Ma semaine de yoga # Sans les mains !

Le problème de donner pas mal de cours de yoga chaque semaine, c’est que j’ai finalement l’impression de « faire » du yoga et que je réalise parfois au bout de 2/3 jours (quand je commence à être ronchon) qu’en fait, non, je n’ai pas eu de vraie pratique à moi, malgré ce que semblent dire mes courbatures (montrer des chaises et des chaturangas à longueur de journée donnerait donc la fausse impression d’avoir fait du yoga).

Lundi

Après avoir donné mon cours du matin, j’ai filé chez le chirurgien qui a retiré mon pansement, et préféré éviter de pratiquer directement dessus en rentrant chez moi – d’autant que je me suis fait mal en ouvrant un placard, alors ça me semblait un peu prématuré – puis suis allée donner mes cours du soir (le challenge : terminer à 19h30 aux Champs Elysées pour être chez Omm Studio à Saint Paul à 20h a été relevé avec succès).

10 minutes de méditation au coucher (Session 4 du Level 1 Pro – Méditation silencieuse – sur Headspace) parce que j’essaie de reprendre la méditation quotidienne et que l’après-midi a l’air d’être un créneau qui fonctionne moyennement sur moi.

Mardi

Un cours à 7h30 puis un deuxième à 12h. Entre les deux, je suis rentrée chez moi rattraper le retard accumulé pendant ces quelques jours sans pouvoir correctement utiliser ma main droite (c’est à dire rangement, clavier, et autres joyeusetés).

Le temps de déjeuner rapidement et me revoilà partie pour le troisième cours de la journée, qui s’est terminé juste à temps pour la sortie de l’école à 16h30 (j’ai ensuite passé le relais à Super Tonton et rejoint Cher&Tendre pour une soirée Escape Game (hyper flippant) et resto italien).

Mercredi

Après mon cours de 7h45, je comptais faire du Yin mais j’ai finalement du rentrer chez moi pour m’occuper de l’enfant-tempête malade.

Je l’ai laissée à son père le temps de donner mon cours de la pause déjeuner, puis j’ai passé l’après-midi à ne rien faire de trop prenant en pensant « elle va bientôt se réveiller », alors qu’elle a finalement fait 4h de sieste.

10 minutes de méditation au coucher (Jour 5 du Level 1 Pro sur Headspace).

Jeudi

Les 4h de sieste ayant requinqué l’enfant tempête, elle a pu retourner à l’école (la magie du sommeil) et j’ai pu donner mon cours de HIIT Yoga de 11h, suivi de mon cours en entreprise de 12h45.

Comme je commençais à avoir moins mal à la main, j’ai fait une vidéo YogaGlo en compagnie de ladite enfant après l’école, et après 30 minutes (de Core Work avec Jason Crandell), elle a estimé que ce n’était pas assez (j’évite de lancer des vidéos de 45 minutes avec elle, parce qu’elle en a parfois marre au bout de 20 minutes et je ne peux pas terminer ma séance, ce qui est frustrant) alors : nouvelle vidéo de 15 minutes (avec Stephanie Snyder) pour la route.

Vendredi

JOURNEE OFF !

Pas de cours avant 18h et ce n’était pas mon tour d’amener l’enfant tempête à l’école. J’avais plein de projets pour cette journée, j’hésitais entre 5 cours de yoga différents, pensais avoir le temps de préparer 3 articles de blog et de faire quelques fiches de Yin… et finalement, j’ai bouquiné, fait mes factures, répondu à plein de mails et ai regardé la pluie tomber depuis mon salon… abusant du luxe ultime de n’être pas obligée de sortir de chez moi en plein mois de février.

J’ai quand même fait 30 minutes de Yoga sur Yogaglo (toujours avec Jason Crandell) avant d’aller donner deux cours chez Qee et rejoindre Gaëlle aka KnitSpirit pour le dîner, pour préparer notre atelier Knit&Yoga du dimanche.

Samedi

Comme d’habitude, je n’ai pas pratiqué du weekend, me limitant à mes heures d’enseignement !

2h de cours le samedi matin (HIIT Yoga puis Vinyasa avec Oly Be) et 10 minutes de méditation au coucher (Jour 6 du Level 1 Pro sur Headspace).

Dimanche

Après une grasse matinée inespérée (j’ai dormi jusqu’à 10h30 !), j’ai regardé un long métrage Disney avec l’enfant tempête, en finalisant la préparation de l’atelier « Yoga et Tricot » (j’ai donc repris mes aiguilles délaissées depuis quelques semaines et préparé mon cours).

Départ de la maison à 13h15 pour le super atelier Yoga & Tricot, retour à 18h… juste à temps pour cuisiner un peu pour le dîner et la semaine !

10 minutes de méditation au coucher (la première fois depuis décembre que je parviens à méditer deux jours d’affilée !) (Jour 7 du Level 1 Pro sur Headspace).

Bilan : 1h15

100% YogaGlo

Bonus : 

Enseignement : 15h

Méditation : 40 minutes

2 à 4h « pour soi », c’est à dire sans devoir s’occuper d’un enfant en bas âge, c’est à peu près le max auquel peut s’attendre un parent le weekend (en tous cas, dans mon entourage et selon mon expérience personnelle). Du coup, depuis que je donne cours toute la matinée du samedi, ainsi que des ateliers réguliers le dimanche, j’atteins ce quota en enseignant et n’ai pas trop l’occasion de dérouler mon tapis pour moi, le budget baby-sitter et/ou le consentement de Cher&Tendre à passer une journée entière seul avec un enfant de moins de 4 ans n’étant pas illimités…

Raison de plus pour m’organiser un peu mieux pour pratiquer la semaine, ce qui est au programme des prochaines semaines, maintenant que mon emploi du temps se fixe à peu près et que j’ai un début de visibilité sur mes semaines, et les meilleurs moments pour pratiquer en studio (entre 10 et 12) ou chez moi (plutôt le soir finalement, sauf à mettre mon réveil 1h plus tôt avant mes cours du matin).

Je me suis donc fixé un petit objectif simple pour la semaine suivante : suivre un cours de Vinyasa en studio, prendre un cours YogaGlo en lien avec mon thème du mois (Core Work), faire une pratique de Yin et une pratique personnelle non guidée.

Quatre créneaux de pratique dans un emploi du temps de prof de yoga freelance, ça devrait être jouable, non ?

Réponse la semaine prochaine.

Smootheries sur les réseaux sociaux

One thought on “Ma semaine de yoga # Sans les mains !

  1. Je suis fatiguée rien qu’à lire tes semaines 🙂 ça s’enchaîne bien, enfin heureusement tu n’as pas ton boulot d’avant en plus !

    Et pour répondre à ton dernier commentaire, non je n’ai pas regardé pour le yoga prénatal, c’est loin de chez moi et j’ai la flemme … pourtant je ne suis pas inactive, hier il y avait un beau ciel bleu j’ai décidé de prendre le vélo pour aller travailler malgré le froid, je vais un peu à la piscine, j’essaie de marcher entre midi et deux quand il ne pleut pas, mais je fais un blocage sur le fait de me mettre au yoga ! Pourtant je suis persuadée que ça me ferait du bien, tu ne veux pas venir dans mon salon ?
    Je regarderai le site que tu m’as conseillé pour des séances maison !

Répondre à Agathe Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *