Rituels de Happy Yogi pour un quotidien joyeux

J’adore les routines.

J’aime aussi le quotidien. Je ne conçois pas une vie dans laquelle j’attendrais (plus ou moins) patiemment le weekend ou les vacances, subissant le reste de mes journées comme une corvée nécessaire suivie de quelques heures plaisantes. Mais je ne suis pas un bisounours hippie pour autant, le quotidien, c’est aussi le réveil trop tôt, les transports en commun bondés, les courses en heure de pointe, certains dossiers un peu pénibles, une réunion interminable et ennuyeuse au possible, la machine à laver qui te lâche quand les deux paniers sont pleins à ras bord, les cris d’un enfant de trois ans qui ne veut pas se coucher alors que tu ne rêves que de ça, toi, te coucher.

Alors j’aime bien intégrer dans mon quotidien des petites choses qui me rendent joyeuse, sereine, qui me distraient ou me font du bien, pour que chaque jour comporte sa part de moments joyeux et agréables. Ca ne m’apportera pas la détente d’une semaine de yoga à Grenade ou d’un weekend cool entre amis ou en famille, mais ce sont ces petites choses qui font que je suis contente de me lever le matin, et que je peux me coucher plus sereinement le soir.

Cette période de l’année, l’arrivée de l’automne, est d’ailleurs particulièrement propice à l’installation de rituels et routines, parce que selon la médecine ayurvédique, l’automne est dominé par le Dosha Vata, c’est à dire l’élément « air ». Le Dosha Vata peut nous déstabiliser, on se sent facilement un peu éparpillé(e), un peu à l’ouest (j’y suis particulièrement sensible, mes élèves de yoga le confirmeront, mon sens de la droite et la gauche, déjà parfois un peu limite, en prend un coup !). Les petits habitudes contribuent à calmer cette dispersion, nous ancrent dans la réalité et nous stabilisent.

La différence entre un truc cool (type une soirée ponctuelle au resto) et un rituel, c’est à mes yeux le côté systématique et certain : dans un moment bien pourri de ma journée à rallonge, je pense à un de mes rituels du soir, en sachant que ce moment va arriver, et en me représentant le bien-être de ce moment.

Je partage avec vous mes rituels préférés, ceux auxquels je ne déroge quasiment pas (je dis bien quasiment, parce qu’en sens inverse, une habitude trop rigide me fait me sentir enfermée et contrainte, tout est question d’équilibre !) :

Rituel n° 1 Le réveil plus tôt le matin. Sans parler de Miracle Morning (je ne suis pas hyper fervente de livres de développement personnel vendant des solutions un peu évidentes, mais je n’ai pas lu celui-ci, il est peut être très bien), j’ai commencé, il y a longtemps, à me lever un peu plus tôt le matin. Pas forcément 3h (et ça n’arrivera sûrement jamais), mais une petite heure pour aller à la gym ou au yoga, parce que j’avais souvent des imprévus au bureau en fin de journée, et en avais assez de rater mes cours parce que j’avais finalement terminé à 21h. Au début, c’était simplement une ou deux fois par semaine, pour le sport/yoga. Au fil des années et avec l’arrivée d’un enfant-tempête à la maison, c’est devenu une habitude : je me lève plus tôt le matin, pour faire quelque chose pour moi (sport, yoga, lecture, boire un thé en loosant sur Instagram…). Quand mon réveil sonne, j’ai mille fois moins la flemme de me lever que si c’était pour aller au bureau : je sors de mon lit parce que j’ai rendez-vous avec moi-même dans mon salon, tout le monde dort, j’y vais sur la pointe des pieds et je profite de ma demi-heure (parfois plus) à faire ce qui me fait envie ce matin-là.

lecture yoga
(Lecture sur tapis de yoga au réveil)

Rituel n° 2 Le rouge à lèvres. Je me suis abstenue de me maquiller les lèvres pendant une assez longue période, correspondant à ma phase d’acné sévère : le rouge à lèvres faisait ressortir toutes les irrégularités de ma peau et de mon teint. Je n’ai pas une peau parfaite (j’ai gardé beaucoup de cicatrices notamment) mais maintenant que je n’ai plus vraiment d’acné, j’ai recommencé à porter du rouge à lèvres et un de mes petits plaisirs est d’en mettre le matin. Actuellement, je porte beaucoup un ancien Dior que j’ai depuis quelques années (je sais que c’est mal, mais je trouve hyper difficile de jeter des produits non terminés, d’autant que c’était un cadeau), le Rose Abracadabra Diorific (quel nom !) mais j’ai déjà repéré son remplaçant chez Vegan Mania : Le Alter Ego de la marque Nabla Cosmetics (bien que les couleurs Panta Rei ou Portrait soient super belles aussi). J’en remets aussi parfois en milieu de journée, quand je commence à fatiguer : ça me donne l’impression d’être à nouveau un peu plus fraîche ! Et quand ma fille est triste de me dire au revoir le matin, je lui fais un bisou au rouge à lèvres sur la main, ça lui laisse un petit souvenir pour le début de sa journée, et souvent, ça suffit à la calmer.

rouge à lèvres vegan
Yeux cernés et rouge à lèvres : le combo gagnant

Rituel n° 4 La méditation. J’en ai parlé quelques fois ici, j’ai beaucoup de mal à maintenir une pratique régulière de la méditation. Je préfère méditer le soir que le matin, et il suffit donc que j’aille me coucher exténuée (ou après un petit verre de trop…) pour zapper. Je médite malgré tout 4/5 fois par semaine, au moment où je me mets dans mon lit le soir, et c’est l’un des rituels les plus apaisants. En ce moment, j’utilise l’application Headspace, qui est en anglais et dont les programmes sont super intéressants (Anxiety, Sleep, Stress, Self-Esteem, Productivity… : c’est très varié). Je trouve l’abonnement mensuel un peu cher si on doute d’être assez régulier, mais j’avais profité d’une offre à 40€ l’année : si j’arrive à vraiment maintenir le rythme pour les 9 mois qu’il me reste, je me réabonnerai.

Rituel n° 5La crème hydratante. Hein ? Oui. J’ai toujours eu une énorme flemme de m’hydrater le corps mais j’ai bien été obligée de commencer quand j’étais enceinte (la peur des vergetures fait des miracles) (il paraît cependant qu’il faut en mettre TOUS les jours pour que ça fonctionne vraiment) (je ne l’ai pas fait). Depuis, cette habitude m’est restée, et même si je zappe certains jours, je me mets au moins de la crème sur les pieds le soir avant de me coucher (ça fait un petit massage à soi-même). Je me suis récemment offert une crème spéciale pieds qui sent bon le mentholé (avant j’utilisais n’importe quel pot de crème bio qui traînait chez moi, ça marche aussi), de chez Lush mais je me suis aperçue avec désespoir qu’elle contenait de la lanoline (c’est la cire qu’on récupère sur la laine), après coup. Je la termine malgré tout, mais j’en changerai.

Rituel n° 6Le Bullet Journal. Encore un truc hyper à la mode, me direz-vous. Quand j’ai vu fleurir partout le mot « Bujo », je suis restée songeuse quant à la magie du marketing (« Euh il y a des personnes qui écrivent de toutes les couleurs dans un cahier – de préférence LE cahier homologué à 17 euros – et qui font un Pinterest dessus ? Ok, il faut donc que j’essaie »). Même si la quasi-intégralité de ma vie est informatisée (Cher&Tendre et moi nous fixons des RDV via l’agenda Gmail) et que je n’ai pas rejoint la frénésie du Bujo artistique (probablement parce que mon potentiel artistique est limité) (très limité), j’ai vraiment été rapidement convaincue, et j’entame ce mois-ci mon troisième Bujo, après un an d’utilisation (si j’ai utilisé un petit cahier scolaire pour le 1er, j’ai évidemment succombé à l’appel du cahier parfaitement conçu pour réaliser un Bujo, on ne se refait pas). Dans les périodes un peu denses et stressantes, comme la rentrée, les fêtes, les périodes riches en évènements familiaux (bon en fait, tout le temps, quoi), vérifier mes todo list, faire mes menus de la semaine, organiser mon agenda ou écrire quelques lignes dans un journal me calment beaucoup, voire m’inspirent quand j’ai un peu la flemme de faire les choses. Mon objectif de la semaine, par exemple, est de cocher un item de ma « Todo List » chaque jour de la semaine. Je le concède, c’est plus efficace que joyeux, mais ça marche bien et ça apaise mon côté anxieux avant de me coucher.

bullet journal

Rituel n° 7Sniffer des huiles essentielles. Je suis cette fille qui colle un flacon de camomille romaine sous le nez des gens dès qu’ils manifestent un peu de stress. J’adore les huiles essentielles et celles qui ont un effet apaisant sont mes préférées. Dans mes rituels, il y a notamment l’auto-massage à l’huile de lavande. Sur mon bureau, j’ai un flacon d’huile culinaire bio à la lavande sauvage de chez Vanessences, mon site d’aromathérapie favori. Je l’ai reçu en cadeau avec une commande, mais je ne cuisine pas trop aux huiles essentielles. Alors en détournement de produit, vu qu’il ne s’agit ni plus ni moins que de lavande dans de l’huile de tournesol, je l’utilise pour me masser la nuque en milieu de journée. Quand j’ai les yeux qui piquent devant mon ordinateur, je mets une petite pipette dans le creux de ma main, je frotte, je me masse la nuque et les épaules puis je respire mes mains qui sentent la lavande (mes collègues ne bronchent même plus). Ca soulage aussi les (petits) maux de tête. Le soir, j’ai un petit roll-on « Stress et émotions » de chez Ladrôme rangé dans ma table de chevet, que j’utilise pour un dernier sniff avant de me coucher.

Rituel n° 8La cuisine du dimanche (ou de tout autre moment où je dispose de 2h de calme en fin d’après-midi, mais c’est donc plus souvent le dimanche). Mes soirées, comme celles de la majorité des parents, sont denses. Je quitte le bureau à 18h pile poil, je prie pour ne pas me retrouver nez à nez avec un ralentissement sur la ligne 7, j’arrive à 18h30 chez l’assistante maternelle (qui récupère ma fille à la sortie de l’école depuis la rentrée) et l’enfant-tempête et moi sommes à la maison à 18h45/50 (sauf soir de courses). Dans ce laps de temps, elle a envie de jouer un peu (et non de me voir me précipiter à la cuisine pour préparer le dîner) puis à 19h15, c’est son dîner, suivi de la douche, du brossage de dents, de l’histoire et du dodo (au cas où il y aurait un doute, pendant ce temps, Cher&Tendre n’est pas assis dans le canapé, il rentre juste plus tard du bureau). Le tout entrecoupé de négociations et de 25 pauses pipi qui durent des plombes. Bref, si on ne veut pas manger du surgelé tous les soirs ou se ruiner en traiteur, les repas doivent être prêts. Le dimanche, je m’octroie en général 1 à 2h dans la cuisine, où je prépare des muffins, des dahls, des soupes, des purées, des bolo… tout un tas de choses qui ne demandent pas un effort démesuré, et se réchauffent facilement ensuite. En général, je mets de la musique, ma fille colorie à côté (ou demande à m’aider, ce qui complexifie parfois l’exercice). A l’origine, cette heure en cuisine du dimanche était un peu la corvée : j’étais obligée de le faire pour avoir à manger le reste de la semaine. Au fil du temps, c’est devenu un petit plaisir, qui me manque si je rentre tard le dimanche.

Rituel n° 9 20 minutes de lecture matin et soir. Le métro matin et soir, ça peut vite miner. J’ai la chance d’habiter sur une ligne directe entre mon bureau et mon appartement et d’éviter les longs couloirs et changements. Surtout, j’ai une liseuse à laquelle je ne renoncerais pour rien au monde, que j’utilise depuis si longtemps que je ne me souviens plus vraiment des débuts. J’ai abandonné l’idée de lire Proust dans le métro (j’ai réellement essayé à un moment), j’ai abandonné l’idée de lire des romans en format papier : mon temps de lecture quotidien se résume à ces 40 minutes de métro du jour et j’y tiens. Je ne lis donc que des romans qui me divertissent, me font rêver, voyager, et en format Kindle pour pouvoir les lire d’une main dans un métro plein à craquer, en me tenant tant bien que mal à ce que je trouve. Mon critère pour choisir un livre, c’est qu’il soit assez prenant pour pouvoir presque me faire rater ma station de métro. J’oublie le monde autour, les odeurs, les ralentissements, le mec qui m’écrase le pied et je me plonge dans de la fantasy. En ce moment je lis la trilogie de Deborah Harkness, Le Livre des Sortilèges, dont je suis plus que fan. Je vois la fin arriver avec tristesse, mais heureusement, la suite d’Outlander m’attend après (ainsi que le dernier sorti d’Harry Potter, que je n’ai pas encore lu !)

kindle

Finalement les petites choses qui contribuent à mon équilibre quotidien ne sont pas TOUTES liées au yoga !

Smootheries sur les réseaux sociaux

17 thoughts on “Rituels de Happy Yogi pour un quotidien joyeux

  1. Oui, revenir de vacances et avoir un temps gris, frais et humide, ça déstabilise. J’aime bien ta liste de petits plaisirs quotidiens.
    Le rouge à lèvre j’en mets pas souvent, mais c’est vrai que j’aime bien 🙂 comme toi, j’ai plein de stock à utiliser avant d’en acheter un nouveau (cruelty free).
    Je suis profondément nulle en crème hydratante pour le corps, il faudrait que je sois plus assidue ! (ok déjà que je commence une fois par semaine). Le bujo j’ai essayé (comme toi, sans dessin), et depuis début 2017 j’ai un MyAgenda qui est pas mal, j’ai hâte d’avoir la version 2018 qui sera comme celle de la rentrée plus compatible bujo. Mais j’ai tendance à écrire dessus le dimanche soir, et à ne le rouvrir que le vendredi … Ici la lecture c’est au lit le soir, pendant les vacances j’ai apprécié lire en pleine journée, ça c’est top !

    • Haha alors écoute, dernier fail en date : je vais à Monoprix le soir de mon anniv, juste avant le dîner prévu au resto, pour acheter des couches culottes en urgence (ma vie de rêve de parent) et je passe devant le rayon cosmétiques, qui habituellement ne m’intéresse pas, mais j’y vois un petit écriteau « Boho Cosmetics ». Alors comme mon mascara était tout sec, je regarde et après avoir vérifié 10 fois sur l’emballage, je le prends, parce qu’il est certifié cruelty-free et ne contient pas de cire d’abeille ; il est donc vegan. Je m’apprête à passer à la caisse, mais mon regard s’arrête sur les rouges à lèvres. Et là je craque lamentablement, me disant « bah c’est mon anniversaire, il coûte 10€, c’est bon, quoi ». En rentrant chez moi, je m’aperçois qu’il n’est pas vegan, parce qu’il contient du carmin, le fameux rouge extrait de la cochenille, soit le truc le plus dégueu qui soit. SIOUPER.
      Sinon je te rejoins, lire la journée, quel pied ! J’ai lu jusqu’à 10h par jour certains jours, en vacances !!! 😀

  2. Merci pour cet article qui tombe pile poil avec ce début de journée qui commence mal (mon enfant-tempête à moi a fait une crise nerf incontrôlable lorsque je l’ai déposée à l’école ce matin ; et puis il pleuvait ; et puis je suis arrivée en retard ; et puis j’ai pas envie de travailler).

    Ca me fait dire que j’ai moi même plein de routines que je n’active pas assez souvent

    Et le rouge à lèvres te va très bien 🙂

    • Oh, trop dur le dépôt d’enfant à l’école… Ouais c’était une journée pas top vendredi, je suis d’accord !
      Aujourd’hui, après une nuit pourrie (mec malade qui s’est levé toutes les heures), j’ai du m’occuper de ma fille à 7h45 (mec malade, toujours) et donc j’ai zappé mon premier rituel (me lever un peu plus tôt et faire un truc cool) et franchement, je sens trop la différence !!!
      Merci pour le rouge à lèvres <3

  3. Completement d’accord avec toi et je me retrouve dans plusieurs de ces points, notamment la cuisine du dimanche (ou lundi!) soir, les huiles essentielles et le reveil tot. De petites choses qui en plus du yoga me font me sentir mieux 🙂

    • Oui, c’est trop bien d’avoir ces petits points d’ancrage, surtout au retour de vacances, je trouve !
      Hier j’ai carrément passé 2h30 en cuisine, haha !

  4. D’abord, je suis super heureuse que ce soit la fin des vacances de ton blog!
    Après, je crois qu’on a plein de points communs ( sauf que je ne mets pas de rouge et à lèvres). Je te fais des bises et te souhaite une belle rentrée pleine de projets qui décollent!

    • Oh merci ! 🙂
      Hihi, oui il est bien possible qu’on ait pas mal de points communs (à part aussi que moi je suis nulle en dessin, héhé).
      Belle rentrée à toi aussi <3

  5. Rien à voir avec l’article: je trouve le nouveau look du blog superbe.
    Bises

    • Merci beaucoup, ça me fait super plaisir !!!

  6. Un conseil : ne lis PAS la pièce de théâtre HP.
    Fais comme si elle n’existait pas 🙂
    (Ou vas voir directement la pièce)

    • Oh noooon c’est vrai, c’est pas bien ?! Je suis triiiiiste.

  7. C’est marrant , j’ai embarqué plein d’huiles essentielles dans mon voyage au Canada (le chéri hallucine que j’ai pris ça alors qu’on vit dans une bagnole (oui c’est moi la zazabeth d’insta qui mange du porridge salé) ) et j’ai aussi telechargé Proust sur ma Kindle mais euhhhh bof j’ai du mal. Sinon qd je vais rentrer dans 15jours et me prendre la vraie vie dans la tête (après 11mois) et le boulot je vais tester tes rituels. Je t’admire de prendre le temps ici et instagram dans ce planning chargé donc merciiiii.

    • Hihi mais oui, il vaut mieux trimballer des huiles essentielles que devoir toujours aller à la pharmacie de toute façon ! 😀
      Profite bien de la fin de ton voyage, et j’espère que mes rituels t’aideront un peu pour la reprise alors !
      Merci pour ton gentil commentaire 🙂

  8. Bonjour Smooth! Je lis ton blog depuis quelques temps maintenant et j’y suis arrivée par des recherches sur l’acné, entre temps les articles vegan-yoga m’ont plu 🙂 Mais comme tu le mentionnes dans cette article, je me demande qu’est ce qui a fait que tu n’as plus de boutons ? Merci de ta réponse ! Et toujours un plaisir de te lire !

    • Hello Alice,

      Oh merci d’être restée alors ! 🙂
      Alors c’est un peu décevant pour toutes les personnes qui cherchent une super solution contre l’acné (et pour en avoir fait partie pendant longtemps, je sais que c’est frustrant) mais c’est après la grossesse que mon acné s’est vraiment calmée… Depuis j’ai parfois un bouton quand j’ai mes règles – et des cicatrices, of course ! Bref du coup c’était vraiment hormonal pour moi…

      • Bon je vois ce qui me reste à faire^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *