Porridge salé ou Le repas facile et délicieux

porridge salé vegan

Enfin moi je trouve ça délicieux. Et ma fille aussi, d’ailleurs (« Hmm c’est bon ce que t’as fait maman, c’est délicieux ») (n’allez pas croire qu’elle est toujours si gratifiante envers ma cuisine, une fois sur deux, j’ai droit à « C’est pas bon ce que t’as fait maman, j’aime pas ça moi, je veux un dessert plutôt »).

Je vous avais déjà parlé de ma passion pour le porridge (et même de mes mésaventures dans un resto consacré aux porridges), mais j’ai abordé de manière plutôt rapide la version salée de cette passion. Or la semaine dernière, je parlais de ma lunchbox moche et trop bonne sur Instagram, et on m’a demandé la recette. Sympa, je m’exécute (je me demande de plus en plus sérieusement si les réseaux sociaux vont signer la mort des blogs : sérieusement, qui lit encore beaucoup de blogs quand il suffit d’aller sur Instagram pour avoir une photo + une info claire et rapide ?) (de la même manière, je renonce parfois à des articles que j’aurais pu écrire avant, parce que je me dis que j’en ai déjà parlé sur des réseaux sociaux) (mais bref).

Porridge salé donc (ou « Oatmeal », le terme anglais est plus parlant pour certains, il paraît).

J’ai toujours été plus « salé » que « sucré ». Du coup, quand j’adore quelque chose, j’ai tendance à me tourner vers sa version salée plutôt que sucrée (par exemple, pour les pancakes, je préfère une pâte neutre avec de la purée d’avocat qu’une version sucrée) (même si le sirop d’érable quand même) (oh et à propos de pancakes vegan, arrêtez de chercher une recette, en voici une parfaite). Mais pour le porridge, c’est mon enfant qui m’a inspirée. La volonté de faire avaler 1/2 cuillère de purée de courgette à sa progéniture peut faire des miracles.

Venons-en à la recette. Elle est déclinable à l’infini.

La base : il s’agit d’avoir des flocons (j’utilise toujours des flocons d’avoine parce que je préfère le goût et la texture, mais on peut varier les plaisirs et en acheter d’autres (flocons de sarrasin, d’orge, de riz, de quinoa…) cuits dans du liquide. Pour la version salée, je mélange donc du lait végétal (riz, avoine ou soja) et du bouillon de légumes. En fin de cuisson, j’ajoute de quoi donner du goût à ce porridge, en général du tamari (ou n’importe quelle sauce soja) et du Tabasco « Smoked » (merci Karine <3) (j’évite le Tabasco pour l’enfant, évidemment, et je mets du fromage vegan qui fond à la place, par exemple du CreamyRisella).

Voilà votre porridge est prêt.

Passons maintenant à ce qu’on met dessus. Là les enfants, les possibilités sont infinies : mettez ce que vous avez au frigo dessus. En général j’essaie de mettre un légume cuit, un légume cru, du tofu du fromage et un condiment/sauce.

porridge salé vegan

Version printanière

Petite astuce pratique : pour l’emmener au travail, je déstructure le porridge en deux boîtes : dans l’une ce qui devra être réchauffé (porridge, légumes cuits, fromage s’il fond) dans l’autre ce qui reste frais et est posé dessus à la fin (graines germées ou salade, avocat, parfois la sauce).

porridge salé vegan

Porridge to go

Quelques exemples (pour l’hiver) :

  • Tofu rosso, petits pois, graines d’alfalfa, fromage vegan (Jean Cendré de Jay and Joy ou Vegusto notamment), rondelles de pomme de terre et purée d’olives noires
  • Tofu fumé, champignons revenus à la poêle, épinards, fromage vegan aux champignons (wilmersburger), olives noires
  • Tofu épinards/noisettes, potimarron rôti au four, avocat, pousses d’épinards, Mozzarisella, sauce balsamique
  • Pois chiches, avocat (j’en mets partout), coriandre, brocolis rôti (ou vapeur), sauce au tahin (et piment)
  • Saucisse de tofu, petits pois, Creamyrisella, olives et sauce aux épinards (version régressive pour ma fille)

Autres exemples (pour les saisons où on a d’autres légumes que le chou et les courges) :

  • Tofu basilic, tomates cerises, fromage vegan type « feta » (Jay and Joy « Jeta Herbes »), herbes de votre choix, avocat et sauce balsamique
  • Version japonisante divine by Absofruitly
  • Courgettes sautées, champignons, tomates cerises, olives vertes et pointes d’asperge avec une sauce crémeuse (par exemple à la purée de cajou)

Si vous avez d’autres idées ou que vous testez d’autres variantes que vous trouvez délicieuses, je suis preneuse bien sûr.

  • d’accord avec toi pour les réseaux sociaux, je me fais le même genre de réflexion de plus en plus souvent; merci pour tes idées de porridge salé, ça vient à point parce que je commence à manquer d’idée pour mon déj au boulot !! bisous bonne semaine !!

    • Oui et puis pour la personne qui blogue, il y a aussi l’équilibre entre ce qu’elle met sur son blog, Instagram, Facebook, Twitter… sans se répéter non plus 🙂
      Avec plaisir pour les idées ! J’ai peu de temps en ce moment et le porridge salé me sauve souvent ! 🙂

  • Je continue à aimer les blogs (je ne viens que tout récemment de t’ajouter sur instagram 🙂 )
    C’est sûr qu’on a moins l’habitude de lire « autant », mais c’est aussi agréable de lire une idée développée. J’ai testé deux fois le porridge sucré, je n’ai pas été convaincue, trop « calant » pour moi le matin. Il faudrait que je teste salé une fois !

    • Haha oui on vit complètement dans une société de l’image (même sur Instagram, avec 6 lignes de texte, si c’est trop long, on voit bien que certaines personnes n’ont pas lu et juste liké l’image – voire commenté en demandant un truc qui était écrit dans les 6 lignes, haha). Ah oui tu as un petit appétit le matin alors ? C’est clair que ça cale ! Mais du coup en salé, le midi, c’est TOP, je trouve que ça cale longtemps (j’ai ce problème qui consiste à avoir faim toutes les 3h, très pénible) ;)).

      • J’ai le même problème que toi, faim toutes les 3h !
        Mais c’est vrai que le matin je n’ai pas envie de manger 3 tonnes, donc c’est à 95% du temps petit verre de jus de fruit (je me dis qu’il faudrait plutôt que je mange un fruit entier); « granola » (pas maison) et lait végétal et thé. Au final je pense que ça fait trop de sucre donc pas assez rassasiant. Je suis en vacances la semaine prochaine, ça peut être l’occasion de retester le porridge sucrée déjà (si je ne me lève pas à 10h 😀 ). Pour le salé, en y réfléchissant je ne mange que rarement seule chez moi, donc peu d’occasion de tester.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *