A la découverte de Delarom

Une fois n’est pas coutume, on va parler de nouveautés (je suis rarement à la pointe de l’information, généralement, je lis des revues sur des produits, je mets 6 mois à décider de les acheter, puis je les teste pendant trois mois, et j’en parle donc 9 bons mois après tout le monde).

Si tu lis chaque ligne de mes blablas, et que par ailleurs tu les mémorises, tu te souviens peut-être que, dans un article sur les sérums, j’avais mentionné une marque que j’avais eu l’occasion d’essayer et qui m’avait beaucoup plu, à savoir Delarom (c’est ici, au 8ème paragraphe pour être précise).

Comme je le disais, une (bonne) conseillère en para m’avait conseillé cette marque, et j’avais acheté la crème AquaConfort, dont j’ai oublié l’odeur entre temps, mais dont je me souviens qu’elle était hyper confortable et efficace. J’en étais devenu tellement fan que j’avais voulu la racheter, sans même envisager de tester autre chose plutôt (c’est pour dire mon enthousiasme). Sauf qu’à l’époque j’étais un peu moins familière du commerce de cosmétiques en ligne, et je n’en avais pas trouvé près de chez moi (la boutique est dans le 9ème, faut prendre le MÉTRO). Me trouvant fort dépourvue car bientôt sans crème hydratante (à l’époque, je n’avais pas de quoi tenir un siège, non plus) j’ai adopté Hydrabio Légère de Bioderma, commercialisée à tous les coins de rue (et qui est très bien aussi).

Dans le billet sur les sérums, je vous parlais également des baumes, dont j’avais eu des échantillons, et qui étaient une tuerie olfactive, très agréable à utiliser et diablement efficaces pour ce que j’ai pu en tester (notamment le baume purifiant, bluffant sur les petites imperfections).

Bref, une bien jolie marque. Rappelons à cette occasion que Delarom a été créée par une aromathérapeute, et que ses formules contiennent des extraits végétaux, des huiles végétales et des huiles essentielles. Tous les produits sont sans paraben, phénoxyéthanol, silicone, huiles minérales, et ingrédients d’origines animales. En termes de prix, la marque se situe dans une gamme de prix plutôt élevée, sans être inaccessible si l’on y trouve le produit qui nous convient bien. Les produits anti-âge sont les plus onéreux, les produits pour peaux plus jeunes (Crème aqua-confort, Fluide hydratant purifiant), les moins chers.

La marque ne mise pas sur des packaging sexys, mais sur des compositions clean, et un grand plaisir et confort d’utilisation (et une odeur souvent à tomber, donc).

Or, voilà que ce matin, je trouve dans ma boîte un mail de Delarom relatif à sa nouvelle eau de parfum…

… ainsi qu’à sa gamme Jeunesse qui sortira à la rentrée (là je fais un peu moins partie du public cible, mais je suis hyper fière d’annoncer le lancement d’une nouveau produit).

J’ai certes décidé d’arrêter de stocker des cosmétiques de manière complètement névrotique, mais UNE FOIS que mon (mes) sérum(s) actuel(s) sera vide, j’aimerais bien essayer l’arôme équilibrant oxygénant, quand même.

Pour plus d’infos sur les produits, vous pouvez aller sur le site Delarom (attention, la description des produits donne très envie) et vous y trouverez également la liste des points de vente (il me semble qu’il y en a beaucoup plus qu’avant à Paris…). Il est également possible d’acheter les produits en ligne, je viens de voir qu’il y a des soldes en ce moment (par exemple, la crème Aquaconfort que j’avais tellement aimée est à 28€ au lieu de 35€). L’arôme qui me fait tant envie est à 36€ au lieu de 45. Vais-je résister ?

juillet 25, 2011

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *