Opération cache-misère : moins de 10 minutes pour avoir le teint joli

Je repense avec nostalgie à l’époque où je pouvais me contenter d’un coup de blush le matin (et encore). C’était avant l’invasion des boutons et de leurs copines les cicatrices (sans compter que je vieillis, ma bonne dame, et que plus on approche de 30 ans, plus le teint se brouille facilement, les cernes se marquent après une nuit trop courte… et je préfère ignorer le fait qu’un jour, en prime, j’aurai des rides) (j’espère que ce seront de jolies rides, juste).

Qui dit invasion de boutons dit, certes, soins adaptés, mais également besoin d’un bon matos et d’une technique sûre pour camoufler les indésirables et donner l’illusion d’une jolie peau.

Quelques indispensables...

1ère étape : l’enlumineur. Mais non, ce n’est pas bizarre. L’enlumineur, ça peut être assez irisé et faire briller, du coup, on obtient le fameux effet « glowy » en beaucoup plus discret avec de l’enlumineur SOUS le fond de teint (léger, le fond de teint, sinon ça cache juste tout). A poser sur les pommettes, l’arrête du nez, l’arcade sourcilière, et à éviter sur le front et le menton (effet boule à facettes possible, mais je vous laisse tenter si ça vous chante, vous me direz). J’alterne entre le High Beam de Benefit, qui est assez discret, joliment irisé et très facile à appliquer avec son pinceau et le Hocus Focus de Soap&Glory, qui est beaucoup plus irisé et dont je préfère le rendu à condition de le mettre sous le fond de teint, mais qui est par contre un peu plus liquide : il faut prendre le coup de main pour le doser justement, mais après, il est parfait.

Durée : 1 minute

Prix : 23€ pour Benefit, 13£ pour le Soap&Glory (à acheter si vous passez en Angleterre, donc…)

2ème étape : le fond de teint. Si ma peau est relativement correcte (c’est à dire si j’ai moins de 3 gros boutons moches), je mets du léger : Couvrance d’Avène ou la BB Cream dorée d’Erborian. Si j’ai trop de boutons, j’utilise directement Dermablend de Vichy en fond de teint, il cache TOUT. En général, j’applique les fonds de teint au pinceau (d’ailleurs il faudra que je parle de mon nouveau pinceau favori), ça prend une petite minute de plus mais on obtient plus de couvrance. Si je suis pressée, je les applique aux doigts, comme une crème hydratante, je passe bien partout, et j’étale doucement.

Durée : 2 à 3 minutes (une fois qu’on a le coup de main, plutôt 2)

Prix : environ 15€ pour les fonds de teint Avène et Vichy, 32€ pour la BB Cream.

3ème étape : les corrections. ll s’agit de camoufler ce que le fond de teint n’a pas corrigé, c’est à dire les plus gros défauts. Cette étape est inutile avec Dermablend, il n’y a plus rien à camoufler en général. Personnellement, je préfère tout de même l’option « fond de teint moins couvrant + correcteur », ça prend plus de temps, mais c’est plus naturel, même si Dermablend ne fait pas masque. J’utilise soit le correcteur Studio Finish Concealer de MAC soit Dermablend en petites touches, et je les applique avec un pinceau spécial pour correcteur. J’en tapote sur chaque bouton, marque rouge, sur les cernes, et je presse doucement avec les doigts pour « fondre » le produit et qu’il ne fasse aucune démarcation.

Durée : 1 à 3 minutes (en fonction de la quantité à camoufler)

Prix : 16€ pour le MAC, environ 15€ pour le fond de teint liquide Dermablend (qui existe également en stick, mais je n’ai pas essayé).

4ème étape : la fixation. Un nuage de poudre libre et ça ne bouge plus. J’utilise la Razor Sharp d’Urban Decay, que je trouve pratique avec son éponge intégrée (lavable parce que facilement démontable) et efficace, mais je préfère la Laura Mercier, plus confortable et discrète (avec Razor Sharp, on peut se blanchir le teint si on en met trop et je n’avais pas constaté ça avec Laura Mercier).

Durée : 1 minute

Prix : 28€ (oui c’est cher, mais pour le coup, une poudre libre, ça dure TRES longtemps). Donc c’est 28€ pour un an au bas mot.

5ème étape : la couleur. Une petite touche de blush pour donner un peu de pep’s, ça change vraiment tout, surtout quand on a bien unifié le teint auparavant. J’ai trois blush favoris : un blush crème de NYX (si j’utilise celui-ci, je le mets avant la poudre, la crème sur la poudre, c’est un peu berk) en teinte Rose Petal, un blush de Sleek en teinte Suede et un blush offert par My Beauty Québec de la marque Wet N Wild en Rose Nacré.

Durée : 1 minute

Prix : tous ces blush coûtent moins de 10€ mais ne sont pas commercialisés en France, donc il faut ajouter les frais de port… En moyenne, 10€, donc.

Pour celles qui se demandent comment réaliser tous ces gestes, je ne peux qu’encourager à regarder les vidéos de Lisa Eldridge, dont l’accent anglais rend le visionnage encore plus agréable, et notamment l’une de ses plus connues, spécifique au maquillage des peaux acnéiques.

Hop, en 6 à 9 minutes, c’est réglé (il reste donc 1 minute pour laver les pinceaux, surtout le pinceau correcteur, malheureuses), vous êtes prêtes à faire croire que vous avez une peau de bébé qui vient de dormir 8 heures.

PS : merci pour vos votes pour le concours ELLE, on approche des 100, ne relâchez pas vos efforts, on peut encore voter chaque jour jusqu’au 2 décembre !

  • J’adore les articles sur le teint. En tant qu’obsédée en la matière, j’aime voir ce que font les autres. Moi aussi je mets le correcteurs APRÈS le fond de teint, c’est plus logique il me semble. Et je te confirme que passé les 30 ans, la peau change vraiment. Je ne pense pas que ce soient les hormones (je prends la pilule et ai donc un taux d’hormones constant), juste la peau qui commence à fatiguer. En plus j’ai la peau très fine, TOUT marque (vent, nuit courte, clim’…). L’horreur. Je n’ose pas imaginer l’état de ma peau dans 30 ans… Pourtant je bois beaucoup d’eau (thé et tisanes), j’ai arrêté de fumer il y a 4 ans, et je dors au moins 7 h par nuit (voire 8) mais rien n’y fait. Snifff
    Bon, j’arrête de me lamenter et je vais me faire un masque nourrissant.

    • Moi aussi je lis beaucoup d’articles sur le teint, c’est mon obsession depuis que ma peau n’est plus parfaite (en fait, elle était juste normale, mais quand j’y repense, je me dis que je n’avais pas conscience de ma chance, quelle tristesse !). D’ailleurs je pense que c’est à force d’en lire qu’on peaufine sa technique et qu’on devient plus pointu sur ce qu’il nous faut, en fonction de nos problèmes perso.
      En parlant d’âge, hier, j’avais une tête EPOUVANTABLE : soirée arrosée passée à manger de la charcuterie et en me couchant à 3h30 du mat le samedi = gros ECHEC le dimanche. On n’a plus 18 ans. 🙂 Mais je pense quand même que nos litres de tisane et nos grosses nuits saines (sauf abus du samedi, donc) jouent en notre faveur. 😉

  • j’ai éclaté de rire en lisant le titre de ton article, l’opération cache misère c’est tout à fait moi !! mais bon, j’ai 40 ans aussi, ça explique que je me retrouve dans le titre !!
    sympa l’article en tous les cas, je me disais justement hier (après une journée de démo debout) que je n’avais plus 20 ans pour supporter ça, et ce matin en voyant ma tête ça m’a confirmé la chose !!
    bisous, bonne soirée, j’adore te lire je devrais te l’écrire plus souvent

    • Merci pour ce gentil commentaire ! 🙂
      Ah ben ça, le cache-misère, c’est ce que je me dis chaque matin. C’est fou comme on est transformée en 8 minutes : la même, sans les défauts. Magique, un peu. 🙂

  • je suis comme toi, je préfère un fond de teint léger + du correcteur au dermablend. Mais je mettais du Dermablend à une époque où je ne savais pas me maquiller ( et où je n’aimais pas ça), j’avais l’impression d’avoir 3 tonnes de truc sur le visage ! La vidéo de Lisa Eldrige est bien, mais elle met vraiment plein de trucs différents sur le visage de cette fille, c’est pas réalisable tous les matins avant d’aller bosser ! Et je pense qu’en vrai on voit qu’il y a bcp de fond de teint ! J’en mets des légers juste pour unifier mon teint et masquer un peu mes microkystes 😉

    • C’est vrai qu’on « sent » beaucoup plus le Dermablend ! Mais je trouve que s’il a la bonne teinte, il ne se voit pas trop. Mais comme il existe 5 pauvres teintes, rares sont les chanceuses qui ont exactement cette couleur de peau, forcément. Oui c’est sûr que la vidéo de Lisa Eldridge ne permet de voir ce qu’on verrait en croisant la fille dans la rue. Et il faut noter que ladite fille n’a pas d’énorme spot trop laid en relief, le truc qui reste visible même avec le meilleur des fonds de teint. 🙂
      Sinon ce matin, j’ai tenté le Dermablend en touches légères juste sur les zones à imperfections avant d’aller au sport, c’est assez efficace pour qui ne veut pas se maquiller plus !

  • j’aime bien lire les différentes routines teint, en ce moment j’ai 5 min le matin dc fdt fluide assez léger, correcteur pr les cernes car je suis crevée et ça se voit -__- et poudre et c’est bouclé

    • En effet, en 5 minutes, il faut parer au plus pressé !
      Ces derniers jours, j’étais comme toi, je me contentais de BB Cream (j’ai perdu mon fond de teint Avène, quelle idiote) + correcteur Dermablend là où nécessaire + poudre.
      Les routines teint sont des articles qui me plaisent aussi, je trouve qu’on y trouve souvent une petite astuce qu’on ne connaissait pas : on apprend tout le temps, en la matière ! 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *