La crème solaire minérale, c’est super, mais il ne faut pas prendre n’importe quoi

En principe, on l’a tous entendu au moins une fois : la crème solaire « conventionnelle » (NDLBlogueuse : On appelle « conventionnelle » la cosmétique classique et distribuée par les canaux de vente habituels, par opposition à la cosmétique certifiée BIO), ça pollue, ça met 20 minutes à agir le temps que les filtres « chimiques » fassent leur effet, ça peut même boucher les pores. C’est donc ce qu’on pourrait appeler le Mal incarné.

Ceci dit, c’est comme cette histoire de faire du sport régulièrement, boire de l’eau, et ne pas se gaver de sucreries : tout le monde le sait, peu de personnes le font (moi je le fais mais je suis un peu pénible, comme fille).

Mais c’est parce que quand on entend crème solaire « bio » ou « minérale », on pense « gros masque blanc qui colle ». Et on se dit que dans un monde idéal, on achèterait tous de la crème non polluante non bouchante de pores, en se gavant de graines germées au lieu de Big Mac, mais que ce monde n’existe pas. Et on achète une crème extra-fluide en spray, longue tenue et non collante, parce que franchement, s’enduire de crème solaire surgrasse en 2012, merci bien.

J’en étais à peu près là de mes réflexions l’année dernière (mais je remplaçais 2012 par 2011, donc) quand, tout à coup, So BIO’Etic m’a envoyé un petit colis contenant, entre autres, une crème solaire bio au SPF 20. On est en plein mois de mai, il fait super beau, je pars en weekend vers Aix en Provence, je n’ai pas encore fait le plein de crèmes solaires pour l’été et puis je l’ai reniflée et elle sent super bon, donc hop la boum, je la mets dans ma valise.

Bilan : elle colle peut-être légèrement mais vraiment pas beaucoup, elle sent très bon, elle ne coûte pas plus cher que mes crèmes habituelles… Pour le corps, c’est top, j’adopte.

Arrive le mois de novembre 2011, direction Cambodge, je suis en retard dans mes bagages, plus question de commander du So BIO en ligne, je n’en trouve pas près de mon travail mais je n’ai pas trop envie d’aller polluer les océans de l’autre bout du monde comme une bonne grosse touriste irrespectueuse (c’est bête, je sais, tout le monde le fait et je fais moi-même plein d’autres trucs polluants, mais bon).

Au final, le jour-même de mon départ (ça finit toujours à la pharmacie du coin, ce genre d’histoires), je me retrouve dans une parapharmacie tout ce qu’il y a de plus banal, avec un choix de solaires tout ce qu’il y a de plus limité  (on est en novembre, pour rappel). J’opte pour les deux seules crèmes minérales disponibles : une crème minérale BIO de Bergasol en SPF 30 et une autre, Bariésun SPF 50, d’Uriage.

Donc celle-là, elle est horrible

Nous voilà au Cambodge, une bonne trentaine de degrés, le soleil qui tape, un taux d’humidité comme on les aime. Sur mon visage, je mets de la crème solaire ultra light (Smart White SPF 30 de SasaTinnie) achetée sur Sasa.com pour trois francs six sous, dont Cher&Tendre devient complètement accro parce qu’elle est toute petite et donc pratique, mais aussi zéro collante zéro luisante zéro tout (y compris zéro naturelle mais j’essaie de rester zen parce qu’elle est vraiment bien, il faut le reconnaître).

Non minérale, mais géniale

Obstinée, je mets la Uriage sur mon corps. Et je regrette mon écologisme à deux balles. Cher&Tendre le regrette tellement, lui, qu’il refuse de m’approcher et me prie instamment de porter un t-shirt à manches longues pour éviter tout contact entre ses bras et les miens quand nous sommes assis côte  à côte.

Crème solaire minérale non bio abominable

Ce truc colle. Ce truc arrache la peau tellement il faut frotter pour étaler et ne plus avoir de blanc partout. Ce truc est AFFREUX. Je ne comprends pas qu’on puisse vendre une telle chose à 15€ de nos jours. C’est à te dégoûter les gens d’avoir une conscience, sérieusement. Même moi, néo-bobo obstinée, j’ai juré à Cher&Tendre que c’était fini, que le minéral, on ne m’y reprendrait plus. Sauf qu’en l’occurrence, à part ça et le mini tube qui servait pour le visage, je n’avais rien d’autre, donc j’ai du souffrir à coups de Bariésun ou  Bergasol pendant tout le séjour (j’alternais les souffrances, mais elles étaient équivalentes, l’une collant plus que l’autre, ce qui était compensé, pour la moins collante, par un parfum d’anis très dérangeant).

Et puis, j’ai découvert le blog Beauté-Pure, dont je parle (très) souvent. A force de suivre les conseils d’Emanuelle, je lui ai fait de plus en plus confiance. Alors quand elle a dit que la crème minérale Jovees SPF 50 était une tuerie, qu’elle l’utilisait à la place de sa crème de jour sur son visage, je me suis encore laissée tenter, non sans craintes. J’avais envie de la croire, mais d’un autre côté, parfois, les gens qui sont hyper impliqués et passionnés par quelque chose ont tellement envie de penser que quelque chose est super qu’ils arrivent à s’en convaincre alors que c’est faux (typiquement, hier, ma chef m’a expliqué que NON, mon fromage végétal à la noix de cajou n’avait PAS le même goût que du St Môret, alors que moi je trouve que c’est trop bon, donc c’est soit parce que je veux y croire très fort, soit parce que ça fait beaucoup trop longtemps que je n’ai pas mangé de « vrai » fromage) (mais je m’égare) (mais vous voyez l’idée, le coup de la personne fan de bio qui vous explique que c’est trop bien alors que vous, qui consommez des trucs « normaux », trouvez que vraiment, ça ne va pas être possible).

Toujours est-il que je me lance dans l’aventure, je commande la crème (je n’ai pas précisé que je ne possède plus de crème solaire depuis que j’ai « oublié » les précédentes dans mon dernier hôtel au Cambodge) (je ne l’ai pas fait exprès, bien sûr), elle arrive par La Poste, je la regarde avec méfiance, et puis un matin, il fait beau (souvenez-vous ces jours de mars où tout le monde se baladait en débardeur à Paris), je compte déjeuner à l’extérieur le midi (ça ne sert évidemment à rien de mettre une crème solaire qui agit maximum 2 heures le matin en prévision d’un déjeuner, mais tout est question de conscience, on l’a dit), donc, je me lance, la peur au ventre. Je me tartine l’objet du délit (la crème minérale indice de protection 50, donc) sur la face.

La crème minérale trop cool

Et elle avait raison.

La crème minérale, ce n’est pas forcément pourri. Suffit de bien la choisir. Donc la Jovees, elle s’étale comme une crème de jour, elle pénètre tout de suite, ne laisse pas de film gras et permet de se maquiller directement dans la foulée. Elle coûte certes pas loin de 30€, mais elle est géniale.

Par ailleurs, je n’ai pas cramé le midi, mais bon, quand un produit a un SPF certifié, j’ai tendance à ne pas douter de son efficacité de toute façon, donc ce n’était pas vraiment l’objet de mes craintes.

A ce jour, je dis donc OUI à la crème solaire So BIO’Etic (mais plutôt pour le corps, ce n’est pas non plus le top de la légereté pour le visage), NON NON et re-NON à Bariésun d’Uriage et SUPER MAXI oui à la Jovees SPF 50.

Du coup, j’ai commandé une SPF 20 de Korres pour mes prochaines vacances en Corse. J’ai le goût de l’aventure, un peu. Mais moi je mets de la 50 de toute façon, donc c’est Cher&Tendre qui va tester^^.

avril 13, 2012

Étiquettes : , , , , ,
  • Hummmm, je crois que je vais essayer la crème Jovees alors!!
    J’ai des échantillons de leur crème SPF30 (il me semble). Et niveau texture, je suis déjà plutôt séduite.

    • Je ne connais pas la différence entre la 30 et la 50, vu que je n’ai testé que la dernière, mais en tous cas, la texture de la 50 m’a clairement séduite ! 🙂

  • Un article qui tombe à pic. 🙂
    J’étais à la recherche d’une crème solaire visage avec SPF 30 minimum, et toutes les qualités que nos peaux mixtes recherchent : pas (ou peu) de trace blanche, matifiante (pas grasse du moins) et minérale de préférence.
    J’ai tergiversé longtemps avant de me décider, en lisant des avis de solaires minéraux (Dermatherm, Korres, Gamarde, Thémis, Bergasol aussi tiens) notamment et j’ai fini par acheter du non minéral pété de silicones, trop hésitante par rapport au gras et à la difficulté d’application du minéral.
    Me voilà avec un le SPF 50 matifiant d’Eucerin pour le coup. Je trouve le flacon très pratique, on peut le glisser facilement dans son sac à main, il est peu collant, laisse à peine un film blanc, j’aime bien, MAIS il n’est pas minéral. ^^’
    Je sens qu’Emmanuelle de beauté-pure va faire une nouvelle adepte des produits Univeda. :s

    • Je viens de lire ton commentaire, j’ai entendu parler de la Eucerin, est-ce-qu’elle matifie bien? C’est vrai que le Jovees donne envie quand même!

      • J’ai la peau mixte (mais depuis ma routine adoptée depuis six mois, elle est devenue moins mixte) avec les joues à tendance sèche. Je mets le Eucerin après ma crème hydratante (Aroma-Zone neutre n°1 avec ajout d’actif de concombre) avec laquelle j’ai la main légère quand je dois appliquer l’écran total après, ce qui fait que ma peau est un poil grasse, mais vraiment rien à voir avec la texture des solaires habituels.
        Après ça, soit je pose un peu de fond de teint (avec SPF 30), surtout sur les zones à camoufler, soit je pose un voile de poudre pour matifier et là ma peau est veloutée.
        Je n’irai pas jusqu’à dire que le solaire Eucerin est matifiant – en tout cas sur moi – comme le serait une crème hydratante matifiante, mais par rapport aux solaires habituels, il n’est pas gras et s’étale plutôt bien je trouve. C’est une belle surprise en tout cas. 🙂

        Sinon, Hélène de MBDF avait posté un article il n’y a pas si longtemps sur ses deux solaires préférés de ville : un produit Khiel’s (assez cher pour mon budget) et le Eucerin justement.
        Je ne suis pas une de ses groupies, loin de là. Je tiens à le préciser.

          • Hello à vous deux ! 🙂
            J’avais lu beaucoup de bien sur la Dermatherm aussi, mais je n’avais pas réussi à la trouver, à l’époque. En tous cas, la Bergasol est horrible, à mon goût (grasse, collante, je n’ai même pas essayé sur le visage, c’était déjà bien assez l’horreur sur le corps…).
            Sinon dans les non-minérales, j’avais Anthelios peaux grasses de la roche posay, à une époque, et elle était bien. Pas matifiante, mais pas grasse.
            Enfin en tous cas, je suis vraiment convaincue par la Jovees à ce stade, il faudrait voir par grosse chaleur (genre une journée plage ou rando à 30°C, pour voir comment elle réagit quand on se met à suer violemment, mais ça n’arrivera pas avant fin mai). 🙂

  • Ah justement, je viens de commander une crème solaire avec des filtres minéraux. C’est la Ounce of Prevention de Petite Marie Organics. SPF30+ avec plein d’antioxydants et surtout 18% d’oxide de zinc il me semble ! *-*
    D’après des études scientifiques, l’oxide de zinc est le meilleur filtre pour bloquer les UVB et les UVA courts et longs, du coup, je fais attention à ce qu’il y en ait (après, marchera ou marchera pas… ?). Il parait que cette crème matifie très bien (du coup, j’ai presque peur d’avoir le visage asséché).
    J’ai hésité avec la Jovees d’ailleurs. La Bergasol a l’air sympathique, je ne connaissais pas !

    • Non non, la Bergasol est horrible !
      C’est la SoBIO Etic que j’avais bien aimé. Et la Jovees qui est ma nouvelle chouchou, mais Bergasol, je la déconseille si on cherche quelque chose de non gras. 🙂
      Je serais curieuse de ton avis sur ta nouvelle crème, je ne connais absolument pas !

  • Merci pour ton avis sur ces différentes crèmes solaires! Ce n’est pas simple d’en trouver une bien qui ne colle pas, ne file pas de boutons et ne te transforme pas dame poudrée du XVIIème siècle:! Je connais bien ce dilemme et je suis super contente d’en avoir trouvé une qui me convient parfaitement (sur le site feelunique) : la crème solaire dead sea spa magic indice 50 qui est non comédogène et contient des minéraux. Il en faut très peu donc le tube dure longtemps et elle ne fait pas du tout effet plâtre ou collante! En revanche je ne me rappelle pas du prix mais je pense que c’était aux alentours de 19 euros.

    • En effet, ce n’est vraiment pas évident de choisir !
      En non minérale, j’aime bien ce que fait la roche posay, mais bon, ça reste du bien chimique.
      En tous cas, le coup de rentrer dans une pharmacie et prendre une crème minérale au hasard : plus jamais !!! 🙂
      Je note la tienne aussi, alors, c’est toujours bien d’avoir des idées de secours, hihi. 🙂

  • Trouvera-t-on un jour le Graal en ce domaine aussi, un truc bien, non gras, non collant, et non comédogène (SURTOUT non comédogène d’ailleurs ^^) ? Merci pour tes avis éclairés, ça va bientôt servir (enfin, dans le Nord, y’a moins de soleil que dans le Sud, c’est déjà ça de gagné ^^)

    • Hihihi !
      J’ai reçu ma crème Korres hier aussi, Fanny dit qu’elle est super.
      Dans la catégorie non gras non collant non comédogène, si t’es pas à cheval sur les ingrédients naturels, les asiatiques ne sont pas mal du tout. La Sasatinnie en photo, c’est l’idole de Cher&Tendre !
      Dans la catégorie minérale, SoBio pour le corps, Jovees pour le visage (quoique je crois que SoBio a une spéciale visage, ça vaut peut-être le coup de tenter…) et peut-être bientôt Korres sont mes nouvelles armes !
      Pfiou, quelle jungle. 😀

  • C’est marrant mais je ne me suis jamais posée la question de tester une crème solaire Bio. Ce sont des a priori, sûrement la peur que ma peau ne soit pas bien protégée par un produit que je ne connais pas, et je reste fidèle aux crèmes conventionnelles ! Du coup merci pour otn article, qui nous informe bien ! 😉

    Amanidne – http://desmotsbeaute.blogspot.fr

  • Si tu ne sais pas quoi faire d’Uriage, pour une allergique au soleil, plus c’est épais, plus c’est gras, plus c’est blanc (That’s what she said) et mieux c’est. Donc je suis preneuse si ça traîne dans les placards (surtout que moi j’adore Uriage, et je ne suis pas bobo écolo pour deux sous !!).

    M.A toujours prête à rendre service.

    • Ah si j’avais su que cet article allait me débarrasser de la Uriage, je l’aurais écrit plus vite !!! 😉
      En vrai, j’ai abandonné la Bergasol dans l’hôtel au Cambodge, mais la Uriage étant encore bien pleine, je me suis dit qu’il fallait pas gâcher. Maintenant elle est dans ma salle de bain, je cauchemarde à l’idée de l’utiliser mais je veux toujours pas gâcher. Donc CADEAU. 🙂
      (tu essaieras la Jovees à la même protection quand même, pour voir la différence, tu verras, y a pas photo hein).

  • Bonjour, je suis tombé sur votre article très agréable à lire et en pensant qu’il était vieux. En effet les crèmes solaires à filtre minéraux ont fait de fabuleux progrès ces deux dernières années. Il en existe peu mais très agréables, facile à étaler et sans traces blanches. Pour ma part je ne connais que les bio mais utilisant des filtres minéraux comme l’oxyde de zinc et de titane. Mon top est Gamarde 50 et 30, Florame 30, Dermatherm 30, il en existe une seule en spray mais pas de la même qualité au niveau trace et confort c’est la lavera 20.

    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire ! En effet, je trouve aussi que l’on trouve du très bon en minéral, mais je suis justement surprise que des marques continuent de vendre des crèmes infâmes comme la Bergasol ou la Uriage que j’ai testées !!!
      J’avais lu beaucoup de bien sur la Dermatherm mais n’avais pas réussi à la trouver en pharmacies et boutiques bio avant mon départ, et il était trop tard pour commander sur Internet. Je note votre « top » pour mes prochains achats, alors !

  • Hello
    Ai acheté la Jeeves (mais protection 30, pas trouvé la 50 sur leur site) et je dois dire Merci, merci, merci car elle est effectivement super agréable malgré le prix. En plus ai été livré super vite, donc rien à redire.
    Laure

  • Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article.

    Voilà, je souhaitais avoir des précisions sur la protection UVA.

    Je suis à la recherche d’une crème solaire minérale protégeant des UVB mais surtout des UVA car tous les étés c’est le même calvaire, ma lucite (allergie au soleil) m’empêche de m’exposer au soleil (en plus j’habite dans le sud).

    La Jovees me tente malgré le prix, mais elle ne semble pas comporter le fameux logo UVA, garantissant le respect des normes européennes en terme de protection contre les UVA. Ce logo est tout simple, il s’agit d’une inscription UVA entourée d’un cercle.

    Je vous serait très reconnaissante si vous pouviez m’indiquer si cette crème solaire porte bien ce logo ou si quelqu’un souffrant de lucite l’a essayé et adopté.

    Merci par avance.

    • Bonjour !
      Alors je ne sais pas exactement ce qu’il en est actuellement pour la protection UVA, voilà ce que je sais : la crème Jovees n’est plus vendue en France car la gamme a été complètement transformée (nom compris, la marque s’appelle maintenant Joveda) pour répondre, justement, à la réglementation européenne. La plupart des produits sont à nouveau disponible sous le nouveau nom, mais pas la crème solaire. Du coup je suppose que quand elle sortira de nouveau, elle comportera ce fameux logo mais en attendant, il faut se tourner vers une autre crème… Bon courage !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *