Mavala : des vernis et des soins

top coat sèche vite

Toutes les fans de vernis vous le diront : si on veut garder des ongles décents et une manucure trop belle, il ne suffit pas de vernir : il faut baser et top-coater.

Donc la manucure, c’est en 4 couches :

1) une base pour protéger l’ongle (voire le nourrir, soigner, faire briller, et autres promesses de ladite base)

2) deux couches de vernis

3) un top-coat ou couche de protection (qui peut aussi faire briller / matifier / faire craqueler / pailleter / faire sécher plus vite).

La base et le top-coat sont des achats nécessaires (et souvent rentables, parce que si on se fait les ongles assez souvent, ce sont les seuls flacons de vernis que l’on termine réellement).

Or donc j’ai récemment vidé mes flacons. J’avais acheté une base et un top-coat Mavala, pas parce que ce n’est pas cher (il n’y a que les petits flacons de vernis qui soient peu chers, les vernis « traitants » ont des prix classiques, soit 9-12€ le soin, mais parce que je me suis dit que ce serait de la bonne qualité.

Au final, c’était pas mal, mais il y a quand même de gros nuages (oui oui, des nuages, avec une vieille pluie ignoble – ah non ça c’est le temps qu’il fait depuis 15 jours).

D’abord la Barriere Base de Mavala : 

base pour protéger les ongles

Barriere Base Mavala

J’aime bien : 

* le fait qu’elle protège bien l’ongle : je n’ai pas eu une seule fois les ongles jaunis ou bleuis, rougis, rosis, noircis… par un vernis.

* sa texture différente d’un vernis, elle fait vraiment plus « couche » de protection

* son prix correct si on l’achète à la Pharmacie Lafayette de Toulouse (donc en vrai elle coûte pas loin de 10€ et je l’avais payée 5-6€) (et même 10€, ça reste le prix classique du marché pour une base)

J’aime pas bien : 

* la fameuse « couche » protectrice n’est pas un vernis, donc on ne peut pas l’utiliser en vernis transparent tout simple.

* la durée de vie très bof : acheté en mai, et jetée en novembre parce qu’elle était toute collante, que je n’arrivais plus à l’ouvrir… Or, six mois c’est beaucoup pour moi qui me vernis beaucoup les ongles, donc elle était de toute manière quasiment vide, mais pour quelqu’un qui l’aurait utilisée moins souvent, ben il aurait fallu jeter le flacon à moitié plein.

Puis le Top-Coat Mavadry de Mavala (Accélérateur de Séchage et Réhausseur de Couleur) (oui, tout ça) :

top coat sèche vite

Mavadry

J’aime bien : 

* le séchage vraiment rapide du vernis (genre en 5 minutes, je peux enfiler mon manteau et sortir de chez moi) (j’irais pas non plus jusqu’à déboutonner mon jean’s, hein, faut pas exagérer)

* l’effet brillant et réhausseur de couleur qui est bel et bien là

J’aime pas bien : 

* parfois, il « rétracte » le vernis (donc le bout de l’ongle apparaît…)

* ce n’est pas aussi choquant que pour la base, mais il collait un peu, sur ses vieux jours. Je ne sais pas si c’était la fin du flacon ou si sa durée de vie est de six mois, mais, là encore, je trouve ça court si c’est le cas.

 Bilan : pas mal, mais peut mieux faire.

Du coup, les successeurs sont une base de chez Rimmel et le Good to Go de chez Essie pour accélerer le séchage (que j’adore actuellement, mais je leur laisse six mois pour voir s’ils finissent en décrépitude comme les Mavala).

décembre 21, 2011

Étiquettes : , , , ,
    • Voilà ce que c’est que de taper sans regarder son clavier, on valide un message à peine commencé !! donc je reprends :
      -la base, c’est la Mavala 002 (je trouve que ça fait un peu James Bond comme nom). C’est donc une base protectrice anti-jaunissement et qui doit multiplier la tenue du vernis 2 fois plus longtemps car elle est un peu collante, le vernis se scotche dessus (donc , elle ne peut pas non plus être utilisée comme un bête vernis transparent). Je l’aime bien, sauf qu’elle a eu ses limites avec les Models Own Pro.
      – Mon top coat, c’est le quick minute finish, qui se vend dans les même mini flacon de 5ml que les vernis. Séchage express garanti (et pas de rétractage au passage). Lui, je l’aime vraiment d’amour !!!!

      • C’est clair que ça fait James Bond ! A ce stade je suis hyper fan de ma base Rimmel, que j’ai payée une misère chez DM en Allemagne, en plus. Elle a clairement détrôné ma Mavala !
        Ah je vois à quoi ressemble le flacon du quick minute finish, je ne savais pas qu’il était bien ! C’est bon à savoir !!!

  • Hum, je suis à la fois rassurée sur mes compétences verni-esques, et désappointée sur mes compétences intellectuelles…J’ai le Mavadry, que j’utilise assidument parce que c’est trop pratique, et j’avais bien remarqué que, une fois tout mon cérémonial passé, il y avait souvent un tout petit bout d’ongle « nu » qui dépassait du vernis. Mais je n’avais jamais fait le lien!!!
    Bon, on va dire que c’est que je n’ai jamais testé d’autres top coats, hein!
    Sinon en base j’utilise un tout en un de chez OPI, que je trouve bof en top coat, mais pas mal en base. Rien de transcendant, donc je suivrai tes prochaines aventures ongulaires avec attention.

    Ah, et sinon, je voulais aussi te remercier parce que c’est en grande partie grâce à toi que j’ai découvert la gym suédoise cet été, je suis toujours autant assidue (bon, 2 ou 3 cours par semaine c’est peu par rapport à toi, mais pour une non sportive comme moi, c’est un exploit qui épate mon copain!)

    • Hahahahaha. J’ai bien ri. 😀
      J’ai un tout en un aussi, de chez Models Own et, comme toi, je le trouve correct en base et bof en top coat. Ca doit être le propre des tout en un (mais ça dépanne bien). 🙂
      En base, la Rimmel que j’ai est vraiment top, et tout bien réfléchi, je l’ai acheté lors de mon weekend à Berlin en juillet, donc elle dure bien, elle est encore comme neuve.
      Pour le top-coat, idem, je suis hyper séduite par le Good to Go que j’utilise depuis 15 jours, mais il est encore jeune. 😉
      Bravo pour la gym suédoise, 2-3 cours par semaine, c’est parfait, inutile d’en faire plus, en fait ! Au-delà, ça devient du sport « intensif », on s’abîme plus les articulations, on se fatigue plus… En tout cas, nous, les responsables de l’association nous rabrouent quand on avoue en faire plus ! 🙂 Tu en fais à Paris ?

  • Moi j’ai craqué pour la base Essie et je ne suis pas déçue, elle est canon! Je pense également acheter le top coat « séchage rapide » de la même marque car j’ai zéro patience et je fini toujours par accrocher mon vernis à moitié sec quelque part! (et donc à pester) (et à repasser une couche pour cacher qui s’avère pire que tout) (du coup je suis obligée de tout enlever et de recommencer)

    hihi

    • Idem pour moi : un accélérateur de séchage, c’est juste LE truc dont je ne peux pas me passer, sinon, j’aurai les ongles vernis BIEN moins souvent, crois-moi ! 🙂
      J’ai déjà une bonne base, mais quand elle sera vide, il n’est pas exclu que j’essaie une Essie, parce qu’à ce stade, leur Good to Go me séduit vachement !

  • Hello !!! c’est intéressant comme article ! Je suis à la recherche de LA base de ma vie, celle que j’aimerai d’amour… J’en ai tenté bcp, aucune pour le moment ne me convainc… Pour l’instant, j’utilisais la strong adhésion base coat de China Glaze, je n’en suis pas du tout contente… Et une nouvelle de Peggy Sage (la 4 en 1, limite si elle te fait pas la cuisine toute seule…) mais je n’e suis pas contente non plus… J’ai les ongles qui se dédoublent, j’utilise une base soi-disant soignante mais ça ne change rien… Et mon vernis s’écaille tout le temps, après qqs heures, j’ai déjà un poc dedans… Comme top coat, j’ai le Sèche Vite, qui sèche vraiment très vite mais rétracte mon vernis aussi… Je suis tentée par le Good to Go de Essie… Et aujourd’hui, j’ai acheté la base Nourrish me de Essie, il paraît qu’elle est géniale, je vais donc tester… Voilà, après ce roman, je te laisse ! Bisous

    • Alors moi à ce stade de ma vie ongulaire, je ne crois pas aux bases « soin ». Pour moi, si elle protège efficacement, c’est déjà bien. 🙂
      Du coup le vernis qui s’écaille, c’est le propre de l’ongle qui se dédouble, hein, le vernis part avec tes bouts d’ongle. Trop chiant.
      Moi aussi j’ai de plus en plus ce problème, à force de mettre du vernis et d’utiliser outrageusement du dissolvant, je suppose.
      La crème fortifiante Ecrinal n’avait pas trop mal marché, sur moi.
      Ca et la technique de ne PAS se couper les ongles. Limer, limer, encore limer. Mais couper, ça traumatise l’ongle.
      Tu me diras ce que tu penses de la base Nourrish Me ?
      Le Good to Go, je ne sais pas encore dans le temps, mais il est vachement bien pour le moment !!!

  • Alors moi, base-top coat, j’ai trouvé mon combo et je ne changerai plus.
    Pour la base, c’est la OPI Nail Envy (achetée sur Transdesign à 8$, pas à Sépho ou monop’ à 22€ hein) et le top coat le good to go de Essie.
    La base protège super bien mes ongles et les renforce. J’ai été un mois cet automne sans parce que je l’avais finie et que j’avais d’autres flacons entamés donc je me suis dit qu’elle attendrait. Et bien j’ai vite changé d’avis.
    Et le top coat, il est rapide, ne pue pas comme le China Glaze ou le Seche Vite et il ne devient pas trop pateux. En plus, il supporte très bien le diluant donc je suis déjà venue à bout de plusieurs flacons.

    • Ce n’est pas la première fois que j’entends parler de la base OPI, je note pour l’avenir alors (même si j’ai aussi de bons échos de la base Essie, mon coeur va balancer, je le sens !). 🙂
      Tu es mon premier retour sur la résistance du Good To Go au temps, je suis contente de savoir qu’il tient bien la route ! Il faudra tout de même que j’investisse dans du diluant d’ici quelques semaines, alors. 🙂
      Merci !

  • Ca me fait pareil avec Mavala… J’ai mavawhite, colorfix et mavadry, tous s’épaississent assez rapidement et après le bouchon est collé, je met mon flacon sous 1 filet d’eau chaude, il s’ouvre tout seul au bout de quelques instants et parfois quand ça devient vraiment trop épais, j’utilise 2 à 3 gouttes de leur diluant et j’arrive à terminer mes flacons… Bon faut dire que j’ai du vernis en permanence, donc j’utilise très souvent comme toi…

  • Hello! Je découvre ton blog et j’adore son agencement, les couleurs, etc. *_* C’est vraiment du bon travail de mise en page, bravo!

    Comme base, j’applique plutôt un durcisseur (qui m’a coûté bonbon je crois, je ne me souviens plus vraiment) et en top coat, le Quick Dry d’Essence. C’est vraiment une révolution ces top coat qui accélèrent le séchage parce que je fais souvent ma manucure le soir et j’aime pas me lever le matin avec les ongles striés par les draps, quelle horreur!

    Sinon j’achète plus volontiers les vernis de couleur chez Mavala qui tiennent bien et dont la compo et les couleurs sont sympa 🙂 Le coup du vernis qui devient gluant et collant ne me donne pas envie d’acheter ces deux produits… :-/

    • Hello ! Merci de ce gentil commentaire et désolée d’y répondre si tard ! Pour la déco du blog, c’est Orphéa qui l’a faite selon mes envies, je suis très heureuse du résultat ! 🙂
      Tu aimes bien le QuickDry d’Essence ? J’ai aussi un Quick Dry de Catrice mais il n’a jamais accéléré le séchage, c’est un peu dommage !
      Les vernis de couleur de Mavala sont top, je confirme ! Une valeur sûre. 😀

      • Aucun problème, j’ai lu que tu avais un peu décroché de la blogosphère pour surmenage (ça reste un loisir, tu as tout à fait raison, il faut pas te prendre la tête comme ça) donc je me disais bien que tu n’allais pas répondre de suite (si tu y répondais… je ne savais si tu étais de ces blogueuses qui ne répondent pas aux commentaires ou non ^_^’ ça arrive après tout). Bref 😀

        Un quick dry qui n’accélère pas le séchage, c’est on-ne-peut-plus inutile Oo Avec celui d’Essence, en 10 min, j’ai les ongles secs (enfin, j’avais puisque je viens de les re-ronger…) et je peux tout faire, y compris prendre ma douche et aller dormir :3

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *