Mangez des fruits et légumes

L’histoire qui va suivre n’est pas des plus palpitantes, mais je vais faire court. Et j’ai besoin de la partager. 
Il y a environ trois semaines, on a fait les courses sur Ooshop (Carrefour en ligne, quoi). Les courses sur internet, on finit toujours par s’enflammer et à la fin, on peut se retrouver avec des provisions assez hétéroclites. Comme la fois où on avait juste oublié la rubrique petit-déjeuner mais où on avait cliqué 4 fois sur « Fêta de Salakis au bon lait de brebisss ». Je disais donc, nous avons fait les courses. Et décidé d’expérimenter de nouveaux fruits et légumes (rapport au régime pour colopathes, j’ai un peu fait le tour des courgettes et des pommes). C’est là qu’on s’est retrouvés avec une courge butternut (la recette du gratin dans un prochain post, ouaiiiiis), mais aussi avec une grande variété de poires. 
Un soir que C&T voulait faire une compote, une des poires lui a opposé une résistance farouche : impossible de la couper, même avec le couteau de la mort qui coupe bien. Il a croqué un petit bout et grimacé horriblement (pour ma part j’ai juste senti, c’est vrai que c’était bizarre). La semaine suivante, M.A. en visite chez nous a tenté de goûter la seconde « poire ». Toujours aussi dégueue. J’ai donc jeté ce qu’il restait. 
Courage, c’est bientôt fini. Ce matin, comatant sur mes biscottes, mon regard s’est arrêté sur le pot de confiture, sur lequel il y avait une image (je savais que j’avais eu raison de faire ma rat et d’acheter la marque Casino plutôt que Bonne Maman) : et là, une zone d’ombre s’est éclaircie. C’était un coing. 
En même temps, ça ressemble quand même pas mal à une poire : 

Rien à voir, mais pour finir sur les choses étranges créées par la nature, la vidéo qui m’a fait mourir de rire 18 fois hier (merci C&T) :  Le lamentin qui se prend l’aquarium.

décembre 1, 2010

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *