Méditer avec des graines

Ne partez pas.

Il y a quelques mois, je vous parlais de plein d’applications de smartphone pour s’initier à la méditation. Mais voilà, tout le monde n’est pas geek.

Même si on a une petite tendance geek, ces applications peuvent parfois trouver leurs limites. Elles ont l’immense mérite de nous guider dans nos premiers pas vers la méditation, ou de nous accompagner dans notre évolution méditative mais elles peuvent aussi avoir quelques défauts : elles sont payantes passés les premiers jours de test gratuit (7 à 10 jours en général) et surtout, à mon goût, elles vont trop vite.

C’est à dire que l’une des choses que j’aime dans ces applications, c’est la notion de progression (on ne se refait pas). Donc refaire encore, et encore la même séance de 8 minutes du début, me frustre. Sauf que quelle que soit l’application que j’ai utilisée (à ce jour, j’ai été abonnée à Petit Bambou et Zenfie et ai testé la version gratuite de Headspace) (elles sont toutes très bien), passées les 10-15 premières méditations, qui durent une petite dizaine de minutes, on arrive à des durées qui me semblent vraiment rédhibitoires.

J’étais bien lancée, pourtant. A chaque fois, je suivais le programme Découverte de 10 jours, puis le programme suivant (appelé Intiation, ou Perfectionnement 1, etc), ou encore un programme thématique sur le lâcher-prise ou la détente. Et puis au bout de quelques semaines, à peine un mois, j’avais terminé toutes les séances de moins de 10 minutes dans l’appli.

Hors pour moi, un mois, c’est beaucoup trop juste pour passer à des séances quotidiennes de plus de 15 minutes. Quand je vais me coucher à 23h, avec le réveil programmé sur 6h50, la perspective de retarder mon coucher de 5, 8, et même 10 minutes ne me dérange pas. Au-delà, je me décourage un peu.

Au début je me suis dit que j’étais une yogi nulle. Et puis j’ai repensé à l’enseignement que j’ai reçu lors de ma formation de prof de yoga et de l’une de nos profs qui nous expliquait que sa professeur de méditation lui avait dit, face à un problème similaire, de méditer 1 minute chaque jour. UNE MINUTE. Elle s’était insurgée « Mais une minute, ce n’est pas suffisant, c’est trop facile, ça ne sert à rien ». Et sa prof lui avait répondu « Tant mieux si c’est facile alors : médite une minute par jour, tous les jours, sans exception, pendant 3 mois, et on fait un point ».

Le but est vraiment d’installer un rituel, un réflexe, quelque chose qui devient ancré dans notre routine.

J’ai donc laissé de côté mes applis qui ne m’offraient plus que des méditations de 20 minutes (j’y retourne pour ces mêmes méditations, quand j’ai le temps et l’envie de les faire) et je me suis attelée à fabriquer ma propre routine, simple, gratuite et sans challenge.

A peu près à ce moment-là, un ami est rentré de ses vacances annuelles dans sa famille au Népal et m’a rapporté un collier de Rudraksha (qui signifie « Oeil de rudra » en sanskrit, « Rudra » étant l’un des noms de « Shiva », divinité hindoue). Ce sont des graines traditionnellement portées en collier par les yogis et hommes saints en Inde.

Montées sous forme de collier, elles forment un « mala« , qui est un chapelet hindou. En général, le mala comporte 108 graines, 108 étant un chiffre sacré dans certaines religions occidentales (le chiffre 1 représente un objet, le chiffre zéro représente l’absence d’objets et le chiffre 8 représente l’infini). En l’occurrence, comme les graines sont assez grosses, mon collier en comporte 54 (la moitié donc).

Comment fonctionne un mala, et comment médite-t-on avec ? C’est facile : on compte. Comme les moutons.

Maintenant, je m’assieds tous les soirs pendant 5 minutes, le temps de compter 3 fois 108 graines (soit 6 fois le tour de mon Rudraksha).

Je ne cherche pas à progresser, ni à atteindre un objectif, mais juste à me tenir à cette petite discipline de m’asseoir 5 minutes tous les soirs en respirant et comptant tranquillement.

C’est à la fois très facile et difficile : certains soirs, ça coule tout seul. D’autres soirs, j’ai la flemme et pas envie de passer 5 minutes à méditer, même si 5 minutes, ce n’est rien. D’autres fois encore, je triche et m’aperçois que même si je « médite », en fait je pense à autre chose (facile à repérer : je compte faux à ces moments là – le collier ayant un début facilement identifiable au toucher, on s’en aperçoit quand on a finit le tour).

Je finis par une petite sélection de bracelets et colliers « mala » sur Etsy (je ne connais pas d’autre boutique qui regroupe autant d’artisans, même si je sais qu’Etsy est loin d’être idéal maintenant, notamment pour les petits créateurs qui sont parfois étouffés par les frais…). Ils sont tous Made in France et faits-mains (mais vous pouvez en trouver plein d’autres en cherchant « Yoga mala » ou « rudraksha » sur Etsy :

  • Mala Rudraksha
  • Un mala tout simple en graine Rudraksha avec un pompon pour marquer la fin du rang. La créatrice est située à Sète et s’intéresse à l’énergie, aux herbes etc.

Un bracelet en Jaspe rouge ou « Oeil du tigre »

Très joli et composé de 18 perles : il faudra compter 10 fois 😉

Un bracelet avec des perles de coco et des perles à la couleur des chakras

Plus hippie, tu meurs. J’adore, donc (j’ai envoyé un message au vendeur pour connaître le nombre exact de perles, j’actualiserai l’article quand j’aurai la réponse). Les perles sont semi-précieuses (grenat, améthyste, jade, etc).

Un collier de 108 perles (en bois de rose) pour ne pas avoir à compter les tours en plus des perles

Le dernier, pour les pierres volcaniques, parce que ça me rappelle les randonnées à la Réunion

Prêts à méditer ?

 

 

avril 15, 2017

Étiquettes : ,
  • Si on veut coupler Mala et energie des pierres, il ya le site https://www.beeutiful.fr/ qui propose de jolies choses!! 🙂

    Merci pour ce partage! Je pense effectivement que ce serait la formule idéale pour moi pour le moment!!
    Même si j’aime bien l’application Calm, mais comme toutes les autres, c’est de la répétition. (Mais comme c’est en anglais, ça me dérange moins, j’ai moins de mémoire auditive)

  • J’ai découvert aujourd’hui même le chiffre 108 et surtout les 108 salutations au soleil pour le printemps.
    J’ai des colliers en bois, il faudrait que je compte le nombre de perles pour voir si je tombe sur 108/54/27 ?

    Je n’ai toujours pas ouvert le livre de Christophe André sur la méditation que j’ai gagné à un concours …

  • Bonjour, pour info, il y a une nouvelle appli de méditation disponible depuis quelques mois, c’est celle de Matthieu Ricard (Moine Bouddhiste), ça s’appelle Imagine Clarity. Personnellement, je la trouve vraiment bien faite et ça m’a bcp aidé dans mon apprentissage. J’avais essayé Petit Bambou qui est complétement « laïque » et donc il me manquait une dimension un peu plus spirituelle. (même si je suis non croyante) L’appli est payante mais les droits d’auteurs de M.R. sont intégralement reversés à son association humanitaire qui aide les démunies au Népal, Inde, Tibet. Alors c’est un beau geste pour les autres également 🙂

  • Bonjour, je découvre votre blog aujourd’hui,très sympa, et je découvre aussi ces colliers dont certains sont très jolis, important d’avoir quelque chose de beau dans les mains pour méditer!
    Fervente catholique, ma méditation (qui devrait être quotidienne) est une prière et se fait avec un collier qu’on appelle chapelet, en comptant 5 dizaines de « je vous salue Marie » récités dans la confiance. Que de cadeaux reçus du Ciel, mon petit chapelet acheté à Rome il y a des années est toujours dans ma poche, pour me rappeler l’amour infini du Seigneur et l’intercession maternelle de la Sainte Vierge:)

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *