Journal d’une acnéique aventureuse sous Pantothen – Episode 5

Voilà, c’est fini.

Game Over, Pantothen.

J’ai tenu les sacro-saints trois mois. Il est vrai que j’aurais pu pousser jusqu’à trois mois et demi (et j’avais pourtant commandé assez de boîtes pour, ce qui d’ailleurs m’a obligée à les renvoyer, me permettant ainsi de tester l’efficacité du remboursement par Pantothen – à ce jour, j’ai eu un mail m’indiquant que j’allais recevoir mes sous mais que ça pourrait prendre un peu de temps – je vous rassure, ils ne sont pas aussi lents quand il s’agit de débiter) mais des considérations pratiques en ont décidé autrement.

(n’allez pas croire que je suis enceinte ou que sais-je, la considération pratique, c’est seulement que le colis contenant mes nouvelles boîtes a eu du retard, me laissant dépourvue de Pantothen pendant 3-4 jours… quand le colis est finalement arrivé, je n’ai pas eu le coeur de recommencer à gober, quatre fois par jour, ces choses énormes qui me collaient plein de boutons depuis trois mois, et je l’ai renvoyé à son expéditeur).

Voici donc quatre semaines que je vis sans Pantothen. L’heure du bilan me semble avoir sonné.

1ère conclusion : Pantothen semble marcher sur certaines personnes. Pas sur moi.

2ème conclusion : Pantothen peut AGGRAVER l’acné chez certaines personnes. C’est le cas sur moi. J’ai été impatiente, je voulais me débarrasser vite de la dizaine de boutons qui me pourrissait la vie, j’ai pris ce complément dont Emanuelle (de Beauté-Pure) disait pourtant qu’il était à réserver aux cas d’acné sévère. Je n’aurais pas du et, si on me demande mon avis, je déconseillerais vraiment à quiconque n’a pas de gros problème d’acné (= moins de 25 « lésions ») (cet article pour déterminer son type d’acné n’est pas mal, d’ailleurs) de tenter l’aventure.

3ème conclusion : En plus, Pantothen, c’est cher (80€ les trois mois) et chiant (4 énormes comprimés à avaler chaque jour). Ca en vaut peut-être la peine si on a un peu tout essayé, sans vouloir prendre de Roaccutane. Sinon, non.

La grande question est maintenant : étant donné que je suis passée d’une acné de type 2 (selon la classification ci-dessus) à un type 3 ou 4 (super, merci bien) grâce à ces comprimés magiques, l’arrêt de Pantothen va-t-il suffire à retrouver mes 10 petits boutons qui finalement, n’étaient pas bien méchants ?

Après 28 jours d’arrêt, je n’en ai pas l’impression. J’ai constaté du mieux il y a 15 jours, mais ça stagne depuis et je reste résolument aux alentours de trente boutons (plus près de 25 que de 35 par rapport à avant, mais voilà tout).

J’ai par ailleurs entamé un protocole interne, accompagné de soins à appliquer sur la peau, conseillé par ma naturopathe (le protocole interne ayant notamment une action sur le foie). Or, vous finissez par le savoir : quand on draine mon petit foie fatigué, ça me donne plein de boutons. Mais au moins, je ne dépense pas des fortunes pour un complément pseudo-naturel hyper marketé et le protocole que je suis actuellement, même s’il s’avérait ne pas fonctionner sur ma boutonnite aiguë, est bon pour le corps en général.

Et quand même, au cas où, j’ai RDV avec ma dermato à la fin de l’été.

Un jour, je n’aurai plus de boutons, c’est au moins une chose certaine (comment ça, non ?!). Mais en tous cas, ce ne sera pas grâce à Pantothen.

Du coup, pour me mettre du baume au cœur, j’ai acheté une application d’iPhone. PhotoToaster, celle que je vous sers à toutes les sauces depuis quelques semaines, mais je l’avais que la version Lite (gratuite). Avouez qu’à 1,59€, il faut peu pour me rendre le sourire.

20120816-005940.jpg

août 16, 2012

Étiquettes : , ,
  • bonjour smooth, quand je vois que je me plaignais de mes 3 a 5 boutons permanents d il y a quelques mois je me dis que quand meme des fois on s embete pour rien mais bon je suppose que chacun voit midi a sa porte hein j espere donc vraiment que tu trouvera une solution, puis je me permettre de te demander pourquoi tu ne teste pas le roacutane? j ai cru comprendre que les resultats etaient vraiment signifiants.
    qu appelle tu protocole interne? ca m intrigue. 😀

    • Hello ! Désolée de répondre si tard, je suis partie en vacances et j’ai un peu zappé les commentaires sous ce billet… 🙂
      Comme tu le dis, chacun voit midi à sa porte, c’est bien normal ! Une de mes copines s’est exclamée aujourd’hui « Oh non, j’ai un bouton qui pousse sur le menton ! ». A son échelle, c’est le bouton mensuel hyper relou, je la comprends. 🙂
      Alors pour les traitements, dans un premier temps, je voulais éviter les médicaments. Je voulais trouver une solution naturelle, notamment via la naturopathie, pour « réparer » mon corps sainement, le rééquilibrer. Mais je commence à m’impatienter et c’est pour cette raison que je suis allée chez la dermato.
      Quant au roaccutane, c’est encore autre chose : c’est un traitement très lourd (contraception obligatoire avec tests de grossesse mensuels pendant un an, peau et yeux qui peuvent devenir TRES secs – donc pas de lentilles de contact, je suis très myope – risques de dépression, interdiction de s’exposer au soleil et de boire plus de deux verres d’alcool…) et, s’il est généralement efficace, il y a aussi des rechutes. D’ailleurs, il est obligatoire d’avoir d’abord essayé une cure d’antibiotiques.
      C’est ce que je fais actuellement et si ça échoue, je devrais réfléchir au Roaccutane, oui…
      Pour le « protocole interne », c’est en fait un « programme d’énergie vitale », prescrit par un(e) naturopathe : ça inclut une manière de s’alimenter (aliments à privilégier, etc) et des compléments divers et variés (par exemple, tisanes pour le foie, spiruline, sources naturelles de bêta carotène, etc…) afin de rééquilibrer le corps ! 🙂

  • Courage courage et encore courage ! Je sais que dans les mauvais jours ca aide pas …. Moi aussi je désespère pas même si je suis revenue à un type 2 depuis mon passage au tout naturel ….. Y’a des jours avec, des jours sans ….. Dur d’espérer un retour à la normale aussi …. J’espère que ton traitement actuel va finir par fonctionner ….

    • Merci pour ton soutien ! 🙂
      J’espère que ça continue de s’arranger pour toi ?
      Pour ma part, je crois que je suis en train de m’approcher à nouveau d’un type 2, même si je n’ai pas compté récemment. 🙂 En tous cas, mon entourage me dit que ça va nettement mieux, même si je trouve que c’est encore la cata !

  • Type 4 aie… J’avais ce type d’acné avant l’arrêt du lait et le redressage alimentaire. Puis je suis passée au type 2-3 ( je n’arrive pas bien à me classifier…) Et là je stagne à 2 mais seulement au niveau des mâchoires ( un massacre ! )

    Couraaage ! quand j’étais allée voir ma naturopathe il y a maintenant 2 ans
    je n’avais jamais eu aussi peu de boutons !! Elle m’avait vraiment donné des conseils personnalisés et les produits adaptés à mon corps. Avant ça j’appliquais des trucs que d’autres avaient essayé mais ça ne marchais pas aussi bien…Puis ça changeais vraiment de la dermato qui regardait ma peau 2sec et me prescrivait des tonnes de crèmes qui ne marchaient pas. Le naturopathe est vraiment à l’écoute…Ma consultation avait duré 3h !
    Je vais bientôt aller consulter une nouvelle fois car gros changement dans mon mode de vie alors faut s’adapter…

    J’espère que ça marchera pour toi cette fois, c’est vrai que quand on passe au naturel faut être patient ( ça, à la limite c’est comme le roaccutane il peut bien durer jusqu’à 8 mois ! ) mais le plus dur c’est la persévérance, ce n’est pas aussi simple que d’avaler des comprimés…

    Pour le pantothen je n’ai jamais eu vraiment envie d’essayer, quand il s’agit de comprimés je préfère prendre les compléments alimentaires comme le zinc et le MSM, ça marche plutôt bien sur moi, mais si je ne fais pas gaffe à l’alimentation ça sert à rien >< !

    • Tu as raison, le naturel, c’est vraiment un mode de vie, pas « un peu de zinc et pas de laitages pendant 3 mois et hop la boum, c’est réglé ! ». 🙂
      Je pense aussi que la naturopathie peut beaucoup aider, d’ailleurs, je suis plutôt en train de revenir à un type 2 aussi… J’espère que ça va continuer en ce sens (de mon côté aussi, les mâchoires sont massacrées…), j’ai ajouté les antibio, quand même…

  • Bon, bon, elle a l’air bien cette appli, certes. Mais j’ai vraiment eu l’impression que tu avais grignoté le bouchon de ton flacon de Pantothen, ça m’a fait bizarre!!!
    Le gros avantage de la naturopathe par rapport à tes précédentes aventures détoxifiantes, c’est que tu ne seras pas toute seule pour faire face aux débordements de ton foie malmené, et du coup ça permettra sans doute de limiter les dégâts.
    En tout cas, je t’admire d’avoir tenu aussi longtemps à 4 comprimés par jour pour un tel résultat! Déjà que je n’ai tenu que 4 mois avec du Rubozinc, alors que rien n’empirait…Là je me dis que je vais peut-être me mettre au MSM, ça fera coup-double avec mes problèmes d’allergie à la poussière….
    Mais sinon, oui, oui, un jour tu n’auras plus de boutons!

    • Haha, mais le problème ne vient pas tant de l’appli que du boulet qui l’utilise, dans ce cas de figure ! 😉 Tu as raison, on dirait que j’ai mangé le flacon. 😉
      En effet, être encadrée par la naturopathe m’aide beaucoup, maintenant je dois franchir une nouvelle étape, je crois, qui est celle du « laisser couler ». J’ai mon traitement naturopathie, mon traitment antibiotique (j’ai craqué et accepté le traitement dermato…) et vogue la galère ! Il me faut donc vivre au jour le jour sans scotcher les boutons chaque seconde, et sans remettre en question chacun de mes faits et gestes, je pense que c’est important !
      Le MSM, j’avais bien aimé ! L’année dernière, j’avais une période relativement sans boutons (enfin, peu, quoi) et j’avais fait une cure ! Passée la petite poussée du début, ma peau avait bien aimé, dans mon souvenir !

  • J’ai pris une fois des antibios pour l’acné, et ça avait été radical. Bon, le soucis c’est que tout est revenu quelques jours après l’arrêt, donc je n’ai pas persisté dans cette voie. Ce qui est drôle, c’est qu’il y a 3 ans j’ai dû prendre des antibios en oral pour un problème d’infection, ça m’avait enlevé tous mes boutons. mais rebelote, revenus après.
    Après, l’avantage, c’est que ça marche quand même très bien sur le coup, et que ça permet de faire une pause boutonnesque pour la peau, histoire que tout cicatrice bien
    merci pr ton avis sur le MSM!

    • Ah zut, tu sais je n’arrête pas d’entendre ça ! Autant pour d’autres traitements, tu as différents sons de cloche, mais pour les antibio, vraiment, j’entends soit : « ça n’a pas marché sur moi » soit « ça a super bien marché mais tout est revenu d’un coup à la fin » ! Je ne crois pas avoir déjà entendu UN retour d’une personne chez qui ça aurait fonctionné pour de bon !
      Mais comme tu le dis, la pause serait déjà la bienvenue, le temps que ma peau se repose, et peut-être aussi pour moi d’évaluer les dégâts en termes de cicatrices. 🙂
      Sinon je m’interroge sur le « revenus quelques jours après l’arrêt » : dans mon cas (30-40 boutons), tu crois que je peux passer de rien à 40 en quelques jours ?! Ca doit être HORRIBLE !!!

  • On voit beaucoup cette publicité au quotidien dans les encarts pub (bon surtout depuis que j’ai tapé « Origin super spot remover » dans google…. oui je cherche la solution miracle pour ces petits boutons récalcitrants…) Bref, je me suis rendue deux fois sur leur site, vu l’avant-après… et c’est vrai qu’on trouve peu d’avis sur le produit en question. Surtout pour le prix comme tu le dis, pour un produit qui empire la situation, en tout cas bon courage, un jour nous vaincrons è_é

    • Haaa les joies de la publicité ciblée ! 😉
      Mais oui, nous vaincrons, je n’en doute pas !
      Je suis déçue que ça n’ait pas marché sur moi, je me demande sur quel type d’acné ça marche et si c’est vrai, du coup ? Je ne connais personne d’autre l’ayant pris avec un gros problème d’acné, du coup…

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *