La méditation pour les geeks

Après des années d’échecs cuisants, voilà trois mois que je réussis à maintenir une pratique, si ce n’est quotidienne, au moins régulière de la méditation.

Photo prise dans la pénombre avec un téléphone = toujours une qualité photographique irréprochable sur ce blog.

Photo prise dans la pénombre avec un téléphone = toujours une qualité photographique irréprochable sur ce blog.

Au final, c’est comme tout, c’est une question de discipline. Je me demande comment je pouvais penser que je n’avais pas 10 minutes de libre chaque matin pour méditer à une époque où je n’avais ni enfant ni formation de 200 heures de yoga en cours (Vous l’avais-je dit ? Trouvant ma vie un peu fade et vide, je me suis inscrite à la formation de 200h Big Apple Yoga qui me faisait tant rêver). Toujours est-il qu’après avoir essayé de méditer sans support (juste 5-10 minutes de silence avec un timer pour savoir quand arrêter plutôt que checker sa montre toutes les 3 minutes), avec de la musique (bof bof) ou avec les séances courtes de Christophe André (grâce au CD vendu avec son bouquin Méditer Jour Après Jour), le tout de manière assez peu efficace (vu que je tenais 2-3 jours puis oubliais complètement mes résolutions pendant 6 à 12 mois), j’ai finalement trouvé l’outil qui me convient à merveille pour maintenir une pratique méditative. Sans surprise, ça implique l’utilisation d’un smartphone. Il s’agit donc de méditer avec l’aide d’une application dédiée.

Tout a commencé avec Headspace. J’ai découvert le site sur Twitter, j’ai bien aimé le concept (et le joli graphisme, ça compte) et j’ai téléchargé l’application gratuite, incluant le programme de découverte de 10 jours. C’était juste avant l’été, j’ai fait quelques jours et puis j’ai légèrement abandonné (il faut dire, c’était en plein pendant les vacances et les vacances sont à peu près le pire moment pour méditer / pratiquer le yoga) (et en particulier pour se lancer dans une pratique qui n’est pas encore habituelle) (pendant mon dernier weekend en famille, j’ai essayé de méditer au milieu du salon, avec ma mère et ma grand-mère qui gloussaient, mon mec qui charriait et ma fille qui venait me faire des câlins sans comprendre pourquoi j’étais assise les yeux fermés sans bouger : un carnage). A la rentrée de septembre et au début de la formation, je m’y suis remise (méditer au moins 5 minutes par jour fait partie de mes « daily homework », au même titre que la pratique physique du yoga ou la lecture des textes fondateurs).

imperturbablasana

Imperturbablasana par Esprit Yoga (dans le prochain numéro, photo de leur page Facebook)

Le concept ? Une séance guidée par jour, qui donne les bases pour « progresser » vers une pratique de la méditation en pleine conscience. C’est en anglais, c’est hyper bien fait, la voix est agréable. Et le fait de voir les jours cochés une fois qu’on a fait notre méditation a un côté stimulant et satisfaisant pour les personnes qui aiment bien l’impression d’avoir « accompli » des trucs (comme moi) (même si j’essaie de me détacher un peu de cette fièvre de l’accomplissement, c’est clairement pas gagné).

J’étais partie pour m’abonner à l’issue de mes 10 jours Découverte mais le prix de l’abonnement m’a un peu stoppée, c’était quelque chose comme 10 euros mensuels, pour un accès illimité à tout le catalogue et aux programmes de méditation. J’ai hésité, tergiversé… et puis je me suis dit que j’allais quand même tester autre chose avant de payer aussi cher (ce n’est pas hors de prix non plus bien sûr, mais disons que le prix est assez élevé pour me faire culpabiliser de ne pas me contenter de méditer 10 minutes en silence).

Du coup j’ai téléchargé l’application Petit Bambou, qui fonctionne sur le même modèle, mais malheureusement, le contenu était trop lourd pour ma connexion Wifi récalcitrante (n’en déplaise à Cher&Tendre qui bougonne que je ne suis pas douée et que je fais n’importe quoi, il m’arrive très souvent d’avoir un wifi merdique – ou plutôt pas de wifi dans mon salon, et j’ignore totalement pourquoi) (dans ma cuisine, aussi), j’ai donc abandonné au bout de deux séances (le matin au réveil, soit ça marche, soit je passe à autre chose, mais je ne passe pas 15 minutes à faire des bidouillages, c’est un peu trop anti-zen à mon goût comme début de journée). Petit Bambou est sûrement très bien, c’est juste tombé un jour où mon téléphone / mon wifi faisait des siennes et je suis donc passée à autre chose.

C’est comme ça que je suis tombée sur Zenfie, l’homologue français de Headspace. Le concept est exactement le même, les 10 jours de découverte sont gratuits, à l’issue desquels on peut s’abonner pour continuer sur différents programmes, qui suivent une courbe de progression (on ne commence pas par 30 minutes de méditation silencieuse, c’est un peu raide), et avoir accès aux méditations thématiques (transports, enfants, sommeil, etc). Je m’étais habituée à Headspace (la méthode inclut notamment des plages de silence dès le début alors qu’il y en a très peu au début dans Zenfie, il faut attendre plusieurs semaines pour atteindre des séances un peu silencieuses), à la voix de la personne, au fait que ce soit en anglais (ma formation et un grand nombre de mes profs de yoga étant anglophones, je pratique beaucoup plus le yoga et la méditation en anglais qu’en français) et j’ai eu un peu de mal à me familiariser avec Zenfie les premières fois (le mec qui parlait tout le temps en français m’horripilait) puis finalement, une fois que j’ai accepté l’idée que c’était plutôt pédagogique pour accompagner la progression vers la pleine conscience et des méditations silencieuses, je m’y suis faite.

Au vu de la différence de prix (5€ par mois) et du catalogue hyper complet, j’ai choisi de m’abonner à Zenfie et pour le moment, j’en suis très contente. En bonne psychorigide que je suis, j’aime particulièrement la page Statistiques, qui est impressionnante (c’est fou le nombre d’heures passées à méditer en quelques mois, à coups de 10-15 minutes par jour) (imaginez donc la même chose transposée aux choses inutiles et/ou inintéressantes que l’on fait quotidiennement pendant 10 minutes). Petit coup de cœur aussi pour la séance « Sommeil » de 30 minutes, qui est destinée à faciliter l’endormissement et sur laquelle il est spécifié que l’on a le droit de s’endormir pendant (je l’ai faite 2 fois dans une phase un peu insomniaque, je me suis endormie dans les 10 premières minutes à chaque fois). On peut aussi télécharger à l’avance des séances, si on sait qu’on méditera dans une zone sans connexion internet (ou si on veut s’éviter une galère le matin).

Il existe une dizaine, voire une centaine d’autres applications pouvant servir de support à la méditation (du simple « gong » en début et fin de méditation à des applis plus complètes comme celles dont j’ai parlé) et je trouve qu’elles aident vraiment à créer l’habitude de la méditation. Une fois qu’on a établi une routine, on s’y tient plus facilement, le tout, c’est vraiment de commencer.

décembre 28, 2015

Étiquettes : , , , , ,
  • Chouette article 🙂
    Je connaissais Headspace (je n’ai pas du tout accroché / pendant je l’ai fait pendant plus de 40 jours… j’ai fini par laisser tomber :/ ), et Petit Bambou (je n’ai pas aimé l’interface).
    Je note pour Zenfie… surtout pour la partie « insomniaque » (pas pour moi hein : je continue à m’endormir en 2 minutes montre en main – même s’il y a de la lumière & du bruit ^^ Mais plutôt pour ma belle-soeur qui a des GROS problèmes d’insomnie :)).
    Bisou <3
    (ps pour JJ & toi : tu es si matinale, que le wifi n'est pas encore levé & prêt pour te soutenir ^^)

    • Ah oui qu’est ce que tu n’as pas aimé dans Headspace, ça m’intéresse !
      Petit Bambou je trouvais ça joli moi, mais je n’ai pas eu le temps de beaucoup tester. Zenfie j’aime vraiment bien. Surtout cette notion de progression dans l’apprentissage.
      Et la partie sommeil, j’ai réessayé dimanche soir, je sentais que ça allait être dur de dormir à 23h avec le petit stress de rentrée et le rythme 1h-10h qu’on avait adopté… et je me suis endormie avant la fin des 30 minutes quand même ! 🙂
      Bisous !
      PS : j’ai du prouver à JJ que mon téléphone ne captait pas le wifi dans le salon, il me croit ENFIN.

  • Coucou!
    J’ai bcp entendu parler des bienfaits de la méditation, alors après qq mois de pratique, est-ce que tu en ressens? Je suis curieuse et je souhaite me lancer:)

    • Oh excuse moi je viens de voir ton commentaire d’il y a 18 mois 🙁
      Oui, je trouve vraiment qu’en plus du yoga, ça aide à être plus calme, moins agité… 😀

  • Salut,
    Avec le recul, Zenfie, c’est toujours aussi bien ?
    Je viens de recevoir une promotion hyper-intéressante, mais la voix du mec m’est aussi difficile à supporter (qu’est-ce qu’il m’énerve quand il dit « Inspirez profondément : Fioooooo » ! Il croit qu’on sait pas respirer ou quoi ? ^^).
    Le contenu des autres séances est-il différent, ou rabâche-t-il toujours les mêmes choses ?
    Merci de ton retour !

    • Hello, Vraiment désolée du temps de réponse, j’espère que la promo est toujours valable ! Avec le recul, je me suis habituée à la voix du mec et j’aime vraiment bien les séances ! Je continue de préférer la voix de Headspace mais le prix est incomparable. 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *