Le retour du massacreur de vernis

Rock Coat Dior

Il y a quelques 18 mois, j’investissais dans le Rock Coat de Dior (c’était l’époque où j’étais jeune et innocente et achetais mes fonds de teint sur les conseils éclairés de la vendeuse Marionnaud), parce que quand même, il y avait 40% de réduction sur le 2ème article acheté, alors c’était hyper rentable.

Après l’avoir trouvé génial environ deux heures, j’ai réalisé que je le trouvais sacrément pourri, notamment parce qu’il soulignait mes capacités limitées en termes de manucure.

Soyons honnêtes : ma première couche de vernis est toujours moche, mais au final, j’arrive à avoir quelque chose de potable grâce à la fameuse « deuxième couche » qui estompe très souvent la misère. Une dernière couche de top coat transparent pour tout unifier et vogue la galère.

Sauf que pour que ce fameux Rock Coat qui donne un effet « fumé rock’n roll » au vernis soit joli, il faut qu’il soit parfaitement appliqué : en couche ni trop fine ni trop épaisse et surtout très régulière, et en suivant scrupuleusement la pose du vernis qui est en-dessous (sinon il y a un bout de rose fluo qui va dépasser, alors certes, c’est rock’n roll mais voilà quoi).

Donc en général, c’est le massacre.

J’ai beau trouver ce top coat finalement assez laid et inutile, je suis une incorrigible curieuse : quand je mets un vernis, je me demande presque toujours ce qu’il donnerait avec des paillettes, du mat… ou un effet fumé.

J’ai donc craqué et ressorti le Rock Coat de Dior.

Sans grande surprise, je n’ai plus qu’à dissoudre le tout (j’ai failli écrire « dissolver ». Sans second degré. Il m’a fallu quelques secondes pour piger pourquoi il était souligné en rouge) .

Rock Coat Dior

Colour Nail Polish – Pacific UK + Rock Coat sur l’annulaire

Ne vous fiez pas à l’apparente innocence de cet annulaire, sur lequel je n’ai pas zoomé ni rien. En vrai, c’est pas terrible. Pour en avoir le coeur net, j’ai fait le reste de la main. Et là, il faut absolument dissoudre.

Rock Coat Dior

Ah ouais, quand même.

Au final, le majeur n’est pas trop moche (mais c’était avant que je ne fouille dans mon sac à main alors qu’il n’était pas entièrement sec, par ailleurs). Le reste : poubelle (ou plutôt : bain dissolvant).

Le pire dans cette histoire, c’est que je ne peux pas affirmer avec certitude que je ne commettrai plus cette erreur. Alors même qu’au final, le Rock Coat transforme à peu près tous les vernis roses en espèce de fushia-violet fumé sans grand intérêt (et tous les oranges en espèce de marron super laid, attention). Tiens, j’ai jamais essayé sur du bleu, en fait.

septembre 20, 2012

Étiquettes : , ,
  • Ah j’aime toujours autant tes articles Smooth !
    J’avoue que le rendu de ce top coat n’est vraiment pas top, enfin ça ne me fait pas envie, ça c’est sûr ! Je préfère de loin pour nouveau top-coat basique Essence (d’ailleurs, faut que j’en parle tellement je le trouve bien).
    Comme quoi, tu peux t’appeler Dior et faire de la crotte…

  • Je suis totalement d’accord avec toi ! Je le voulais, môman me l’a acheté (merciiiii môman) je l’ai mis 1x… Le rock Coat ou comment dépenser 20€ pour rien…

  • Il ne m’a jamais tenté, je n’ai jamais vu un article de blog où j’ai trouvé le résultat mieux après qu’avant… Et tu confirmes ma pensée ^^
    Je me suis aussi faite avoir par une vendeuse Marionnaud pendant les soldes qui m’a convaincue que les vernis YSL étaient les mei-lleurs du mon-de, ben non, ils sont chers, pâteux et c’est de la daube >_<

    • Ah oui, je crois que les vernis YSL n’ont rien de bien folichon, en effet !
      Clairement les vernis de grandes marques, à part faire un effort sur l’innovation en termes de teintes, bof bof, hein.

  • Je te rassure … ce top coat est abandonné au fin fond de mon meuble Helmer. Il doit avoir tellement honte d’être une grosse daube qu’il est parti se cacher au fond d’un tiroir, où parfois je le retrouve et où je me dis « ah oui quand même, t’es bien une quiche poura voir acheté un truc pareil … »

  • oui effectivement il rend les couleurs toutes tristes. Mon top coat préféré c’est le holographic de nails inc parce que j’adore les paillettes et que tu peux le mettre sur n’importe qu’elle couleur !

  • C’est un des rares produits Dior pour lesquels je n’ai pas eu de coup de cœur, et je m’en réjouis! Si ça peut te rassurer, ma 1ère couche est toujours absolument horrible, irrégulière, avec des traces de pinceau et tout le bordel. La 2ème couche rattrape un peu la misère, et le sèche vite fini de faire illusion. Ah oui, faut aussi que je fasse le contour des ongles au dissolvant car mes doigts se retrouvent sans cesse vernis eux aussi… Bref, je suis une pas douée du pinceau, mais j’adore avoir les ongles colorés alors je persiste!!

    • Hahaha !
      Idem !
      Je progresse pas mal sur les contours, ces derniers temps, mais ça a été long ! Par contre en effet, la première couche régulière, c’est pas pour tout de suite ! 😉

  • Bonjour 🙂
    Je découvre ton blog (très sympa, j’ai déjà lu quelques articles) et en même temps ce rock coat, dont je n’avais jamais entendu parler!
    J’avoue que je reste un peu perplexe quant à son utilité, c’est vrai que le rendu n’a pas l’air fantastique…
    à bientôt 🙂

  • Bonjour smootherie!

    Je suis ton blog depuis l’article de Madmoizelle.com et il est vraiment très inspirant. J’avoue qu’au départ, c’est le mot « anti-acné » qui m’a fait tilté, mais du coup ça m’a poussée à me renseigner sur le sujet, et plutôt convaincue. Enfin, c’est bien sûr beaucoup plus facile à dire qu’à appliquer dans la vraie vie, mais comme je reconnais là le processus qui m’a menée au végétarisme, je me dis que ça se fera plutôt naturellement. Du coup, j’ai quand même commencé par opérer des petits changements, comme: le jus de citron du matin. Mon problème, c’est que je remarque beaucoup plus de boutons depuis que j’ai commencé, et ça m’inquiète un peu… est-ce que cela fait partie du processus de detox? ça peut sembler minime comme question mais ça me tracasse beaucoup! En tout cas, bon courage pour la suite, et surtout, merci merci beaucoup!

    • Hello,

      Bienvenue alors et merci pour ton message ! 🙂
      Alors pour les petits boutons et le citron, moi ça ne me fait pas ça, mais d’autres produits me le font (les cures « détox » même hyper light, type jus de bouleau et autres)… donc en effet, on peut avoir quelques boutons en plus quand on commence ce type de processus, mais ça ne doit pas durer longtemps ni être Bagdad sur ton visage, sinon c’est sûrement que ça ne te convient pas !
      Ca diffère d’une personne à l’autre, mais dans mon cas, tout ce qui m’a donné beaucoup de boutons n’a jamais fini par me faire du bien, donc je suis très méfiante quant à tout ce qui est « super détox ». 🙂 (et donc je comprends tout à fait que ça te tracasse !)

  • C’est dommage, c’était quand même une super idée de top coat…A se demander ce que les formulateurs de Dior ont fabriqué! Je le testerais bien sur un vernis taupe par contre

  • Alors pour une fois moi c’est le contraire: fan du Rock Coat ! Déjà, je trouve le pinceau au top (mais ça doit dépendre de la forme des ongles ça) et puis varier les teintes de vernis: j’aime (quoique je dois avouer que depuis que je reçois pas mal de vernis + mes achats je commence à avoir une gamme large sans devoir rock coater)

    Sinon ça vient aussi surement du fait que j’adore les demies-teintes genre « fushia-violet fumé » comme tu dis mais c’est le genre de couleur qui n’est sympa que sur peau claire. Ben tu sais quoi ? Tu m’as donné envie de ressortir le mien que j’ai délaissé tout l’été !

    • Ah oui, je savais que tu étais fan, c’est vrai ! 🙂
      Je suis d’accord, la forme du pinceau est top (comme les Essie français, en moins carré, pas mal du tout).
      Haha, c’est clair qu’au bout d’un moment, on a tellement de vernis que rock coater n’est pas de la plus grande utilité. 🙂
      J’espère que tu t’amuseras bien alors, si tu le ressors ! 😉

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *