Un chocolat chaud et ça repart

Avant toute chose : gros warning pour les fanas de chocolat chaud mousseux et bien épais. Ce n’est pas ce dont il s’agit ici.

(désolée pour la déception)

Le chocolat chaud, ça n’a jamais été mon truc, je trouvais ça particulièrement indigeste et je ne pensais jamais à en commander dans des cafés ou à en faire chez moi.

Mais bon, une ou deux fois par an, souvent quand il faisait froid, j’avais une envie de chocolat chaud (et j’en buvais un, donc).

C’est ce qu’il m’est arrivé récemment. J’ai pensé à Mély, j’ai pensé au Xocolatl (une boisson aztèque, servie chez Sol Semilla) et je me suis dit qu’avec ce principe, j’allais faire une version « chocolat vegan aux super aliments« , certes, mais (très) vite fait bien fait (il faut prendre des risques, dans la vie) (la version de Mély est donc cuisinée avec amour, à la casserole, avec plein d’ingrédients. La mienne consiste à ne pas regarder sa recette, à me souvenir vaguement qu’il y a du chocolat et des épices, et à improviser).

Le premier était un peu fadasse et raté (voilà, prise de risque).

Le deuxième par contre… exactement ce que je recherchais. Le goût du cacao, très légèrement sucré et parfumé, un côté réconfortant. Et contrairement au chocolat au lait classique : zéro mal de ventre ensuite.

La recette version super flemasse : 

1) Je mets une tasse de lait végétal au micro-ondes (je vous avais prévenus) (je préfère avec du lait de riz, mais peu importe) (je mets environ 150 ml, c’est la dose max du shaker, mais bon s’il y a un peu plus, ça va aussi)

2) Pendant ce temps, dans un mini shaker (acheté chez Sol Semilla), je mets :

* 2 cuillères à café de cacao cru (pour comprendre la différence entre cacao cru et chocolat classique, allez ici) (mais donc pour résumer : le chocolat c’est bon et ça sert à rien, la cacao cru, c’est plus fort, mais bon aussi, et c’est plein de nutriments)

* 1 cuillère à café de sucre de coco (pour l’article qui explique en quoi le sucre de coco c’est bon pour le goût et pour la santé, et à indice glycémique bas, c’est ici) (oh et y a la version TF1 aussi – Mély est une star).

* 1 cuillère à café de maca (on peut aussi mettre de la lucuma) (moi je fais une cure de maca pour ses propriétés de régulation hormonale, c’est pour ça que j’ai choisi maca) (ça donne un petit goût un peu sucré et ça épaissit la boisson)

* une pincée de cannelle

* un tout petit peu de piment en poudre (si si) (moi j’utilise du piment doux Ducros périmé depuis 2010, je ne risque pas de m’arracher le palais)

3) Je verse le lait chaud dans le shaker. Je shake (beaucoup moins pénible que de touiller toutes les poudres à la cuillère, sans faire de grumeaux). Je reverse le tout dans la tasse. Et voilà !

4) Facultatif : on peut profiter de cette boisson pour mettre les super-aliments qu’on consomme dans le cadre d’une cure, notamment ceux dont on n’aime pas trop le goût. Dans mon cas, j’ai ajouté 1/3 de cuillère à café de Griffe du chat (« Cette liane active le rétablissement de l’organisme lors d’épreuves de santé particulières ou après quelques excès (lendemain de fêtes, etc.) Recommandée en cures d’entretien préventives aux changements de saisons. Au quotidien, elle permet de contrer en partie les effets nocifs d’un usage trop régulier de tabac et d’alcool » dixit Sol Semilla) et idem pour le Nopal (bon pour le système digestif).

Bon et bien sûr, je n’ai pas fait de photo. Un vernis pour la route ? Un vernis pour la route.

C'était mon premier cadeau de Noël : la case 24 de mon Chausson de l'Avent. (oui, il est trop beau)

C’était mon premier cadeau de Noël : la case 24 de mon Chausson de l’Avent. (oui, il est trop beau)

février 2, 2013

Étiquettes : , , , , ,
  • Ben je découvrir le sucre de coco moi, j’ai envie d’essayer maintenant! J’ai du rapadura mais je suis pas convaincu, ça sucre bien les gâteaux mais pas les boissons chaudes je trouve … Ça pourrait être une alternative !
    Dans mon chocolat, je met de la cannelle, du gingembre , Miam ! Et j’aime que le chocolat cuise aussi lol, je l’ajoute pas après . Et je prend du lait facile à digérer, car j’ai essayer le lait de riz, j’aime pas, le lait d’amande encore moins …. Difficile de substituer ….. Le lait d’amande dans les crêpes par conte, j’approuve lol
    Merci pour cette découverte en tous les cas, et ton vernis spiritual est beau, ça donne envie envie encore , ah la la

    • Hmm le lait d’amande dans les crêpes, ça doit être bon !
      Je n’ai pas fait de crêpes, cette année (juste une fois des pancakes ratées, alors ça m’a saoulée).
      Si tu aimes ton chocolat cuit, j’achète pas de cacao cru, il perdra toutes ses propriétés (surtout si tu es une brute du micro-ondes comme moi) 🙂

  • Mmm, il a l’air top ton chocolat chaud !
    Je suis moi aussi en mode maca en ce moment… et infusions de griffe du chat ! Pour le maca, tu en prends depuis combien de temps et as-tu remarqué des effets sur tes hormones ?(ça agit sur l’hypophyse et don la thyroïde en fait – ce qui peut réguler les hormones en fin de compte)

    • Pour la maca, ça fait un bout de temps que j’en prends (peut-être deux mois) ?
      Dans l’absolu, il faudrait en prendre 3 semaines puis pause d’une semaine (ce que m’avait conseillé Mély) mais bon je suis trop nulle à ça : j’en prends quand j’y pense…
      La seule différence que j’ai remarquée à ce stade, ce sont des symptômes prémenstruels moins forts mais sinon, au niveau hormones et peau, je n’ai plus de boutons depuis que je suis sous antibio, donc c’est difficile à dire…
      La griffe du chat, tu la prends pure en infusion ?

  • Ah comme j’aime être complètement larguée en lisant tes recettes… Et avoir immédiatement envie de réunir tous les ingrédients nécessaires à un chocolat aux griffes de chat!
    Bon j’ai deux mois de retard, je viens tout juste d’acheter de la farine de pois chiche pour faire la recette du « cake façon panisse » de Melle Pigut 🙂
    Tu as reparlé récemment de chou lacto-fermenté, et je me souviens que tu arrivais à en trouver du tout prêt à Paris, et moi, toujours pas : voudrais-tu bien me donner l’adresse du magasin bio où tu l’achètes? Je t’en serais bien reconnaissante…
    Et bonne année!

    • Bon je commente mon propre commentaire… Pour rajouter qu’après avoir lu ton article et visité le blog de Mély, j’ai déplacé mon armée chez Sol semilla, mangé une assiette, et suis repartie avec une cargaison de poudres diverses (choisies consciencieusement hein) et un camion-citerne de Purple Power (je serai bientôt en mesure de témoigner des excès de consommation de cette boisson sur l’organisme) (mais toujours pas de chou lacto-fermenté).
      Pourquoi je te raconte tout ça? Hé bien déjà, pour te remercier pour la découverte de cet endroit et aussi parce qu’après mon repas là-bas (saveurs et textures inconnues et inhabituelles) j’ai cru toucher du doigt la raison pour laquelle, une fois qu’on a commencé à se nourrir comme tu le fais, on préfère amener son tupperware aux soirées saucisson. La révélation! Après ce repas, à l’idée que ce soir on mange une entrecôte béarnaise frites (par exemple), mon cerveau dit : non. J’en veux pas. Très très bizarre! On verra si c’est durable…
      PS : le cake de Melle Pigut, délicieux par ailleurs, doit être réservé aux soirées de célibat.
      (ou alors faut pas en manger 5 tranches comme moi) ((-:

      • Hahaha, merci pour tes deux commentaires, ils m’ont tellement fait rire ! 🙂
        Je suis super contente que tu aies découvert ET apprécié Sol Semilla !
        J’ADORE Purple Power ! Moi j’avais fait ma radine et n’en avais pas acheté parce que je trouvais ça cher (pas « cher pour ce que c’est » juste « un peu ruineux dans l’absolu », hein). Je pense que le Purple Power doit avoir des propriétés bien sympa sur l’organisme, entre le maïs mauve et le gingembre… Tu as la super patate ? 🙂
        Et alors, les effets sont durables ? Tu manges super sain tout le temps, maintenant ? 😉
        Tu as acheté quoi comme poudres ?
        Le cake : je valide ! Après chacun a sa tolérance propre à chaque légumineuse ou crucifère, faut dire. Mais bon, cinq tranches de cake de pois chiches, m’est avis que c’est chaud pour la vie de couple dans tous les cas. 😉
        Pour le chou lacto-fermenté : il y a eu une grosse période où je n’en ai pas trouvé (pas la saison ?) mais j’en rachète régulièrement depuis quelques temps. Je le trouve soit sur le marché bio de la place Brancusi (paris 14, samedi matin), soit à la Biocoop de la Place de Catalogne (toujours Paris 14). Ces dernières semaines, il y en a vraiment tout le temps.

        • Mais moi aussi je rigole bien en te lisant, surtout quand tu emploies des expressions telles que « chorizo végétal » (-:.
          Purple power : je n’ai même pas regardé combien ça coûtait, quelle honte (euh c’était moins cher qu’un extracteur de jus de gingembre). A part ça, j’ai acheté un shaker en plastoc, du cacao cru, de la lucuma (indiluable ce truc, en plus je ne sens pas du tout le « goût retrouvé maternel et réconfortant » mais peut-être devrais-je incriminer ma propre mère plutôt que la farine de lucuma), de la spiruline (et depuis j’en mets sur tous les légumes, je trouve ça délicieux) et de la poudre de maca (qui va bien selon moi avec le salé).
          Le lendemain du repas et du siphonage de purple power je me suis effectivement réveillée en pleine forme…
          Mangé-je super sain depuis : pas vraiment… Mais bon on va dire que je suis fortement en désamour de mon fournisseur officiel Picard, surtout depuis qu’il a lui-même des problèmes avec ses fournisseurs officiels… J’ai quand même ingurgité quelques morceaux de tofu, quelques galettes de céréales, bu du lait de riz, j’ai détartré mon cuit-vapeur mais… Je ne sais pas comment « fonctionnent » les protéines végétales. Pour éviter les carences, il faut vraiment se mettre au boulot, non? Comment faire pour ingurgiter la quantité de protéines nécessaires sans étouffer sous la féculence? Dans l’idéal, la cuisinière de chez Sol Semilla devrait venir habiter chez moi.
          Le meilleur pour la fin : je suis allée hier au biocoop de la place de Catalogne. Au rayon frais, point de chou lacto-fermenté mais de la choucroute crue lacto-fermentée. Bon, c’est sûrement la même chose, je me suis dit. J’en ai donc acheté deux petits bidons, depuis le temps que je parcours la capitale à la recherche de ce truc. Contrairement à ce que je pensais sur le chemin du retour, ce n’était pas mon voisin de métro qui sentait mauvais mais mon sac de courses (moi donc). Arrivée chez moi, j’ai ouvert un pot, goûté, quand même, la choucroute et j’ai trouvé ça absolument, euh, infâme. Je fantasmais la salade de chou du restaurant japonais… Je me suis trompée d’achat ou trompée de fantasme?
          Bon week-end, et désolée pour la longeur de ce qui précède!

          • Hahaha, tant mieux si on se fait rire mutuellement !
            (j’avoue que chorizo végétal, c’est plutôt risible)

            Purple Power : 10€ la bouteille, ma chère ! (mais en effet, il faut un gingembre spécial, un extracteur, des pommes très acides… : bon courage pour le refaire toi-même !)

            Le shaker en plastique : trop pratique !
            La lucuma, super chiante à diluer, d’où l’intérêt du shaker, à la petite cuillère, tu y passes la nuit.

            Nouveau fou rire sur le goût maternel retrouvé. J’aurais aimé partager ce fou-rire avec mon entourage au moment où j’ai lu ton commentaire, mais bon personne ne savait ce qu’était la lucuma et raconter tout le background aurait un peu cassé l’humour de la chose. C’est là que je me suis dit que je consommais des trucs tellement inconnus que je ne pouvais même pas échanger des blagues avec des gens normaux à ce sujet. Mais merci, j’ai bien ri. 🙂

            Ah oui, je n’ai pas essayé dans le salé, la maca ! En ce moment je suis dans mon délire (algues) (un petit article d’ici une semaine, je pense) ;),d ‘ailleurs j’ai commencé une cure de chlorelle (et je me lève en forme tous les matins depuis : coïncidence ?!)

            Sur les histoires de carence en protéines… Je pense (mais c’est juste mon avis, hein) (peut-être aussi celui de ma naturopathe, à confirmer, haha) : je pense, donc, que le corps n’est pas une machine qui a besoin de x grammes de protéines chaque jour. Première pensée du jour. J’en déduis que le repas équilibré est celui après lequel tu te sens calée et satisfaite, sans te demander s’il y a assez de protéines dedans.

            Ceci étant dit, évidemment, on ne souhaite pas manquer de choses importantes pour notre petit corps non robot et DONC on essaie à peu près d’équilibrer intelligement ses repas (et pas juste avec l’instinct et la satisfaction procurée).

            Pour causer chiffres, la quantité journalière recommandée de protéines baisse régulièrement : ça veut dire que les chercheurs et médecins divers et variés s’aperçoivent, au fil des ans, qu’ils nous recommandaient un apport en protéines trop élevé. D’ailleurs, ce n’est même pas le même dans tous les pays.

            Mais globalement, les protéines, tu les trouves dans la féculence, comme tu la nommes si bien mais AUSSI dans les oléagineux, dans les laits végétaux, dans les légumes, dans les algues (en quantité plus importante).

            Donc si dans une journée tu manges un tartare d’algue sur du pain complet, de la salade, un plat de légumineuses / légumes / céréales et une compote avec un yaourt de soja (ce qui me semble light pour une seule journée, y a pas de goûter ni de petit déj, là dedans), je pense, sans faire les calculs, que tu as ta dose de protéines.

            De mon côté, sachant que je fais pas mal de sport et que ce que je décris ci-avant représente assez bien une journée moyenne de mon alimentation, je n’ai pas l’impression d’en manquer. Mais je dois faire un bilan sanguin sous peu (contrôle post-chimio + dosage du fer prescrit par le généraliste qui n’aime pas le végétalimse parce que « on n’est pas des vaches » – on serait plus proche de l’ours, selon lui) alors s’il y a des carences, je te dirai !

            Donc pour conclure cette explication un peu chaotique (non ?) je pense que l’idée principale est de retenir qu’il faut manger très varié et consommer quotidiennement des céréales et légumes + varier avec légumineuses, tofu, seitan, algues, etc etc pour ne pas se noyer dans la féculence (et les flatulences – c’est dit). Mais je confirme que si on est un peu maniaque (je m’inclus dedans), on va vouloir se renseigner sur les apports de chaque aliment et trouver des conseils et des nouveaux « dogmes » pour remplacer ceux du repas équilibré qu’on nous apprend depuis l’enfance.

            Pour la cuisinière de Sol Semilla : moi d’aboooord !

            Je finis en beauté avec la salade de chou cru lacto fermenté : je suis DESOLEE si j’ai pu laisser penser que c’était un truc trop bon. Mais vraiment.
            1) C’est exactement ce que tu as trouvé chez Biocoop, oui.
            2) C’est vrai que ça ne sent pas la rose.
            3) Rien à voir avec la salade de chou chez le jap… en effet !
            4) Avec de la vinaigrette (voire des câpres, des olives noires, tout ça), c’est déjà plus sympa.

            Mais donc : je le consomme pour ses propriétés très intéressantes sur tout ce qui est réensemencement de la flore intestinale, et parce que le goût (une fois habituée) ne me dérange pas (voire me plaît un peu, maintenant), mais ce n’est vraiment pas un truc BON.

            Tu as profité de ta virée pour acheter du Kombucha, dans la même veine ? 😉

  • Oh !
    Quelle merveilleuse surprise de découvrir ton article…
    Tu me gâtes (trop ?)… J’en rougis de plaisir & d’étonnement…
    Quel sacré chocolat (cru)… Rien de tel pour redonner la patate, le sourire, et apporter de la douceur ♡

    Sinon, voici un autre chocolat (cru & aux superaliments), en anglais :
    http://mynewroots.org/site/2012/12/superfood-haute-chocolate/
    Il ressemble grandement au tien (avec de la maca)… Les grands esprits se rencontrent ✭

    • ((petit PS (désolée, j’y ai pensé seulement après, et re-désolée, mais je ne peux pas m’en empêcher) : micro-onde ? Sérieusement ?… Une petite casserole… Ca prend juste 5 min en plus (et une copine avec un sourire en plus) Gni ^^)

      • Je suis contente que cet article t’ait fait plaisir. 🙂
        J’aime beaucoup ce chocolat, j’en ai fait une cure la semaine où j’étais malade (enfin, j’en ai pris un chaque matin, juste, hein…) 😀
        En effet, celui de My New Roots est assez proche du mien !!!

        Hihihi pour le micro-ondes, j’avais vu ta tête quand je te l’avais dit chez Soya ! Promis, je vais faire un effort ! Tu sais déjà que grâce à toi, j’ai arrêté (enfin, limité…) le chauffage des soupes au micro-ondes ? Mais bon le matin, c’est un peu plus compliqué, quand il est 8h45 et que tu veux partir avant 9h, 5 minutes de plus à chauffer le lait, ça joue… 😉

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *