Qu’est-ce qu’on mange ? #10

Et hop, encore une semaine de manger. C’était la semaine du 27 janvier au 2 février (chaque semaine, je prends 2 ou 3 jours de retard, mais tout va bien).

Dimanche soir, je suis allée à la gym et en rentrant à 19h15, je n’avais comme qui dirait pas du tout envie de faire à manger. Heureusement, Cher&Tendre avait anticipé et commandé du SushiShop avec, pour moi : salade d’algues, makis à l’avocat (mes préférés), makis « comme un taboulé » (pas mal) et « Pink veggie » (j’aime pas trop, à cause du poivron je crois).

Lundi, j’ai voulu faire la pizza à la polenta que j’avais vue sur le blog de Lili. Décidément, j’ai de sérieux problèmes avec la polenta, car elle était encore trop liquide, donc ça ne faisait pas vraiment comme une pizza au final, mais c’était bon quand même (sauf aux endroits où elle était restée vraiment trop liquide). Avec la sauce tomate, les olives, l’origan et les champignons, retrouve la sensation de pizza. Version diététique et végétalienne. Et version flemmarde pour moi car j’ai retiré la seule étape un peu originale de la recette (la pomme revenue), rapport à ce que le lundi à 20h, j’ai pas trop envie que ça traîne. Le tout accompagné de salade verte, champignons frais et vinaigrette.

Mardi, j’ai donné mon dernier cours de gym du mardi soir (maintenant je me contente du matin et du weekend, comme promis à moi-même pour préserver mon précieux sommeil) et en rentrant à 22h45, j’ai battu des records de gastronomie : soupe de radis (préparée le lundi soir en prévision) + restes de « Tofu Rosso » (de le marque Taifun) (j’ai déjà dit que le tofu assaissoné était ma nouvelle passion ?) + Steak de tofu « Africa Mild Burger » (le deuxième du paquet ouvert le jeudi précédent) et en dessert, j’ai mangé des fruits confits trop bons (j’avais besoin de sucre après le sport). Ok, pas le repas le plus équilibré de ma semaine.

(j’ai pas pris de photo) (il était 23h15 quand je suis sortie de ma douche, hein)

Mercredi, je me suis réveillée malade (merci les collègues qui viennent traîner leur crève au bureau) (et faire du sport quand on est sur le point de tomber malade – même quand on l’ignore – aggrave en général considérablement la chose, en affaiblissant l’organisme) et j’ai réuni mes dernières forces pour me préparer du manger réconfortant et plein de vitamines pour les jours à venir. A savoir : de la salade de chou rouge et carottes avec de l’huile de sésame et des graines de sésame (j’avais acheté du sésame noir à K-Mart, pour réaliser ensuite que la recette pour laquelle je l’avais acheté nécessitait de la pâte de sésame, alors heureusement que c’est super bon en salade), de la soupe de potimarron (j’ai mis une cuillère de beurre de cajou dans le Vitamix avant de blender le tout, c’était une tuerie – et il faut des lipides pour absorber le béta-carotène et la vitamine A, ce serait dommage de s’en priver), des pâtes alphabet (zéro % d’intérêt du point de vue nutritionnel, 100% d’intérêt du point de vue réconfort) et des crumpets à la confiture d’abricots (ça faisait un an au bas mot que je me privais de ces merveilles en pensant qu’il y avait du lait dans la composition et PAS DU TOUT). Du coup j’en ai mangé plein (j’étais malade, oh).

Le plateau repas de la malade

Le plateau repas de la malade

Jeudi, j’ai remangé la même chose, le tout avec plein de tisanes de citron, des Ricola et du paracétamol. Une grande journée.

Vendredi, j’ai commencé à reprendre quelques forces et je suis allée dîner chez Soya (oui, encore) (mon assiette est ) (ce n’est pas précisément mon assiette, mais j’ai pris la même chose que ma compagne)

Samedi, Cher&Tendre était aux fourneaux pour préparer un mafé à des copains. Résultat, il a eu le droit de tout faire en double, avec une version végétalienne à chaque fois. Mais ça valait le coup (à mon humble avis de non-cuisinière) (j’ai quand même fait commis de cuisine + aide à la plonge) parce que c’était trop bon : bricks de topinambours au confit d’oignons, avec une sauce au citron et à la coriandre, mafé aux légumes – au chou vert, pour être précise – et tranches de mangue à la fleur d’oranger. Le tout arrosé de vin, pour accélérer ma guérison.

Résultat : le dimanche, j’étais guérie.

Cette semaine manque cruellement de photos, mais entre les jours de maladie, les jours de sorties et les jours de fatigue… Voilà voilà.

février 19, 2013

Étiquettes : , ,
  • Miam le tofu rosso! Je plussoie 🙂
    Ton plateau de malade me conviendrait très bien en temps normal! Avec les crumpets bien sûr.
    J’aime bien Soya, mais je trouve jamais le temps d’y aller 🙁

    • Idem, le plateau de malade me convient aussi au quotidien, c’était juste le plateau de manger qui me fait super plaisir, en fait. 🙂
      Oui pour Soya, ce n’est pas tout prêt de chez moi, donc j’y vais une fois par mois, en général…

    • C’est un plat sénégalais, normalement au poulet, avec une sauce tomate-beurre de cacahuètes. C’est super bon !!!
      (y compris en version végé, car le meilleur, c’est la sauce, de toute façon). 🙂

        • Avec du tofu, je n’y avais pas pensé, mais ça doit être bien sympa, oui. 🙂
          Je n’ai pas de recette, c’est toujours Cher&Tendre qui fait, je pense qu’il en prend une sur marmiton (ou alors c’est celle de sa mère, je ne sais pas).
          Là il dort, mais quand je pense à lui demander, je te la donne ! 🙂
          En gros, c’est tout simple : tu fais revenir ta viande (pas moi) dans de l’huile.
          Version végé, tu fais juste revenir oignons et légumes (chou blanc ici) ensuite tu ajoutes la purée de cacahuètes et la tomate et tu laisses mijoter. Il faudra quand même regarder une recette pour les quantités et les éventuelles épices. 😉

  • Tiens, c’est fou, j’étais persuadée que c’était justement quand on se sentait affaibli qu’il fallait faire du sport, pour se requinquer! Bon, dans les faits, j’ai trop la flemme dans ces moments là de sautiller partout, donc je me contente souvent de sortir le plus possible pour marcher dans les bois, en étant bien couverte. Mais du coup je le ferai avec moins de mauvaise conscience!
    Il faut vraiment que je me mette au tofu aromatisé, ça a l’air miam! Hier j’ai testé un pot de petits cubes de tofu Soy curry-coco dans une fondue de poireaux (au curry et au lait de coco) avec du riz gluant, c’était pas mal. Je vais essayer de réfléchir avec d’autres associations, notamment avec le tofu au basilic…
    Je ne savais pas qu’il y avait des crumpets vegan, ceux que j’utilise (Marks & Spencer) contiennent du lait fermenté je crois.
    Et le repas de samedi soir avait l’air divin!

    • Ah, et au fait je voulais te demander, en parlant de sport, si tu t’étais inscrite au semi de Paris finalement? (ou à un autre semi, hein, ça revient un peu au même). Juste par curiosité, vu que moi je reste pour le moment sur du 10-12 km (mais que je risque de faire la supportrice de choc pour mon copain s’il arrive à récupérer un dossard d’ici le semi)

      • Oui, le coup du sport pour se rebooster = mauvaise idée ! Autant en fin de maladie, ça décrasse, tu sens tes bronches (et autres endroits encombrés, ahem) se libérer, et tout et tout, mais quand on organisme est déjà affaibli, ça peut être une très mauvaise idée d’aller le solliciter pour faire du sport. Donc tu vois, ta flemme était justifiée, haha. 🙂
        J’avais goûté une fois les petits cubes de tofu Soy et j’avais trouvé ça un peu fade (mais je les avais mangés tels quels). En fait pour le tofu, je préfère la marque Taifun, je trouve que le tofu est moins « caoutchouc » et que son goût (quand il s’agit d’un parfumé) est nettement meilleur !
        Mais moi non plus ! J’avais en tête que les crumputs contenaient du lait et la dernière fois, au rayon frais du Franprix, j’ai regardé la liste des ingrédients.. et là : bonheur !!!
        Je ne me suis tellement pas inscrite pour le semi, j’ai trop fait ma dégonflée ! J’ai eu une grosse phase footing en août, et je suis remotivée en octobre. Ensuite, ça a été la dégringolade : opération de la myopie = 15 jours avec lunettes (insupportable pour courir dans le froid) + 15 jours sans sport, puis changement de boulot + maux de dos et 15 jours de pause avec shiatsu thérapeutique. Au final, on était début janvier et la vague de froid est arrivée. Je comptais m’y remettre ce weekend, et là BAM j’ai des potes qui déménagent et mon dimanche est donc pris (sachant que je donne un cours de gym le samedi aprem, c’est donc mort).
        J’ai des collègues qui courent entre midi et deux dans le jardin des tuileries, je vais peut-être tenter. Sinon je me remets à courir à Londres, le weekend prochain. 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *