L’huile démaquillante Shu Uemura : Oui mais Non

huile démaquillante de luxe shu uemura

Je lis beaucoup de blogs beauté. Que dis-je : je lis ENORMEMENT de blogs beauté. Au moins une trentaine d’articles chaque jour. Beaucoup plus quand j’ai le temps. Rarement moins. Et donc, quand on lit autant de blogs, il y a certains produits, adulés par tous et toutes, qui deviennent incontournables. Un jour ou l’autre, on finit forcément par succomber à la tentation et tester ces merveilles dont tout le monde parle avec tant d’engouement.

Parmi lesdites merveilles : l’huile démaquillante Shu Uemura.

huile démaquillante de luxe shu uemura

Pour la résumer en deux mots, l’huile démaquillante Shu Uemura est une huile, qui démaquille, qui sent bon, qui se présente dans un flacon très sobre, lequel coûte 39€ les 150 ml. Elle fait partie de ces produits dont on écrit volontiers : c’est cher, mais ça vaut le coup (un peu comme les Météorites de Guerlain).

Donc j’étais tentée. Très tentée. Mais comme pour tous ces produits devenus cultes et dont le prix rebute, je n’arrivais pas à franchir le pas. C’est ma soeur qui m’a aidée en m’offrant un flacon. Enfin, j’allais pouvoir savoir pourquoi cette huile ravissait tellement les foules.

Bilan : je ne sais toujours pas pourquoi cette huile ravit les foules, malheureusement.

Elle a des points positifs, attention :

* Elle démaquille très bien. Mais pas mieux (ni moins bien, je crois) que l »huile démaquillante Edenens, que j’utilisais avant elle.

* Elle sent très bon. C’est indéniable.

* Sa texture est agréable, elle n’est pas visqueuse, ni trop liquide (j’ai essayé une autre huile qu’on finissait immanquablement par manger parce qu’elle se faufilait entre les lèvres, mêmes bien fermées). On en met un pression entre les paumes, on masse sur le visage sec, on émulsionne, et paf, la texture huileuse devient un peu laiteuse et se rince très rapidement.

* La marque est prestigieuse, le flacon en plastique transparent ne fuit pas, ne goutte pas, bref c’est du sobre chic.

Mais elle a aussi des points négatifs, qui sont de taille :

* Elle est extrêmement chère, et je ne trouve pas qu’elle se vide moins rapidement qu’une autre. Au contraire. Mon flacon est bientôt vide (je lui donne encore 10 jours), or je l’ai utilisée tous les soirs pendant environ 8 semaines. En gros, on est dans du 15-20€ par mois… Je n’ai appuyé qu’une fois sur la pompe à chaque démaquillage, je le précise, je ne me suis pas acharnée sur la bête. A titre de comparaison, mon huile précédente avait duré 5-6 mois (pour 125 ml à moins de 15€)

* Le premier ingrédient de la composition est… paraffine / huile minérale. Sans entrer dans les débats « est-ce bon ou non pour la peau ? », puisqu’il me semblait avoir plutôt entendu que ce n’était pas un ingrédient recommandé pour les peaux acnéiques, en ce qu’il étoufferait la peau, mais en googlisant un peu, je vois qu’il y a pas mal de controverses sur cette question, et je ne suis pas assez calée pour trancher. Donc je maintiens au moins une chose : ce premier ingrédient, majoritaire dans la composition de cette huile à 39€ est l’un des moins chers qui soient. Et ça m’énerve. Ca m’énerve de mettre mon argent dans un cosmétique, non parce qu’il est efficace, mais parce qu’on paie une image de marque, du marketing… Le luxe, pourquoi pas, mais si le produit en lui-même est luxueux, non ?

Alors après, je ne vais pas avoir à me forcer pour terminer mon flacon, encore une fois, ça sent bon, ça fonctionne bien et je n’ai pas eu particulièrement plus de boutons en l’utilisant (de toute façon, je me nettoie le visage avec un gel nettoyant ensuite) – je n’en ai pas eu moins non plus. Je ne la rachèterai pas, et ce n’est pas le produit vers lequel j’orienterais quelqu’un qui cherche un bon rapport qualité-prix. Je comprends qu’on l’aime, parce qu’elle est agréable, mais je ne lui trouve pas grand chose d’autre…

Bon après, chacun voit midi à sa porte, hein (jamais trop compris cette expression, d’ailleurs).

Par exemple, My Beauty Québec adore ce démaquillant.

Rockandrolldoll partage plutôt mon avis.

C’est donc, pour moi, une déception que ce test de l’huile démaquillante cultissime qui fait frétiller la blogosphère.

Rappel : les votes pour le Grand Prix des Blogueuses ELLE 2011 continuent jusqu’au 2 décembre : MERCI !

novembre 24, 2011

Étiquettes : ,
  • Perso, j’ai une huile démaquillante Kose, que j’ai du payer 4€ chez Sasa, et qui fait très bien son boulot haha !
    Je ne me vois vraiment pas mettre une telle fortune dans un produit pour enlever le maquillage en fait XD (même si, on est d’accord, le boulot est bien fait) Je comprend l’engouement, mais je n’en ferais pas partie looool (par contre, l’engouement sur les huiles démaquillantes, j’en suis tellement c’est génial ! j’ai même réussi à convertir des amies lors d’une soirée hehé ! – forcément, se démaquiller d’Halloween, il faut du costaud, et bien elles ont été bluffés haha !)

    • J’en avais acheté une chez Sasa aussi, une Juju Cosmetics, mais je ne l’avais pas aimée !
      Maintenant, j’utilise du Jojoba et ça me va tout aussi bien !!!
      Je suis 100% d’accord sur l’engouement huile démaquillante : depuis que j’ai essayé, je n’ai plus rien utilisé d’autre ! J’ai des eaux micellaires dans le placard, mais pas envie de les utiliser !

      • Et je ne te parle même pas des laits démaquillants de mamie haha ! Le truc ou tu t’arrache l’oeil avec le coton !

        Je ne savais pas que Juju Cosmetics en faisait, j’ai un nettoyant de chez eux ^^ (mais après, au niveau de la peau, je supporte quasiment tout looool)

        En fait, l’huile, c’est la mort du coton qui pollue mouahahaha ! Un pshit d’huile, et hop on masse avec les doigts, on rince, et basta !

        • C’est clair !!!
          Je suis partie 15 jours en vacances, j’avais pris quelques cotons au cas où : j’en ai utilisé ZERO ! C’est hyper écolo. 🙂
          (bouh, que de mauvais souvenirs de cotons de lait démaquillant qui arrachent !)

    • Coucou !
      Je n’avais pas vu la revue (enfin, je crois ? Il faut que je fouille tes archives !).
      Ah oui, carrément des boutons, c’est chiant !!!
      J’ai offert celle de Liérac à une copine, mais je ne l’ai pas testée moi-même.
      Perso, je suis très convaincue par la Edenens. Mais dans mon délire 100% bio, j’utilise du Jojoba depuis peu et j’aime beaucoup !

  • Alors ça tombe à pic ton poste car je m’apprête à rendre verdict de mon huile démaquillante de Dior et j’ai acheté celle de Shu que j’ai déjà eu le temps d’entamer.

    Alors moi je l’aime vraiment bien. Bien sur le prix est très élevé MAIS côté paraffine ça ne me dérange pas du tout, je m’explique : franchement ça serait une crème je gueulerais mais là c’est un produit qui NE reste pas sur la peau, on le rince et dans les pires des cas (je déconseille personnellement) on le rince avec de l’eau mais normalement on passe un nettoyant derrière donc que ça soit du paraffine, de l’huile d’amande douce ou du caca du perroquets amazonien la peau ne va tout simplement pas avoir le temps d’en bénéficier ou d’en souffrir 🙂

    Mais je comprends tout à fait le fait que cela dérange de point de vue prix des matières premières utilisées et le prix de vente …

    • Hello !
      Tu préfères Shu ou la Dior, alors ?
      Je comprends ton point de vue, et je n’estime pas assez calée pour trancher la question de « est-ce que ça reste sur la peau ou non ? ». 🙂
      Certaines disent qu’elles ont eu des boutons malgré le nettoyage derrière, d’autres disent, comme toi, que RIEN ne reste sur la peau… Pour ma part, je n’ai pas eu la peau abîmée mais sur le principe, je trouve ça abusé de vendre cher un produit qui contient des matières premières cheap, en tous cas !

      • On est d’accord que le prix doit avant tout refléter la bonne compo + packaging etc., la je partage tout à fait ton avis. Concernant les boutons j’y crois pas une seconde, c’est que les gens ne la rinçaient pas bien (dans ce cas là c’est tout à fait possible). Concernant ma preference entre Dior et Shu je suis assez partagé, je pense préférer (très légèrement) celle de Shu de point de vue odeur mais celle de Dior est top aussi (je ferai la revue très prochainement).

        • Oui voilà, ça ne me dérange pas de payer un peu le packaging, je le fais pour tout hein ! (un moule à tarte à 3€ de plus mais plus joli, du thé en boîte plutôt qu’en vrac, etc etc). Et je ne trouve pas cette huile mauvaise, loin de là, mais je n’aime pas payer cher quelque chose qui n’est pas « luxueux » dans sa composition. Snob jusqu’au bout. 😀

    • Tu noteras que je ne dis à aucun moment qu’elle n’est pas bien ! Elle sent bon, est agréable, efficace… je comprends donc l’engouement. Ce que j’en dis, j’aurais finalement pu le dire sans même l’acheter : je trouve que vendre un produit super cher en y mettant des ingrédients cheap qui n’apportent rien à la peau, c’est berk. 😉

  • Il existe plusieurs versions, celle pour peaux grasses est dans un flacon rose… Une autre pour les peaux matures qui est dans un flacon vert, le flacon jaune semblerait etre pour peau sèche…

    Et je l’adore presque autant que le gel démaquillant de Clarins! Ceci dit je ne la rachèterais pas parceque clairement cela m’amuse de découvrir de nouveaux produits nettoyants 😉

    • Il me semblait que la version jaune était pour « toutes peaux », mais je me trompe peut-être. Je sais que ma soeur avait hésité à me prendre la rose, mais dans le doute, elle avait pris celle qui est conseillée à tous.
      Je ne connais pas le gel démaquillant de Clarins, tiens ! Comme toi, même quand j’aime, j’ai du mal à rester fidèle : j’ai envie de tester autre chose !!!

    • Je trouve ça cher aussi pour du démaquillant ! C’est d’autant plus dommage que j’hésitais entre cette huile et le baume nettoyant de REN, qui, dans la même gamme de prix (ou même plus cher ? gloups), a des super ingrédients.
      Globalement, j’essaie en ce moment de ne pas me laisser attirer par les sirènes du luxe et ne mettre le prix que dans des produits qui en valent la peine. Le prochain sur ma liste : du maquillage minéral Jane Iredale !

      • Coucou Smooth ! Merci pour la mention au fait! Contrairement à toi, je n’ai pas le temps de suivre tous les blogs, la loose. Malheureusement je loupe tout le temps de très bons articles comme celui-ci.

        Merci pour la mention au fait! 🙂 C’est vrai que je peux être radicale parfois, mais je suis toujours à la recherche de la formule INCI parfaite avec un prix justifié. Moui je suis un brin utopiste. 😀

        En parlant de Ren, j’utilisais à une époque leur baume nettoyant avant de passer aux huiles démaquillantes. Pour te dire, il est vraiment mais alors vraiment SUPER! Durée de vie: environ 5 à 6 mois <3

        Bisous

        • Hello !
          Je te comprends, ça prend un temps fou ! Perso, il m’arrive de prendre un peu sur mon temps de travail (je deviens un peu autiste, au lieu de déjeuner avec mes collègues, je prends un truc au bureau et je mange devant hellocoton, ARGH quoi).
          Moi je suis un peu nulle en formule INCI, mais je progresse de jour en jour, je trouve ça important de consommer un peu moins dindesquement.
          Le baume nettoyant me donne envie, mais je pense qu’il est moins pratique qu’une huile (à transporter, à prélever…). Du coup comme en ce moment, je suis fan d’huile de jojoba qui coûte relativement peu cher et fait bien son job, je vais sûrement y rester un peu ! 🙂

          • Salut !

            Pour la formule INCI, avec le temps tu maîtriseras les noms barbares des ingrédients tu verras. 😀

            Je vais clairement dans ton sens, les baumes sont moins facile à utiliser. Et niveau hygiène c’est moyen.

            L’huile de jojoba est l’un des meilleurs démaquillants qui soient, c’est bien vrai. Comment l’utilises-tu pour te démaquiller ? Ca m’intéresse grandement 🙂

            Bisous

            • J’en maîtrise de plus en plus, mais ça prend du temps, tout de même. 🙂
              Alors l’huile de jojoba : HYPER SIMPLE. J’en ai acheté une avec un petit pulvérisateur. Je mets 3 pshitt dans mes mains. Je masse le visage comme avec n’importe quelle huile. Je rince. Contrairement aux huiles « lactées », elle ne se dissout pas, mais on n’a déjà plus le visage tout gras. J’attrape mon nettoyant. Je nettoie. Je rince. C’est beau. Et ensuite : je remets un seul pshitt, en hydratant (le soir uniquement). Ca sent SUPER bon et c’est très agréable, je suis assez fan (cf. billet de demain, plus détaillé dessus, hihi). 😉

  • Ah oui, 40 euros (pour arrondir hein, on va plus chipoter pour 1 euro !) faut les sortir quand même … pour un démaquillant !
    S’ il est sans plus, ça me ferait encore plus mal …
    En fait, je n’ai jamais eu de très bonnes expériences avec les démaquillants « huile » : soit ils me piquaient les yeux, soit j’avais toujours un voile devant les n’oeils plutôt désagréable après le démaquillage…
    Du coup, je fonctionne à la lotion micelaire ou bien au nettoyant à l’eau !

    • Ah je vois pour le voile désagréable. Un bon point pour la Shu Uemura : elle ne fait pas ça. Tu me diras, la simple huile de jojoba non plus !
      Moi j’aime bien me démaquiller à l’huile, c’est vraiment devenu un plaisir, j’aurais du mal à repasser à l’eau micellaire, même si j’ai été adepte un certain temps, pourtant !

  • Je n’ai bien évidemment aucun avis sur la question. Je suis juste transportée d’être celle qui a « sorti » les 40 euros.

    M.A qui a autant l’impression d’être une pigeonne que le jour où le médecin lui a expliqué qu’un ricola avait exactement les mêmes effets sur l’angine que les strepsil fraise à 6 euros.

    • Mais non, faut pas le voir comme ça : tu es celle qui m’a permis de faire mon test, chose qui est presque aussi importante que de découvrir un produit de la mort qui tue. 😉
      Vive les Ricola et l’huile démaquillante pas chère. 😉 (je commence à réfléchir aux autres trucs chers potentiellement non rentables que je veux que tu m’offres pour Noël, ou ça va comme ça ?)

    • Je ne l’ai pas testée, celle-là ! Depuis que j’ai découvert l’huile de jojoba, j’ai l’impression que c’est la révolution du démaquillage dans ma vie, personnellement (du coup, j’ai d’autant plus hâte de vider la Shu Uemura pour m’y remettre, hihi) !

  • Oh le post qui me fallait… J’ai justement terminé mon flacon d’huile démaquillante Shu Uemura que j’utilise depuis des années et que j’aime d’amour parce qu’elle est hyper efficace et qu’elle sent hyper bon.

    Mais voilà la crise est passée par là et je souhaiterais trouver un autre démaquillant miracle mais surtout pas de lait que j’ai en horreur !

    Alors quelle huile démaquillante serait aussi chouette (voire mieux) que la Shue Uemura ??,

    merci de vos lumières mesdames

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *