Sélection de pantalons pour yogi yéti

Après avoir passé quelques heures à zoner sur des sites internet dédiés aux vêtements de yoga (j’ai mis un legging long de yoga sur ma liste au Père Noël et il fallait l’aider en faisant un premier repérage, le Père Noël étant un peu dépassé par mes whishlists) (parce que les leggings courts, 3/4 ou autre, je trouve ça vachement plus joli, certes, mais ça implique aussi d’être vachement plus épilée. Et au risque de vous décevoir, ce n’est pas toujours mon cas. D’où le titre de l’article), je me suis dit que j’étais mûre pour vous faire partager mon benchmark (et mes réflexions philosophiques) en la matière (vous avez compris la phrase avec toutes les parenthèses, là ? A la relecture, je ne suis pas sûre que ce soit très clair) (sinon regardez les images, hein, honnêtement ça suffit).

Constat préalable : je suis atterrée par le niveau de prix. Le yoga, ce merveilleux business qui fait vendre des leggings turquoises qui font des belles fesses à 120€ (et si, comme moi, tu pratiques principalement dans ton salon ou un shala à 7h du matin, c’est très utile, n’est-ce pas). Pourtant, j’achète moi aussi ces pantalons, oui oui. Le problème étant que le legging en coton Décathlon à 9,90€, il se déchire en moins de deux à force de pratiquer intensivement des postures incongrues, et il est transparent quand très étiré (soit la moitié du temps au bas mot quand on pratique l’Ashtanga) (et il y a des gens qui s’en foutent et vont au yoga avec un legging déchiré et transparent, mais moi je ne me sens pas à l’aise). Les gammes running des marques classiques de sport n’ont pas ce problème, mais ont souvent des matières un peu plus rigides et épaisses, moins confortables pour la pratique en intérieur. Donc cet été, j’ai acheté un Capri (c’est le nom officiel du legging pantacourt – faut dire que legging pantacourt, c’est pas top comme appellation) Löle pendant les soldes. Je l’ai reçu, il était bleu et beau, je l’ai enfilé, et là je me suis dit quelque chose comme « AH OUAIS ». J’ai compris pourquoi, outre les belles felles et les couleurs sympa, on pouvait mettre une fortune dans des fringues de yoga : parce que des fringues conçues pour le yoga, c’est HYPER confortable. D’ailleurs, le samedi, je mets ma tenue à 9h30-10h (OUI, Mini Smooth est fantastique et dort le weekend) (enfin la plupart du temps, parfois, pas de bol, elle se réveille à 7h45 le samedi, aussi hein), je vais au yoga à 11h30 ou 14h et… confession : je traîne en tenue de yoga jusqu’à ma douche du soir (quand je n’avais pas d’enfant, je me payais le luxe de prendre une longue douche avec shampoing et gommage corporel en rentrant du sport le samedi après-midi, mais c’est de l’histoire ancienne. Maintenant je marine dans mon jus jusqu’à ce que l’enfant soit couchée) (mais je marine avec classe dans des vêtements chers).

A noter : à niveau de prix équivalent, toutes les marques ne se valent pas. A un prix compris entre 70 et 120 € le pantalon, il peut normalement se permettre d’être un tant soit peu éthique et/ou écologique, que ce soit au niveau du matériau ou de la fabrication (voire les deux, soyons fou) (exit Lululemon donc) (par ailleurs le PDG a l’air d’être un gros taré sexiste) (c’est certainement pas le seul mais les autres ont le bon goût de moins la ramener) (les quelques vêtements de la marque que j’ai sont d’ailleurs « designed in Canada/USA et made in Thailand, ce qui, je crois, m’énerve ENCORE plus que le simple « Made in… pays à la main d’œuvre pas chère »).

Passons au shopping virtuel, donc.

Sélection de Pantalons trop confortables (et beaux) (mais chers) pour faire du yoga (et glander) :

J’aime vraiment bien Löle, parce que c’est joli mais abordable (par rapport à d’autres marques) (ce pantalon coûte 69€), qu’on trouve sa taille même pendant les soldes (en tous cas j’ai trouvé mon capri bleu à 30€ au mois d’août) (en taille S donc) (mais il restait toutes les tailles, je crois) que j’ai testé et que c’est confortable et résistant, plutôt sobre et avec des matériaux écologiques pour la plupart. Par contre je ne crois pas que ce soit fabriqué en Europe (il faut que je vérifie dans mon Capri, mais je coupe les étiquettes donc je n’ai peut être plus l’info…), en tous cas ils ne s’en vantent pas sur leur site (et en général, les marques qui fabriquent en Europe ou aux US le crient haut et fort). Bonus pour les parisien(ne)s : on trouve la marque au magasin Yoga Concept (dans le Marais), ce qui permet d’essayer et de ne pas payer de frais de port.

Legging Salutation de Löle

Legging Salutation de Löle

Je ne connaissais pas la marque Clypéa, mais je suis tombée dessus en cherchant ce fameux pantalon de yoga long, justement. Je n’ai pas essayé donc je ne peux pas me prononcer sur la qualité, mais en tous cas c’est une marque française, avec une production en Europe, et c’est déjà pas mal.

Le legging Clypéa

Le legging Clypéa

C’est Jess qui conseille la marque Dragon Fly, qui est une marque fabriquée au Portugal et dont les produits sont avant tout conçus pour le Pole Dance (mais aussi pour le fitness, le pilates, le yoga). Objectif donc : pas de marques d’élastiques, vêtements hyper extensibles et qui ne bougent pas. En bonus : le legging coûte 40€, ce qui le place bien en dessous du prix moyen.

Legging Lisa de Dragon Fly

Legging Lisa de Dragon Fly

Si on est fan de leggings imprimés, Teeki est assez parfait puisqu’il y a un choix assez vaste en imprimés, que les leggings sont en matériaux écolo (plastique recyclé) et fabriqués aux US. Et disponibles en boutique physique à Paris (toujours à Yoga Concept).

Et le legging imprimé Teeki, quand même

Et le legging imprimé Teeki, quand même

L’étape suivante, c’est de me mettre à acheter des t-shirts hors de prix pour pratiquer. Autant j’arrive à justifier la dépense pour le pantalon, autant le débardeur… je crois qu’il faut bien avouer que c’est principalement une question d’esthétique (bien sûr, c’est mieux si le débardeur ne remonte pas dans les postures d’inversion, aussi). Et les débardeurs coûtent AUSSI très chers. Exemple avec ce t-shirt de yoga Löle à 100€, en rupture de stock dans TOUTES les tailles et TOUTES les couleurs (ah non pardon, il reste du XXS), ce qui atteste de son succès :

Il faut avouer que c'est mignon.

Il faut avouer que c’est mignon.

Bref, la prochaine fois je vous fais une sélection Hauts de yoga (puisqu’il ne fait pas de doute que je finirai par renoncer à mes vieux t-shirts pourris pour en acheter).

décembre 16, 2014

Étiquettes : ,
  • Chouette sélection.
    Pour Lolë il y a également une petite boutique à Paris, pas seulement Yoga concept. Elle est rue des Blancs Manteaux.
    Je ne sais pas si tu connais, mais moi j’aime bien la marque Wellicious. Confortable, éthique et fabriquée au Portugal me semble-t-il.

    • Hello !
      Alors non, je ne connais pas la marque Wellicious, merci du tuyau, je vais regarder !
      Je ne savais pas du tout qu’il y avait une boutique Lolë à Paris, je vais carrément aller voir s’ils font des soldes, merci !!!
      (j’ai eu le legging long bordeaux en illustration de mon article à Noël et il est GENIAL) (par contre après avoir fouillé partout dedans, j’ai trouvé l’étiquette qui m’a révélé la triste réalité : Made in Vietnam).

  • Moi j’ai le legging domyos taille haute qui passe à la télé et il est très confortable, mais après c’est comme tout si on a jamais essayé un truc haut de gamme on reste dans l’ignorance du « mieux ».^^

    • Hahaha oui c’est pas impossible !
      Mais bon après moi j’ai aussi une tendance à aimer certains trucs « haut de gamme » et du coup à me convaincre que c’est vachement, vachement mieux. Alors que si ça se trouve, pour 40€ de différence tarifaire, la différence de qualité / confort est minime !

  • juste pour ce que ça vaut, je n’y connais rien, mais j’ai découvert l’autre jour une gamme de vêtements yoga (qu’ils disent) chez mango … prix, qualité, éthique tout ça je ne me suis pas penchée dessus puisque je n’y allais pas pour ça, mais niveau budget je pense que ça doit être abordable
    bisous !! a toi et ta mini 🙂

    • Merci pour le tuyau ! En termes éthiques, je crois que Mango n’est pas top top. Mais bon, Löle est fabriqué au Vietnam, finalement (même si les matériaux, eux, sont éthiques et écologiques). Dur dur de trouver le vêtement bien coupé, confortable, joli, écologique, éthique et abordable…
      Bisous ! 🙂

  • moi je m’en fous, je ne fais pas de yoga, mais je suis contente de te lire quand même, de voir que tu poursuis le blog vaille que vaille ! a bientôt
    !

    • Hihi, oui j’essaie ! J’aimerais bien écrire plus, j’ai toujours des bouts d’article en tête, mais bon, on ne peut pas tout faire, il faut l’accepter (c’est dur pour moi).
      J’espère que tu vas bien, bises ! 🙂

  • Coucou!
    Je me suis mise au Yoga il y a quelques mois, j’avoue je suis des vidéo sur Youtube car étant au chômage je n’ai pas les moyens de me payer des cours, et forcément il a bien fallu que je m’équipe un minimum, et la j’ai découvert qu’effectivement tous les pantalons ne se valaient pas >.<
    Tu as une idée où je pourrais trouver du matériel, genre bloc, de bonne qualité à prix raisonnable? Sur internet malheureusement car j'habite dans le fin fond du sud et les boutiques de Yoga sont inexistante XD

    • Hello !
      Alors pour le matériel de qualité et abordable, je trouve que Chin Mudra n’est pas mal, sur internet ! J’ai des blocs, deux tapis et une sangle de chez eux, c’est moins cher que les grandes marques de yoga type Manduka, Jade and co et c’est bien, quand même.
      Et si tu cherches des vidéos de yoga gratuites et de qualité (en anglais), je te conseille le blog (+ chaîne You Tube Yoga By Candace et le site doyogawithme.com) !
      Namasté. 🙂

      • Raaah vile tentatrice, j’ai craqué! J’ai acheter le pantalon Lolë, je le voulais en violet mais quand je sélectionnais ma taille ça buggait alors je l’ai pris en gris T_T
        Mais bon y avait 40% alors ça valait le coup ^^

        Par contre petite rectification pour Lolë de ce que j’en ai vu les fdp son gratuit 😀

  • Waou!!! ce sont de très jolis leggins, mes critères de choix en matière de vêtements de yoga restent le confort et la marque, le confort parce qu’on sait toutes qu’avec un pantalon trop serré ou trop rigide, l’étirement serait un calvaire et la qualité des vêtements de marque ne trompe jamais.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *