Qu’est ce qu’on mange ? #La bolo sans les pâtes

Cette semaine, j’ai cuisiné une tonne de « Bolotofu » (de la bolognaise avec du tofu). Sauf que ma fille (cette enfant étrange qui préfère les épinards aux pommes de terre) n’en a pas voulu et que Cher&Tendre n’a pas aimé. Bilan : j’ai mangé beaucoup de Bolotofu.

Lundi matin, ça allait enfin mieux (rappelez-vous que quand nous nous sommes quittés, c’était le 3ème jour de mes règles, je m’étais déguisée en coccinelle et j’avais enchaîné 3h de sport et yoga dans la journée) (et voté, aussi). Ma journée a encore été illuminée par la perspective de rejoindre ma copine Deborah à la Brasserie 2ème Art, où j’ai ENFIN mangé la pizza végane sur laquelle je fantasmais depuis des jours. J’étais assez affamée pour manger une demie gaufre ensuite.

Pizza en terrasse : la meilleure manière de commencer la semaine

Et la gaufre à partager, aussi !

Comme je ne suis pas une morphale, j’ai sauté le goûter.

Le soir, je me suis fait une petite assiette de légumes un peu saine, avec des asperges blanches, des pommes de terre, une mayo de cajou (j’avais oublié de vous donner le lien vers la recette la dernière fois, c’est ici), une soupe de fanes de radis (pour ne pas gâcher, mais c’est vraiment pas mon truc la soupe de fanes) et la fameuse sauce dragon du livre Healthy Vegan de Marie Laforêt.

Pendant que ma fille mangeait, j’ai fait une Bolotofu. Je crois vous avoir déjà donné la recette, d’autant qu’il n’y en a pas vraiment en fait, mais bon je la remets là, au cas où :

Bolotofu express 

Je fais revenir un oignon et 1 à 2 gousses d’ail dans de l’huile d’olive (je ne mesure pas, mais disons 1 à 2 cuillères à soupe) (je ne lésine pas sur l’huile de manière générale). Puis j’ajoute du coulis de tomates, des herbes séchées (herbes de provence, origan, thym…), des épices (paprika, parfois un peu de cannelle). Je dilue avec de l’eau (souvent je remplis la bouteille de coulis à moitié pour récupérer ce qu’il en reste), j’émiette le tofu dedans (ceux qui s’y prêtent le mieux à mon goût : Tofu Rosso, Tofu Basilic ou Tofu Fumé) et j’ajoute ce que j’ai en légumes et condiments (câpres, olives, champignons…). Je ne sale qu’après avoir mis Tofu et Olives, sinon on peut vite se rater. Si c’est trop acide, j’ajoute une mini cuillère de sucrant (sucre de coco).

Et ça mijote une petite demi-heure, voire plus, en vérifiant juste que ça n’accroche pas. Franchement, c’est très bon, c’est juste que ma fille et son père sont pénibles.

Mardi midi, j’ai donc apporté de la Bolotofu au bureau, mais comme j’avais oublié de faire cuire des pâtes, je l’ai mangée avec des pommes de terre.

Photo non instagrammable

Mardi soir, était le fameux moment où, après avoir fantasmé toute la journée sur des œufs brouillés au cheddar, j’ai fait du tofu brouillé (la recette de folie ici). Avec des asperges vertes et 2/3 champignons crus pour la route.

Mercredi midi, j’ai commandé le désormais traditionnel falafel post cours de yoga (parfois mes collègues et élèves viennent aussi avec moi donc on débarque à 5 chez le mini traiteur, avec nos tapis de yoga, et ça fait rigoler les restaurateurs) (qui commencent à bien me connaître) (la reloue qui demande sans sauce).

Le soir, j’ai eu envie d’une salade Caesar, un peu revisitée : en fait je n’avais pas de salade, donc j’ai fait une salade de crudités (concombre, tomates cerises, mais, cœurs de palmier, champignons, olives) et j’ai arrosé le tout d’une sauce crémeuse délicieuse (en fait, la mayo de cajou allongée avec plein de jus de citron) et j’ai mis des nuggets vegan (ceux de la marque Cereal) (on les trouve de plus en plus facilement !) sur ma salade.

Jeudi midi, j’ai fait un bento avec un reste de salade de la veille et du tofu à la place des nuggets.

Le soir, on a organisé un apéro chez nous, avec nos voisins qu’on adore (oui c’est une chance d’être pote avec ses voisins). J’ai fait le plein d’olives et tartinades chez mon traiteur italien favori (ça s’appelle Castro), préparé un guacamole et des crudités, acheté plein de vin et de bières et Cher&Tendre s’est chargé des margaritas et du repas (il a commandé des raviolis vapeur sur Deliveroo, pas trop mal mais pas dingues non plus).

Vendredi matin, c’était dur. Après 2 margaritas et quelques verres de vin (ainsi que le rangement de la cuisine à 1h30 du mat), il a fallu se lever tôt pour attaquer une formation sportive de deux jours : weekend CQP !

Comme la formation se déroulait dans une salle tout à côté de chez moi, j’ai pu aller me chercher un bento à midi plutôt que d’acheter un sandwich à la boulangerie. Et que restait-il dans mon frigo ? De la Bolotofu et des pommes de terre (le faible succès de cette bolo s’explique peut être par le fait que j’ai jamais fait cuire les pâtes qui allaient avec). Avec un peu de mozzarisella dessus, quand même.

Le soir, j’étais évidemment épuisée (journée gueule de bois + sport : aïe), mais aussi un peu stressée par les examens blancs du lendemain. J’avais envie de manger quelque chose de consistant mais pas du tout de cuisiner. Du coup j’ai fait cuire des gnocchis, j’ai mis dessus plein de crème de soja et curry, et un peu de tomates séchées. Mission accomplie.

Comme j’étais plus en forme le samedi matin que la veille, j’ai pu me lever assez tôt pour préparer un porridge salé pour le déjeuner. A midi j’ai donc mangé ledit porridge (pour la base du porridge et des idées d’accompagnement, c’est ici). Dessus j’ai mis de l’avocat, des champignons de paris « façon bacon » (ma manière préférée de faire cuire les champignons : après les avoir faits revenir, je déglace avec un mélange de tamari, sirop d’érable, vinaigre balsamique et fumée liquide), de la mozzarisella, des petits pois et du tofu au basilic (de la marque Taifun).

Le soir, épuisée par la journée d’examens blancs, j’ai mangé des asperges blanches, de la salade de betterave et de la soupe de radis. C’était évidemment trop léger pour moi et j’ai du me faire un sandwich de fromage vegan avant d’aller me coucher (Mozzarisella fait maintenant du fromage en tranches, que je trouve fort bon).

(avec un verre de vin, on ne se refait pas)

Dimanche, en rentrant du cours de Gym Suédoise « Famille » (il a fallu expliquer à ma fille que NON, on n’allait pas se déguiser toutes les semaines), on a mangé ce qu’il restait dans le frigo, c’est à dire des pommes de terre (transformées en écrasé de pommes de terre à l’huile d’olive et au fromage vegan fondu pour varier et les faire avaler à ma progéniture qui n’aime pas les pommes de terre ni la purée…) (par contre les frites et les chips, ça passe bien, rassurez-vous), avec de la bolotofu et plein de coriandre.

L’après-midi était consacré aux projets des Happy Yogis in Paris : tournage de vidéos avec Faustine en début d’après-midi et préparation du prochain atelier (c’est ce weekend !) avec Yael ensuite. J’avais acheté des viennoiseries pour Yael et ma fille, vu qu’on préparait l’atelier chez moi à l’heure du goûter et j’ai évidemment fait preuve d’une totale absence de retenue et en ai mangé la moitié (pas vegan).

Je ne sors jamais le dimanche soir, mais c’était le weekend du 1er mai, donc le lundi était férié ! Du coup j’en ai profité pour rejoindre mes copines au Faitout, un restaurant vegan qui a ouvert récemment vers les Buttes Chaumont. Ils ont une assiette de fromages végétaux… je préfère ne pas y penser, parce que j’ai faim, là. Mais c’est juste dingo. Le repas était délicieux aussi, pour ne rien gâcher.

Je n’ai pas trop pris mon temps pour faire une belle photo parce qu’on avait TROP envie de commencer à manger

Finalement, même si j’en ai eu un peu marre de manger de la bolotofu à gogo, c’est hyper pratique de cuisiner un gros plat en début de semaine, ça m’a évité pas mal de midis à 10/15€ chez le traiteur pour manger quelque chose de décevant. La semaine d’après, c’était un peu moins funky, parce que j’ai fait du riz.

mai 12, 2017

Étiquettes : , ,
  • Le repas du mercredi soir à l’air super bon ! je cuisine toujours pour plusieurs pour pouvoir me faire des gamelles rapido dans la semaine, c’est pratique !

    • Oui elle était trop bonne cette petite salade !
      C’est clair qu’il suffit d’avoir un peu de céréale cuite, quelques légumes et on a déjà une bonne base pour manger rapidou ensuite !

  • Je pensais avoir commenté, et en fait non ^^ J’ai testé ton tofu brouillé, et j’ai bien aimé 🙂 J’y ai mis de la levure maltée à la place du faux fromage et ça donnais un bon goût. Et j’ai aussi fait une version de tes betteraves aux oignons (ok j’ai pas mis les mêmes sauces), mais le chéri a aimé ! Pour les gnocchis, je crois que certains ne sont pas véganes, tu prends quelle marque ?

    • Ah oui ça doit être bon avec la levure maltée !!!
      Trop cool pour les betteraves ! Je t’ai dit qu’à la base, le but était d’imiter le steak tartare ? Haha !
      Pour les gnocchis, on m’a souvent dit ça, mais chaque fois que je regarde ceux que j’achète, ils sont vegan en fait, j’en ai très rarement vu des non-vegan ! La plupart du temps je prends ceux de mon magasin bio et il me semble que les Lustucru à poêler sont vegan aussi !

      • Oui tu avais parlé du steak tartare, mais comme j’en ai jamais trop mangé j’ai enlevé le côté sauce pour se concentrer sur les oignons qui vont parfaitement avec !
        Je regarderai la composition des gnocchis du supermarché la prochaine fois, ils sont peut être déjà végan en effet.

  • Ben ils sont difficiles parce qu’elle est bien bonne cette bolotofu, avec pâtes ou patates. Je l’ai testée ce week end en famille (version tofu rosso et paprika fumé) avec des pâtes et ça a été très apprécié (moins que les cookies d’absofruitly en dessert, certes!). Et là j’ai testé à midi la version avec pommes de terre écrasées et coriandre, c’était super aussi. Je vais peut être me congeler le reste pour les midis flemme!
    Et moi aussi je note la salade caesar améliorée, ça avait l’air très bon

    • Ah trop contente que tu aies eu du succès avec ta bolotofu !!! (ça devait être super avec le paprika fumé oui !!!). Mais oui congèle, ça va te sauver la vie un jour (moi j’ai eu la flemme et j’ai fini par jeter un mini-reste 🙁

  • d’accord avec toi, j’ai préparé hier soir en rentrant une énorme casserole de bolo (tradi, par contre) et ce midi j’ai prévu une 2e casserole énorme de curry ainsi qu’une cargaison de riz cuit, vu que je me tape un max d’heures sup en ce moment, ça me fait suer d’acheter des plats chez le traiteur en rentrant, c’est pas marrant, c’est cher et mes enfants, même s’ils mangent et sont bien élevés, m’ont bien fait comprendre que la cuisine de maman c’est meilleur … j’avoue, j’aime autant, niveau économies aussi ya pas photo si j’amène ma gamelle au boulot le midi !! bisous bisous !! ps, je suis devenue FAN de ta crème de lentilles, une révélation !!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *