou le ras le bol prend le dessus donc j’espère éradiquer cette merde une bonne fois pour toute!
    Bon courage et ne désespérons pas!

    • Hé, on rigole pas, là oh ! 😉
      Comme toi, quand je regarde en arrière, je me marre un peu : cosmétiques bio, asiatiques, naturels, de parapharmacie… j’ai un peu tout fait ! Et à un moment, ben si ça marche pas, le problème n’est peut-être pas cosmétique. 🙂
      Comme toi, je suis depuis hier sous traitement médicamenteux (Tolexine, un antibio, pour moi) et j’espère aussi que ça va marcher !
      Tu es passée direct au Roaccutane sans antibio d’abord ? Ma dermato m’a dit que c’était obligé ?
      Bon courage, n’hésite pas à me tenir au courant, j’ADORE les histoires de boutons. 😉

      • Non je ne me moque pas, bien au contraire car je sais ce que c’est..
        Donc oui avant de me prescrire Curacné j’ai tout testé, plusieurs cures d’antibios, crèmes décapantes, huiles essentielles, magnétiseur, pilule Diane 35 etc etc.
        Certains pourraient dire que j’exagère à prendre ce traitement qui est sensé être pour les acnés sévères, car j’ai « juste » quelques kystes sous la peau.
        Mais ces kystes me pourissent la vie, ne partent jamais et se multiplient quand je me regarde dans le miroir ou dans un reflet je vois ma peau pas nette avec des bosses ça me désole et me complexe.
        Donc voilà j’ai décidé une bonne fois pour toute d’en finir (je croise les doigts pour que ça ne soit pas une acné hormonale qui reviendra après le traitement!)

        • Oh, je sais bien que tu ne te moques pas ! 🙂
          Eh bien écoute, j’espère alors que Curacné sera ton sauveur ! Si Diane 35 n’a pas fonctionné, il y a de bonnes chances pour que le problème ne soit pas hormonal, si ?
          Tu as essayé de creuser du côté de l’alimentation, ou pas trop ?
          Quelques kystes qui résistent à tout, en permanence, ça pourrait être des aliments que ton corps ne tolère pas, peut-être ? Ou un cosmétique qui ne va pas ?
          Je croise les doigts pour toi, je crois que tout ce qui est Roaccutane and co fonctionne plutôt vite ! De mon côté, j’entame mon 4ème jour d’antibio, je les tolère bien en termes de maux de ventre, par contre, je voudrais voir des effets vite et il n’y a rien, grrrr. 😉

  • youhou lush !
    je reste fidèle à mes soins de parapharmacie, mais j’aodre chez lush certaines bombes pour le bain, et surtout, le shampooing brillantissime ! je l’achète toujours pour mes séjours en vacances, déjà gain de place, pas de risque que le flacon se vide vu que c’est un produit solide. http://fr.lush.eu/shop/product/product&product_id=379
    il rend les cheveux doux … et super brillants …

    • J’adore les shampoings Lush ! J’ai utilisé Godiva assez longtemps (ça dure longtemps, ces petites bêtes) et cet été, je me suis mise à Capi Vert : super fan aussi ! 🙂

  • Je n’ai jamais testé de produits Lush, pas de Lush dans ma région et j’ai beaucoup de mal avec les produits de beauté en format pot. J’espère que cette routine va être efficace. Moi je suis toujours à la recherche d’une routine efficace, nouvelle poussée de boutons, dure dure de ne pas les tripoter et de reprendre le travail avec la peau d’une ado de 14 ans…Bref on va y arriver !

  • Je suis archi fan de ton programme beauté! OK, ça parle de boutons, mais avec des produits Lush ça devient tout de suite beaucoup plus glamour et fun. D’ailleurs, je me disais justement ce matin que je devais aller leur rendre visite pour acheter un shampooing solide pour mon prochain trek, c’est quand même hyper pratique!
    Alors, parmi tous les produits cités, je n’ai testé que Ange à Fleur de Peau et La Guerre des Boutons! Ange à Fleur de Peau a fait partie des mon premier achat chez Lush, et ça a été un gros coup de coeur : très agréable à utiliser, odeur divine, et très économique parce qu’il en faut très peu à la fois. En plus, si je me souviens bien, j’ai dû mettre 1 an pour le finir, et bien il n’a pas changé d’aspect pour autant (je prélevais le produit avec une spatul pour ne pas humifier la pâte, ça a peut-être aidé à ce que ça ne moisisse pas). En fait, impossible de dire pourquoi je ne l’ai pas racheté, ça va d’ailleurs sans doute être mon prochain nettoyant visage si je me remets aux nettoyants à rincer. Surtout que je vois grâce à ton article qu’ils ont lâché les pots transparents fragiles pour les pots noirs pour leurs nettoyants, et ça me plaît beaucoup! Quant au masque, bah, pas de traumatisme lié à l’odeur, c’est sûr que ce n’est pas agréable mais la pose du masque n’en devient pas pour autant un moment de torture. Après, je n’ai pas vraiment vu d’efficacité, donc je ne l’ai pas retesté. J’ai enchâiné avec un super masque frais (« rendez-vous » je crois), mais qui a été discontinué juste après donc depuis je boude 😉
    Aqua Marina m’a toujours tenté, mais cette histoire d’algue ne m’a jamais trop plu, en fait je crois que j’ai été trop fan d’Ange à Fleur de Peau pour voir ailleurs chez Lush! Et je te remercie sinon pour la découverte du Tepezcohuite, je ne sais pas si ça marche vraiment pour cicactriser mais ça ne peut pas faire de mal.

    • Oui, Ange à fleur de peau, c’est LE nettoyant dont je serais HYPER fan si je n’avais pas de boutons. Avec plein de boutons, les mauvais jours, ça peut être relou le côté micro exfoliation. Mais bon, ça m’a gênée une ou deux fois en un mois, pas plus.
      Pour les algues, c’est pas horrible non plus, hein. Il est vraiment très doux, Aqua Marina, c’est pour ça que je l’aime.
      Sinon la guerre des boutons, ça doit dépendre des odorats. J’ai même quelqu’un (oui, j’ai fait des masques un soir sur deux en vacances, PLEIN de gens ont pu sentir) qui a trouvé que ça sentait bon !
      Il paraît que Catastrophe Cosmétique est bien, aussi.
      Oui le Tepezcohuite, je le mélange à l’argile rose et je laisse poser une bonne demi-heure (voire 45 minutes) et c’est franchement pas mal ! Surtout que je ne mets plus rien d’autre (huiles essentielles, etc) pour cicatriser, donc bon !
      J’ai pas encore trop décidé de la poursuite de mes masques sous différine, il faut que je voie comment ma peau se porte !

  • Waow !
    Je suis assez fan de Lush, mais je me rends compte que je ne connais, allez… que 1% de leurs produits, et encore !
    Merci pour toutes ces informations, bien pratiques ! D’ailleurs, à ceux qui disent que Lush est cher, on peut aussi répondre que bon nombre de produits durent très, très longtemps… (quand pas de date de péremption indiquée). A titre d’exemple, un savon ou shampooing solide peuvent durer un an ! A 8-9€ le produit, j’ai vite fait mon choix…
    Bon, j’avoue tout de même, sinon, j’aime bien tout ce qui est simple… et fait maison 😉

    • Hihi, tu sais, quand je commence à m’intéresser à une marque, en général, je dépiaute le catalogue de A à Z pour bien tout connaître. Mais Lush a vraiment beaucoup de références, il y a plein de choses que je ne connais tout de même pas. 🙂
      En effet, un shampoing solide, c’est très rentable et écologique !
      J’avoue aussi avoir un faible pour la méga simplicité (d’où mon hésitation à racheter Ultrasimple ou à recommencer à me démaquiller avec de l’huile de jojoba uniquement…) par contre les créations maisons, il faut qu’elles soient TRES basiques (mélanges de bicarbonate + huiles essentielles pour désodoriser, mélanges d’hydrolats, d’argiles ou encore d’huiles végétales + essentielles, mais ça s’arrête là !) 🙂

  • J’ai longtemps été fana des produits Lush et puis j’en suis revenue. Surtout à cause de politique-client et quelques histoires de compo/qualité-prix des produits (attention aux SLS dans les shampooings si tu veux tester).

    Cela dit, j’ai utilisé Ultrasimple pendant très longtemps et il est vraiment chouette 🙂 Herbalisme me convenait mieux qu’Aqua Marina (dont je ne supportais pas l’odeur) et j’utilisais Impérialis comme hydratant.
    Si je peux juste te donner un conseil, ce serait de commander tes produits sur le site anglais: ils sont 40% moins chers et ils contiennent la même chose. Même avec les frais de port, ça te revient moins cher que de les acheter en boutique ^^

    • Tu as tout à fait raison pour le site anglais ! En fait je t’avoue que j’envisage carrément d’exploiter ma copine de Londres en m’y prenant assez à l’avance pour gérer mes stocks, haha !
      Je trouve la différence de prix assez choquante, mais bon, comme toujours (cf Clinique and co).
      J’ai entendu des râlages sur la politique client mais je n’ai pas suivi !
      Je pense aussi qu’il y a des produits qui valent moins le coup que d’autres, il faut faire attention, en effet ! Pour les shampoings solides, j’ai vu que certains (la plupart, en fait) avaient des SLS, mais pas tous !
      J’ai utilisé Godiva, longtemps, je l’aimais bien. Là j’ai Capi Vert, il a des SLS mais je l’aime bien (depuis que je n’ai plus de lissage brésilien, je fais moins la chasse aux SLS. Peut-être aussi parce que j’ai tellement de contraintes en termes de produits visage – je ne peux même pas mettre de blush, en ce moment !!! – que j’ai envie de m’amuser un peu avec les produits corps et cheveux, sans dire « Non, ça y a truc dedans, Non, ça je peux pas… »). 🙂

      • Si tu as une personne à exploiter, c’est encore mieux 😀

        Effectivement, certains produits valent plus le coup que d’autres mais tous mes petits chouchous ont disparu ou presque, vive la politique du discon’…

        C’est clair que si tu ne peux pas même profiter d’une fantaisie dans ta salle de bain, ça devient triste… Mais plutôt que d’acheter chez Lush, je préfère acheter mes produits de bain (et même certains soins) à la Roulotte à Savon, les compo sont meilleures et c’est tout aussi fun ^^

        • Ah j’en avais entendu parler, de la Roulotte à savon !
          Ils font des shampoings solides, ou pas ?
          Parce que finalement, même si Lush est connu pour ses produits bain et douche, je n’utilise pour ma part que les capillaires et soins du visage ! 🙂 Les savons, j’en ai assez pour les 2 prochaines années, dans mon placard, avec les divers produits reçus (pour le blog ou dans des box !) 😉
          Ah oui, la politique du discon’, j’en avais en effet entendu parler, ça énerve beaucoup de gens et pas mal de consommatrices ont perdu LEUR produit chouchou, c’est vrai que c’est chiant et ça n’inspire pas confiance, du coup !

          • Oui, elle fait des shampoings solides et des AS crème en pot (celui au miel sent l’amande, bizarre tu vas me dire mais il sent trop bon du coup ^^ et il me faisait les cheveux super doux).

            Le truc, c’est qu’avec les discons, ils en viennent même à se contredire dans leur politique et à ne plus vouloir faire QUE du chiffre. Par exemple, ils ont discontinué Baby Face, un démaquillant gras solide utilisé par pas mal de filles et ils ont sorti un démaquillant en flacon (9to5), donc moins écolo… C’est aussi pour ça qu’ils m’énervent depuis plus d’un an, ils se foutent clairement de la gueule des clientes et ça n’a l’air de déranger presque personne. Moi, en tout cas, je préfère laisser mes sous ailleurs ^^

            • Ah, c’est cool d’avoir des idées autres que Lush !
              On entend bcp de critiques sur Lush, mais personne ne donne d’alternatives plus clean et plus écolo… J’avais entendu parlé de la Roulotte à Savon, mais je l’avais oublié !!
              Dans les recherches, j’ai fini par trouver mon bonheur chez les savons-sativa qui font aussi des shampoings solides qui sont parfaits pour moi à tous points de vue !!!
              Je recommande vivement à celles qui veulent du 100% naturel. Vous connaissez (je crois que c’est assez récent comme marque)?

              • Non je ne connais pas ! Par contre entre temps, pour les shampoings solides, j’ai découvert une marque (provençale je crois), dispo en magasin bio. Mais comme j’avais un shampoing à terminé, je ne l’ai pas encore essayé. 🙂

  • Coucou!!!! J’aime bien les produits Lush, j’avais le masque Catastrophe Cosmétique qui me faisait la peau toute douce! Peut-être que tu peux congeler en mono-doses ton Aqua Marina (faudrait demander à la vendeuse si c’est possible, mais comme ce sont des produits frais…)! En tout cas j’ai hâte de savoir si ça marche cette routine! Au fait je me suis réinscrite à la gym suédoise et je commence les cours mercredi prochain. J’espère que ce ne sera pas en mode « commando »… je n’ai pas trouvé de cours « basique » près de chez moi, donc c’est du standard… on verra!!! bisous!

    • En effet, pourquoi ne pas congeler, c’est malin, tiens ! C’est d’ailleurs ce que j’ai fait avec mon masque Guerre des boutons, ça n’a rien changé à son efficacité !
      Bon ceci dit, Leïla m’a indiqué qu’il était bon jusqu’à fin septembre, en fait (la date de péremption était illisible sur le mien, on m’avait dit deux mois mais en fait ce serait plutôt trois).
      J’ai entendu du bien de Catastrophe Cosmétique aussi, il faudra que je regarde, un jour !
      Trop cool pour la gym suédoise, j’espère que ça ira ! Ca dépend vraiment des profs, en standard ! Tu vas dans quel quartier ?
      Bisous !

    • Mince, le questionnaire est clos ! 🙁 Raté (c’était mon anniv le jour où tu m’as envoyé le lien et je suis partie le lendemain pour un gros weekend de mariage, donc je n’ai pu regarder qu’aujourd’hui, dommage…)

      • Oh quel dommage ! J’ignorais qu’il y eu une date limite aussi proche…

        Mais comme mes ressources sont sans limite ( 😉 ), j’ai là l’adresse d’un blog tenu par une camarade de promo de Sc. Po Tlse qui s’intéresse à l’alimentation, et c’est une vrai mine d’or en termes d’informations sur les habitudes et les pratiques alimentaires, etc. C’est bien documenté, bien écrit, super intéressant et très instructif (j’ai ainsi découvert que sans le savoir, j’étais flexitarienne) : http://www.lepalaissavant.fr/

        J’aime beaucoup ton blog, ça me donne des idées pour explorer de nouvelles recettes, et ça répond à mes nouvelles interrogations existentielles sur mon comportement alimentaire. Jusqu’à peu, j’étais étudiante et bien que j’aime cuisiner, je n’avais pas réellement l’occasion/le temps de me lancer dans des « aventures » culinaires. Mais on va dire que c’est le défi de la rentrée 🙂 avec pour objectif une alimentation le plus possible végétarienne (elle est déjà « bio » au maximum et locavore).

        Si par hasard, tu reviens à Toulouse, je ne sais pas si tu as entendu du restaurant qui s’appelle « La faim des haricots », mais je te le conseille !

        • Merci pour ce lien, le blog est très sympa, j’ai regardé un peu ce weekend ! 🙂
          Et merci pour ton commentaire aussi, ça me fait plaisir !
          Je note La faim des haricots, j’essaie d’aller à Toulouse régulièrement pour voir ma copine qui y habite et mon filleul ! 🙂

  • ahhhhhh ! Je suis entièrement d’accord sur la contenance d’un produit LUSH !!!! J’ai aussi pris Ange à Fleur de Peau et à côté L’Or Noir. Pour les deux, je me suis rendue compte qu’il fallait vraiment faire une « routine Lush » sinon le produit durerait trop longtemps par rapport à la date de péremption. D’ailleurs merci pour l’info de conservation d’Ange à Fleur de Peau, sur mon pot impossible de la lire, c’est une grosse bavure informe ! Tout comme L’Or Noir ! :/
    Je me demande si on peut leur faire part de ce genre de remarques. Moins de produits, un poil moins cher ? Mais ça ne doit pas faire partie de leurs objectifs….
    Bref, tout ça pour dire que je suis conquise par les produits Lush. Ils ne sont pas révolutionnaires, mais au quotidien, les odeurs (au début je suis toujours dubitative et au final complètement accro, comment font-ils ça?), la peau douce, on se sent tout simplement bien et tout du coup je ne sais pas quand je finirais mes autres produits (j’aime pas le gâchi :/). En tout cas une fois que les autres seront finis, je compte bien me lancer dans une dévotion à Lush, avec modération bien sur 🙂

    • Bon alors attention, je n’ai pas pris le temps de faire un Edit, mais j’avais mal lu le gros pâté sous mon pot également !
      Donc la durée de conservation, c’est trois mois à compter de la date d’achat, pour Ange à Fleur de Peau et Aqua Marina !
      J’ai lu sur des blogs que Ange à fleur de peau restait en bon état après la date de péremption, mais il faut être très vigilant, quand même !
      Et finalement, Aqua Marina, je me suis mise à en utiliser plus et j’ai l’impression qu’il va être fini à temps ! Par contre Ange à fleur de peau, c’est sûr qu’il m’en restera plein !
      Comme toi, j’apprécie beaucoup les produits Lush, je trouve qu’il faut quand même regarder ce qu’on achète, il y a des produits à la composition plus ou moins « clean » ! 🙂
      J’ai bien envie de tester leur crème solide pour les mains, maintenant. 🙂

  • « les produits (Lush) à la composition clean restent quand même ludiques et agréables »
    Pourquoi ça empêcherait d’être ludique et agréable ?
    Il faudrait d’abord définir ce qu’est une composition « clean » ?
    Car dans le cas de Lush, on est loin du compte. Tout d’abord aucun label Bio, ça exclut cette marque à 99% du qualificatif « clean ». Ensuite certaines crèmes comme la Céleste contient de la glycérine qui est un allergène, du cetearyl alcohol qui peut être irritant pour les peaux sensibles et réactives, et enfin comble du clean, des parabens.

    Et si en plus tout ça ne se conserve pas bien (ce qui m’étonne puisque les parabens sont de puissant conservateurs) autant s’inspirer des ingrédients naturels qu’elle contient, les acheter en Bio et préparer soi-même un soin hydratant conservé au réfrigérateur.

    Cela dit, plus la peau est traitée simplement (une seule huile Bio première pression à froid par exemple comme hydratant polyvalent) et avec parcimonie pour respecter des temps de repos, plus elle exploite et assimile les principes actifs et reconstitue ses propres processus de défense, de réparation et d’hydratation.

    • C’est vrai que j »aurais pu préciser « relativement clean » 🙂
      J’ai du le faire avant, mais comme ce n’était pas la première fois que j’en parlais, je n’ai pas du repréciser. On a trop tendance à penser qu’on s’adresse à des gens qui ont lu tous nos autres billets quand on écrit, alors que plein de lecteurs tombent sur un billet par-ci par-là, en fait.
      Mais bon pour autant, je trouve que Lush propose des produits qui sont plutôt pas mal, j’aime bien leur engagement sur la protection des animaux et même si je n’approuve pas tout leur positionnement marketing, trouve dommage que pas mal de gens restent persuadés que c’est bio alors que pas du tout, et aussi que certains produits soient top alors que d’autres, bof bof, dans l’ensemble c’est une marque qui me plaît !
      Quant au soin de la peau avec de bonnes huiles végétales toutes simples… tu prêches une convaincue ! 😀
      Je suis vraiment persuadée que ça doit être l’idéal pour la peau, et je l’ai fait pendant un bout de temps (nettoyage à l’huile – rhassoul, petit hydrolat pour rincer puis huile végétale pour hydrater) mais ma peau n’était pas top du tout… Va comprendre. Je ne désespère pas, peut-être que ce n’était pas le bon moment, la bonne huile, que sais-je. Mais clairement, à terme, j’aimerais avoir dans ma salle de bain, des hydrolats, des huiles végétales, des argiles et BASTA. La route est encore longue, mais j’y arriverai !

  • Au début la peau a du mal effectivement à absorber les huiles et à en capter tous les bienfaits. Je pense que les crèmes industrielles, même certaines tout à fait Bio d’ailleurs, modifient durablement sa structure et entraînent un comportement de défense quand elle est confrontée à des molécules simples. Du moins c’est comme ça que je l’explique après avoir observé la mienne pendant 6 ans.

    Je précise que j’avais tout le visage couvert de boutons qui séchaient et s’estompaient très très lentement, la peau sèche, constamment rouge et très réactive, et cela de 2006 à juin 2009. Après c’est toujours allait en s’améliorant. Si j’avais eu les bonnes infos plus tôt, rien ne dit que les boutons n’auraient pas disparu en 6 mois.

    Ça prend du temps effectivement, et toute la difficulté est de trouver l’huile qui convienne. Faut surtout pas se décourager, persévérer, faire des tests, ne pas insister quand ça n’a pas l’air de fonctionner, passer à une autre huile pour peut-être y revenir plus tard. J’ai longtemps utilisé la Jojoba aussi, car c’était la seule au départ qui apportait un confort. Je ne connaissais pas la Nigelle malgré toutes mes recherches, bien qu’elle soit pourtant réputée pour son action contre les problèmes de peau.

    J’ai également cessé de savonner mon visage tous les jours. Ça épuise les barrières naturelles de la peau. Moins elle est frottée, malaxée et étirée dans tous les sens avec un dégraissant, et moins elle réagit à ce qu’elle interprète comme une agression. Des pulvérisations généreuses d’eau florale essuyées avec un coton bio suffit largement, avant d’appliquer une huile, et c’est tout. Jamais de peeling ou même de masque. L’été je peux même ne pas avoir besoin d’hydrater, ce qui quand on a connu une telle sécheresse comme moi est assez extraordinaire.

    Voilà, j’espère que mon parcours (du combattant) pourra aider.

    • Merci pour ces précisions !
      En effet, il est bien possible que, comme quand on arrête d’utiliser des shampoings et soins capillaires pleins de silicones, il y ait une période de sevrage pour la peau !
      J’ai beaucoup entendu parler de la nigelle, aussi, tiens.
      Sinon j’aime bien le mélange Jojoba-Tamanu, qui est une huile très cicatrisante, je vais peut-être repasser à ça le soir à la fin de mon traitement à la Différine. Enfin tu me diras, sinon je ne mets rien le soir, et ça me va bien aussi.
      Au début ça tirait, mais ma peau s’est habituée et a retrouvé son confort « naturel » le soir, depuis près d’un an maintenant et j’aime bien la laisser se défendre toute seule la nuit.
      Depuis quelques jours, je me démaquille-nettoie le soir avec un baume démaquillant bio à la composition très sympa (uniquement du karité et des huile végétales bio), il me plaît bien et j’ai l’impression que ces huiles me conviennent bien ! Affaire à suivre… 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *