Patatras

Bonjour tout le monde, j’ai très envie de me plaindre. 
Je vais très mal, je gis au fond de mon canapé et ai dû annuler tous mes projets pour le weekend : j’ai une SINUSITE. C’est horrible. 
La maladie, surtout quand elle est grave et douloureuse, comme ma présente sinusite, nous apprend beaucoup de choses sur nous : là j’ai découvert que je n’aimais pas trop que l’on contrarie mes plans (avis à ceux qui s’aviseraient de commenter « Nul besoin d’une sinusite pour s’en apercevoir » : je suis d’une humeur massacrante quand je suis malade, merci de ne pas me contrarier).
Conséquence directe de ma sinusite aiguë : pas de Parisienne pour moi demain. Quand on sait le temps que j’ai passé à m’entraîner et à concocter une playlist, c’est quand même une immense déception. Quelle frustration. Je pense à toutes mes petites copines de la gym suédoise qui vont faire leurs 6 kilomètres demain matin et je maudis le dieu des sinus. 
S’il faut absolument voir des côtés positifs à ce bouleversement de mes projets du weekend, eh bien j’ai découvert Star Wars (et enfin compris, après 26 ans d’existence, l’expression « passer du côté obscur de la force »), je vais progresser en oenologie (uniquement théorique, pas question de boire), organiser un peu mes vacances en Equateur qui approchent à grands pas et pour lesquelles mon niveau de préparation est égal à zéro… Et tout cela signifie, pour vous qui allez sortir tout le weekend : plein de posts à lire lundi matin. Dans lesquels je ne me plaindrai pas, promis. Enfin pas trop. 
septembre 11, 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *