Qu’est ce qu’on mange ? #Du riz

La semaine du 1er mai, j’ai mangé des choses hyper simples, qui m’ont rappelé qu’on pouvait aussi manger vegan (ou quasi) (on dirait que j’ai adopté ce 90% vegan en ce moment, c’est assez confortable sans me faire sentir trop « bad vegan », c’est pas mal), bon et dans l’ensemble assez sain sans trop se prendre la tête.

Lundi 1er mai je suis allée bruncher dans le nouvel appartement de ma sœur, dont je suis littéralement amoureuse (certaines de mes photos de yoga sont prises chez elle, j’ai décidé que son salon faisait un merveilleux studio de tournage). Il y avait des petites salades, du guacamole, du caviar d’aubergines, des petit pains (tomates séchées, olives…), des raviolis à la vapeur et des nems aux légumes, et aussi des crêpes et de la salade de fruits. C’était super bon. J’ai donc sauté le goûter.

Le soir, j’ai mangé à la créole, du riz avec des lentilles de Cilaos. J’aurais bien ajouté un rougail de tomates, mais c’est pas encore la saison (y a-t-il des réunionnais dans l’audience qui respectent les calendriers des fruits et légumes ? Quand j’ai dit à ma mère que théoriquement, il faudrait s’abstenir de rougail tomates entre octobre et juillet, elle a ouvert de grands yeux, puis elle a ri). Du coup à la place j’ai mis des petits pois.

Mardi matin, j’ai donné mon habituel cours à Big Apple Yoga, puis ai mangé un muesli au Muesli’s Bar, comme à chaque fois.

Le midi, je suis allée prendre un plat chez Ensuite (toujours la base de quinoa avec de l’avocat, du kale/kiwi, du tofu au lait de coco et plein d’herbes) et comme j’avais très faim, j’ai ajouté une soupe de carottes au lait de coco.

Le soir, en rentrant de mon deuxième cours de yoga de la journée (celui-ci à la Gym Suédoise), j’ai fait une assiette toute simple, façon Buddha Bowl moche : du riz, de l’avocat en cubes, de la purée de tomates séchées, du tofu basilic. Quand j’étais petite, je n’aimais pas le riz, alors je mettais toujours de la mayonnaise dedans. Là j’ai mis un beau filet d’huile d’olive et une grosse cuillère à soupe de fromage vegan crémeux (le Creamyrisella).

Mercredi midi, après le cours de yoga donné à mes collègues, on a mangé des sandwichs aux falafels délicieux.

Le soir, je me suis attaquée aux légumes grillés que j’avais fait cuire le lundi (des betteraves colorées et du chou-fleur). Là encore, avec du riz à l’huile d’olive et au Creamyrisella, de l’avocat et des tomates séchées. En fait, à partir du moment où on a une céréale et des légumes cuits dans son frigo, on peut manger en 5 minutes, j’adore.

Jeudi midi, mes copines Vegan Parisiennes et moi sommes allées chez Season Square, où on a fait des séances photo et dégusté des burgers fou-fou. Karine et Deborah ont goûté le nouveau aux pois-chiches et à l’avocat (j’ai mangé la moitié de celui de Karine, c’était un délice) tandis que j’ai choisi celui au Jackfruit (« Ti Jacques » à la Réunion) parce que je l’adore et qu’il me rappelle un peu chez moi (avant de le manger en burger chez Season Square, je n’avais mangé ce fruit qu’en cari – et encore très rarement depuis que je suis vegan, car traditionnellement on met du boucané dedans, c’est à dire du porc fumé).

Séance photo chez Season Square

Le soir, après avoir donné un cours de yoga en entreprise, j’avais RDV chez moi avec ma copine et tutrice Karine, pour travailler un peu sur mes exams de CQP. Vu que je suis rentrée à 20h de mon cours, je n’ai pas pu préparer un apéro ou dîner digne de ce nom, donc on a grignoté plein de petites choses, comme de la salade de betteraves, et surtout on a bu du rosé et terminé les légumes grillés.

Vendredi midi, je commençais à être fatiguée de ne pas m’être beaucoup posée, toutes mes pauses déjeuner et soirées ayant été bien remplies. J’ai donc séché le cours de yoga auquel j’avais prévu d’aller, j’ai pris du tofu pimenté et des vermicelles sautées à emporter, je n’ai pas fait de photo et j’ai bouquiné à mon bureau en mangeant.

Le soir, prise d’une flemme sans nom, j’ai mangé des tartines de fromage vegan en guise de dîner, après avoir couché ma fille et en terminant de lire mon livre.

Samedi matin, je devais donner un cours de yoga, mais la salle avait été fermée sans préavis pour cause de weekend prolongé. J’ai du renvoyer tous les élèves chez eux et comme j’étais dans le quartier, je suis allée chercher des viennoiseries à la VG Pâtisserie, une pâtisserie végétalienne qui a ouvert récemment dans le 11ème. En rentrant chez moi, j’ai fait du tofu brouillé (qui est devenu un grand classique de ma cuisine), que j’ai mangé avec du pain aux olives, puis j’ai terminé avec un pain aux raisins divin de la VG Pâtisserie.

Le soir, j’ai cuisiné un curry au lait de coco, en suivant à peu près (j’ai du mal à suivre à 100% une recette) les indications de mon livre Green Life, de Victoria. Comme j’avais terminé le riz, je l’ai mangé avec des vermicelles de haricots mungo, mais elles n’absorbaient pas trop la sauce, c’était dommage. J’avais aussi fait cuire des asperges « pour demain », mais je les ai toutes mangées avant le dîner… (résultat : je me suis relevée 4 fois pour aller aux toilettes dans la nuit, merci l’effet diurétique des asperges !).

Dimanche matin, j’ai mangé un petit bol de muesli avant la Zym avec ma fille, puis on est allées voter (elle a retenu qu’elle votait « pour maman », c’est pas encore hyper clair pour elle tout ça) et on a filé au Faitout pour un brunch méga copieux (on a emporté des Doggy Bags), comprenant une petite assiette de fromages végétaux délicieux (validés par Cher&Tendre et la copine avec laquelle on était), une grosse assiettes de légumes, crudités, potatoes et nuggets, avec de la mayonnaise (vegan of course), un jus agrumes/gingembre/hibiscus et puis du granola et du gâteau en dessert. Comme les enfants sont de petits morphales qui n’aiment que le sucre, elles ont mangé tout mon dessert en plus de leur mousse au chocolat, mais je me suis vengée sur leurs nuggets.

Dimanche soir, c’était repas 100% végétarien : on a eu envie de regarder des séries en se commandant un repas chez Chaud Chaud Chaud avec Cher&Tendre (en général on mange des choses différentes, et du coup pas toujours à la même heure, comme ça n’arrive pas/n’est pas prêt en même temps). J’ai pris une burrata en entrée (s’il y a bien un fromage inimitable version vegan, ça doit être celui-là) puis un plat de gnocchis aux asperges et tétragone.

La semaine suivante, motivée par mon passage au Faitout, j’ai ressorti les livres de Marie Laforêt pour faire des fromages végétaux maison.

mai 17, 2017

Étiquettes : ,
  • Toi qui a l’air d’être une adepte des traiteurs-livreurs, connais-tu Frichti ?
    Pas mal de plats végétariens (certains sont vegans, il me semble). Genre demain je vais commandé le dahl de lentilles aux épinards pour le bureau (mais ils ont mis un peu de crème liquide, ces fourbes).

    • Oui, je connais Frichti, j’aime bien aussi !
      Pas mal de plats végétariens, mais pas souvent de vegan, comme beaucoup de ces sites malheureusement ! Foodchéri aussi avant mettait de la crème liquide dans des plats qui n’en appelaient pas du tout, type le dahl au lait de coco, alors je leur ai écrit pour leur dire que c’était dommage, haha. Ils m’ont répondu de manière super sympa, et ils ont du avoir d’autres demandes, parce que maintenant ces plats sont devenus vegan !!! Youpiii !
      PS : dahl de lentilles aux épinards : MIAM

  • Ca a l’air BON ce nouveau burger chez Season square ! Il faut que j’y retourne ! Et ce brunch a l’air délicieux. Je serais curieuse de goûter autant de fromages vegan différents.

  • Pour le rougail, est-il possible d’en faire à partir de tomates pelées en boîte ? Parce qu’au final les tomates d’hiver ne doivent pas apporter beaucoup de goût ? Il faudrait faire ses propres conserves.
    Dernièrement j’ai aussi tendance à ajouter de l’huile à mes plats, surtout le midi quand je n’ai qu’un plat et pas de dessert. Ca permet de tenir au ventre plus longtemps.
    Pour le fruit du jacquier, j’ai vu des recettes vegan à partir de conserves je pense qu’on doit trouver ça en boutique asiatique ? Je n’ai pas encore testé.
    Il est bien le livre de Victoria ? Il me tente, il faudrait que j’aille le feuilleter en boutique (mais j’ai déjà plein de livre)(et là je me dis que j’ai reçu un chèque cadeau qui est peut être valable à la fnac, mouahaha)
    « maman présidente » 😀

    • Hmmm le rougail-tomates, c’est comme une petite salade très pimentée, utilisée en condiment… c’est l’équivalent créole de la « salsa » ! Du coup avec des tomates cuites, ça ne serait pas très bon je pense, ce serait comme faire une salade de tomates avec des tomates pelées… Après à la Réunion, ça pousse toute l’année les tomates, donc la question ne se pose pas trop pour eux, et quand j’ai parlé à ma mère des tomates sans goût de l’hiver, elle m’a dit qu’elle préférait clairement ça à des mois sans tomates, haha.
      Oui, ajouter de l’huile, ça tient bien au corps ! Ma naturopathe m’avait conseillé pas mal d’huiles à ajouter à mes plats, notamment chanvre, mais j’ai un vrai faible pour l’huile d’olive et de sésame (qui ne sont pas dans la liste conseillée, dommage !!!).
      Ah oui je n’ai jamais essayé en boîte tiens le jacques !
      J’adore le livre de Victoria, il est comme son blog pour moi : étant écolo vegan truc depuis 5 ans, la plupart des tuyaux and co ne me sont pas inconnus mais pourtant, je trouve qu’elle les présente de manière un peu fraîche et inspirante, qui te motive et t’intéresse même quand tu connaissais déjà l’info, tu vois ? 😀

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *