The Best Movies Project

Comme je le disais hier, il y a des lacunes dans ma vie. De ces lacunes un peu honteuses qui font que les gens te regardent avec de grands yeux choqués et l’air de se demander comment il est possible qu’un être humain né dans les années 1980, vivant en France et doté d’un Q.I. normal n’ait jamais (par exemple) : lu La gloire de mon père, mis les pieds à Eurodisney, pris l’avion, vu la mer, mangé au McDo, envoyé un mail… On peut prolonger la liste à loisir, mais je pense que vous avez compris l’idée. Je fais une parenthèse pour préciser que je n’aime pas trop les gens qui, face à une personne lacunaire, exagèrent leur choc et cherchent à te faire sentir que tu es le dernier des débiles incultes parce que tu n’as pas lu Les trois mousquetaires (moi je l’ai lu, héhé). Donc je compatis grandement avec ceux qui n’ont jamais vu la mer, ils doivent en supporter des « messieurs-dames-j’ai-tout-vu-j’ai-tout-fait-et-comment-toi-t’es-trop-nul ».

Alors pour ma part, je l’ai déjà avoué publiquement hier, je n’avais jamais utilisé un MacBook jusqu’au mardi 24 août 2010 (l’avantage de l’avouer sur Internet, c’est que personne ne me fait ses gros yeux en me disant « Quooooiiii ??? T’as jamaiiiis utilisé un MacBook ??? « ). Faut dire aussi, ne pas avoir utilisé de MacBook c’est loin d’être le pire.

C’est en partie pour tenter de combler l’une de mes lacunes (et arrêter de voir tous ces gros yeux), mais surtout parce que c’est rigolo, qu’est né le projet Best Movies qu’on pourrait aussi appeler : « Mais où était Smooth quand ses amis et sa famille allaient au cinéma / regardaient des cassettes vidéos –> DVD –> Blue Ray ? ». Mystère et bouboule, comme dirait ma copine M. Je l’avais aussi mentionné hier : en termes de films cultes, ce n’est plus une lacune, c’est un précipice. Ma propre mère m’a fait les gros yeux choqués quand elle constaté l’étendue de mon inculture en la matière.

Le pire dans tout ça, c’est que j’étais tout à fait inconsciente d’être à la ramasse. Tout a commencé par d’innocentes parties de Tout le monde veut prendre sa place (TLMVPSP pour les intimes) à la pause déjeuner. Si vous ne connaissez pas, il faut absolument essayer. Comme il n’y a pas mieux pour se sentir débile (et que c’est chiant de se faire éliminer en phase de qualifications à chaque fois), moi je préfère jouer à plusieurs : à trois ou quatre derrière l’écran, on peut espérer gagner quelques parties.

Très vite, il a fallu constater que les thèmes Télévisions ou Cinéma ne me réussissaient pas : c’était la fête aux gros yeux choqués à chaque question. « Quoi, t’as pas vu… ??? ». Mais je ne blâme pas mes collègues : je n’ai effectivement RIEN vu (sauf les Disney, là je suis imbattable).

On peut comprendre certaines lacunes épisodiques, avec une bonne raison, du style : « Je n’ai jamais vu le Père Noël est une ordure, parce que mes parents m’ont interdit de le voir avant 15 ans et qu’après, tout le monde autour de moi l’avait vu 5 fois et personne n’a accepté de le revoir ». (Perso, j’ai vu Le Père Noël est une ordure à 20 ans).

Le truc, c’est que dans mon cas, je n’arrive pas à comprendre à quel moment tout mon entourage, amis, famille, collègues, bref, tout le monde, a vu ces 90 films cultes / fétiches / géniaux ni surtout, où j’étais à ce moment (peut-être sous ma couette en train de regarder un Disney, tiens).

Aux grands maux les grands moyens : Cher et Tendre et moi-même avons cherché un classement des meilleurs films de tous les temps (parce que Cher et Tendre est sympa et un peu obsessionnel comme moi, il a accepté de se re-farcir lesdits films, dans l’ordre !).

A cette occasion, j’ai pu constater que les gens aiment bien les classements. Donc si vous voulez du classement de meilleurs films du monde (rien que çà), y a du choix. Comme 100 films, c’est un peu maigrichon pour nos ambitions, et pour d’autres raisons, liées notamment à la qualité des divers classements, que je ne peux pas prétendre juger, parce que comment savoir si un classement qui met Le Parrain en 1ère position est un bon classement quand on n’a pas vu Le Parrain (celui qui me dit « Quoiiii ? T’as pas vu Le Parrain ??? », je lui jette des marrons – et j’ai vu Le Parrain maintenant d’ailleurs), on a choisi le classement établi par Empire : Les 500 meilleurs films de tous les temps.

Je vous passe les détails, mais maintenant, on a un beau tableau Excel qui répertorie, en plus des films classés, si on l’a vu chacun ou non (Cher et Tendre et moi, pour ceux qui ont lâché), et si on en dispose (chez nous, chez nos amis, chez nos connaissances qui pourraient prétendre au rang d’amis pour l’occasion, ou à la bibliothèque – je reviendrai sur le sujet bibliothèque à l’occasion, j’y ai connu un grand moment de bonheur aujourd’hui).

Tout ça est bel et bon, mais le projet ne reste pas lettre morte : à l’heure où j’écris, soit exactement 10 jours et demi après la naissance du Best Movies Project, (et accessoirement, à 14h58 sur mon lieu de travail, mais dès le 1er septembre, je n’écrirai plus que le soir, sur mon temps libre, c’est promis – ou alors je vais peut-être attendre d’avoir acheté mon Mac ou Asus) j’ai vu : Le Parrain, Le Parrain 2 et Fight Club. « Quoiiiii ??? T’avais pas vu Fight Club ??? ». Ca suffit, maintenant.

Et ce soir, on va regarder Indiana Jones et les aventuriers de l’arche perdue. Non je ne l’ai jamais vu.

août 26, 2010

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *