Comfort Food à la vegan

Ces fois où on a trop faim, trop froid, trop sommeil, trop pas le moral (possibilité d’ajouter des variantes), et où notre petit plat préféré bien rassasiant, goûteux et copieux est à nos côtés pour rebooster les troupes : c’est ce qu’on appelle la « comfort food » (la bouffe qui réconforte, donc).

Depuis quelques temps, j’ai besoin de cette « comfort food » très souvent : j’ai faim. Très faim, tout le temps faim.

Il paraît que c’est normal et que la transition vers le végétalisme peut occasionner une méga maxi dalle, le temps que le corps s’habitue, que l’organisme prenne de nouveaux repères et un nouveau rythme de croisière.

En attendant, exit les petites salades légères, il me faut du lourd, du nourrissant, un max de protéines et graisses végétales.

Un grand merci, donc, à ces petits plats de folie qui m’ont calée et réjouie tout l’été :

Prix spécial du jury pour la Salade vegan de gnocchis aux olives

A l’origine, j’avais trouvé cette recette : http://doyouspeakvegan.blogspot.fr/2012/07/salade-de-gnocchi-aux-olives-et-aux.html

Sauf que je n’avais pas d’olives vertes (et que j’aime beaucoup trop les olives noires pour les gâcher par l’ajout de vertes), que je n’aime pas le cèleri et que je n’avais ni thym ni aneth.

Qu’à cela ne tienne, j’ai réinventé la recette et depuis je l’ai refaite 4 ou 5 fois. Dont certaines fois en quantités gargantuesques, à la demande expresse de Cher&Tendre.

Je dis ça, je dis rien, mais si vous voulez vous régaler, dépêchez-vous avant qu’il n’y ait plus de tomates dignes de ce nom au marché.

Donc mon adaptation : 

  • 1 paquet de gnocchis
  • 1 énorme tomate (la tomate « ananas », une tuerie) ou deux grosses (type coeur de boeuf) ou 4 petites (type Roma), l’important étant que ça ait du bon goût de vraie tomate, vraiment
  • 1 gros (bon) avocat  – ou deux petits
  • 1 vingtaine d’olives noires dénoyautées (non je n’ai peur de rien) (et pour tout vous dire, je mange la salade avec le paquet d’olives noires à côté pour en ajouter au fur et à mesure) (j’achète celles de la marque Belle Nature, je les trouve vraiment super bonnes)
  • 1 petit oignon (cébette ou rouge, en fonction des goûts et de ce qu’on trouve) (on peut en mettre plus, chacun gère son haleine comme il l’entend)
  • plein de coriandre
  • + une vinaigrette hyper basique (huile d’olive – 3 cuillères à soupe et vinaigre de framboise, balsamique ou cidre – 2 cuillères à soupe, sel et poivre, parfois moutarde)

Donc je mélange tout sauf les gnocchis, que j’ajoute uniquement une fois qu’ils ont un peu tiédi.

Réconfort.

(inutile d’en faire à l’avance pour le lendemain, après une nuit au frigo, les gnocchis sont immangeables)

(j’avais fait une photo mais elle était horrible, les gnocchis ressemblaient à des grosses limaces, j’ai failli ne pas manger ma salade en la voyant, c’est pour dire)

Prix du truc toujours raté mais quand même trop bon : le houmous. 

J’ai un vrai problème de houmous. Toutes les personnes qui l’ont goûté s’accordent pour dire qu’il est horriblement foiré. Pourtant, je change de recette à chaque fois, mais en termes de texture, ça ne va pas du tout. Peut-être que ce sera différent avec mon super Vitamix de la mort ? En tous cas, je suis la seule à bien aimer mon houmous (oui, je l’aime bien quand même). Et alors le duo falafels (même tous prêts au rayon frais d’un magasin bio, ils sont bons !) + houmous dans des pitas avec des graines germées, des tomates et de la salade = plein de petits coeurs (mais n’espérez pas faire une pédicure ensuite, IMPOSSIBLE de bouger et ne parlons pas de se pencher vers l’avant).

Le repas qui donne l’impression de manger comme tout le monde : la pizza vegan. 

Surtout lors d’une soirée pizza où tout le monde choisit sa garniture (en l’occurrence, lors de ma dernière soirée pizza, tout le monde avait la même garniture sauf moi, donc ça marchait moins, mais l’idée est là).

Une pizza avec plein de bonnes tomates, de champignons, d’olives noires (encore ? OUI, ENCORE), de courgettes ou d’aubergines (ou les deux !) sur laquelle on met plein de roquette après la cuisson, ça vous fait vous dire que la mozzarella, on peut vivre sans.

(on peut aussi faire la variante pizza avec du « faux-mage », fait maison ou du commerce) (d’ailleurs j’ai commandé de la « mozza » pour faire comme Deborah de Absofruitly).

Niveau  pâte, j’ai testé la pâte sans gluten maison (j’ai fait un massacre), la pâte classique maison (mieux) et la pâte surgelée Carrefour (encore mieux). Je vais peut-être continuer à essayer de faire des pâtes moi-même, mais il paraît que la Picard est super…

Le grand classique de la cuisine végé : le Veggie Burger. 

L’une des premières choses qui m’a attirée dans la cuisine végétalienne, c’est bien de fabriquer des galettes de légumineuses pour les coller entre deux bouts de pain et dire « Miam, un burger ! ».

Certes, c’est un peu plus long de préparer les galettes que de faire cuire un steak MAIS, au-delà de toutes les raisons pour lesquelles je préfère manger lesdites galettes plutôt que de la viande, il faut savoir que c’est vachement plus diététique et qu’on peut en faire plus et les garder au congélateur, ce qui les rend aussi rapides qu’un steak de viande la fois suivante (à ce stade, j’ai beau essayer d’en faire trop, je mange tout à chaque fois).

J’ai fait la version de Jess, je l’ai trouvée absolument géniale, j’ai mangé un gros burger « classique » (du pain à burger, de l’avocat, de la sauce burger qui à mon avis n’était pas trop vegan parce qu’il y avait un mélange de sauces du commerce dont l’une contenait du miel mais j’ai décidé de ne pas faire la regardante ce soir-là – parce que la sauce de mes copains était une vraie tuerie – des petits oignons, de la tomate, de la roquette et bien sûr la galette de haricots rouges au milieu) ET j’ai enchaîne sur un deuxième burger « inversé » : les deux galettes en guise de pain et plein de sauce et de salade à l’intérieur.

Le lendemain, j’ai refait des galettes pour manger avec de l’avocat.

En rentrant de vacances, j’ai donc acheté un livre de Veggie Burger et j’ai bien l’intention de me régaler tout l’automne (puis l’hiver).

Veggie Burger, Virgine Péan, Editions La Plage

Prix du repas exotique : les raviolis « chinois » pas du tout chinois sans aucun produit animal.

Alors on peut juste acheter des pâtes carrées à raviolis dans une épicerie asiatique et mettre n’importe quoi dedans, en fait. Sachant que les champignons, ça donne de la texture, du goût, et que ça revient pas hyper cher. Et que la version « Absofruitly » est une méga régalade, comme elle dirait. Mais j’ai aussi essayé tomates séchées-courgettes ou champignons-carottes. Le tout c’est de mettre de la sauce soja, de l’ail et du gingembre et beaucoup de coriandre. Ca ne peut pas ne pas être bon. Il me reste d’ailleurs deux paquets de pâtes à terminer avant la fin de la semaine, je réfléchis aux prochaines garnitures !

On pourrait penser que j’ai pris 20 kilos cet été mais je vous rassure, pas du tout. On pourrait aussi penser que ça manque de sucre, tout ça, mais la comfort food, pour moi, c’est salé.

J’ai quand même découvert deux-trois merveilles sucrées, mais ce sera pour une prochaine fois.

septembre 11, 2012

Étiquettes : , , , , , , , ,
  • Comme quoi grâce à toi je connais le nom de mon paquet de prince (Comfort Fast Food :-)). Tes recettes me donnent envie c’est fou. En particulier les Falafels, et les raviolis, et la salade. En fait tout me fait envie.
    Tu vas finir en blog cuisine plus vite que tu ne le crois…

    • Hahaha !
      Toutes ces recettes sont tellement réconfortantes, mais en même temps, ça reste de la bouffe saine, pas d’additifs bizarres, pas de graisses saturées… parfait, quoi ! 🙂
      LOL pour le blog cuisine ! C’est vrai que je passe plus de temps à faire la popote et lire des recettes qu’à me faire les ongles, en ce moment, héhé. 😉

    • Ah cool alors ! Au début, je n’étais pas super chaude pour poster des « recettes », parce que bon voilà, souvent j’invente des trucs très faciles, ou je suis une recette… et puis finalement, à chaque fois que je l’ai fait, on m’a dit que c’était cool, que ça donnait des idées… donc je fais profiter !
      Ces recettes ont VRAIMENT alimentairement égayé mon été, je les adore ! 🙂

  • Ahhhh le veggie burgers ! Ils arrivent en tête de ma petite liste perso de comfort food !
    J’ai acheté le même livre que toi mais je n’ai pour le moment pas testé la fabrication des petits pains maison. Il va falloir que je m’y attèle !

    • Les veggie burger, c’est clairement quelque chose qui fait super plaisir et que tout le monde aime (d’après les réactions de mes copains omnivores ça va de « C’est vrai que ça sert à rien de mettre du steak, ça change rien en fait » à « C’est quand même un peu plus sec avec le steak de lentilles, mais c’est bon ».
      Je viens de le recevoir par la Poste, le livre (ce matin !), je ne l’avais même pas encore feuilleté quand j’ai posté le billet, mais j’ai un peu commencé, là, et il a l’air top !
      Mais bon, je pense que cette semaine, je vais d’abord rentabiliser mon Vitamix et mixer tout ce que je trouve ET finir ma centaine de pâtes à raviolis, hihi !

  • Ha ha, j’ai exactement le même problème avec le houmous, plusieurs fois que j’essaie, c’est toujours aussi loupé. Je crois que j’abandonne.
    Sinon, tout le reste me fait bien envie…c’est pile ce dont j’ai envie en ce moment. Je m’essaie aux raviolis bientôt !
    Belle journée !

    • Moi je l’aime bien quand même, mais il faut que j’en fasse moins parce que je suis vraiment la seule à apprécier !
      Pourtant j’ai suivi différentes recettes, certaines avec beaucoup d’huile, d’autres très peu… Je ne sais pas ce qui foire !
      Je vais ré-essayer, non mais oh !
      Les raviolis, miam ! Si tu veux faire ceux de Deborah version flemasse, sache que ça fonctionne aussi avec la feta végétale sans la faire reposer ni la filtrer (juste une mixture oléagineux, citron, ail, donc). 🙂

  • Ha ha ! J’adoooore ton article ! On ne peut pas dire que tu te laisses abattre en devenant végane, toi, et si ça peut permettre aux gens de comprendre que, non, manger vg ne veut pas dire ronger des verdures à longueur de journée, c’est génial !
    A propos de fauxmage fondant style mozarella, je te conseille mille fois le Melty de Vegusto : creumeux, fondant, pas de fils mais un super goût de chèvre (enfin, d’après mes souvenirs du chèvre, c’était mon fromage préféré), bref, en un mot – une tuerie. D’ailleurs, si les fromages te manquent, tente absolument les Vegusto, tu ne le regretteras pas !
    Et qu’est-ce qu’il a sinon ton hummus ? Tu vas voir, au vitamix, il sera tout crémeux, tout lisse, tout… smooth, justement 😉
    Il faut que tu rajoutes une recette de lasagnes vg, c’est souvent avec ça que je reçois les omnis, et je peux te dire qu’ils ne font pas la fine bouche ! 😉

    • Hihi !
      C’est clair que j’ai bien mangé, cet été ! 😉
      Je dirais même (mais ce ne sera pas une surprise pour toi !) que je suis beaucoup plus gourmande depuis que j’ai choisi de devenir vegane ! Je suppose que l’aspect psychologique joue un grand rôle : avant, la soirée burger ou pizza était associée à la malbouffe donc à la mauvaise conscience, je les réservais pour de rares occasions, ou même pour l’extérieur !
      Maintenant, c’est une petite fête à la maison et les recettes sont assez saines pour que ce soit hebdomadaire ou presque sans que ce soit un scandale ! 🙂
      Merci pour le conseil Vegusto ! J’ai fait une grosse commande sur Un monde vegan, c’est difficile de choisir des fromages ! J’en ai donc choisi au hasard, pour goûter et me faire une idée de ce qui me plaît ou non ! (j’ai notamment pris le Teese dont parlait Deborah).
      Les fromages commencent un peu à me manquer, en effet ! C’est marrant, parce que je les ai arrêtés avant la viande et les oeufs, et ça allait. Mais le fait d’arrêter le reste me fait reporter le manque sur le fromage, je suppose.
      Je tenterai donc le Melty est d’autres Vegusto ! 🙂
      Mon houmous, il est soit complètement caoutchouteux (une recette avec pleiiiiin d’huile et de tahin), soit beaucoup trop compact (tu prends un récipient, tu le mets dedans, tu le retournes : ça ne bouge pas).
      Mais j’essaierai encore et encore, j’aime trop ça !
      Oh oui, les lasagne vg, il faut que j’en fasse ! C’est rigolo, parce que c’est typiquement le genre de plats qui m’intéressait assez peu en version carnivore (je n’ai jamais été une fan de bolognaise et autre, d’abord parce que petite je n’aimais pas la tomate cuite et que même si maintenant j’aime beaucoup, c’est resté un traumatisme et ensuite parce que la viande archi cuite, très peu pour moi) et que je vais adorer en version vg, j’en suis sûre !
      J’avais tenté une version lasagnes d’aubergines à la crème d’amande, mais Cher&Tendre l’a trouvée écoeurante. Il faut que je me trouve une petite recette sympa. 🙂

      • Si les fromages te manquent, fais une casse Vegusto alors, ils ont vraiment des trucs épatants (mon préféré : celui au goût de vieux comté – et le plus étonnant de tous : celui au goût de roquefort – je ne sais vraiment pas comment ils font ça !!!) et puis, sinon, oui, mets-toi aux faux-mages crus maison, c’est tout simple à faire et trop bon !
        Pour une recette express de hummus :
        – 100 g. pois chiches secs et cuits toi-même (les meilleurs)
        – 2 gousses d’ail
        – 2 CàS de tahin
        – 1 càc de gomasio
        – jus d’un 1/2 citron
        – 1 grosse pincée de cumin en poudre
        – sel et poivre au goût
        Et, en option, un petit filet d’huile d’olive à la toute fin…
        La prochaine fois… une recette de lasagnes ? Mais là, je vais spammer des commentaires… 😉

        • Merciiiii !
          Alors en effet, par rapport à toutes les autres recettes que j’ai lues (et faites), tu utilises bien moins d’huile !
          Dans les miennes, il y avait toujours, en plus du tahin, quelques cuillères à soupe d’huile de sésame + olive.
          Et les doses partaient souvent sur 400g de pois chiches (gros bocal, quoi).
          (il faut que je m’achète du gomasio, je me demandais justement si ça faisait double emploi avec le sel de guérande aux herbes achetés à Biocoop !)

          J’ai hâte de refaire du houmous ! 🙂

          (et bien entendu, je suis toute ouïe pour la recette de lasagnes la prochaine fois !)

          • Attention ! Je n’ai pas été très précise : 100 g. de pois chiches secs, ça représente environ 250 à 300 g. cuits !
            Et le gomasio, mmm… c’est trop bon, mais tu peux le faire toi-même, c’est tout simple 😉

      • aaargh, j’avais laissé un commentaire avec la recette express d’hummus qui tue… j’ai trop la flemme de le réécrire… si tu me dis qu’il n’est pas passé, peut-être me remotiverai-je pour demain ! 😉

  • gnaaaaaaaa tu me donnes hyper mega faim la \o/ moi aussi j ai des jours où jai la maxi dalle mais j essaye me refrener car vu que je n ai pas le temps de faire de sport en ce moment, je prends facilement du poids 🙂 donc je reserve ma comfort food au repas du midi!!!
    j ai testé mes falafes maison et je suis fan, j adore ca! je pourrai en manger en quantité astronomique donc je me suveille 🙂
    dans ma comfort food à moi il y a le curry de legume ( avec soit des pommes de terre soit des lentilles) du chili sans viande, les fallafels, les salades lentille/brugnon/avocat/graines de sesame broyées, les maki au concombre…la liste est longue mais depuis que je suis passé au vegetalien j ai moins envi de sucré (je me suis quand meme laissé tenté par un fudge cru et des muffin au tofu soyeux tout chocolat^^)
    bon je vais tester l houmous avec mes fallafels tu me donnes envie!!

    • Je te comprends, si je n’avais pas mangé un bon pad thaï vegan ce midi, j’aurais faim aussi en relisant toutes les recettes, hihi ! 🙂
      Oui c’est sûr que si tu as l’habitude de faire du sport, les pauses sont assez fatales pour le poids ! Parfois ça ne se voit pas, mais ça se sent ! Pire encore : tu vois que tu grossis, mais tu perds sur la balance (fonte du muscle, aaaargh) 😉
      Merci pour ces idées, j’avais déjà repéré une recette lentilles / brugnons et ne m’étais pas encore lancée, il faut vite que j’en fasse avant de ne plus en trouver, des brugnons !
      Tu les fais maison, les makis au concombre ? Je ne me suis pas encore motivée, je réserve ça pour les soirées jap !
      J’ai goûté un maki avocat-mangue : MIAM !
      Le chili sans viande aussi, ça me tente ! Tellement de choses à essayer !!! 🙂
      En sucré, j’ai fait des petites choses aussi, mais je réserve ça pour un prochain post ! 😉
      (mais j’ai toujours été beaucoup plus « salée », donc bon)

      • oui je fais mes makis moi meme 🙂 il suffit d acheter du riz japonais, du vinaigre de riz (special sushi donc sucré), des algues nori en feuille (j achete ca chez tang frere mon deuxieme chez moi^^) et surtout une petite natte en bambou pour « serrer » tes maki, et puis du concombre hein evidemment 🙂
        apres libre a toi d inventer tes fourrages 😉 je fais aussi des mangue corriande, ou des avocat menthe, voila c est l eclate quoi^^

        • Oui, en plus j’ai pris des cours de roulage, mais je ne me suis jamais remotivée pour le faire chez moi ! 🙂
          Quand ma lubie Vitamix et mon stock de recettes à faire auront un peu diminué, je me lance ! 😀

  • J’adore cette comfort food là. 😀
    Tu n’as pas essayé le tofu dans les raviolis?
    J’avais testé une fois, mais ma farce végétale n’était pas assez « compacte », il va falloir que je fasse d’autres essais.

  • Ah mais ça m’a l’air super bon tout ça! je ne suis pas végétarienne et encore moins végétalienne par pure manque d’imagination, mais toutes ces recettes sur ces blogs m’ont donné envie d’essayer.

    • Héhé !
      Mon copain dit toujours qu’il aimerait bien que je continue de faire des petites recettes vegan… en mangeant quand même de la viande parfois ! 🙂
      En effet, pas besoin d’être végéta*ien pour se faire plaisir avec des ingrédients qui changent. 🙂

  • Ça donne envie ! Même si je suis pas pro vegan, ca n’empêche que tes recettes font saliver et donne envie , bon sauf les gnocchis , la faut que je trouve un remplaçant, car franchement moi rien que de le voir même en vrai, je vois des asticots, et c’est juste pas possible, même la pub à la Tv est limite regardable! Oui, j’ai un b avec les gnocchis lol alors merci d’avoir foiré ta photo de salade 🙂

    • Hahaha, c’est drôle ce problème de gnocchis ! Enfin parfois on a des blocages, comme ça. Moi c’étaient les dattes, pendant assez longtemps, ahem. Maintenant, j’ai dépassé le truc et j’adore ça, mais bon, faut pas que je réfléchisse trop, quand même.
      Oui, j’ai bien aimé ces petites recettes de l’été, vegan ou pas vegan, héhé. 🙂

  • Eh bien pour une végane débutante, tu t’en sors comme un chef, mais il faut remédier à cette panne de houmous, là !!! N’oublie pas de mettre pas mal de jus de citron, ça fluidifie et ça donne de la légèreté ! Et remplace le pita bread par une belle feuille de salade, comme ça la pédicure ne passera pas à la trappe 😉 comme là : http://www.greenkitchenstories.com/herb-pistachio-falafel/ (c’est THE article qui m’a fait comprendre que les VG ont tout compris dans la vie ^^).

    J’ai hâte de voir quelles sont tes découvertes sucrées 😀

    • Merci pour ton commentaire et pour le conseil du jus de citron !
      J’avais le très mauvais réflexe d’ajouter… de l’huile pour fluidifier, haha ! (et donc ça devenait encore plus caoutchouteux bizarre).

      Tu verras pour le sucré, c’est moins fou-fou, je ne suis pas très sucré et je trouve ça souvent compliqué et trop… sucré, justement (vegan ou pas vegan, avant ma recette préférée, c’était le gâteau au yaourt, tu vois le genre ?!) 🙂

      Il me reste encore de belles découvertes à faire, je crois, ton pâté végétal (terreur du charcutier) est sur ma liste de courses de la semaine, hihi !

  • Humm ça donne l’eau à la bouche ton article !
    Je ne suis pas (encore?) végétarienne, mais je suis ça de près et peut être que d’ici peu je franchirai le pas 🙂

    • Oh j’ai le genre d’organisme capricieux qui râle dès qu’un changement d’alimentation pointe le bout de son nez… Mais ça y est, la faim commence à s’estomper ! Je remange « normalement », je n’ai pas englouti de veggie burger depuis, pfiou, au moins 10 jours ! 😉
      Merci pour ton commentaire, qui me fait très plaisir ! 🙂

    • Merciiii ! Du coup grâce à ma confession Houmous foiré, j’ai récupéré pas mal de recettes, je vais pouvoir tester des variantes !
      Pfiou l’épluchage de pois chiches, va falloir se motiver. 🙂
      C’est marrant comme les recettes sont différentes de l’une à l’autre, entre celles sans tahin et presque pas d’huile, celles avec pas mal des deux…
      (et sinon donc tu le fais sans mixer, juste en écrasant ?)

  • C’est quand même formidable de retrouver un billet de ce style après un long séjour en Chine pour le boulot, où on a eu l’impression de passer son temps à se jeter sur tout qui ressemblait de près ou de loin à un légume. Bon, avant d’y aller, je me doutais un peu que mon régime « aussi peu de viande que possible » allait être mis à rude épreuve, d’autant que je n’avais rien spécifié sur mon régime alimentaire, mais quand même, tout cette viande, c’est effarant… Donc voilà, je rentre, et là un billet sur du méga-miambon pour la santé. En fait, je crois bien que la comfort food végé, c’est ce qui m’a donné envie de m’intéresser de plus près à la cuisine végé. Parce que autant un burger basique ne m’a jamais vraiment fait saliver, autant ce n’est pas du tout pareil avec un burger avec un bon steack de soja et plein de crudités.
    Donc, sur tes idées :
    – je raffole des gnocchis, mais poelés, comme ça ils sont tout moelleux à l’intérieur et croustillants à l’extérieur. D’ailleurs, j’avais testé l’an dernier des gnocchis aux topinambours, c’était divin (mais pas présentable non plus). Et la chute des températures ne va pas me réconcilier avec les salades…
    – Pour le houmous, je suis aveuglement les conseils de ce billet : http://chocolateandzucchini.com/vf/2011/03/houmous.php . Parce qu’en effet, quand c’est pateux, c’est du liquide qu’il faut rajouter, et que je n’aime pas quand il y a trop de jus de citron, donc la solution c’est bel et bien le jus de cuisson des pois chiches. Bon, du coup, dommage collatéral, mon congélateur est envahi de tupperwares de pois chiches, mais c’est hyper pratique!
    – Pour la pizza vegan, je sur-valide, en plus, autant j’adore le fromage avec du pain ou sur des pâtes, autant je m’en passe très bien sur la pizza, va comprendre…
    – le veggie-burger, comme dit, c’est LE truc que je n’aime pas plus que ça en version carnée et que j’adore en veggie. Après, je n’ai pas encore testé de faire les burgers moi-même, j’adore l’idée des haricots rouges, et mon copain est très intéressé aussi. J’ai testé un « burger » à la galette de pommes de terres dans un diner vers Opéra, c’était très bon, mais comment dire… Pain ciabatta+galette de pommes de terres frite+grosse platrée de frites (+ qqs légumes rôtis pour la bonne conscience) : qui a dit que manger végé c’était forcément bon pour la santé? 😉
    – les raviolis chinois : je vais m’empresser de tester cette idée, je suis assez fan en fait (et pour le coup, je ne comprend pas gustativement ce que la viande ou le poisson fait dedans)

    Je me permets de rajouter à ta liste un dhal de lentilles bien épicé, un chili con soja (avec le haché végétal trop bon de sojasun), un risotto aux champignons, et pendant mon absence, mon copain a apparamment testé une super recette de lasagnes végé avec plein de légumes, je suis impatiente de la goûter! Que des choses bonnes pour la santé et délicieusement régressives!

    Et sinon, rien à voir, mais je voulais savoir si l’année dernière il y avait eu un ravitaillement organisé pendant la course d’Odyssea, ou si il faut que mon copain se prépare à jouer les ravitailleurs 😉

    • Oooooooooh tu as fait un long séjour en Chine, ça devait être trop bien, la chaaaaance (je commençais à être triste de ne plus lire tes commentaires, hihi).
      Tu es allée où ?! C’était super compliqué de manger sans viande alors ?
      Sur les blogs de personnes véganes, elles disent souvent que le plus dur, c’est de manger végé en France, finalement… Ca stresse un peu mon copain, qu’on galère pour me trouver à manger lors de nos prochains voyages…
      Alors moi le burger, végé ou non, ça a toujours été un truc qui me plaisait vachement ! Je n’ai pas encore testé de recette de mon nouveau bouquin (ou même les petits pains sont maison !) mais j’ai bien envie de me lancer cette semaine (même si cette semaine, c’est gym intensive car je suis en train de finaliser mon nouveau programme de gym suédoise !).
      Merci pour la recette du houmous, je suis contente j’en ai récupéré plein je vais pouvoir faire des tests ! (en plus, j’avais lu quelque part que pour la digestion des légumineuses, il faut… en manger souvent ! En gros, si tu manges un peu de pois chiches / lentilles et autres tous les jours pendant des semaines / mois… au bout d’un moment, tu les digéreras nickel !
      Eh bien après une consommation très régulière depuis le début de l’été… je crois que c’est vrai ! Donc je vais carburer au houmous sans aucun état d’âme pendant tout l’automne, pour accompagner mes soupes et crackers !
      Le chili con soja, je n’ai pas encore essayé, j’en ai acheté un tout prêt d’une marque bio, que je garde dans mon tiroir de bureau pour les journées de loose où la pause déjeuner n’est qu’un doux rêve, mais je n’en ai pas encore fait.
      Idem pour le risotto, ça n’a jamais été trop mon truc (trop long, sûrement), donc j’en ai fait un seul dans ma vie, mais il y avait de la crème et du fromage, à l’époque. J’ai trouvé 2-3 recettes de risotto vegan et vu ma passion pour les champignons, je risque fort d’en faire cet automne aussi !
      Oui, le dhal de lentilles, trop boooooon.
      (il fait à manger végé ton copain ? Il essaie de manger moins de viande aussi, ou c’était juste pour te faire plaisir ?!). J’ai très envie de faire des lasagnes également, je pense que ça doit être une très bonne valeur sûre (peut-être plus à l’été que maintenant, parce que les tomates, courgettes et autres légumes un peu juteux sont en train de disparaître des étals…).

      Pour Odysséa, je ne l’ai pas fait l’année dernière, mais celle d’avant et il y avait des choses à grignoter au km 5 (donc tu attrapes 2-3 abricots secs en courant, tu ne t’arrêtes pas pour faire une bouffe, hein !) et de l’eau et à la fin, on te remettait un sac à dos avec des goodies (et à manger et à boire), il me semble ! Donc je pense que tu peux y aller les mains et poches vides et ne pas mourir de faim ni de soif ! Ma soeur était venue jouer les ravitailleuses quand même, hihi.
      J’hésite à m’inscrire aussi finalement, car j’étais sûre que c’était ce dimanche, et j’étais à Bordeaux pour un mariage, mais en fait, le weekend prochain… je peux ! Sauf que bien sûr, j’ai à nouveau arrêté le footing depuis 3 semaines, donc mon dernier 10 km remonte à mars. Et aussi, j’ai plutôt peu dormi ce weekend (quelques 10h sur les deux nuits, alors que normalement, c’est ce qu’il me faut chaque nuit du weekend, haha), donc la tentation de faire la grasse mat puis d’aller flâner au marché bio, risque d’être la plus forte…
      Par contre, je réfléchis fortement à m’inscrire au semi-marathon début mars, pour me motiver pour le footing tout l’hiver ! 🙂

      • Oh, c’est mignon (que tu aies remarqué que je ne postais plus…mon copain a eu un sourire ironique quand je lui ai dit que j’allais te demander pour le ravitaillement sur Odyssea, et que même que j’étais sûre que tu allais me répondre, dans le genre « mais oui, c’est ça, quelqu’un que tu n’as jamais vu en vrai »…ben nah!)!
        En fait je suis partie 2 bonnes semaines, 1 à Shangai et 1 à Pékin, un séminaire organisé avec des homologues de plein de pays différents, c’était génial, j’y serais bien restée en fait! Par contre, pour la nourriture, bah, la France est sans doute dans le bas du classement des pays où il fait bon être végé, mais je suis quasi sûre que la Chine doit être encore en-dessous, à peine au-dessus du Groenland. Parce que je n’ai pas le Lonely Planet avec moi, donc je ne peux pas expliquer aussi bien, mais en fait, il y a eu tant de restrictions alimentaires dans l’histoire de la Chine et de fierté de nourrir tout le monde, que la viande est vraiment devenue un symbole de prospérité. Eventuellement, pour des raisons religieuses, ça reste compréhensible, d’ailleurs il doit y avoir pas mal de restos bouddhistes végés en Chine je crois. Mais qu’une occidentale athée pétée de thunes ne mange pas de viande, c’est bizarre, surtout pour de sombres raisons éthiques. Et puis bon, là, on était tout le temps invités dans des restos, et c’était nos organisateurs qui commandaient, donc je pense qu’ils ont dû en rajouter dans le côté « viande tout le temps », pour nous épater. Et même quand il y avait des plats avec juste des légumes, je sentais un arrière-goût de viande, sans doute l’huile de cuisson… Enfin bon, je ne suis tjs pas végé, juste dans l’optique « en fait, c’est idiot de se poser des cas de conscience par rapport à la consommation de viande/poisson alors que c’est tellement plus simple de s’alimenter autrement », donc je ne l’ai pas si mal vécu que ça, juste un léger dégoût en toile de fond.
        Quant à mon copain, il s’est rendu compte que la plupart du temps, il mangeait de la viande plus par habitude que par réel goût. On en mangeait très peu à la maison, le fait de passer à zéro n’est pas un si grand changement pour lui. Et ça lui arrive maintenant de ne prendre que des légumes quand il n’a pas un crush pour la viande à la cantine. Donc le coup de recettes végés, c’est d’abord pour me faire plaisir, mais aussi pour lui, parce qu’il est curieux! Je crois que ses lasagnes sont à base de brocolis et de carottes (d’où mon étonnement quand il m’a dit que c’était super bon), donc bon pour l’automne logiquement. Après, si je deviens vraiment végé (et même pas vegan), je serai sans doute confrontée aux mêmes problèmes que toi pour les restos avec mon copain, quant au repas de Noel avec ma mère, n’en parlons pas! D’ailleurs, hier on est allé dans un resto italien, j’ai pensé à toi en mangeant mes gnocchi+sauce tomate+petit pois+courgettes+champignons+tomates cerise, c’était très bon, et vegan!
        Pour les légumineuses, je veux bien te croire, en fait j’en ai toujours beaucoup mangé car ma mère adore ça, et je n’ai jamais compris les gens qui se plaignaient de difficultés pour les digérer. Maintenant, je comprends mieux, je suis immunisée en fait 😉

        Et sinon pour Odyssea, j’ai couru dimanche dernier, mais sinon ça faisait 2 mois que je n’avais pas couru plus d’1/2 heure d’affilée, donc je sens que ça va être la cata du chrono (je visais 1h il y a 3 mois, finalement, si je le termine en 1h10 je serai contente!). Mais bon, mon copain s’est inscrit aussi pour courir à mes côtés, donc ça devrait aller pour le moral. Mais je te comprends aussi, je pense qu’en entendant mon réveil dimanche matin je me maudirai!

        • Haha, le scepticisme des mecs quant à nos amies de blog ! C’est vrai que c’est dur à comprendre, qu’on considère que des personnes à qui on ne parle que par commentaires de blogs soient un peu des « copines »… mais bon, les faits sont là, hihi ! 😉
          Ah oui, ton copain est beaucoup plus végé que le mien, quand même ! Cher&Tendre est un méga bouffeur de viande, il adore ça et même quand il apprécie mes plats vegan, il lui manque un truc et il est trop content de se commander une énorme entrecôte au resto…
          Je veux bien la recette des bonnes lasagnes alors, à l’occasion. 🙂
          Pfiou Noël, ça va être chaud, oui ! Je vais bientôt 5 jours chez mes parents et je pense que je vais me mettre un peu aux fourneaux, en fait. 🙂
          Quant aux restos… pas évident ! C’est sûr que la question des 3* ne se pose pas tout le temps.. mais bon là typiquement, je voulais inviter mon copain au resto pour fêter mon nouveau job ! Et un 3*, formule midi, me semblait un truc cool, parce qu’on aime bien se faire ce petit plaisir de temps en temps… mais en fait j’ai peur de ne pas être capable de faire cette « exception ». 🙁
          C’est vrai que pour certains plats, le manque de produit animal ne se fait pas sentir du tout et c’est souvent le cas avec les gnocchis à la sauce, va comprendre pourquoi, haha !
          Ce soir, je crois que je vais me faire des tortillas vegan (tartinade de haricots rouges, guacamole, mais…) mais clairement, Cher&Tendre va chercher la viande hachée au milieu, je crois. 😉

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *