Qu’est-ce qu’on mange ? #Le Reset

J’adore que vous me demandiez régulièrement des nouvelles de cette rubrique, ça me touche trop (même si je suis obligée de vous décevoir à chaque fois en vous répondant qu’il me faut environ 1h30 pour rédiger ce type d’article, et qu’une heure entière devant un ordinateur est devenue une denrée rare, que je dois malheureusement consacrer à faire de l’administratif et de la facturation…).

Je doute fort de pouvoir vous proposer ces articles plus d’une fois par mois (et encore, c’est si j’ai beaucoup de discipline), mais je vais essayer de les refaire plus souvent.

La semaine dernière, je me suis réveillée après ce qui m’a semblé être un mois entier de festivités (une énorme fête entre copines mi-avril, suivie d’un enterrement de vie de jeune fille la semaine suivante et un mariage 15 jours plus tard). Mon foie hurlait au massacre.

Lundi

Déjeuner : Dernier repas familial chez mes parents dans le Sud Ouest, avant de reprendre le train pour Paris. Des boulettes vegan à la tomate (de la marque Auchan, super bonnes, ma fille a aimé aussi), avec des frites (plein) (trop), de la salade verte, et du cari de pommes de terre vegan cuisiné par mon père.

Dîner : Retour à la maison un peu tard, heureusement mes super parents avaient prévu le coup et j’avais dans mon sac le reste du cari de pommes de terres, avec une petite portion de riz au safran (le saviez-vous ? quand les réunionnais parlent de « safran », ils désignent la plupart du temps du curcuma !).

Mardi

Déjeuner : Déjeuner décalé en rentrant de cours à 16h. J’ai fait revenir des cèpes surgelés avec de la crème de soja, des petits pois (surgelés aussi), du tofu fumé (le Black Forest, mon préféré) et un reste de tomates cerises d’un pique-nique de l’enfant tempête la semaine précédente. Avec des coquillettes, car c’est désormais le genre de pâtes qui traîne dans mes placards.

Dîner : Restaurant en amoureux (c’était notre semaine sans enfant, qui était restée chez mes parents). On est allés au Galopin, c’est super bon et ils font leur formule « Découverte » (plein de petits plats) en version végétarienne sur demande. A noter : c’est la première fois de ma VIE (je suis végétalienne / option végétarienne depuis 2012) qu’on me fait payer moins cher un repas parce que je le demande en version végé, j’ai adoré.

Il y avait plein d’asperges, des petits pois frais, et j’ai demandé un plateau de fromage au lieu du dessert, parce que quitte à manger végétarien, je préfère le fromage aux gâteaux.

Toujours experte en photo

Mercredi

Déjeuner : Option super rapide en rentrant de mes cours à 14h15 (c’est à dire affamée parce que je n’avais rien mangé depuis ma barre chocolatée Starbucks à 7h45) : semoule marocaine (achetée au magasin bio, 5 minutes dans l’eau bouillante et hop), avec des artichauts marinés, des tomates séchées, de l’avocat et du tofu fumé. Et un peu de fromage vegan (celui à l’amande et aneth qu’on trouve souvent en magasin bio) et de la Sriracha bien sûr.

repas vegan rapide

Dîner : Option rapide toujours, parce qu’en rentrant à 20h45 après avoir donné cours à 3 métros différents de chez moi, j’étais de nouveau affamée (il faut me nourrir souvent). Du coup : un petit porridge salé ! Avec mes ingrédients classiques de la semaine : fromage vegan, artichauts marinés, tomates séchées, tofu Black Forest.

Jeudi

Je n’ai pas mentionné que depuis le weekend, malgré trois jours relativement raisonnables, j’avais l’impression d’avoir une gueule de bois permanente : courbatures, mal à la tête, fatigue, léger dégoût des aliments malgré une faim permanente…

Le matin, après mon cours, je suis allée me faire masser et la thérapeute m’a dit avoir beaucoup travaillé sur les méridiens du foie qu’elle a senti un peu en souffrance (sans blague). En sortant, j’avais envie de manger sain, de reprendre mon corps en main, d’arrêter les chips, le vin et les frites… Bref, j’étais pleine de bonnes intentions et résolutions, et ça fait très longtemps que ça ne m’était pas arrivé.

Déjeuner : Soupe Pho vegan de chez Vegebowl, car je suis passée devant en rentrant chez moi, et la masseuse m’avait justement dit de boire beaucoup de bouillon.

Dîner : Passant pour une folle furieuse, je suis retournée chez Vegebowl le soir, cette fois-ci pour m’y asseoir, avec ma fidèle copine de Vegebowl, Deborah. J’y ai pris mes plats favoris (la soupe aigre-douce en entrée, la marmite de « boeuf » au poivre noir et les nouilles sautées). Surtout : je n’ai pas pris de vin. C’était le début officiel de ma semaine « Detox », « Reset » ou « Happy Body » (appelez-la comme vous voulez) (moi j’aime bien Happy Body) (voire Happy Foie, haha). Du coup j’ai pris un jus pastèque pomme céleri à la place.

vegebowl paris

Vendredi

Premier jour sans café, je me suis payé le mal de tête du siècle. Je ne suis pas pour une « détox » super violente, je vise plutôt un rééquilibrage doux et progressif, sans jeter ce qui est déjà dans mon frigo par ailleurs, alors ne vous inquiétez pas si vous voyez des coquillettes dans mon jour 2 de détox.

Déjeuner : J’ai terminé les coquillettes du début de la semaine, mais pour ajouter du cru et du sain, j’ai fait un écrasé d’avocat avec des bâtonnets de carotte crue en guise d’entrée, et j’ai saupoudré mon plat de graines germées (le rééquilibrage alimentaire passe autant parce qu’on ajoute que par ce qu’on retire !).

repas vegan express

Dîner : Buffet d’anniversaire chez ma Happy Yogi Mélanie, avec une petite salade vegan, du tartare d’algues, plein de guacamole, des fromages végétaux Jay&Joy, des tomates cerises. Je n’ai pas mangé de chips ni de fromage non vegan et j’ai ingurgité un demi-litre de Kombucha. J’étais aussi cette fille que les gens regardaient bizarrement parce qu’elle était accrochée à sa gourde d’eau. Bon j’ai quand même pris deux verres de vin (bio) (mais sachant qu’en temps normal j’aurais probablement quitté cette soirée en titubant après 5 verres, je trouve que c’est pas mal).

Samedi

Déjeuner : J’ai terminé la semoule du milieu de semaine, avec une courgette revenue à la poêle, du fromage vegan (j’ai testé le nouveau fromage au thym de Sojami, j’aime beaucoup), de l’artichaut mariné (ma marotte du moment), des graines germées et plein de Sriracha pour que ça pique.

yogi food

Dîner : Dahl de lentilles corail, cuisiné par l’enfant tempête (qui était rentrée de vacances plus tôt dans l’après-midi). C’est le seul plat que je la laisse cuisiner, parce que je fais ça complètement à l’arrache alors elle le fait aussi bien. Elle se perche sur une chaise et verse dans le fait-tout : des lentilles corail, une boîte de lait de coco, du cumin, de la sauce tomate, du sel, des carottes que j’ai d’abord coupées en rondelles et un légume surgelé (souvent des épinards, cette fois-ci des petits pois parce qu’on était en rupture d’épinards). J’ajoute de l’eau chaude, elle remue, et hop.

Bénéfice collatéral : elle l’a cuisiné, alors elle est trop contente de le manger.

En dessert, j’ai pris une tranche de pain des fleurs avec du Tarti’Fruit Poire-Vanille dessus (j’avais acheté ces Tarti’Fruits en financement participatif, je ne sais pas si la boutique a déjà ouvert au public, mais c’est SUPER bon).

tarti fruits vegan

Dimanche

A J+4 de mon programme « Happy Body », je commençais enfin à avoir moins mal à la tête, moins soif en permanence…

Déjeuner : Sentant que le brunch pourrait bien avoir raison de mes résolutions, j’ai pris les devants et proposé un déjeuner dans un bistro japonais près de chez nous. Salade d’algues, kimchi, aubergine marinée au miso et roll vegan aux asperges : c’était parfait ! (l’endroit s’appelle Koko, c’est franchement assez fin et bon mais c’est cher) (genre 6 euros les petits tapas d’entrée, et entre 12 et 18 euros le plat). Sachant que ce n’est pas hyper copieux, nous on prend souvent deux tapas + un plat, donc là par exemple, 70 euros le déjeuner pour deux adultes et un menu enfant.

rolls vegan

Dîner : Le grand retour de l’assiette mezzé pour ce dîner ! Un peu de sarrasin (avec une sauce à la spiruline et huile de sésame), du fenouil au citron et huile d’olive, du fromage végétal sain et bio (celui de Sojami au tofu lacto-fermenté et au thym, de la Mozzarisella, et de la feta végétale maison à base de lupins), des courgettes à la poêle, un cornichon aigre-doux et des graines germées. Avec une tartine de pain des fleurs à la châtaigne recouverte de Tarti’Fruit poire-vanille en dessert. Et un verre de Kéfir maison !

kéfir maison
Merci Karine !

Comme je le disais sur Instagram (où vous pouvez suivre en story les détails de mes repas « Reset » ces jours-ci) (ainsi que ma fille – et accessoirement moi – qui fait du yoga), cela fait maintenant des années que j’ai commencé à adopter une alimentation plus saine et végétale (j’ai commencé début 2012, et à l’origine c’était pour des problèmes d’acné, vous pouvez revivre ces aventures ici), et cette alimentation plutôt saine est restée ancrée en moi sans trop d’efforts pendant de longues années ensuite.

Mais ces derniers mois, le changement de rythme de vie a eu raison de ces habitudes, et je me suis retrouvée à boire à nouveau du café tous les jours, voire plusieurs fois par jour, à boire plus de vin que de raison (à chaque fois avec l’excuse que « que je sors jamais aussi, autant profiter »), à manger du pain blanc avec une tranche de jambon ou fromage industriels (végétal quand même) à la fin de mon cours parce que j’ai trop faim et pas le temps de cuisiner… et hop.

Et jeudi, comme un électrochoc, j’ai réalisé que je ne me sentais plus très bien dans mon corps (pas esthétiquement, mais vraiment en termes d’énergie et de qualité de vie) et qu’il était temps de repartir un peu en arrière.

J’essaierai de vous faire une petite mise à jour dans les semaines à venir, pour le moment, je me suis déjà débarrassée du sentiment d’écoeurement permanent et de l’espèce de mal de tête latent qui ne me quittait pas, et c’est déjà pas mal.

Smootheries sur les réseaux sociaux

11 thoughts on “Qu’est-ce qu’on mange ? #Le Reset

  1. Il me semble que je le dis à chaque « qu’est-ce qu’on mange », mais vraiment qu’est-ce que c’est bien ces articles ! Merci !

    • Merci à toi de prendre le temps de le redire à chaque fois, c’est trop agréable à lire après avoir passé du temps sur la rédaction <3

  2. En voyant tes posts sur instagram je me disais que tu pourrais refaire un article… Et bim voilà l’article !
    Ici mon foie va bien, depuis le début de la grossesse je fais gaffe à bien manger des légumineuses (avec cette alimentation + des compléments alimentaires j’ai réussi à remonter mon taux de fer entre juillet où il était bien bas, et avril ! Je suis pas peu fière !). Et je suis sûre que de bien manger m’aider à garder la forme… Tout le monde me demande en premier si je ne fatigue pas… Et bien non ahahah !
    Le midi je suis plutôt en mode salade composée aussi, un peu la flemme de me préparer un repas alors que j’ai tout mon temps.
    Bon happy body :)!

    • Merci !
      Oui ces articles me manquent !!! Mes dernières semaines ont été hyper denses (y compris pour mon foie, donc, haha) et j’ai encore du mal à etre efficace entre deux cours (je perds un peu mon temps quand j’ai 2 petites heures de transition), alors j’ai clairement perdu le rythme sur le blog !
      Mais grâce aux ponts et jours fériés, j’ai eu pas mal de cours annulés et un peu plus de temps du coup !!!
      Je suis contente que ta grossesse se passe si bien, et bravo pour le fer !!!
      Bises !!

  3. Super! le retour de mon article préféré ! j’adore suivre tes aventures culinaires et le ton des tes propos. enfin ça reste moins mignon que les sessions yoga avec ta fille mais c’est tjs un plaisir

  4. Je comprends tellement cet arrêt du café que je dois arrêter aussi, j’ai des problèmes de reflux gastriques aussi, j’étais loin d’imaginer ce que ça me coûterait.

    • Ah oui c’est pas facile d’arrêter…
      Personnellement j’ai un peu lutté les premiers jours, mais depuis ça va nickel, j’ai repris une alimentation un peu moins « reset » « detox » (peu importe le nom) en vacances, mais sans recommencer le café, et je suis vraiment contente !!! Bon courage !

  5. J’aime beaucoup ces articles, et je suis contente que tu aies pris le temps d’en réécrire un : merci !
    J’ai du mal à arrêter le café, pour ma part. J’ai eu un vague dégoût la semaine dernière, mais impossible de le remplacer, je l’ai donc juste diminué. On verra après la pause d’un mois que va être l’Inde cet été si j’arrive à ne pas reprendre… espérons !

  6. Bonjour,

    Que de recettes pleines de couleurs.
    J’aimerai vous proposer un partenariat avec mon entreprise brésilienne.
    Nous sommes producteurs de super aliments au Brésil comme l’acérola dans le Minas Gerais au Brésil et nous travaillons en partenariat avec des producteurs ruraux.

    Nous élaborons aussi des thés parfumés 100% brésiliens.

    • Bonjour,

      Merci beaucoup pour votre message ! Je suis partie en vacances le jour de votre commentaire, d’où ma réponse tardive.
      Nous pouvons volontiers discuter d’un partenariat, n’hésitez pas à m’envoyer un emai à smootheries@gmail.com.

      Belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *