Le grand retour des boutons

Onagre

ILS sont revenus.

C’est triste, hein ?

Après plus de deux ans d’acné, 4 mois de Pantothen maudit, 6 mois d’antibiotiques… ma peau est restée nickel pendant environ 3 mois.

Puis, en mai, alors que j’étais tranquillement sur la terrasse de ma tante près d’Avignon, en train de débriefer les 4 dernières années de nos vies pendant lesquelles on ne s’était pas vues… aïe je sens un bouton qui débarque en faisant bien mal. Deux heures après, un nouveau (promis, ça c’est passé exactement comme ça).

Pop pop pop : au rythme de 4-5 boutons qui apparaissaient chaque jour, je suis rentrée de weekend avec une bonne vingtaine de boutons sur la figure (alors que j’étais partie avec zéro bouton, donc) (c’était un weekend de quatre jours, d’où les 20 boutons au rythme de 4-5 par jour).

J’ai donc compris, à mes dépens, ce que signifiait le fameux « Tout revient d’un coup à la fin du traitement antibiotique ».

En rentrant, je me suis précipitée sur ma boîte de zinc et sur mon téléphone pour rappeler la dermato : Roaccutane, j’arrive !

Sauf que 2 semaines plus tard, quand je suis arrivée à mon rendez-vous, il ne me restait « que » 3-4 boutons, tous les autres s’étant fait la malle sans être remplacés. Roaccutane, c’est pas encore pour tout de suite, et tant mieux.

Quelques mois et rendez-vous naturo, dermato et gynéco plus tard, il s’avère que : je n’ai pas de dérèglement hormonal mais j’ai quand même des énormes poussées de boutons une fois par mois, je n’ai aucune carence sauf en vitamine D (mais maintenant il y a du soleil), je continue de prendre du zinc même si j’ai un bon taux de zinc (j’ai peur d’arrêter) et je dois continuer à soutenir et nettoyer mon foie, qui serait le grand fautif de l’histoire. J’ai aussi des petits bidules d’homéopathie à prendre quand j’ai des boutons, mais je ne sais pas trop sur quoi ils agissent, je les prends gentiment sans poser de questions.

La situation est donc plus ou moins sous contrôle, d’autant que chaque mois, le nombre de boutons diminue et que je vais recommencer une cure d’huile d’onagre (impossible de se procurer de l’huile d’onagre ou de bourrache vegan en France, donc c’est Copine de Londres qui m’approvisionne).

Onagre

La First Aid Lotion de Essential Care reste ma meilleure amie (elle convient aux végétariens mais n’est pas vegan, elle contient de la propolis) et quand elle trouve ses limites, la lotion antibiotique prescrite par la dermato marche plutôt bien aussi.

Deuxième meilleur ami : le masque à l’argile fait maison, une fois par semaine. Je mélange de l’argile blanche ou rose (en fonction de mon envie) avec de l’eau de rose (parce que ça sent bon) et de l’huile de soin pour peaux à problèmes de Vanessances. Je crois même qu’on pourrait le faire deux fois par semaine, mais je suis un peu stressée des masques.

Globalement d’ailleurs, après avoir testé tous les cosmétiques qui me faisaient envie et avoir fait moult masques, gommages et soins, je ne fais quasiment plus rien : jamais de gommage (j’ai deux fois plus de boutons pendant plusieurs jours ensuite alors j’ai abandonné), pas plus d’un masque par semaine, aucun soin le soir (juste démaquillage, nettoyage et hydrolats) et routine super simple le matin (nettoyage à l’hydrolat et crème hydratante).

Franchement, je ne sais pas si c’est mieux pour la peau, mais ça ne m’a pas l’air pire et c’est nettement moins chiant.

Allez, on refait un point Boutons à la fin de l’été ?

  • Bonjour,
    Premier commentaire sous forme de question: Tu dis que les huiles d’onagre et de bourrache ne sont pas vegan en France. Quels sont les additifs?
    Merci, et bon courage dans ta lutte contre l’acné (que je mène aussi…)!

    • Hello !
      Merci pour ton premier commentaire. 🙂
      Ce n’est pas le contenu qui n’est pas vegan en France, mais l’enveloppe de la capsule, souvent « d’origine marine » (de la gélatine de poisson) ou même en gélatine tout court. En Angleterre, la demande végétarienne et végétalienne étant plus forte, la plupart des compléments existent en version vegan, du coup ! 🙂 J’ai pas mal cherché et je n’ai pas trouvé de bourrache ou d’onagre avec une enveloppe végé, ici.
      Bon courage aussi, alors ! 😀

      • Bonjour,
        Pourquoi ne pas simplement utiliser de l’huile en bouteille et se servir de petite cuillère ?

        Je parcours ton blog découvert via un com sur Antigone xxi et j’aime bien les bilans repas… Moi qui ne suis pas végétarienne mais cherche à aller vers ce régime, çà me donne un aperçu de ce à quoi ressemble une semaine de repas ! Merci.

        • Merci pour ton commentaire ! 🙂
          Pour l’huile en bouteille à la petite cuillère : c’est en effet la solution la plus simple, économique, écologique… mais l’huile à la petite cuillère, je sais que je n’arriverai jamais à l’avaler tous les jours. :S

  • Roooooooo les vilains! En même temps, si les boutons ne reviennent qu’une fois dans le mois et qu’ils sont moins nombreux, ça peut le faire, non? As-tu l’impression qu’ils sont plus gros ou plus rouge qu’avant?

    Je me retrouve bien dans tes articles à chaque fois sauf que pour ma part, j’en suis à l’étape antibio, c’est donc parti pour les trois premiers mois de Tolexine… Je commence à voir certains effets mais c’est encore trop tôt pour être sûre que c’est grâce aux antibio.
    Comme toi, je suis carencée en vit D et j’ai un foie très paresseux dixit ma naturo! youpi! D’ailleurs, elle m’a expliqué que la carence en vit D était également un facteur d’aggravation de l’acné. Enfin bon, à suivre… Ce qui est dingue, c’est de ne pas vraiment savoir d’où ça vient… c’est fou cette maladie!

    Bon courage et tiens nous au courant!
    ps : merci d’avoir partagé ta routine soin! depuis que je l’ai lu, je fais également au plus simple et ma peau s’en porte que mieux 🙂

    • J’espère que ça va mieux, de ton côté ?
      A partir du moment où on commence à voir des effets, sous Tolexine, ça va très vite, je trouve. Perso j’avais la peau sans boutons début novembre, pour un début de traitement début septembre (et un départ à 80 boutons !).

      Je ne savais pas pour la carence en vitamine D et l’acné, tiens ! J’ai commencé à me supplémenter et on a du soleil maintenant, donc ça devrait m’aider.

      Oui c’est dur de savoir d’où ça vient, j’ai vraiment l’impression d’avoir un mode de vie ‘anti acné » exemplaire niveau alimentation et exercice. Reste le stress que j’essaie de canaliser et qui parfois me fait faire des insomnies…

      Sinon la situation est mieux qu’avant, oui, mais bon 15-20 boutons dont la moitié qui fait mal et est un gros bouton rouge douloureux qui reste 15 jours et laisse une cicatrice, c’est vite embêtant (et anormal : 4 boutons de syndrome prémenstruel, ok, 20, euh…).

      Je ne perds pas espoir ! 😀

  • Je me suis mise aussi tout récemment à l’onagre et la bourrache, ainsi qu’à quelques remèdes homeo, j’espère en voir les résultats.
    Je pense, car c’est ce qui vient naturellement en tête à un dérèglement hormonal car les choses ont empiré quand le gynéco m’a fait changer de pilule, mais à partir de là quelles solutions? Des hormones de synthèse? Suis un peu jeune pour ca!
    Bon courage!

    • Ben la pilule, c’est déjà un traitement hormonal de synthèse : il n’y a pas d’âge, vu sous cet angle. 😉
      Et puis on ne fait que cacher le problème, il me semble. Moi j’espère que mes hormones vont finir par se réguler, et je reste dans ma dynamique de manger très sain (et anti-acné, il y a 10 000 « sains » différents !), faire de l’exercice et actuellement, j’essaie de méditer pour de vrai, pour mettre mon stress sous contrôle. En parallèle, je travaille sur le foie, qui est un régulateur hormonal et je ne mange plus de tofu (je me prive peut-être pour rien mais mes boutons se calment dès que je fais une pause : je finirais bien par savoir si c’est une coïncidence !). 🙂
      Bon courage aussi ! 😀

  • Comme je te comprends. C’est vraiment rageant quand ILS se repointent alors qu’on pensait être un peu tranquille ! J’ai eu une énorme poussée de boutons il y a une semaine. Ils commencent à partir. J’ai de suite rétabli ma routine Etat Pur avec acide salicylique 300 et zinc en actif. J’ai aussi une crème spéciale femme enceinte sujette au dérèglement hormonal ^^ De mon côté ce sont les surrénales qui déconnent avec en plus un SOPK découvert il y a quelques jours. Et vu que le « seul » traitement est la Diane 35 et ben je ne prends rien du tout. Faudrait que je tombe enceinte et heuuu pas encore merci ! haha
    Je vais commencer le brossage à sec et le massage autour du visage pour drainer la lymphe. Histoire de voir si ça aide. Il faudrait peut être que je me trouve un naturopathe et un bon dermatologue dans ma région voire un endocrinologue…
    Et puis le jour où j’arrive enfin à arrêter de fumer je commence une cure de MSM pour me purger ^^

    Sinon pour l’onagre et la bourrache, tu as l’option huile brute en bouteille même si c’est moins pratique que les gélules ^^

    • Ah mince…
      Pour le SOPK, je pensais que le traitement, c’était Androcur ?
      Zut c’est sûr que là, c’est plus dur de lutter contre les hormones. De mon côté, il n’y a pas de problème hormonal décelable, donc ce serait plutôt un très léger problème, un foie capricieux, un système digestif pas assez fort et peut-être un système lymphatique qui n’est pas complètement reparti !
      D’ailleurs j’ai rendez-vous pour un drainage lymphatique manuel ce soir. 🙂
      J’ai aussi recommencé le brossage à sec depuis quelques jours ! 😉
      Le massage autour du visage, je ne vois aucun effet mais je continue au cas où, haha !

      Hihi, oui, l’option huile sans gélules, j’y ai pensé (c’est d’ailleurs ce que m’ conseillé ma naturo) mais j’ai trop la flemme d’avaler de l’huile pure tous les jours^^.

      • Je t’avoues que je ne sais pas trop ce qu’on va me prescrire. Ma Gygy m’a parlé de Diane 35 et mon médecin d’une pilule microdosée. Donc je ne sais pas trop sachant que je suis à risques pour la pilule donc pas top. J’ai encore une prise de sang à faire et après je vais les bombarder de questions ! Là je suis un peu sous le « choc » ^^

  • Oh meeerde! 🙁
    Tu as aussi l’option masque au rhassoul en plus de l’argile, je ne sais pas si tu connais?

    Bon courage pour combattre ces suppôts de Satan 3:-)

  • Oh zut!!! Si je comprends bien, tu as donc en continu 3-4 boutons, et une grosse poussée avec une vingtaines de boutons 1 fois par mois? J’espère, si c’est le cas, que tes boutons sont des gentils boutons qui disparaissent vite sans laisser de trace. Parce que je dois avoir pleins de micro boutons un peu tout le temps, et 3-4 gros boutons douloureux une fois par mois. Mais comme je n’arrive pas à les laisser tranquille en général, ben ils restent TRÈS longtemps…Tu continues la prise quotidienne de maca pour tenter une régulation hormonale? J’essaye de m’y mettre (top en ce moment dans un chocolat glacé aux épices un peu comme tu l’avais présenté, sauf que le lait reste froid), en espérant que ça fasse diminuer globalement mon SPM (acné, mais surtout ventre qui gonfle comme une barrique et qui devient très douloureux, j’envoie du rêve en général à ce moment).
    Bon courage pour ta lutte en tout cas!

    • Pour le SPM : la bourrache et l’huile d’onagre sont super conseillées ! Moi ça avait marché du tonnerre (cure de 3 mois à peu près) mais après avoir arrêté, j’ai recommencé à avoir un SPM bien désagréable. Du coup je viens de reprendre.

      Malheureusement, dans mes « poussées » de 10-15 boutons, il y en a au moins la moitié qui sont gros rouges et douloureux, comme tu les décris ! Du coup ça fait 7-8 boutons super moches et qui laissent des traces, après avoir squatté 15 jours, chaque mois. Ce mois-ci, j’ai eu deux poussés, en prime. Je sors de la deuxième et si mes calculs sont justes, la nouvelle devrait commencer ce weekend. Une bien piètre accalmie.

      Je réessaie d’arrêter le tofu, pour voir (le fait est que la 2ème crise se calme alors que je n’en ai plus mangé depuis vendredi…).

      J’ai aussi recommencé la maca depuis une dizaine de jours, oui ! J’en mets 1 càc dans mon smoothie vert chaque matin. 🙂

      Affaire à suivre, j’ai l’impression que mon corps est une petite chose fragile qui déraille à la moindre incartade, c’est quand même relou !

  • Oh 🙁

    Je suis aussi dans le clan maudit des enquiquinées de façon ponctuelle. Ca va, ça vient, synchro avec mon cycle.
    C’est naze, ça me soule, mais c’est comme ça!

    En revanche, je me laisse poser du miel sur le visage genre une heure le soir quand ça va pas du tout, avec une ou deux gouttes d’huile essentielle, et ça aide un peu à la cicatrisation et à la disparition. Sans être agressif.
    Pas si mal…

    Courage!

    • Moi c’est le masque anti acné de Jovees ou de l’argile, ça m’aide pas mal aussi !
      Oh on peut bien vivre avec un enquiquinement ponctuel, c’est pénible mais pas bien grave !
      En ce moment ça m’embête un peu parce que ça peut être 2 fois par cycle et que les boutons viennent nombreux (10-15 par poussée) et restent longtemps : au final, je suis « boutons-free » pendant 4 jours sur le mois, quoi. 😉
      Courage aussi ! 😀

  • Tu as essayé le régime Seignalet ou le frugivorisme ? plutôt que de se lancer dans Roaccutane….
    Je me permets de commenter car je suis dans le même cas que toi, et je constate de très très grosses améliorations depuis mon changement d’alimentation il y a deux mois 😉

    • Je n’ai pas essayé le régime Seignalet, mais je suis vététalienne et mange quasi sans gluten et à grande majorité cru (depuis le début de l’été, le cru) avec une grosse dose journalière de légumes verts feuillus, de légumes multicolores, d’avocats… Bref de mémoire, mon alimentation s’approche de Seignalet, en fait. 😉
      Le frugivorisme, ça ne me tente pas du tout, notamment parce que j’ai toujours été quelqu’un de très « salé », donc au bout de 3 fruits, je ne peux plus manger, mais j’ai encore faim. Et puis je suis une grosse fan d’alimentation « santé » et pour moi, ça passe surtout par les légumes (plus que par les fruits, qui augmentent le taux de glycémie et donc l’inflammation) et aussi par le fait de manger des choses qui correspondent à nos goûts : donc plutôt du crudivorisme que du frugivorisme, si je devais choisir. 😉
      Je continue de travailler avec ma naturopathe sur ces histoires d’alimentation mais surtout de drainage du foie, mais d’après les 4-5 derniers livres que j’ai pu lire sur le sujet, je suis censée avoir une alimentation anti acné exemplaire ! ARGH.

      • Tu as toujours été très salé (comme moi, ce n’est pas un harsard, j’ai beaucoup d’acné aussi…) du coup je t’invite à t’interroger sur le fonctionnement de tes glandes surrénales…
        Je faisais comme toi avant, je fuyais les aliments naturels à IG elevé (donc les fruits). C’est une erreur, le vrai problème n’est pas là. Et le fructose des fruits n’est en rien nocif, au contraire ce n’est que du positif.
        Je peux te parler plus longuement de mon point de vue et de mes progrès en matière d’acné en rapport avec le frugivorisme si cela t’intéresse et peux t’aider 😉
        Bon courage.

        • Merci pour ta réponse et désolée pour ces 6 mois de réponse de ma part, j’ai été un peu busy-busy ces derniers mois, comme on dit !
          C’est rigolo parce que je suis actuellement enceinte de 6 mois (hihi) et je réalisais hier que depuis que je suis enceinte, j’ai beaucoup moins envie de salé et beaucoup plus de sucre (marrons glacés, venez à moi) (j’ai envie de fruits aussi, mais malheureusement également de marrons glacés et galette des rois – végétalienne quand même, héhé)^^.
          Du coup ça m’a interpellée de tomber sur ton commentaire où tu parlais du lien envie de salé-surrénales-acné. Parce qu’en ce moment, j’ai donc beaucoup moins d’acné (ça n’a pas été le cas pendant tout le début de ma grossesse, hein, ça doit faire 1 mois ou 2 que ça se calme nettement) et beaucoup moins envie de sel au profit du sucre, et que les deux ont coïncidé. Enfin, c’est dur de tirer des conclusions sur quoique ce soit quand on est enceinte, parce que c’est tellement la révolution hormonale, là-dedans… 😉
          Bon quant au frugivorisme, déjà que j’ai du mal à faire passer le végétarisme auprès des médecins qui me suivent (je remange des oeufs et du fromage ces derniers mois, non pour leur faire plaisir – même si ça m’évite bien des leçons de morale – mais par envie absolument incontrôlable), je ne vais pas tenter le diable. Et puis soyons honnêtes : je n’ai pas trop envie de lutter contre mes envies alimentaires en ce moment. Déjà, me retenir de manger toutes les 2h, et de rentrer dans chaque boulangerie qui croise ma route, c’est pas mal. 😉

  • Au hasard de mes recherches sur le net sur les peaux mixtes et réactives et acnéiques, j’ai découvert ce site, qui est une mine d’informations sur l’utilisation des huiles végétales et essentielles … et qui est en train de me convaincre de fabriquer mon propre sérum.
    http://www.oleassence.fr/

    Peut-être y trouveras-tu aussi une recette miracle pour ta peau, en tout cas je l’espère !

    Pour ma part j’ai eu du roaccutane vers 18 ans, puis diane ensuite pendant plusieurs années… ma peau n’est pas nickelle mais niveau acné ça va mieux.. par contre, elle reste mixte et surtout est devenue très réactive, (du fait des traitements je suppose).

    Maintenant j’ai envie de plus de naturel pour ma peau, alors j’essaie depuis une semaine l’huile de jojoba, de nigelle et l’huile essentielle de tee-trea et je trouve ma peau plus belle et moins brillante !
    Je vais aussi essayer le zinc, dont je ne connaissais pas l’efficacité sur les boutons, merci pour l’info !!!

    J’ai aussi commandé les fonds de teint Lily Lolo pour un maquillage plus naturel, il me tarde de les recevoir !

    • Merci pour le lien, je vais aller voir ça ! 🙂
      Je me suis fait 2-3 sérums maison, déjà, mais malheureusement, aucun ne m’avait bluffée tant que ça (en utilisant de l’huile de jojoba, de l’huile de tamanu, puis les huiles essentielles classiques type niaouli, tea tree, lavande, manuka, géranium, etc). Je les aimais bien, hein, mais les cosmétiques n’ont pas l’air de faire de grande différence sur ma peau : j’ai vraiment l’impression que ça vient « de l’intérieur » chez moi, comme si je pouvais aggraver les choses avec les mauvais cosmétiques, mais pas les améliorer avec les bons !
      J’espère que tu as reçu ton maquillage Lily Lolo ? Je ne mets plus que ça depuis bientôt deux ans, ça a été la révélation pour moi !

      • Oui, je les ai reçus il y a quelques jours… pour l’instant des doses d’essai pour le fond de teint, mais j’adore déjà ! J’ai eu quelques démangeaisons aux premières applications ce qui m’a un peu effrayé, mais c’est vite passé !
        Je pense que je me ferai plaisir à la rentrée en complétant ma gamme !

        Pour les sérums maison, c’est pareil, j’ai commandé les ingrédients nécessaire pour en faire un adapté à la rosacée et un pour la circulation, dont les recettes sont sur le site dont je te parlais .. on verra si je suis satisfaite dans quelques mois !

        J’espère que de ton coté tu trouveras LA solution qui conviendra à ta peau ! En tout cas merci pour tes articles, je passe vraiment du bon temps à parcourir ton blog !

  • Bonjour Smooth

    Merci d’avoir cité l’Huile de soin Bio Clarifiante et purifiante Vanessences dans votre article 😉
    Nous espérons qu’elle contribue à vous aider à résoudre vos problèmes d’acné.

    Sinon pour information de vos lectrices, nous vous signalons la fiche conseil associés « La peau acnéïque : diagnostic et soins » que notre Pharmacienne a rédigé sur notre blog : http://vanessences.fr/blog/2011/10/la-peau-acneique-diagnostic-et-soins/

    Salutations aromatiques

    L’équipe de Vanessences

  • J’espere que l’été c’est mieux déroule côté pb de peau quand même ! J’aime beaucoup les soins que tu utilisés, va vraiment falloir que je les teste

  • Salut!
    Juste un petit message pour te soutenir!
    Je viens de découvrir ton blog par hasard. Je connais très bien tous ces problèmes d’acné, j’en ai depuis mon adolescence, donc je m’identifie complètement aux problèmes que tu peux rencontrer!
    En ce moment chez moi ça va un peu mieux, mais bon, on ne sait jamais vraiment si ça va durer, si c’est enfin « stable »… 🙂
    En tout cas je te dis BON COURAGE pour tout, on va finir par y arriver, ça va pas durer toute notre vie ça!!!
    je crois que l’important c’est de toujours garder le moral et de ne pas se laisser obséder par tout ça (ce qui est facilement mon cas haha!)
    bonne reprise en septembre!

    une collègue 😉

    • Hello collègue de boutons. 🙂
      Merci beaucoup pour ton message de soutien. De mon côté, ça va ça vient également… Je m’emploie à la zen attitude. 😀
      Bonne reprise également ! 🙂

  • Coucou!
    en temps que AntiBoutonniste, je viens te faire preuve de soutiens !!!

    non, blague à part, je voulais te poser une question !
    Voilà, ma soeur a une fille plutôt charmante en plein dans l’adolescence (16 ans, hormones en route, acne à tout bord) et après un petit tour sur plusieurs sites internet, mademoiselle ne mange presque plus rien car elle a peur pour son acné (qui est ma foi assez moyenne, rien de grave, traitée par Granudoxy). Le problème est la : elle a perdu beaucoup de poids en très peu de temps (7-8 kilos en 2-3 mois) et elle ne mange plus du tout de produits laitiers (lait, fromage, yaourt, glace), de mcdonalds, de pizza, de toutes ces choses qu’un adolescent normalement constitué mange souvent. Du coup, carences en calcium, fer, magnésium et 3 malaises en 3 mois.
    L’autre problème est que ma très chère sœur s’inquiète beaucoup pour sa fille (très timide, introvertie et un peu naive) et cette dernière aimerait reprendre du poids.
    Etant donné que tu es la première personne à qui j’ai pensé (vu ton régime anti-acné!) j’aimerai te demander si tu jugeais son regime vraiment nécessaire. Car du coup, elle ne veut entendre ni son dermatologue ni son médecin qui lui disent de re-manger comme avant. Je ne sais pas quoi faire. help!
    je t’embrasse et ne t’inquiète pas, 25 ans, je sors tout juste de l’acné, la galere mais je m’en fichais un peu!

    Ps: désolée du tutoiement, oui bon, à la fin du message ça fait un peu cul-cul 😉

    • je rectifie, la petite vient de perdre 3 kilos.
      Raaaaaaaah, foutus boutons !!!
      Son médecin veut qu’elle reprenne les produits laitiers et mademoiselle à fait une crise de larmes en disant qu’elle ne pouvait pas. À l’hôpital, on nous a dit qu’elle devenait anorexique dépressive. Je ne sais vraiment plus quoi dire à ma sœur.

    • Hello !
      Désolée de ne pas avoir répondu plus tôt, je suis un peu sous l’eau en ce moment, j’allume peu mon ordinateur le weekend et les semaines sont… pfiou.
      Alors je vais essayer de répondre aux différentes questions avec mon avis de non-médecin végétalienne acnéique. 😉
      1) Est-ce que ça peut être bénéfique / est-ce nécessaire sur son acné ? Je ne sais pas. Honnêtement sur MON acné je n’ai pas vu une grande différence au niveau des boutons en changeant mon alimenation (principalement : enlever les produits laitiers, le gluten, et manger à indice glycémique bas). Mais j’ai vu des bienfaits à d’autres niveaux, alors j’ai continué de « bien manger ».
      2) Ce qui m’amène au 2ème point : un « régime anti-acné » ne devrait pas rendre anorexique / orthorexique et faire perdre 10 kilos (sauf si la personne avait 10 kilos de trop, elle va probablement les perdre en arrêtant les cochonneries mais ce n’est pas un mal). Tout est dans la manière de manger. C’est peut-être là que tu peux aider ta soeur et ta pauvre nièce qui doit être complètement désemparée parce qu’elle s’accroche à son régime anti-acné pour soigner ses boutons et que tout le monde lui dit d’arrêter…
      3) C’est du coup plutôt sur ce dernier point que je peux essayer de donner quelques conseils : on peut tout à fait manger très sain, équilibré, sans carences, sans malaises en ne consommant pas de produits laitiers. Si si. MAIS à la place elle devrait si possible : manger des amandes/noix/noisettes + boire du lait végétal enrichi en calcium + manger des légumes verts + manger des légumineuses chaque jour. En ce moment par exemple, je prends au petit déjeuner : un « chocolat chaud » avec du lait de riz enrichi en calcium + 2 càc de cacao cru (= magnésium à gogo) + 1 càc de lucuma (petite poudre au goût sucré pleine de bonnes choses) + 1/2 càc de sucre de coco (ou du sucre de canne complet) + un peu de cannelle. Avec ça je me fais un porridge froid de graines de chia (pleines d’omégas 3 and co) + lait de riz + 1/2 banane coupée en rondelles + 1 kaki + 1 poignée d’amandes. Tu as déjà du calcium, du magnésium, des vitamines, des fibres dans ce repas ! Et pas faim jusqu’à midi (parole de grosse morphalou).
      Si elle n’est pas devenue végétarienne ou végétalienne, manger du saumon 1 à 2 fois par semaine, idem pour des oeufs à la coque ou mollets ou au plat. Je suppose qu’elle évite la viande rouge ou le porc, dans le cadre de son alimentation anti-acné. Honnêtement, on vit très bien (mieux ?) sans ! Par contre, attention au fer. Ca peut valoir le coup de lui acheter de la spiruline à prendre chaque matin, et de faire en sorte qu’elle mange (encore !) plein de légumes verts.
      Pour éviter la perte de poids (et la carence en fer aussi d’ailleurs) : les légumineuses vont vraiment lui rendre service. On n’a pas l’habitude, mais on peut vraiment en manger tous les jours ! Falafels et houmous un jour (oui ça passe TRES BIEN dans le régime anti acné), dahl de lentilles le lendemain (pareil, au régime « lait de coco », tu maigris moins vite…), tacos vegan le lendemain (galette de maïs, haricots rouges, tartinade d’amande au citron et à l’ail, avocat, coriandre, salsa de tomates… tout est compatible végétalien sans gluten anti acné et là encore : ça cale bien, ça nourrit, on a des omégas, des fibres, du fer…).
      Bref j’essaie de donner les grandes lignes : spiruline, laits végétaux enrichis, plaisirs sucrés « sains », plein de fruits, légumineuses A FOND, soupes de légumes avec des oeufs sur le plat et des tartines (sans gluten si elle tient, sinon du pain intégral au levain, c’est anti-acné^^), plats au lait de coco… Ca couvre bien les apports, ça nourrit, elle ne devrait pas faire de malaises. Et puis, aussi, la flexibilité. Une soirée pizza avec des copains dans le moins ne va PAS lui donner de boutons. J’ai longtemps psychoté là-dessus. C’est faux. Ce n’est pas un « écart » qui va changer la donne sur la peau.
      Ca peut valoir le coup de l’envoyer voir un(e) naturopathe, qui l’aiderait à rééquilibrer son alimentation voire à trouver des solutions nature pour l’acné ! Attention à bien choisir la personne, évidemment. Je peux t’orienter vers la mienne si tu le souhaites, je la trouve top.
      Voilà j’espère que ça va vous aider, toi, ta soeur et surtout ta nièce. N’hésite pas si tu as des questions !
      Bon courage !

  • wahou merci mille fois !!!

    J’ai tout noté et je compte bien en parler à ma sœur ce soir, ça me fait vraiment du mal de les voir toutes les deux comme ça. la petite croyait bien faire et maintenant elle est désemparée car elle ne se reconnaît plus dans le miroir et sa mère ne sait plus quoi lui dire.
    Je ne sais pas si cela a changé quelque chose à son acne étant donné qu’elle a toujours été sous antibiotiques… malgré tout ça, tu penses que reprendre un regime « normal » serait « fatal » à son acné, sachant qu’elle est sous antibiotiques et qu’ils semblent plutôt efficaces?
    Elle n’a pas arrêter la viande il me semble, la seule chose qu’elle aye vraiment arrêter sont les produits laitiers et la junk food, ainsi que les gâteaux etc. Cependant désormais, elle mange très peu et surtout peu calorique. Mais parallèlement elle souhaite grossir.
    Je ne comprenais pas ses réactions, mais c’est vrai que je commence à l’écouter et je vois à quel point elle est mal dans sa peau. Elle a beaucoup de mal à d’abord accepter son acné, puis maintenant son poids.
    Et je vais me renseigner pour une naturopathe.
    Je voulais te demander, pour toi, tu ne penses pas que tout cela est un peu « trop » pour une fille de 16 ans? Je veux dire, se restreindre de choses etc… Pour moi, cela l’est un peu mais je me trompe peut être.
    Ohhhh et pense tu que manger par exemple, un produit laitier par jour (en l’occurrence un yaourt) et pizza/mcdonalds 1 fois de temps en temps peut vraiment faire augmenter son acne? Je ne pense pas qu’elle soit intolérante au lactose soit dit en passant!

    Je te remercie énormément de prendre du temps pour tout ca et j’espère que de ton côté ça va mieux !

    bonne soirée et encore merci !!

    • Bonjour !
      J’espère que ta nièce va mieux ?
      Ecoute niveau alimentation, je ne sais pas exactement quoi dire, je ne vois pas ce qu’elle mange… Honnêtement pour moi, manger de la junk food, des gâteaux et des produits laitiers à gogo, ce n’est pas manger « normalement », même si la plupart des ados le font (il y a plein d’ados qui fument et boivent de la bière aussi, mais on félicite ceux qui ne le font pas, alors qu’on accuse ceux qui ne mangent pas n’importe quoi d’être bizarres…).
      Après on peut manger suffisamment (c’est à dire avoir un apport calorique suffisant), sans junkfood, gâteaux ni fromage, rien qu’avec les légumineuses, les céréales, les bonnes huiles… Bref avec des vrais repas, quoi !
      Donc la question est : pourquoi mange-t-elle peu et peu calorique ? Elle n’a pas faim ? Elle ne souhaite pas réellement grossir ? Les repas chez elle font que si elle ne souhaite pas manger de pizza, il ne lui reste que de la salade verte sans rien ? (je ne critique pas DU TOUT ses parents, hein, promis, mais de mon expérience, il y a beaucoup d’endroits où personnellement, si je renonce à la pizza ou au gratin, des carbonara, etc, je me retrouve à manger de la salade et rien d’autre…, c’est une question d’habitudes alimentaires de la famille, et si elle s’en éloigne complètement, il est possible qu’elle n’ait pas beaucoup d’options pour manger sainement à sa faim, du coup ?), est-ce qu’elle ne sait pas quoi manger ?
      Pour les produits laitiers… je ne sais pas, honnêtement ! Un par jour, ça peut déjà jouer sur l’acné si c’est bien une cause d’acné chez elle, oui. Par contre, que ce soit pour ces produits ou pour des choses comme la pizza ou le macdo, une fois de temps en temps, ça n’a à mon avis pas de gros impact. Tout dépend de la fréquence ! Une fois par semaine, c’est déjà plus qu’une fois de temps en temps, mais une fois tous les 15 jours, ou par mois, je ne pense pas qu’elle devrait renoncer si c’est une souffrance pour elle.
      Comment vit-elle tout ça ? Visiblement, plutôt mal ? Pour moi, la grosse difficulté a l’air d’être qu’elle a l’air d’avoir supprimé des choses, mais elle ne les remplace pas, elle se contente de se priver, non ? Peut-être qu’il faudrait voir avec elle ce qu’elle pense devoir manger, puisqu’elle a visiblement une idée assez claire de ce qu’elle doit éviter pour son acné. Je suppose que si elle a lu qu’il fallait éviter tel et tel aliment, elle a aussi lu qu’il fallait manger de bonnes graisses (avocat, poissons gras, amandes, graines de lin…), beaucoup de verdures, des bonnes protéines (légumineuses, pourquoi pas du tofu ou des oeufs…), des céréales (du pain non raffiné, du quinoa, du sarrasin…), des fruits pleins de vitamines (oranges, kiwis, bananes, fruits rouges en été…) ? Pourquoi est-ce qu’elle n’en mange pas ? Parce qu’elle ne veut pas non plus ? Parce qu’elle ne sait pas ? Parce qu’elle ne fait pas les courses elle-même et que ça ne fait pas partie des basiques du placard chez elle ?
      J’espère sincèrement que ça va aller mieux pour elle : se soucier de ce qui est bon pour son corps, niveau alimentation, est vraiment quelque chose de super, je trouve et c’est chouette qu’elle s’en soucie si tôt, en fait. Ce serait dommage que ça tourne mal, vraiment.
      De mon côté, ça va mieux, je continue d’avoir pas mal de boutons… mais en fait, ce sont les hormones de grossesse ! 😉
      Bonne journée et à bientôt, n’hésite surtout pas si tu as des questions !

  • Coucou, je suis tombée aujourd’hui sur ton blog, et je n’ai pas compris une chose : Tes boutons sont revenus pour quelle raison ? tout de même dans les autres articles, tu ne manges n’importe quoi, donc comment ça ? 🙂

    • Hello !
      Eh bien ma foi, je ne sais pas trop pourquoi ils sont revenus… :S
      Le fait que les boutons reviennent après le traitement antibio veut dire qu’il n’a pas vraiment marché, en fait. Pendant que je le prenais, il a dégommé tous mes boutons, mais comme il n’a pas soigné la cause (petit déséquilibre hormonal, surchage du foie, que sais-je), ben une fois que mon corps a éliminé le traitement, après quelques mois d’arrêt, le problème revient…
      Enfin maintenant ça va mieux (j’ai encore quelques boutons, mais rien à voir) (mais je suis enceinte) (tout vient donc des hormones, chez moi !!!)

  • Bonjour Smooth !

    Je suis bien contente d’avoir trouvé ton blog 🙂 j’ai parcouru en long, en large et en travers celui d’Emanuelle de Beauté-pure et c’est par là que j’ai croisé certains de tes commentaires.

    Bon pour résumer ma situation : après arrêt de Diane 35 (prise pendant plusieurs années sans soucis) méga poussée cette été. Du coup, après plusieurs mois d’essais de traitements infructueux, je suis passée sous Roaccutane.
    J’ai lu avec beaucoup d’attention les articles que tu consacres au régime « anti-acné ». Je suis végétarienne, mais je pense que je vais essayer un régime sans trop de gluten pour voir. Car a vrai dire je suis un peu perdue concernant les causes de mon acné récalcitrante…

    Tu mentionnes un naturopathe dans ton article, quel à été son rôle dans ta lutte contre l’acné ? Peux-tu le recommander ?
    J.aimerais vraiment savoir si tout cela a une cause hormonale, parce que franchement c’est très frustrant et dans la vie quotidienne plutôt difficile à assumer.

    En tout cas bravo pour tous tes efforts, je trouve que c’est très motivant !

    • Merci pour ton commentaire !
      Alors tu es toujours sous Roaccutane ? Ca va ?
      Ah les causes de l’acné récalcitrante… Pas évident, hein. :S Dans mon cas je pense qu’il y a une très forte composante hormonale (là je suis enceinte et en mangeant « plus mal » (c’est à dire plus sucré, avec quelques laitages et beaucoup de tartines – donc de gluten), j’ai quand même moins de boutons qu’avant…).
      Le ou la naturopathe peut t’aider à travailler sur ton foie (qui filtre les hormones, donc c’est utile pour une acné hormonale, aussi !), ton alimentation, et puis à réfléchir aux causes de l’acné (stress, psychologie, autres…). J’aime beaucoup la mienne, c’est Mely du Chaudron Pastel (tu peux retrouver son site en tapant Chaudron Pastel sur Google, il y a une partie « blog » et une partie « pro » sur son site). Elle m’a beaucoup aidée à relativiser mon acné, aussi, et je pense que c’était important.
      Bon courage en tous cas !!! 🙂

      • Oui, j’ai commencé le traitement mi-octobre. C’est ma troisième fois donc je connais bien les effets secondaires, mais jusqu’à maintenant je supporte bien.
        Merci pour la recommandation de la naturopathe, je l’ai contactée pour un rendez-vous, je croise les doigts pour que ça m’aide !

        Félicitations 🙂 je te souhaite beaucoup de bonnes choses pour cette nouvelle année !

  • Bonjour Smooth!

    J’ai voulu essayer une alimentation anti-acné, sans produits laitiers et sans gluten, mais cela me fruste beaucoup. Je suis cette allimentation depuis 5 mois, et je veux revenir à mon alimentation de base.
    Je suis sous antibiotiques, pense tu que le fait de changer mon alimentation va me provoquer une énorme poussée ou tu penses que les antibiotiques (que je prend depuis Août), vont me la faire éviter?

    Je te remercie

    Bisous (:

    • Hello !
      Oh eh bien je ne peux pas trop te dire, honnêtement…
      J’aurais tendance à dire que pendant que tu prends les antibio, ce que tu manges n’a probablement pas un impact aussi fort sur ta peau… mais qu’une fois que tu vas arrêter, ton alimentation jouera à nouveau son rôle. Mais bon c’est théorique hein, et puis rien ne dit que le gluten te donne des boutons, par exemple. A toi de voir et « sentir » ce qui t’a l’air convenir. Moi le sans gluten, je trouvais ça dur et frustrant et je ne ressentais aucun mieux. Par contre les laitages, passée la période de « sevrage » (quelques semaines), ça ne m’a plus trop manqué et j’avais nettement moins mal au ventre, alors je ne m’y suis jamais remise (sauf pendant les 1ers mois de ma grossesse). A toi d’adapter, mais si ton alimentation te rend frustrée / malheureuse sur le long terme, c’est sûr que tu ne peux pas juste te forcer à manger « sans ». 🙂
      Bon courage !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *