Les bilans du mois de Février

Voilà-ti pas que j’ai failli te pondre les bilans de Février le 1er mars. A quelques heures près, c’était l’échec. Faut dire, on m’a pas laissé le temps de bloguer au travail aujourd’hui. Tout fout le camp. 

Alors pour ce bilan du deuxième mois de l’année, je vais être brève. Ne t’avise pas de croire que je deviendrais flemmasse : c’est juste qu’après avoir vaillamment résisté à la maladie depuis la sinusite du mois de septembre, le jour de la Parisienne plus précisément (alors que je voyais mes collègues tomber comme des mouches sous le coup de gastro-entérites, rhino-pharyngites, et autres joyeusetés), j’ai la sombre impression qu’une otite est en train de s’emparer de moi (oui, j’aime bien tomber malade juste pour les évènements que j’attends avec impatience. Tomber malade au milieu d’une bête semaine de travail, c’est tellement banal). Si ce n’est pas une otite, c’est du moins une saleté qui fait mal à la tête et aux oreilles, te donne de la fièvre, des bouffées de chaleur, mal au ventre et l’envie de ne plus jamais sortir de ton lit. Le tout, BIEN SÛR, l’avant-veille de mon départ tant attendu pour New York (et si c’est une otite, le décollage va être tout simplement mon moment de bonheur intense du mois de Mars). Mais je ne vais pas me plaindre, non-non, je ne suis pas comme ça (C&T, je modèrerai tout commentaire désagréable). 

Je vais donc être brève, parce que tout mon corps hurle : « Dodo » (même si j’aimerais bien voir la fin de Top Chef, pour une fois que je sèche le sport du lundi soir). 

Dans la catégorie Films préférés :
– Moi, Moche et Méchant
– Shutter Island
– Andrei Rublev (alors c’est un peu mensonger de dire « préféré », mais en tous cas, c’est assez marquant, je n’ai jamais vu un film aussi, euh, particulier, mais il faut encore trouver le courage de regarder la seconde partie, qui dure, comme la première, 90 minutes)

Dans la catégorie Livres préférés :
– Une Etude en rouge, Sir Arthur Conan Doyle : après avoir découvert le Chien des Baskerville, je pense que je vais enchaîner tous les Sherlock Holmes. J’ai logiquement commencé au début. Et j’adore. 
– Marie-Antoinette, de Stefan Zweig (mais je te l’ai déjà raconté)
– Pour une révolution fiscale, le bouquin trop à la mode pour préparer le débat de 2012 en bon citoyen. Et aussi comprendre comment marchent ces trucs qu’on paie chaque mois. J’ai pas fini, mais j’aime bien. 

Dans la catégorie Découvertes qui changent ta vie 
– Le thé « Doux rêve » de Dammann Frères parce que c’est mon premier vrai thé à la Camomille, de mémère, comme il se doit. Et c’est trop bon. 
– Le Canard Enchaîné : J’avais jamais lu plus d’un article et là je dévore le Grand Bêtisier 2010, c’est super marrant. 
– L’utilisation de mon appli iPhone RSS Mobile tous les matins : parce que lire des journaux ou des magazines au petit déjeuner, c’est pas très pratique, tu te colles du beurre partout, faut faire des pauses de tartines pour lire ce qu’il y a écrit tout en haut à gauche du magazine. Alors qu’avec mon iPhone sur la table, je lis tous mon Google Reader avant d’arriver au travail, ben oui, pas bête la mouche (et puis je lis mes blogs favoris au lieu des inepties du magazine Elle). 

Dans la catégorie Je vide mon compte en banque pour des conneries : 
Le croque-monsieur à 12€ dans un bar près du théâtre Marigny n’est toujours pas passé. Je sais pas si tu réalises, mais ça fait deux vernis Mavala, plus un sandwich dans un endroit qui pratique des prix décents. 

Dans la catégorie Les moments de bonheur intense : 
Le moment où j’ai couru sur ma nouvelle playlist, chez mes parents, en fin d’après-midi, samedi. D’abord, j’ai pu écouter Ke$ha et Taïo Cruz tout mon soûl, et en plus, j’avais l’impression que le printemps était bientôt là (ma crève et le froid de canard qui règne sur Paris contredisent violemment cette impression aujourd’hui, mais ne nous attardons pas). Et donc oui, I did it (bon, j’ai fait 6 km en 35 minutes, mais on n’est pas obligés de retenir que je n’ai pas fini la playlist, on peut plutôt noter que c’est bien pour une reprise). 

Dans la catégorie Restos dont il faut garder l’adresse : 
L’osso-bucco de C&T. Miam (désolée, tu ne vas pas pouvoir y aller, petit lecteur). 

Dans la catégorie Investissements « beauté » dus à une fréquentation (trop ?) assidue des blogs 
– Trois vernis Mavala (mais je les aiiiime)
– Des produits pour les cheveux Jessicurl, dont je t’ai parlé hier
– 90€ chez MAC (Le fond de teint Face&Body, le pinceau pour fond de teint, le nettoyant pour pinceau,  on serait tenté de dire, quand on commence, on ne s’arrête plus, bientôt je vais devoir acheter un démaquillant plus efficace pour me détartiner la figure, et une lotion plus costaud pour retirer le démaquillant… tu l’as compris, c’est sans fin). 

Dans la catégorie Mes applis iPhone préférées : 
– Ben l’appli Mobile RSS, je suis cohérente
– Le jeu Swap This, pas du tout intelligent mais super addictif
– Grooveshark, pour les playlists qu’on peut rendre disponibles offline, moyennant un forfait dérisoire (il faut abandonner Deezer et Spotify, c’est du vol les enfants. Ah oui par contre, Grooveshark n’a pas été validé par Apple, donc ça ne fonctionne que sur les iPhone jailbreakés). 

Et spécialement pour M.A., le bilan anti-nodules du mois : 
– La lotion Clarifiante Clinique = échec total (ça pique, ça fait rougir la peau, ça n’a aucun effet sur les boutons – et sinon, je le sais, la qualité de ma prose, déjà pas nécessairement brillante au départ, diminue à chaque ligne, mais je tombe de fatigue, sois compatissant petit lecteur)
– Le kit Mario Badescu = pas mal du tout, mais n’empêche pas le nodule de proliférer. Comprendre : quand tu vois un vilain bouton débarquer, c’est pas la panique, parce que tu sais qu’il va partir vite grâce aux produits miracles, sans te laisser d’horribles marques sur la figure, de celles qui font que tu essaies de parler aux gens en te mettant plutôt de 3/4, afin de dissimuler l’étendue des dégâts. Mais ça n’empêche pas ses potes de débarquer le lendemain, en tous cas pour moi, donc bon, au final, tu te tartines d’anti-boutons en permanence. 

Je m’en vais commencer le mois de Mars tout au fond de mon lit, droguée au paracétamol, en espérant que mon auto-diagnostic d’otite soit faux et qu’il ne s’agisse que d’un coup de fatigue qui fait mal à l’oreille droite. Bon mois de mars, petit lecteur (prochain post en direct de NYC ou, au plus tard, dès mon  retour, je compte de toute façon m’enfermer chez moi après avoir vidé mon compte en banque en 5 jours, donc j’aurai pas mal de temps à te consacrer). 
février 28, 2011

  • Aaaaaah mais oui, la fièvre a eu raison de mes facultés hier, j'avais oublié la découverte d'NRJ Girls !!! Ça rentre incontestablement dans Les Découvertes qui changent ta vie.

  • Mais qui a dit que je bloguais au taf ?
    J'ai justement dit que ma vie était trop dure et que je ne pouvais PAS bloguer au boulot.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *