Les bilans du mois d’Avril

Je n’aime pas trop le printemps, avec ses allergies et sa pluie, et la météo de cette année ne fait que confirmer mon désintérêt (au mieux) pour cette saison. Mais avril a, depuis 2014, une signification particulière pour moi : c’est le mois de naissance de ma fille et du coup je suis toujours forcément émue quand je vois ce mois arriver, qui marque une année de plus pour elle.

Avril est maintenant terminé et mon mini bébé a fêté ses trois ans : c’est la première année où elle a vraiment adoré ouvrir ses cadeaux, s’est réjouie d’avoir « des copains pour fêter mon anniversaire », a mangé plein de bonbons et du gâteau (elle a préféré le gâteau au yaourt vegan de sa mère au fraisier de la boulangerie, j’ai encore ce genre de petites joies).

En avril, j’ai à nouveau pas mal blogué, et je suis vraiment contente de me consacrer un peu plus à mon blog, qui existe depuis 2010 mais a connu des périodes plus ou moins fastes.

Mes livres et lectures

Je suis toujours plongée dans Outlander (j’ai terminé les tome 3 et 4 et viens de commencer le 5ème). Je suis plutôt du genre à rester immergée dans un univers quand j’y suis alors je n’alterne pas avec d’autres romans. J’anticipe déjà le sentiment de vide quand j’aurai terminé cette série dont je suis toujours aussi fan.

J’ai aussi lu le livre de Victoria, du blog Mango&Salt, Green Life, qui m’a beaucoup plu. J’aime bien son approche décomplexée et non jusqu’au boutiste du mode de vie écologique, et ses recettes ainsi que trucs et astuces simples mais efficaces. On retrouve dans son livre sa personnalité attachante. Je n’ai pas encore testé de recettes mais j’en ai mis beaucoup de côté, donc vous en retrouverez sûrement dans mes menus de la semaine au mois de mai.

Lifestyle

Depuis que j’ai découvert le plaisir de voir des plantes pousser chez moi, je plante plein de trucs. Ma fille adore, mon mec moins. Ce mois-ci, des petits plants de basilic, de persil et d’aneth ont commencé à émerger. J’avais acheté les graines sur un site qu’on m’avait recommandé, Rustica, mais j’ai attendu ma commande une éternité (au moins 15 jours) et les explications n’étaient pas très claires. En revanche, la ciboulette fait la tronche (ou plutôt elle refuse d’apparaître). J’ai aussi tenté le bleuet, le calendula et le mimosa pudica (entre autres), qui commencent à pointer leur nez. Pour ces graines là, j’ai trouvé deux sites assez chouettes : pour les plantes de balcon, Alsa Garden, une jardinerie en ligne alsacienne consacré aux plantes « rares », dont le but est de promouvoir des plantes non OGM ou hybrides, et ainsi lutter contre l’uniformisation de notre patrimoine botanique. Pour les plantes pour enfant (Mimosa Pudica, Cacahuètes…), Radis et Capucine, un site qui propose des kits à planter pour les petits et les grands, tout bio.

Yoga

Ce mois-ci j’ai paradoxalement eu une pratique du yoga plus personnelle et moins privée : j’ai participé à assez peu de cours en salle, contrairement à d’habitude, mais ai énormément pratiqué chez moi dans mon salon, parce que c’est ce dont j’avais envie. J’ai aussi filmé une bonne partie de mes séances, pour en partager des morceaux, par le biais de photos et mini-vidéos sur Instagram.

Je suis du genre à culpabiliser pour beaucoup de choses. Par exemple, ne pas aller à mes cours de yoga habituels peut facilement m’angoisser ou me faire culpabiliser, vis-à-vis de ma propre pratique (cette bête impression de moins « progresser » si je ne vais pas en cours) ou encore vis-à-vis de mes professeurs habituels qui ne me voient plus venir.

J’ai fait des séances plus courtes (entre 15 et 45 minutes) mais j’ai eu une pratique très régulière (tous les jours sans exception au lieu de 3 à 5 fois par semaine). Je ne sais pas si l’un est mieux que l’autre (c’est sûr que 15 minutes tous les jours, c’est mieux qu’une heure une fois par semaine mais entre 1h 5 fois par semaine et 15 à 45 minutes, pas sûre que la différence soit très marquée), mais en tous cas j’ai bien aimé.

En plus d’un nouveau tapis que j’adore (mon article sur les tapis est ici), je me suis acheté une « roue de yoga » ou « yoga wheel » dont l’utilisation permet principalement d’assouplir le dos. Il n’existait avant qu’une seule marque pour ce produit, il fallait commander aux Etats-Unis, mais les yoga wheels se sont démocratisées et on en trouve très facilement sur Internet, en particulier Amazon.

Produits de beauté et de soin

Je ne parle plus très souvent de cosmétiques ici, pour la bonne raison que je m’en désintéresse pas mal. Je ne comprends pas comment je suis passée de consommatrice effrénée de crèmes et gommages à une consommation si raisonnée (c’est à dire que j’achète un produit quand j’en ai besoin, jamais parce qu’il sent bon, ou parce que j’ai envie de changer de shampoing ou que je trouve ma peau un peu sèche et qu’il faut essayer une autre crème) : ça fait partie de mes petites contradictions. Mais bon ce mois-ci j’ai changé de crème hydratante parce que la précédente était vide et ma peau pas au top, et ça me semble assez palpitant pour vous en parler.

J’ai choisi deux crèmes de la marque Happycuriennes, qui est une marque vegan, made in France, avec peu d’ingrédients et 100% naturels. Le pack, qui s’appelle La Joueuse, est composé de deux des quatre crèmes de la marque, L’Audacieuse, qui vise à régénérer les peaux stressées et fatiguées et La Joyeuse, une crème complète pour peaux mixtes. L’ensemble du pack se présente comme un « Duo Mine Heureuse pour redonner de l’éclat à ma peau Normale à Mixte, en période de stress intense ». Dans les faits, j’applique une crème différente un jour sur deux, et si je dois partir quelques jours, je ne prends que la Joyeuse, la crème la plus « classique » des deux pour peaux mixtes.

Après un mois d’utilisation j’ai constaté que j’avais moins de problèmes de sécheresse (j’avais tendance à avoir des petites plaques sèches cette hiver) ou de sensibilité (je rougissais facilement cet hiver aussi). J’ai par contre tendance à avoir plus facilement des boutons (rien à voir avec mes années d’acné sévère, mais j’ai eu 2/3 boutons ce mois-ci). Dans l’ensemble j’en suis contente et je les rachèterai sûrement (ou au moins La Joyeuse) quand elles seront terminées.

J’ai aussi acheté une cure d’aromathérapie sur Vanessences (un site d’aromathérapie sur lequel j’achète tous mes produits aux huiles essentielles depuis des années) pour lutter contre les allergies saisonnières. Cher&Tendre, qui a des allergies carabinées depuis toujours m’a dit d’un ton un peu dédaigneux : « s’il suffisait de prendre 5 gouttes d’huiles essentielles par jour, ça se saurait ». Certes. Toujours est-il que j’ai fait 15 jours de cette cure et que ça a stoppé net mon début d’allergie. Dès que je sens que ça revient (nez ou gorge qui gratte, je refais une mini cure de quelques jours) (jusqu’à ce que ça passe et que j’oublie) et je n’ai pris d’anti-histaminique qu’une seule fois depuis le début du printemps alors je suis contente.

Voilà pour le mois d’avril, j’aurais sûrement d’autres choses à vous raconter, mais l’ambiance sonore de mon salon (« Sur le pont d’Avignon » en boucle et enfant qui danse) (sachant qu’elle est pile dans l’âge casse-cou où elle je la retrouve hurlant et saignant dès que je tourne la tête plus de 5 minutes) nuit à la concentration nécessaire.

mai 8, 2017

Étiquettes :
  • J’aime avril pour la même raison que toi : c’est le mois de naissance de tous mes enfants ! Les festivités s’enchaînent, ça fait penser à autre chose qu’à la pluie.
    Et on utilise aussi les mêmes crèmes 😉
    Merci pour ce bilan ! Je t’embrasse,
    Odile

    • Oui, c’est gai les anniversaires d’enfant ! Et émouvant pour les parents (je me souviens que ma mère versait souvent une petite larme à nos anniversaires… maintenant je comprends !)
      Elles sont vraiment chouettes ces crèmes, je les conseilles beaucoup autour de moi, c’est vraiment du simple, efficace, éthique : tout ce que j’aime !
      Merci pour ton commentaire 🙂

  • Et tu as un balcon pour les mettre dehors, tes plants? Parce que moi non, et du coup j’en ai fait mourir énormément avant de m’offrir un potager d’intérieur (Lilo, prêt à pousser, mais il y en a d’autres maintenant ). Mais c’est peut être juste que je ne suis pas douée. Et c’est vrai que c’est chouette de voir les petites pousses apparaître!

    Sinon je suis privée de ce super complexe d’HÉ pour cause d’allaitement, mais je note précieusement la référence pour le printemps prochain, c’est génial si ça marche! Parce que bon, l’anti-histaminique pendant 4 mois c’est moyen.

    Nous ça va être le mois prochain l’anniversaire de ma fille, je suis plus impatiente qu’elle!

    • Non j’ai juste un rebord de fenêtre, pour le moment mes plants sont tous petits, je ne sais pas s’ils vont tenir et continuer de grandir du coup (déjà l’aneth a succombé hier, trop de soleil, elle était toute sèche quand je suis rentrée le soir, genre cuite quoi !!!). J’ai beaucoup entendu parler des potagers d’intérieur, si je vois que ça n’aboutit pas trop cette année, j’en demanderai peut être un à Noël tiens ! 😀
      Ah oui avec l’allaitement, t’es limitée en HE, clairement ! T’as le droit aux anti-histaminiques par contre ? (me souviens plus, pourtant j’ai allaité au printemps aussi).
      Hihi je te comprends trop, j’étais tellement contente de fêter les 3 ans de ma fille ! Enjoy alors !!!

      • Oui, aucune contre-indication d’après le site lecrat.org . Mais bon, je n’en prends qu’en cas de grosse crise, par exemple après une longue balade dans les bois, ça m’embête d’en prendre en continu

        Snif pour l’aneth!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *