La valise de yogi

Les vacances sont là, ou au moins, elles arrivent à grands pas !

C’est le moment de dire au revoir à nos studios préférés, nos tapis de 5 kilos et à toutes nos petites habitudes de yogi, pour transformer notre pratique le temps d’un été. Car le yoga s’adapte à nous, et non le contraire (si, en guise d’illustration, vous voulez voir une vidéo de moi pratiquant 9 minutes au réveil avec un seul bras valide, au milieu des cigales, au lieu de ma pratique dynamique habituelle au calme de mon salon, RDV sur Instagram).

Pour faire sa valise de yogi, deux grandes règles et quelques indispensables :

Première règle : Ahimsa ou la Non-Violence

Avant, faire ma valise était pour moi une source de stress innommable. J’avais peur d’oublier un truc, je me battais avec un sac trop plein, je me couchais à pas d’heure la veille de mon départ parce que mon sac n’était pas prêt. Ca aurait du empirer avec un petit enfant (et c’était le cas les premiers mois, pour être tout à fait franche, je ne vois pas comment voyager léger et sereinement quand il faut un siège auto, des couches, des boîtes de lait, des tétines, des doudous, des gigoteuses de rechange…), mais à un moment, j’ai fini par lâcher-prise et arrêter de stresser avant les vacances. On part en vacances pour se faire du bien, pas pour angoisser à l’idée d’avoir oublié ses lunettes de soleil. Maintenant, je vérifie 5 fois que j’ai bien ma carte bleue et mes papiers d’identité, et a priori, je peux m’en sortir sans tout le reste.

Deuxième Règle : Aparigraha ou le Non-Attachement

Faire une valise pour les vacances, c’est par définition accepter de vivre avec moins de choses pendant une petite période, et c’est souvent ça qui bloque au moment où on remplit le sac. Au début, cette petite valise nous semble suffisante, on a en tête qu’on a besoin de 2 leggings de yoga, 5 t-shirts, 3 robes, un short, un pull, des baskets, des sandales, deux maillots de bain, une mini trousse de toilette et un Kindle pour avoir 1000 livres en 1… puis quand on ouvre l’armoire, on tombe nez à nez avec cette robe-là, et ce legging, et puis ce sweat quand même, ah et si ce maillot de bain est mouillé, il m’en faut un troisième…

Désolée, je n’ai pas de recette magique, et suis aussi sujette que tout le monde à ce sentiment d’avoir besoin de plus de choses, et même pourquoi pas de choses nouvelles, pour l’été. Je me suis fixé quelques règles :

  • je n’achète pas de nouveaux vêtements à moins que les anciens aient rendu l’âme. Si j’ai un maillot de bain que je peux porter, je n’ai pas besoin d’en acheter de nouveau. Et si cette année je suis attirée par les fleurs alors que mon maillot de bain est à rayures… tant pis (cette règle vaut pour les chaussures, les débardeurs, les robes…).
  • je me fixe un nombre de vêtements dont j’ai besoin avant de remplir ma valise et je m’y tiens. Si je pars 10 jours et que j’ai décidé que j’avais besoin de 5 t-shirts, je n’ajoute pas un 6ème petit t-shirt « au cas où » au moment de fermer la valise.
  • quand je commence à être dépassée par la quantité de choses que je veux apporter ou acheter pour les vacances, j’essaie de revenir à ce code moral, Aparigraha, le non-attachement. J’essaie d’examiner avec un peu de distance ce besoin d’apporter plus de choses, et souvent, il finit par disparaître (pour un exposé plus complet sur ce code moral de yogi, c’est ici) (et pour une trousse de toilettes de vacances c’est ).

Mais quand même, il y a un certain nombre d’indispensables Yoga dans ma valise pour les vacances.

L’incontournable : le tapis de Yoga de voyage

tapis tayrona yoga

Avant, je partais avec une petite valise, et un tapis de yoga sur l’épaule. C’était avant que la petite valise soit réservée à l’enfant-tempête, et que mon sac à main soit rempli de ses jouets et coloriages pour le train ou l’avion.

Maintenant, j’utilise un tapis de yoga de 1mm qui se plie comme une serviette, et qui finit sur le dessus de la valise pour tout l’été (parfois j’en mets même deux dans ma valise parce que je sais que Cher&Tendre ou l’enfant tempête vont finir par râler parce qu’ils veulent aussi un tapis pour faire du HIIT (pour le premier) ou du Yoga (pour la seconde)).

Mes préférés :

  • Ceux en microfibre toute douce qui passent à la machine, de Yuj ou de Baya. A choisir selon ses préférences esthétiques, les deux sont super et de bonne qualité !

tapis yuj

  • Pour les mains pas moites, les sols un peu poussiéreux en plein air (microfibre et poussière ne font pas bon ménage), les tapis super fins (1 mm) de Manduka sont parfaits. Le mien vient de chez Tayrona Yoga, qui en propose de plusieurs couleurs sympa (privilégiez les couleurs foncées si vous comptez l’utiliser dans l’herbe…) ! Ils ne glissent pas pour une pratique modérée à intense en plein air (quand l’air frais sèche la sueur), ils sont hyper solides (celui que j’ai depuis 4 ans commence à peine à fatiguer, et mon tout nouveau, offert par Tayrona il y a 3 mois, est parfait), se nettoient facilement avec un torchon mouillé et sont vraiment super légers. Les couleurs disponibles changent selon les années (le bleu clair que Cher&Tendre m’a offert en 2014 n’existe plus je pense) et sont souvent chouettes.

manduka travel

tapis de yoga valise
Modèle : Karine (aka ka.bou.gui sur Instagram : https://www.instagram.com/ka.bou.gui/)
  • Je n’ai jamais testé la marque, mais ma copine Karine (en photo ci-dessus) les utilise : ceux de Yoga Design Lab sont paraît-il très bien aussi (on les trouve également sur le site Tayrona). Ils sont en tous cas super beaux, fins, et en microfibre aussi.

J’utilise ces tapis (Yuj et Manduka, je n’ai que les versions « Intense », pas « Travel », de chez Baya) vraiment tout le temps, pour les weekends, les vacances, et aussi mes journées de cours en réalité.

Le bonus : la tenue de yogi d’été

J’ADORE pratiquer en short, mais je n’aime pas forcément me promener en mini-short moulant à Paris, ni enseigner dans cette tenue. Et puis un legging, ça prend plus de place qu’un short dans la valise. Du coup, quand je pars en vacances, j’en profite pour embarquer mes shorts de yoga. Mes préférés : ceux de Omstars, qui se trouvent aux Etats-Unis, sont assez peu chers quand il y a des soldes (régulières), mais se rattrapent sur les frais de port (voire les frais de douane en cas de poisse). En prime : ils peuvent servir de maillot de bain.

short yoga

Ceux de Yuj sont aussi super bien coupés, mais mieux vaut être une adepte du string couleur chair pour porter la version claire !

Le soutien : les vidéos de yoga

Si vous avez peur de perdre le rythme de votre pratique pendant l’été, inscrivez-vous à un « programme » avant de partir, il en existe des gratuits et payants, des « en ligne » ou « disponibles hors ligne », et ça peut booster ceux et celles qui ont besoin d’un cadre pour rester motivé.e.s ! L’article complet sur les vidéos est !

A oublier : les « props » en tous genre

Sauf à glisser une petite sangle dans la valise, l’été n’est pas le moment idéal pour pratiquer avec ses blocs, bolsters, et accessoires en tout genre. Même si vous étiez en pleine progression dans vos « splits » avant de partir, ou en pleine phase d’amour avec le Yin et ses millions de coussins, c’est le moment de ré-inventer un peu sa pratique, d’utiliser un vieux dictionnaire en guise de bloc, un traversin en guise de bolster, ou simplement de faire sans !

Et voilà, c’est parti pour l’été !!! Si vous avez d’autres indispensables pour votre valise de yogi, partagez-les !

Smootheries sur les réseaux sociaux

6 thoughts on “La valise de yogi

  1. Merci beaucoup pour ton article.
    Contente que tu apprécies ton Superlite de Manduka. J’ai le même et je l’emmènes partout avec moi, en tapis ou en sur-tapis.
    Bonnes vacances à toi. Et à très vite.
    Patricia

    • Merci Patricia !
      Oui il est super ce tapis, et en effet, en surtapis il est parfait sur les sols un peu dur !
      Merci encore de me l’avoir envoyé 🙂

      Bel été et à bientôt 🙂

      Carole

  2. Sympa cet article. Ça rassure sur le fait que je ne suis pas la seule à trop remplir la valise… la prochaine fois j’essaierai la mise en pratique de tes règles.
    Pour le tapis, j’ai un travel de chez Baya et je trouve que la gomme caoutchouc a très vite commencee à s’abîmer alors que j’y fais très attention et que je n’avais pas beaucoup pratiquer avec. Je pense que le prochain je tenterai yuj. Du coup pour les vacances j’ai pris le Manduka qui paraît plus solide.

    • Ah mince alors pour ton Baya, je n’ai pas ce souci avec mes Intense…
      Les Yuj sont super aussi !
      J’espère que tu as réussi à partir avec une valise pas trop remplie 😉

  3. Cool cet article.
    J’aime aussi beaucoup les shorts OM STAR by Liquido, j’en ai plusieurs en plus ils sont vraiment jolis et confortables.
    Pour celles que cela intéresse, je les commande sur le site d’une prof de yoga à Lyon (maboutiqueyoga.fr), il n’y a pas tous les modèles bien sur, mais le prix est abordable (48 € le short, et il y a régulièrement des promos) et les frais de port sont à 3 € (livraison en 2-3 jours max).
    Belle journée!

    • Oh la mais merci pour ce super tuyau Elisa ! J’ai acheté le mien en Australie, zéro écolo et frais de douane à la clé ! Je note l’adresse !!!
      Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *