Les bilans du mois de Janvier

Janvier est bientôt fini, n’oubliez pas d’envoyer vos voeux / de manger une dernière galette / de vous acheter une crêpière pour février. 
Pour ma part, c’est l’heure d’inaugurer une nouvelle Rubrique où laisser libre cours à ma passion du listage intempestif : Les bilans du mois. Parce que le bilan de l’année, il faut trop réfléchir et puis c’est juste une fois par an. 
Dans la catégorie Films préférés (pas nécessairement au cinéma) : 
– Autant en emporte le vent
– Dr Folamour
– Le seigneur des anneaux, Le retour du roi
Dans la catégorie Livres préférés : 
Bon ben ça, ça va être vite vu, rapport à ce que j’en ai lu trois, et fini un seul. 
Le chien des Baskerville est donc mon livre du mois, découvrir Sherlock Holmes à plus de 25 ans, c’est pas rien, et puis Belle du Seigneur qui m’a bien occupée et laissée toute indécise. Depuis dix jours, j’ai commencé Du côté de chez Swann. 
Dans la catégorie découvertes qui changent ta vie
– La cuisine sucrée. J’ai acheté un livre de recettes qui m’a réconciliée avec les goûters et les desserts (je suis plutôt foie gras-fromage en général), Dessert des jours heureux de Guillemette Auboyer et Eve-Marie Briolat (c’est si tu as envie de faire du dessert à faire pâlir ton diététicien). 
Alors en janvier, j’ai fait des galettes (quatre, pour être exacte), un fondant au chocolat de la mort qui tue,  un blondie (un gâteau indescriptible, entre le fondant et le cookie) et j’achève à l’instant un gâteau de crêpes au caramel au beurre salé. 
– Les blogs beauté, je l’ai dit il n’y a pas longtemps, même que ça me fait halluciner (et un peu flipper) de voir le nombre d’heures que je peux passer à lire des review de produits de beauté. 
– Le liquide vaisselle comme détachant miracle. J’ai acheté une robe blanche jolie mais bon, blanche. Alors je l’ai teinte en violet, j’étais très fière de mon inventivité, mais je n’ai pu me pavaner avec ma robe vintage La Redoute qu’une seule journée parce que le soir, au restaurant, j’ai collé une tâche de graisse (l’élégance faite femme) en plein milieu de la robe. Pensant avoir bousillé le bordel quand j’ai vu la robe ressortir de la machine à laver avec sa tâche, je me suis dit que quand même, entre l’achat de la robe par correspondance, la recherche de la teinture, les deux lessives nécessaires à l’opération, j’avais consacré environ 5h à une robe pour la porter à peine le double. Heureusement, super maman m’a donné son tuyau, à savoir tu frottes la tâche avec du liquide vaisselle avant de la mettre dans la machine et pfiou c’est magique. Je pense que ça aurait été impeccable si je m’étais abstenue d’acheter du liquide vaisselle bio aux huiles essentielles de menthe et de citron. 
Dans la catégorie Je vide mon compte en banque pour des conneries : 
Incontestablement, le baume pour les tempes de chez Lush est le grand gagnant du mois. A quoi ça sert un baume pour les tempes ? A rien. Ca sent bon le jasmin, juste. Inutile de dire, fidèle lecteur qui me connaît par coeur, que je ne sais même pas où j’ai rangé la chose. 
Dans la catégorie Les moments de bonheur intense
– Le moment où j’ai eu la confirmation que le retrait du cathéter, ça ne faisait pas mal. 
– Le moment où j’ai payé mon billet pour New York (on en reparlera de New York, ne t’inquiète pas). 
Dans la catégorie Restos dont il faut garder l’adresse : 
– Le Marcab, 225 rue de Vaugirard dans le 15ème arrondissement, un Menu découverte à 25€, cuisine fine et inventive, décor un peu chic, je me souviens notamment de la première entrée, le velouté de topinambour à la truffe noire, un délice. 
– La Grande Ourse, 9 rue Georges Saché dans le 14ème arrondissement, par un ancien chef étoilé, 37€ le menu entrée-plat-dessert, carte originale, plats délicieux et vin à la hauteur. 
Dans la catégorie Investissements « beauté » dus à une fréquentation trop assidue des blogs
– Un kit de soin Mario Badescu (enfin !)
– Un vernis Marron glacé Mavala
– La lotion clarifiante de Clinique
J’aurais bien enchaîné sur la liste de mes projets pour février, mais j’ai peur que ça ne fasse un peu double emploi avec Les bilans du mois de Février. 
janvier 30, 2011

  • J'attends avec impatience le bilan anti-nodules du mois de février.

    M.A qui use ses souliers d'impatience à l'idée de la poursuite de la catégorie "découverte/ cuisine sucrée".

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *