Acte désespéré

A l’heure où j’écris, il ne s’arrête pas de neiger (oh c’est bon hein, si des gens qui ont fait des études de journalisme et occupent le petit écran depuis 10 ans se permettent de consacrer un tiers du JT aux conditions climatiques, je ne vais pas me gêner non plus, ami qui en a déjà assez qu’on ne lui parle que de la neige et de ses répercussions sur nos petites vies,  ne lis pas la suite de ce message).
Il neige donc sans discontinuer et pour qui n’a pas eu l’heureuse idée de regarder la météo / lire le journal / écouter la radio avant de se chausser ce matin, c’est la catastrophe, ça glisse et ça fait froid aux pieds.Très froid.
Quand on se retrouve en chaussettes au bureau (et encore, parce que ma collègue a trouvé des chaussettes propres au fond de son sac de sport, sinon, c’était pieds nus, chaussettes trempées obligent), on peut vite déraper. C’est comme ça que j’ai fini sur le site de Miss Coquines et que j’ai failli leur donner mon numéro de carte bleue pour acheter cette merveille des bottes fourrées pour lesquelles je ne peux pas vous fournir d’images parce que figurez-vous que le temps que je rédige ces quelques lignes, le stock a été écoulé et qu’elles ne sont plus sur le site. Mais pour résumer, elles étaient hideuses.
Heureusement, dans un sursaut de réalisme, j’ai résisté à la tentation fourbe de la botte fourrée moche et bas de gamme, mais j’ai quand même très froid aux pieds et je rêve d’un truc fourré aussi fort qu’un affamé sous régime Dukan peut avoir envie d’une chouquette / d’un KitKat / d’une tranche de pain. Et aussi, je redoute le moment où je vais devoir renfiler mes bottines trempées à semelle lisse et risquer ma vie pour rentrer chez moi.
Cet épisode m’a quand même permis de découvrir qu’il existait des semelles électriques chauffantes (si si, c’est vrai), et j’en aurais volontiers acheté si ça ne coûtait pas 75€ et qu’il ne fallait pas se promener avec la batterie en poche (et le fil qui sort de la chaussure j’imagine, en ce qui me concerne, je serais bien capable de me prendre les pieds dedans et de m’électrocuter en chutant dans la neige, disons, devant mon lieu de travail par exemple).
Du coup, je crois que je vais me contenter d’acheter des semelles en mouton, de les fourrer dans mes Doc Martens, et d’avoir la classe pour le reste de l’hiver.
Sinon je pense que les axes routiers et transports en commun vont être bloqués un certain temps, et ça me réjouit un peu (le froid me rend mauvaise), parce que les gens vont arrêter de dire « Cooool, il neige », et que je ne serai plus la seule à trouver ce temps horrible. Mais je compatis avec tous ceux qui vont galérer dans le métro / le RER Je voulais terminer ce post par un petit point RATP mais a priori, lesdits gens commencent à paniquer et le site de la RATP est « temporairement indisponible ou surchargé ».

PS de 17h45 : En fait, il existe des semelles chauffantes pour débilos qui se prennent les pieds dans les fils, c’est fou, de la semelle Wifi, c’est quand même génial. 

décembre 8, 2010

  • Merci pour ce poste j'ai failli étouffer une nana qui dans le métro surblindé a osé dire "c'est trop beau c'est tout blanc" (Le blanc c'est le brouillard connasse, et le reste c'est la boue glissante qui pourrit mes converses et désagrège mes orteils).

    M.A qui aime toujours autant la neige et la RATP

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *