Les bilans du mois d’Août

Manhattan Buffalo
Les enfants, faudrait voir à ne pas oublier le bilan. Fin de l’été, (quasi) fin du peu de soleil de cet été, fin du dernier mois de ma 26ème année (oui, ça devient dur de vieillir, ma bonne dame – EDIT suite à une remarque très pertinente de ma copine Grosse, mais oh combien triste : en fait, je vais avoir 27 ans, donc c’est la fin de ma 27ème année. Gloups), fin de la première année d’existence de ce blog (et je n’ai même pas organisé de concours d’anniversaire, blogueuse indigne que je suis. Mais pas de panique, je prépare (au moins mentalement) le « Give-away du changement de plateforme » (et j’essaie aussi de gérer efficacement le changement de plateforme à proprement parler. C’est pas si évident qu’on pourrait le croire. Surtout le choix des coloris – hein Kiki ?).
– Dans la catégorie Films préférés : 
* Harold et Maude, parce que c’est trop joli, émouvant et que ça met de bonne humeur.
* Noblesse oblige, surprenant et prenant.
* Le Lauréat, en particulier parce que je suis fan de Simon and Garfunkel et que j’ai pu chanter (parfois en inventant les paroles, j’ai réalisé que tout compte fait, je ne maîtrisais pas « Mrs Robinson » si bien que ça) tout au long du film.

– Dans la catégorie Livres préférés : 
* Quiconque s’est approché de moi au mois d’août pourra témoigner que j’ai été vivement marquée par Twilight. Plus exactement, je me suis transformée en adolescente peu sociable et plongée dans son bouquin. Pardon, dans ses bouquins. Comme je suis une adolescente moderne (et paumée dans un village portugais sans librairie internationale), j’ai lu les Tomes 2 -3 et 4 sur mon iPhone et l’iPad de Cher&Tendre, renforçant ainsi l’impression d’autisme que je pouvais dégager. Le tout, avalé en une semaine. Allez, dix jours.
* Et puis j’ai continué dans la lecture hautement intellectuelle avec le Bobbi Brown Make-Up Manual. Sérieux, ce bouquin est trop beau et c’est une bible ! Maintenant je veux tous les livres de Bobbi Brown (et du maquillage de la marque, mais il s’avère que j’ai plus de place dans ma bibliothèque que dans mon placard de salle de bain, qui menace réellement d’imploser – quand je serai grande, j’aurai un grand appart avec une salle de bain immense. Je commence juste à me demander à quel âge on est assez « grand » pour avoir une bête de salle de bain à Paris et à craindre que la réponse soit « Quand t’iras vivre en banlieue, ma poulette »). 

– Dans la catégorie Je vide mon compte en banque pour des conneries : 
* 9,95$ pour une palette cassée. Et même une fois nettoyée et plus ou moins rafistolée (il faut juste oublier toute velléité de fermeture du couvercle, quoi), les couleurs sont assez décevantes (88 dégradés de marrons, beiges et taupes, c’est vite répétitif). Bon, le vendeur m’a remboursé 4$, c’est la fête, un peu.
* 49€ pour une carte SNCF Escapades ! Escapades, la carte 26-59 ans, dont j’ai longtemps pensé que je n’en aurai jamais besoin (après 8 ans de carte 12-25, on commence à croire que c’est pour la vie). Mais ça, y est, la SNCF a refusé de me vendre ladite carte 12-25. C’est la rage au coeur et les larmes aux yeux que j’ai acheté la carte Escapades (celle des vieux, disons les choses clairement).

Dans la catégorie Les moments de bonheur intense : 
* J’aimerais dire que c’est le moment où j’ai surfé une vague de ouf malade au Portugal, mais honnêtement, ça doit plutôt être le moment où le moniteur a dit « Y a trop de brouillard, on ne va pas surfer ce matin ». Ben oui, j’étais horriblement nulle. Et en plus j’avais peur des vagues. Le pire c’est que j’aime bien le surf hein, mais ça tient un peu du masochiste, le surf (et l’océan) ne m’aime(nt) clairement pas.
* La commande, sur Sephora.fr, de ma première palette Urban Decay (à 50€ la palette, elle sera pas cassée, celle-là, sinon Sephora va m’entendre).
* Je sais déjà ce que Cher&Tendre et mes parents m’offrent pour mon anniversaire et j’ai TROP hâte d’avoir le droit d’ouvrir et utiliser mes cadeaux (ça compense le fait de vieillir) (sinon, mes bonheurs intenses du mois sont un brin matérialistes, ce n’est pas une impression. Je ferai mieux en septembre, on parlera relaxation, épanouissement personnel, altruisme et tout, et même DSK, primaire socialiste et niches fiscales, s’il le faut).
– Dans la catégorie Cosmétiques finis : 
* J’ai réalisé l’exploit de vider mon stock de crèmes solaires (une Anthelios XL La Roche Posay, une Photoderm 50+ Bioderma, une protection solaire 20 So’Bio Etic – ok celle-là, je l’ai donnée à ma mère, mais je ne vais plus m’en servir à Paris et elle était tellement bien que c’était dommage de la gâcher).
* La mousse craquante après-soleil de Réserve Naturelle (découverte ici). Un produit hyper sympa et ludique, rafraîchissant, à l’odeur très agréable (ce qui est bien en vacances, quand on ne porte jamais de parfum, ou presque). Par contre, elle suffit à peine à 10 jours de vacances…
* Un Masque à l’argile blanche de Delarom dont je reparlerai plus amplement plus tard, il a bien sauvé ma vilaine peau d’acnéique attardée, qui s’est rebellée quand elle a du passer 4h par jour dans l’eau salée (sans parler des couches de crème solaire, du soleil et du vent).

– Dans la catégorie Mes applis iPhone préférées :

* Installous, pour télécharger des applications piratées. Je sais, c’est mal, mais ça m’a permis de lire Twilight sans parcourir le Portugal pour trouver le Tome 2 (ça a donc également contribué au bonheur de mes compagnons de voyage) ET sans me ruiner en e-book.

On a frôlé la catastrophe, ce bilan a failli se terminer sans photo de vernis. D’ailleurs je trouve qu’il y a du laisser-aller ces derniers temps, ça manque de vernis, par ici. Je vais remédier au problème, comme disait toujours ma mère avant la rentrée scolaire : « On remet les pendules à l’heure, les points sur les i, et les barres sur les t » (ça voulait dire que les vacances étaient finies, que c’était la fin des bonbons et du coucher à pas d’heure, c’était pas mon moment préféré, autant vous le dire).

Manhattan Buffalo

Vernis Manhattan de la collection Buffalo, teinte 87J. Je n'ai acheté que celui-là, mais j'adorais toute la collection (c'est de la faute de Cher&Tendre, il ne voulait pas mettre notre valise en soute, j'ai du compter mes millilitres de vernis, quelle tristesse).

  • Je confirme aussi… A 31 ans je suis dans ma 32e année alors il y a pis! ;)) Surtout que j'ai également eu ma phase d'ado-revival avec les 4 tomes de Twilight!… En tout cas chouette article, rigolo et agréable a lire. Divertissant!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *