Une BB Cream, deux fonds de teint, trois tests

Je n’aime pas le fond de teint (et je suis forte en maths, cf mon titre). Certain(e)s se souviennent peut-être de mes déboires lorsque j’ai voulu trouver un fond de teint en mars dernier, et que la vendeuse m’avait proposé Le DiorSkin Nude Compact, que je n’avais pas du tout réussi à utiliser correctement au début, puis que j’avais apprécié. Mais au final, le DiorSkin Nude a pour principal défaut qu’il est un fond de teint, avec effet fond de teint. On peut appeler ça fini glowy, poudré, ou peu importe, pour moi, cela signifie qu’on sent (et voit) le produit sur la peau. Du coup, même si j’étais globalement satisfaite de ce fond de teint, quand j’ai vu qu’il était bientôt vide, j’ai voulu trouver autre chose, car ce défaut me retenait d’acheter une recharge Dior à 40€.
Je suis me suis donc tournée vers les fonds de teint de parapharmacie et la BB Cream.

Banc d'essai trois fonds de teint

1) Couvrance d’Avène
Embout Avène

Je commence par celui-ci, car c’est le premier que j’ai testé. Le tube est bientôt vide, et j’en ai racheté un nouveau pour assurer sa suite…

* Premier point positif : l’embout est hyper pratique. On peut doser facilement, sans en mettre trop et devoir en jeter la moitié par la suite.

* Deuxième point positif : un produit presque sans odeur, une texture facile à travailler (le premier jour, je l’ai mis au pinceau, puis je me suis aperçue que c’était complètement inutile, je me contente donc d’en mettre une noisette sur le front, les joues, le nez, le menton, et de l’étaler comme une crème de jour).

* Troisième point positif : un effet hyper naturel, la teinte me convient parfaitement (n°2 Naturel), même si j’oublie un morceau de joue (ben quoi, ça peut arriver, non ?), il n’y a pas de démarcation. Après l’avoir appliqué, je ne sens rien sur ma peau.

* Pour évaluer la couvrance, je me suis aperçue que la tâche que j’ai sur l’avant bras était un outil à swatch parfait (même s’il faut noter qu’elle est plus foncée que la plupart des imperfections et cicatrices qu’on peut avoir sur le visage).

Avant                              Après

Marque avant bras Swatch Couvrance

On voit assez bien (malgré la qualité assez moyenne des photos de mon iPhone 3GS) que les tâches claires (la marque du dessous) sont très estompées, les marques plus foncées se voient encore assez.
J’ai donc utilisé le Studio Finish Concealer de MAC en complément sur les cicatrices ou boutons un peu plus voyants, et comme la teinte était la même que celle de Couvrance, ça ne faisait aucune marque, et au final, un teint naturel et avec relativement peu de défauts.

* La tenue est correcte, sur une journée de travail classique (fond de teint appliqué à 8h, arrivée au bureau à 9h, travail jusqu’à 19h-20h puis gym), une petite retouche vers 17h-18h ne ferait pas de mal, mais j’avoue ne jamais le faire, sans pour autant me retrouver toute pas belle. Une assez bonne résistance à un cours de sport également.

* Le petit plus : Etant donné que ce fond de teint s’applique comme une crème et a un petit SPF (15), je l’ai trimballé avec moi à la plage, et j’en ai remis régulièrement à la place de la crème solaire. Pas de coups de soleil, et teint parfait à la playa ! (je précise pour celles qui me prendraient pour une inconsciente que je mettais de la crème 50 avant de partir, et que l’on restait à la plage de 13h à 17h en général, le tout par 24°C maximum et un temps assez couvert).

Bilan : pour une quinzaine d’euros le tube de 30ml, disponible à tous les coins de rue, ce fond de teint est une tuerie.

2) La Jasmine Water BB Cream de BRTC

* Premier point positif : j’aime bien le tube violet.

* Deuxième point positif : le SPF est cette fois-ci de 30, donc à moins de s’exposer en plein soleil d’été, ce n’est pas la peine de mettre de la crème solaire en dessous, à mon sens.

* Troisième point positif : la texture se travaille facilement également, comme toutes les BB Cream (c’est la première que je teste, mais j’ai lu beaucoup d’avis !) ça fait un peu gris au début, puis ça évolue vers la teinte de la peau, et il ne reste pas de démarcations.

* L’embout n’est ni particulièrement bien, ni particulièrement mauvais.

Avant                                     Après

Marque avant bras Swatch BRTC

La couvrance est correcte, il faut repasser au correcteur pour les imperfections les plus marquées, mais on est quand même un cran au-dessus d’Avène.

* La tenue est à peu près équivalente à celle du Couvrance d’Avène.

* Le petit plus : la BB Cream est censée être traitante (éclaircissante, réparation des rides et hydratation), ce que je n’ai pas pu tester sur le long terme.

* Il y a quand même du négatif dans cette BB Cream, c’est d’abord qu’il faut la commander sur Internet (pour ma part, sur Sasa.com, qui pratique des frais de port assez prohibitifs à moins d’atteindre 100$ d’achats – du coup j’ai fait un stock de masques à la lotion).
Le second point négatif est que je ne la trouve pas très adaptée pour l’été. J’ai fait mon premier test avant une semaine de surf dans le Sud Ouest, et elle était parfaite. En rentrant de vacances, elle continuait de m’aller, mais elle éclaircissait mon teint. Elle « effaçait » mon bronzage, quoi. Par ailleurs, elle se fond bien dans la peau, mais on voit quand même qu’elle l’éclaircit, parce que le fameux Concealer de MAC laisse des traces un peu orangées dessus.

Bilan : Je vais plutôt la garder plutôt pour des périodes où je ne suis pas du tout bronzée. Et me mettre à la recherche d’une BB Cream version « dorée », pour comparer.

3) Dermablend de Vichy

Fanny, de Juste Sublime, m’avait conseillé d’essayer Dermablend, qui est très utilisé par les maquilleurs en tant que correcteur. Lors d’un passage exprès chez Marionnaud avant mon départ pour le Burkina, je suis tombée dessus, ai constaté que la teinte 25 Nude me correspondait et l’ai embarqué. Je l’ai acheté pour en faire un correcteur, mais j’ai commencé par un test sur le visage entier, par curiosité. Voilà une semaine que je n’ai pas utilisé d’autre fond de teint.

Embout Dermablend* Premier point positif : encore une fois, j’ai de la chance, je tombe sur une teinte qui me convient très bien dans une marque qui est pourtant critiquée pour son manque de teintes disponibles. Avec mon léger bronzage (une semaine de surf par temps couvert début juin, une semaine de séminaire en Afrique, où je me suis exposée 1 ou 2h par jour avec de la crème indice 50, donc je suis vaguement hâlée), la teinte 25 est parfaite

* L’embout est plutôt bof, on a tendance à en utiliser trop (sinon, la qualité des dernières photos est meilleure, je suis passée sur l’iPhone 4 de Cher&Tendre, qui ne se sent plus de joie depuis que j’ai découvert que son téléphone était bien mieux que le mien pour faire mes photos de blog…)

* L’application est assez facile malgré sa texture plus épaisse que les autres. Je pense qu’il vaut mieux utiliser un pinceau (le 190 de MAC pour ma part), ce que j’ai fait assez spontanément quand j’ai vu sa texture, du coup, je ne sais pas ce que ça donne aux doigts. C’est un peu surprenant, car quand on le pose sur le visage, on se dit qu’on va ressembler à une momie assez rapidement, et en fait, ça fond bien et s’étire très aisément. Pas d’effet masque et un rendu un peu moins naturel que les deux autres, mais naturel tout de même. Quant au ressenti, il est légèrement plus épais sur la peau, mais on ne sent tout de même pas le fond de teint comme avec un produit de parfumerie.

Avant                                    Après

Marque avant bras Swatch Dermablend

(Bon du coup, comme j’ai changé d’appareil à la fin, l’avant-après est un peu moins parlant, d’autant que l’iPhone 4 a un peu « rosi » les photos, mais l’idée y est)

La couvrance est tout simplement hallucinante. C’est LE gros point fort de ce fond de teint, et ce n’est pas négligeable quand on a des petits boutons et cicatrices.

* La tenue est nettement supérieure aux deux autres, testée dans des conditions extrêmes (35°C toute la journée, taux d’humidité de plus de 50%, salle de sport non climatisée, piscine…) : le soir, les imperfections commençaient à peine à réapparaître.

* Le côté négatif : depuis que Fanny m’en avait parlé en mars, j’avais jeté un oeil de-ci, de-là quand j’étais dans une pharmacie ou parapharmacie, et je n’étais jamais tombée dessus. Or j’aime bien pouvoir me dire que je peux trouver mon fond de teint partout, y compris dans une petite pharmacie sur mon lieu de vacances, si besoin est.

* Le petit plus : ce fond de teint dispense de correcteur, et si vraiment on a une vilaine marque qui se voit encore, il suffit de reprendre un peu du fond de teint sur un pinceau correcteur et d’en mettre un peu dessus.

Bilan : Mon fond de teint fétiche tant que j’aurai des cicatrices et boutons !

Au final, ces trois produits sont très bien et je pense continuer de les utiliser en alternance, en fonction de mes envies.
Sinon, il me semble important de souligner que c’était mon premier article avec des swatches, et pas de photo de vernis pour illustrer un fond de teint. C’est le début de quelque chose, c’est sûr (le prochain article contiendra un vernis, promis).

juillet 3, 2011

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *