Sea, Surf and Sun : Best-of cosmétiques

Huile Cheveux Corps Visage
A défaut d’être devenue une pro du surf (ma nullité dans cette discipline est affligeante, c’est maintenant un fait avéré), j’ai mis cette dernière semaine à profit pour :
– Bronzer comme jamais
– Lire l’intégrale de Twilight (oui, pour avaler plus de 1200 pages en anglais en moins de 10 jours, j’ai fait preuve d’une tendance à l’autisme sans limites. Mais j’ai aussi retrouvé l’esprit de mes 17 ans, et ça, ça n’a pas de prix. Pourquoi n’y a-t-il pas de tome 5, c’est juste trop triste).
– Me choper des épaules de camionneuse, car le surf, même quand t’es nulle et que tu sèches un certain nombre de cours pour lire Twilight, ça te sculpte un corps de… euh… surfeuse (on va dire) – une de mes copines avait supposé que je rentrerais avec un corps de sirène, j’ai hâte de voir si je corresponds à sa vision de ladite créature. Mais j’ai comme un doute. Ou alors, plutôt version roi Triton).
Et bien sûr, j’ai testé des cosmétiques (et fait des classements).
1) Sur la première marche du podium, l’Huile visage corps cheveux de la marque o2mer. Lorsque Séléna, l’assistante de Teddy, m’a contactée pour me proposer de tester des produits de cette marque, j’ai tout de suite flashé sur la fameuse huile, étant donné que j’anticipais assez bien l’effet désastreux de 4h de surf quotidien sur mes cheveux secs et bouclés.
Huile Cheveux Corps Visage
Cette huile est réparatrice et apaisante, elle a aussi un effet bonne mine (on voit dans le flacon, même si j’ai déjà utilisé la moitié, qu’elle est orange et irisée – alors dit comme ça, ça peut effrayer, mais non pas de panique, c’est plus que discret).
J’ai utilisé tout un tas de cosmétiques pendant les vacances, alors comment a-t-elle gagné sa première place ?
Ses bons points : 
* Le format de 75 ml (partir en vacances avec des flacons de 200 ml, c’est pénible).
* L’odeur (légère) de Ricola au citron.
* Le fini hyper confortable sur la peau, qui réhausse un peu les jambes trop blanches au début des vacances, sans empêcher de les croiser (les jambes), tellement ça glisse.
* Mais SURTOUT, j’ai adoré son utilisation en capillaire. J’ai mis une bonne dizaine de pulvérisations sur mes cheveux avant chaque séance de surf ou de baignade et pour la première fois de ma vie, je ne suis pas rentrée de la plage avec une tignasse emmêlée indescriptible sur la tête : je pouvais démêler mes cheveux au peigne, directement après les avoir rincés au retour du surf. Je n’ai pas eu besoin de me laver les cheveux chaque jour (un rinçage à l’eau claire uniquement) et, après 10 jours de baignades prolongées mer et piscine, mes cheveux sont en meilleure santé qu’avant mon départ (j’ai le poil lisse, brillant et sain, rien que ça). Bien entendu, je ne suis pas du genre à exagérer, je suis la modération même, tu me connais : cette huile est magique pour mes cheveux. Je m’en sers même de coiffant, puisque, sur cheveux épais (j’ai testé sur les cheveux plus fins de ma soeur, l’effet coiffant n’est pas le même, car les cheveux plus fins sont vite « plombés » par l’huile – depuis trois jours, Mademoiselle Anonyme me sert de cobaye cosmétique, aujourd’hui, j’ai réalisé mon premier maquillage « smoky » sur son visage), elle donne un aspect « cheveux mouillés » hyper sympa, et permet de discipliner les boucles. Il faudra que je la teste une fois que je serai maquillée et en tailleur, voir si l’effet mouillé est adapté au bureau, mais j’ai encore quelques jours devant moi (et je m’efforce de ne pas y penser).
Bref, je pense avoir trouvé le graal des vacances à la mer pour cheveux épais et bouclés en particulier.
* Le côté multi-usage, que je dois encore tester en ce qui concerne le visage. En utilisation Institut, il est conseillé de faire un massage lent, régulier et profond du centre du visage, vers le cou et les oreilles, pendant 10 minutes. J’ai hâte de tester cette version (mais je cherche une bonne âme pour me faire le massage, tant qu’à faire).
* Ce n’est pas toujours ma priorité (je m’y intéresse, mais disons que si un produit est top moumoute, je peux fermer les yeux sur une composition moyenne), mais en l’occurrence, le petit plus est la composition à 99,5% naturelle (huile de carotte, de tournesol, de sésame…) et la certification Ecocert.
Bref, si ma nature de testeuse folle me permet une telle hérésie, je pense que je vais acheter cette huile magique chaque été.
2) Sur la seconde marche du podium, les ampoules Expert Autobronz de Forté Pharma (là encore gentiment offertes par Teddy – à ce stade, je me dis que quand même, la vie de blogueuse beauté a parfois du bon, puisque des gens adorables te proposent des produits géniaux, le tout dans la joie et la bonne humeur, quelques jours avant ton départ en vacances. Pour autant, il ne faut pas croire que mon budget cosmétiques diminue, je déplace la dépense vers d’autres types de produits, voilà tout).
La critique que j’avais lue sur Juste Sublime m’avait donné très envie d’essayer ces compléments alimentaires, la proposition de Teddy et Séléna m’a donc réjouie.
Autobronzant oral Forté Pharma

Ceci est l'intérieur de mon coude et le début de mon biceps subtilement formé par le surf. L'important est de remarquer que la teinte s'approche de celle de l'ampoule, et ce, même à l'ombre. Je suis BRONZEE.

Bilan : un goût agréable (abricot, la boîte n’est pas mensongère), une composition clean, des bonnes choses pour autobronzer ET hydrater la peau et surtout, comme je le disais au début de mon article : je n’ai jamais autant bronzé en dix jours de vacances. Normalement, il me faut un bon mois pour atteindre ce niveau de bronzage.
J’ai lu sur d’autres blogs que les filles avaient obtenu un joli hâle léger, un effet bonne mine (et donc, je rachèterai ces gélules pour voir ce que ça donne en hiver) mais alors en utilisant les gélules quelques jours avant le départ, et surtout PENDANT des vacances au soleil et à la mer, on se retrouve avec un bronzage et une qualité de peau assez impressionnants ! Pour la première fois depuis que je le connais, je suis presque aussi bronzée que Cher&Tendre (et il a passé deux fois plus de temps à bronzer sur son surf – oui parce que la tête sous l’eau en train de boire la tasse, ou sous l’oreiller en train de lire Twilight, on bronze moins), c’est une grande fierté pour moi. Par ailleurs, je n’ai pas pelé ni pris de coup de soleil pendant les vacances, comme si ma peau était déjà préparée.
Seul bémol du produit (qui lui a coûté sa première place dans la lutte avec l’huile o2mer), le format ampoules n’est pas évident à transporter, d’ailleurs, trois ampoules ont été cassées dans l’avion (mais d’un seul côté, donc ça a simplement un peu coulé, sans vider l’ampoule ni causer de dégâts).
Le prix : 17€ la cure de 20 ampoules.
3) Et sur la troisième marche de ce podium, le stick de crème solaire protection 50 de Garnier, qui a protégé le nez de plus d’une personne cet été !
On aura fini par le comprendre, trimballer les cosmétiques est essentiel pour mon bien-être, j’ai donc acheté un stick en début d’été en me disant que ce serait un bon dépannage dans mon sac à main. Finalement, ce stick m’a suivie partout, et j’ai découvert qu’il était imbattable pour faire accepter la crème aux enfants en bas âge, aux garçons en moins bas âge, et plus généralement, à tous les récalcitrants de la crème solaire. De même, il est parfait pour se protéger de manière ciblée (cicatrices, tâches, zone oubliée et déjà brûlée par le soleil) ou pour remettre de la crème sans anéantir son fond de teint (oui je porte du fond de teint même au surf, même par 40°C, je suis boutonneuse, moi, Madame).
Ecran total en stick pour sac à main

Eh oui, je ne porte plus de vernis depuis le début des vacances, j'ai lancé une opération sauvetage d'ongles abîmés.

Le prix : au moment de rechercher le prix sur Internet, je m’aperçois que ce produit n’est peut-être pas disponible en France ! Je l’ai acheté dans une boutique Saga Cosmétiques à Toulouse, pour 3-4€, mais tout est écrit en italien sur l’emballage. Sur Internet, je ne trouve que la version « Kids » (qui est sûrement la même sans parfum), aux alentours de 10€, ou alors la version adultes, sur des sites anglais (prix en livres, 6-8£). Du coup, quand il sera vide, je le remplacerai probablement par un La Roche Posay, ou encore par le stick solaire Elisabeth Arden.
Maintenant que mon best-of est réalisé, il me reste cinq jours pour profiter de mes produits de l’été, avant de m’intéresser de plus près aux produits de la rentrée…
août 23, 2011

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *