Qu’est-ce qu’on mange ? #La fin de l’hiver

Lundi matin, j’ai commencé la semaine par mon traditionnel porridge à la banane. Le midi, j’ai rejoint Gaëlle de Knitspirit au Tricycle, où je n’avais encore jamais mangé, pour un déjeuner vegan, tricot et yoga (la perfection donc) (on a un peu parlé de Gym Suédoise aussi, pour varier les sujets). Il y a des trucs sains au Tricycle (genre des Vegan Bowls) mais il y aussi des hot dogs. Vous savez déjà ce que j’ai choisi. Et aussi les légumes grillés au four étaient absolument tarés, alors que ceux que je fais moi sont souvent un peu sécos. Mais je crois que la quantité d’huile utilisée joue un petit rôle, et ils y vont clairement plus gaiement que moi.

Les meilleurs légumes rôtis

Les meilleurs légumes rôtis

Le soir, j’ai trempé des carottes et tout ce qui me passait sous la main dans la Sauce Dragon de la veille (recette du livre Healthy Vegan). Entre ça et ma fille qui n’a pas mangé son riz, et aussi le fromage pimenté délicieux de Healthy Vegan que j’ai fait (un fromage de cajou au piment)… bah je n’avais plus faim pour un vrai repas (grignoter, c’est mal).

La Sauce Dragon

La Sauce Dragon

Mardi, c’était porridge banane au petit déjeuner, suivi d’un déjeuner à la Brasserie 2ème Art avec ma super Deborah. Pour une fois je n’ai pas pris de pizza, mais le club sandwich que j’adore là-bas (plein de fromage vegan qui fond) (hésiter entre les frites et la pizza = un de mes plus gros dilemmes au restaurant) (pour une fois, je n’ai pas fait de photo).

Le soir, après avoir donné mon cours de yoga à la Gym Suédoise, j’ai retrouvé Cher&Tendre chez Tondo, un restaurant un peu chic dans le 12ème, qui vient de remplacer la Gazetta, qu’on aimait bien. C’était plutôt pas mal, mais on a trouvé ça globalement moins bien qu’avant. Niveau adaptations véganes, c’était pas parfait (bon déjà ils ont accepté de faire le menu 7 plats en version vegan, donc c’est sympa hein) : il y avait plein de plats qui étaient entièrement vegan et où je voyais bien, par rapport à la version de Cher&Tendre, qu’ils avaient pris soin de faire une recette sans yaourt ou beurre pour moi… et d’autres où j’avais l’impression qu’ils avaient juste zappé (genre la mayonnaise aux herbes ou tous les desserts, qui étaient les mêmes pour nous deux et clairement pas exempts de produits laitiers ni d’oeufs).

tondo

Mercredi c’était le traditionnel porridge, puis, après le cours de yoga donné à la pause déjeuner, un bento un peu régressif avec des coquillettes et de la bolotofu (et aussi des graines d’alfalfa, du Vromage Jay&Joy dont la date de péremption arrivait à vitesse grand V et du fromage de cajou maison).

bolotofuAu goûter, j’ai mangé une barre Nakd. Je ne suis pas très sucré, ni très barre de fruits secs, mais j’aime plutôt bien celle-là (à la Frangipane). Et puis j’avais prévu d’aller au cours de Rocket de Dasha à 18h45 donc j’avais besoin d’énergie. De beaucoup d’énergie (ça ne m’a pas empêché d’avoir les bras qui tremblaient après un enchaînement de Corbeau / Tripod / Pincha Mayurasana et Handstand).

Après le cours de Dasha, j’ai fait un truc trop cool : j’avais rendez-vous avec Faustine pour dîner et travailler sur nos projets yogis, dans le quartier, mais elle finissait à 21h15. Du coup j’ai trouvé un petit salon de thé/resto hyper cosy, je me suis commandé un verre de vin et j’ai bouquiné et tricoté en l’attendant. 1h entière de glande et de silence (allez comprendre pourquoi, l’endroit était désert). Ca s’appelait T Cup.

L'heure super relax de la semaine

L’heure super relax de la semaine

Puis quand Faustine est arrivée, j’ai mangé un Veggie Burger dont ils avaient enlevé tous les trucs pas vegan (mayo et coleslaw) (pour moi) (et un autre verre de vin, on ne se refait pas).

Jeudi matin, j’étais obligée de terminer mon Vromage Jeta de Jay&Joy, alors j’ai acheté du pain au curcuma chez Kayser sur la route du travail et je me suis fait des tartines au fromage au petit déj. L’un de mes petits déj favoris, sans conteste.

Le midi, comme je suis un peu maso, je suis retournée à un cours de Dasha (en vrai, je vais au yoga quand je peux, parfois ça veut dire pas de cours pendant 3 jours puis deux cours en moins de 24h, comme c’était le cas cette fois-ci). En rentrant j’ai mangé un bento qui contenait un dahl de lentilles corail, de la roquette et mon fromage pimenté maison. Parfait.

dahlLe soir, j’ai encore mangé de la sauce dragon (il en restait et il fallait vraiment la terminer) avec des cœurs de palmiers (pas la crudité la plus écolo qui soit, alors j’évite d’en acheter souvent, mais j’adore ça) et des tomates cerises (idem en plein mois de mars) (mais c’est surtout ma fille qui aime, ça) puis je me suis fait une salade composée (avec des pousses d’épinards, le reste de la boîte de cœurs de palmier, le reste de tomates, des olives kalamata et du tofu rosso) (et une mayo de cajou zinzin) et j’ai terminé mon repas avec 2 biscottes tartinées de fromage pimenté et de L’amoureux de la Petite Frawmagerie.

saladeVendredi matin, j’étais un peu speed pour faire un porridge, et puis j’avais du pain au curcuma à terminer au bureau. Alors j’ai attrapé une banane et au bureau, je l’ai accompagnée de toasts au curcuma avec de la purée d’amandes (je suis cette personne qui a un bocal de purée d’amandes complètes au bureau, ça peut toujours servir après tout).

Le midi, j’ai retrouvé ma copine Mélanie au Pain Quotidien, où j’ai commandé la soupe du jour (aux légumes variés) avec une tartine à l’avocat (toujours si bonne). En dessert, ils avaient une nouveauté vegan : le muffin banane/chocolat. Bah j’ai du goûter hein, il fallait que quelqu’un se dévoue et Mélanie préférait le flan à la framboise. C’était hyper bon (bien dense, hein).

LPS

Heureusement que j’avais bien mangé parce que le soir, c’était un peu la course et du coup je n’ai pas vraiment dîné. J’ai filé du bureau pour rentrer chez moi récupérer ma progéniture, puis je lui ai présenté sa baby-sitter du soir (que je ne connaissais pas non plus et avait trouvée via Triboutchou) et j’ai fait demi tour pour rejoindre la soirée d’anniversaire où j’étais invitée, dans un bar. Du coup j’ai grignoté un demi avocat avant de partir, et sur place, des chips et des carottes, grosso modo. Mais bon, le punch et le mojito contenaient assez de sucre pour me garantir une réserve d’énergie raisonnable.

Le samedi matin, la journée a donc commencé avec un citron chaud suivi d’un thé vert et ensuite, j’ai fait des crêpes (toujours cette recette trop facile et bonne sur Absofruitly). Dedans j’ai mis plein de trucs salés, parce que le salé, c’est la vie. De la bolotofu, du fromage vegan, de la purée d’avocat… Pendant ce temps, Mini Smooth, elle, voulait des œufs (son aliment préféré au monde, c’est pas gagné pour la convertir à ma cause le jour venu) puis a mangé des crêpes au sirop d’érable.

crêpeL’après-midi, j’ai donné un cours de yoga puis je suis rentrée affamée et ai entamé avec plaisir ma nouveauté de La Petite Frawmagerie : un fromage de cajou au basilic et tomates séchées. Trop bon (j’essaie de manger petits bouts par petits bouts, parce que même si je ne suis pas une folle des calories en général, je me suis aperçue que le fromage entier – et je peux facilement en manger la moitié pour un goûter – fait quelques 500 calories) (en même temps ce sont des noix de cajou hein, évidemment).

basilic

Le soir, j’ai regardé Cher&Tendre se préparer pour sa soirée d’anniversaire, 2ème round, en me réjouissant de ne sortir qu’un soir du weekend. Je me suis fait un petit bol vegan (avec de la salade verte, une poêlée de poireaux à la crème que j’avais préparée le jeudi soir, des betteraves colorées crues, des tomates cerises, des olives kalamata et une mayo de cajou trop bonne dont j’ai trouvé la recette ici). Et je suis allée me coucher pour faire une looooongue nuit.

patate bowlLe dimanche matin, j’ai mangé une banane et j’ai filé à la Gym Suédoise pour un cours Famille avec ma fille. On est rentrées jouer un peu et boire de l’eau de coco, puis on a rejoint Copine de Londres pour le brunch de l’échec (enfin c’était très sympa quand même hein). Comme je suis super bien organisée, je lui ai dit « On se retrouve au Café A, on trouvera sûrement une place pour un brunch en terrasse au soleil un beau dimanche d’avril ». NON. Il n’y avait évidemment plus de place, on avait faim et une enfant en trottinette qui chouinait (vu que la gym l’avait fatiguée, elle est devenue pénible à partir de 13h10). On s’est donc rabattue sur le resto / brasserie d’à côté, qui avait une terrasse avec des plantes et j’ai trouvé ce que je pouvais en version vegan (c’est à dire une salade de crudités et une assiette de frites) (j’ai aussi commandé une assiette d’haricots verts mais réalisé à la moitié qu’ils étaient au beurre).

L’après-midi était laborieux, ma fille étant fatiguée mais refusant depuis quelques semaines de faire la sieste. Du coup le soir, une fois qu’elle s’est couchée pour la première fois (soit vers 20h30, j’ai laissé Cher&Tendre gérer les levers n° 2-3-4 et 5), j’ai pris mon tricot et une bière artisanale trop bonne. C’était cool. Ensuite j’ai mangé un « Patate Bowl » (si j’écris un bouquin de recettes un jour, ce sera son nom) (c’est donc l’une des raisons pour lesquelles ça n’arrivera pas), avec, comme son nom l’indique, des pommes de terre, du tofu aux épinards, de l’alfalfa, une poêlée de pleurotes, du fromage vegan pimenté maison et encore des poireaux à la crème.

bol

La semaine suivante, j’ai oublié de noter mes repas… alors je vais essayer de reconstituer toute ma semaine à partir des photos, mais il faudra me pardonner si je saute une semaine, ok ?

 

avril 11, 2017

Étiquettes : , , ,
  • Tu as oublié le lien à « mayo de cajou trop bonne dont j’ai trouvé la recette ici). » !! Elle est où cette mayo ? 😉

    J’ai trop de retard dans la lecture de ton blog !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *