Lissage Brésilien #2 : Où Smooth se lave les cheveux

Donc je me suis lavé les cheveux.

C’était un peu triste, parce qu’il était trop beau mon brushing fait par Fatima chez Ethnicia, non ? Mais le moment de vérité, le vrai, est arrivé : à quoi ressemblent mes cheveux après les avoir lavés ?

Samedi, 19h15 : je m’apprête à prendre ma douche après 2h de sport et 30 minutes de courses (chez BioCoop, ils doivent avoir l’habitude de me voir débarquer en tailleur le lundi et en jogging, suante, le samedi. Normal, quoi), quand Cher&Tendre m’indique que quand même, il serait approprié que nous quittions notre domicile vers 20h15, pour la soirée d’anniversaire qui commence à 20h. Donc je me dépêche. Je lave mes cheveux avec mon shampoing So’Bio Etic pour cheveux colorés (les miens ne le sont pas, mais ça ne fait pas de mal, me dis-je).

Sous la douche, je vérifie la composition dudit shampoing et m’aperçois qu’en fait, ce n’est pas parce que c’est bio que c’est sans sulfates (je continue d’en apprendre chaque jour sur la composition des produits). En l’occurrence, ce shampoing contient de l’Ammonium Lauryl Sulfate, a priori moins irritant que le Sodium Lauryl Sulfate, mais, comme son nom l’indique… sulfate quand même. Jour 2, j’ai violé la SEULE règle du lissage brésilien, bravo (mais bon ce n’est pas le drame, hein, il faut juste ne pas le faire à chaque fois).

Samedi, 19h28 : mon p**** de sèche-cheveux a disparu. Certes je ne l’ai pas utilisé depuis 2 ans, mais tout de même, ce n’était pas une raison pour quitter le placard. A moins que ce ne soit moi qui l’ai déplacé. Va savoir où.

Samedi 20h19 : (remarquez que je sais respecter un horaire) (j’ai du renoncer à faire un beau smokey pour ma soirée) (et j’ai même pas mis de vernis). En route pour la soirée d’anniversaire, mes cheveux sèchent au vent. Ils ne frisouillent pas, je le sens bien.

Samedi 21h : On arrive à la soirée, en fait, c’est dans un bar/ boîte de nuit.

Samedi 21h30 : J’ai chaud, je me fais une queue de cheval. Je peux quand même faire une queue de cheval réussie sans passer devant une glace, c’est un net progrès.

Samedi 22h : Je passe l’heure qui suit à discuter Lissage brésilien avec des copines. Du coup je me re-détache les cheveux. Une autre de mes copines l’a fait, mais comme elle sait faire un brushing, ELLE, c’est TRES lisse et doux.

Dimanche, 5h du matin : Je me jette dans mon lit, j’ai presque oublié que j’étais dotée d’une masse capillaire tellement je suis fatiguée (c’est plus de mon âge, ces bêtises).

Dimanche, 13h : J’émerge. Premier réflexe : tendre mon téléphone à Cher&Tendre pour qu’il photographie mes cheveux après ce crash test de la mort (la blogueuse beauté a le sens du sacrifice). Euh, je vais peut-être me passer un coup de brosse quand même (quand on a les cheveux bouclés, on n’a pas le réflexe de se COIFFER le matin).

cheveux après lissage brésilien

Ça se confirme : j’ai de jolies ondulations. J’ai mis à peu près 1 minute 30 à me coiffer, armée de ma Tangle Teezer qui a quitté ma douche (les cheveux bouclés, ça se démêle mouillés). Par contre il faut vraiment que je me coupe les pointes, la coiffeuse me l’avait dit vendredi, mais là, c’est flagrant. J’ai la chevelure qui se met naturellement en place, c’est très agréable.

cheveux ondulés post lissage brésilien

Lundi, 7h45 : Sport. J’ai peur que mes cheveux n’apprécient pas trop, et je n’ai pas l’intention de les laver avant le soir… Eh bien non, ils sont nickel toute la journée, un coup de brosse et de sérum, et on m’appelle « Madame L’Oréal » (j’essaie bien de leur expliquer que c’est « Madame Ethnicia« …), c’est plutôt agréable, en fait.

Toutefois, j’aimerais bien voir ce à quoi ressemble le séchage au sèche-cheveux. Je commence à envisager de me coller la tête sous le sèche-mains des toilettes de la Gym Suédoise pour faire mon test.

Lundi, 20h30 : Retour du boulot, j’entame mon sac pour le Cambodge. Je vide mon tiroir à chaussures. Je retrouve mon sèche-cheveux. Je vais me laver les cheveux (entre temps, j’ai acheté un gel neutre lavant pour le corps et les cheveux, de la marque bio Centifolia, dans lequel les sulfates bannis ne sont pas présents – un flacon de 250 ml à 3.30€ chez BioCoop, que je vais me trimbaler pendant mes vacances, donc).

Lundi, 21h : J’allume, pour la première fois en deux ans, mon sèche-cheveux. Je réalise que ma seule brosse est la Tangle Teezer. Et que je ne sais vraiment pas faire un brushing. Je sèche en coiffant mes cheveux, juste (le tout avec un sèche-cheveux Babyliss de voyage acheté 30€ je ne sais plus quand…).

Mardi, 9h00 : Cher&Tendre s’y colle pour une nouvelle photo de cheveux (et medemande s’il va devoir faire ça souvent, encore).

Et là, je me réveille rousse. Nan c'est juste la lumière (oui en novembre, on allume la lumière jusqu'à 9h le matin, c'est glauque).

Là je ne suis pas rousse mais j'ai la tête penchée. Mais globalement, c'est joliment lisse-ondulé et ça brille beaucoup.

Mardi, 17h : J’essaie de prendre mes cheveux de face sans mon visage. Pas évident. Mais parce que quand même, moi je ne vois mes cheveux que de face. C’est ce résultat-là, que je voudrais vous montrer. Bref. Voilà, plus ou moins.

En fait j'ai fait un rideau de cheveux pour préserver mon anonymat, pas mal, non ?

Bilan : je suis toujours hyper contente. Je me dis que peut-être, je vais vouloir faire ça tous les trois mois et que ça va me ruiner.

A l’heure où vous lisez ces lignes, je suis probablement en train de faire un crash test ultime : au Cambodge, fin de saison des pluies, 37°C, humidité hallucinante, pas de sèche-cheveux. Vous aurez des photos, Cher&Tendre va se dévouer, promis.

novembre 15, 2011

Étiquettes : , ,
    • Hihi, pour les cheveux au Cambodge, ce sera l’objet d’un troisième épisode ! 😉
      Globalement, je suis quand même ravie de ce lissage : indépendamment de ce à quoi ça ressemble, c’est un soin du tonnerre, mes cheveux sont dans une forme incroyable !

  • Pourquoi ne pas prendre une photo de ta tête de face et ensuite cacher ton visage anonyme par une pastille ? Pour reellement montrer le résultat de face… (c’est uniquement une suggestion).
    Sinon le résultat est très joli !

    Bonnes vacances.

  • C’est vraiment pas mal! Les frisottis sont toujours bien inexistants tout va bien! Les ondulations sont belles on dirait que tu as mis des rouleaux :p

    Et bon voyage au Cambodge!

    • Oui, ça fait des beaux mouvements, à moins qu’on ne veuille les mater avec un bon brushing, ce qui est une option aussi. J’aime beaucoup le résultat. Surtout, cette absence de frisottis depuis trois semaines, c’est du bonheur PUR !!! Je sens que je vais passer l’hiver comme ça. 🙂

  • Très joli… Il ne te reste plus qu’à acheter l’accessoire ultime du brushing : le sèche-cheveux avec brosse ronde intégrée… J’en ai un dans ma salle de bain, et ça marche plutôt bien. Mais contrairement à toi, moi c’est pour espérer avoir un peu de volume à la place de la ficelle qui me sert de cheveux…

  • J’aimerai bien voir ta tignasse avant le lissage brésilien pour me rendre compte ! Ça m’a l’air pas mal. Mais coûteux, on m’a dit que ça n’abîmait pas les cheveux…

    • Tu peux voir ma tignasse dans l’article précédent, ici (c’était une photo cheveux « huilés » pour l’été, donc ça rend moins volumineux qu’en vrai, mais l’idée y est !).
      C’est coûteux, en effet, il faut tout de même en avoir très envie ou besoin, et bien sûr pouvoir se le permettre !
      Personnellement, je trouve que ça en vaut la peine, je suis très contente du résultat.
      Au contraire, le lissage brésilien est un soin : il nourrit les cheveux, je trouve ça génial ! Il ne faut pas aller n’importe où, certains vendraient des lissages pas si « soin » que ça, mais chez Ethnicia (celui que je connais, mais ce ne sont pas les seuls sérieux), c’est nickel !

  • Waaaou, ça a super bien fonctionné dis donc! Je suis jalouse, je peux pas tester ce genre de truc car j’ai les cheveux raides haha.
    Bravo pour ta nomination aux blog awards ELLE au fait, je viens de voir ça!
    Profite bien de tes vacances au Cambodge petite veinarde, à Paris il CAILLE, et je te parle même pas d’Orléans où j’étais en déplacement pro aujourd’hui!
    Bisous!
    Charlotte

    • Voilà, je suis à Paris et je SAIS qu’il caille. Plus exactement, je le SENS. C’est dur !!!
      Merci pour les félicitations, tu sais que j’ai appris ma nomination en déroulant mes mails et en voyant ton commentaire, en fait ?! C’est la première chose que j’aie lue à ce sujet, trop marrant !!!
      En effet, le lissage n’est pas pour toi. Dans le même registre, Ethnicia propose quelque chose qui s’appelle le Rituel de soie, c’est un soin profond qui est censé faire des cheveux de ouf… Et là, ce n’est pas « réservé » aux cheveux bouclés / ondulés / crépus… A bon entendeur ! 😉

  • C’est joli ! J’aime bien qu’il reste du mouvement, quand je lis lissage ça me fait peur (car en tant que fille « lisse » je rêve de boucles bien évidemment), mais là c’est top !

    • Moi aussi j’avais un peu peur de l’effet baguettes, même si finalement, pour quelques mois, ça ne m’aurait pas dérangée, c’est joli aussi, une chevelure bien raide et lisse ! Mais au final, je suis très contente de ces ondulations très souples et surtout de la douceur du tout !!!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *