Je sais ENFIN faire un « smokey ». Merci MAC.

maquillage d'automne fumé

Voilà.

Tout est dit.

Faudrait pas croire que les blogueuses beauté sont toutes des déesses du soin visage, capillaire, du maquillage élaboré et du nail art (hop, un mythe s’effondre).

En l’occurrence, je me débrouille pas mal en nails, mais faudrait voir à ne pas attendre trop d’art.

Quant au maquillage, si j’ai beaucoup progressé en teint et même en maquillage des yeux, il me restait un gros blocage : le sacro-saint smokey (ou smoky, comme on veut en fait).

Moi face au fard noir, j’angoisse.

fards neutres

(extrait de la palette Au Naturel de Sleek)

Et la bonne blague, c’est que TOUTES les palettes en contiennent un. De quoi me faire avoir des sueurs froides à chaque fois que je me maquille. Parce qu’en plus, je n’aime pas gâcher. Donc quand j’achète une palette, il faut que j’utilise toutes les couleurs. Dont ce noir qui me nargue.

palettes de maquillage

Nan mais tous ces noirs, là...

Forcément, quand je suis allée à l’atelier gratuit proposé par le MAC de Saint Michel (vous pouvez en apprendre plus ici, c’est ouvert à tous sur RDV et ça dure jusqu’au 30 novembre, je pense qu’il est apprécié d’acheter un produit tout de même, mais ce n’est pas précisé dans l’article), j’ai dit directement « Alors je veux apprendre à gérer les fards foncés pour ne plus me mettre à pleurer dès que j’en vois un ».

Donc le principe, c’est que la maquilleuse fait un oeil en expliquant ce qu’elle fait (et en demandant vraiment ce qu’on aime, donc on peut dire qu’on veut plus naturel, plus foncé, plus fun, moins pailleté…), et ensuite… ben à nous le(s) pinceau(x) !

Et maintenant, TADAM, je sais faire ça :

maquillage smoky

Par contre j'ai du me débrouiller avec mon iPhone pour la partie photos...

maquillage fumé

Celle-ci est plus jolie mais moins nette (être belle dans le noir ou sur une photo floue, c'est toujours gratifiant)

Alors qu’est-ce qu’on a mis ?

En base, un Paint Pot noir, le Blackground.

Sur la paupière mobile, un fard marrron irisé très joli, le Lie Low.

En coin externe un noir pur dont je ne connais pas le nom, mais bon, un fard noir quoi.

En « touche lumière », soit sous l’arcade et dans le V interne de l’oeil, le Carefree, un vanille légèrement irisé.

Puis un trait assez épais de crayon noir Smolder, une couche de mascara noir (dont je n’ai pas demandé le nom par ailleurs…) et HOP LA.

Le tout appliqué et estompé (en fait le vrai secret, c’est d’estomper encore e toujours hein) avec, principalement, les pinceaux 217, 239 et 226.

Plus de photos ?

maquillage d'automne fumé

Avec les yeux ouverts, c'est fou comme c'est plus discret !

maquillage d'automne MAC

Donc : je n'ai pas remis d'anti-cernes et je me suis démaquillée toute la zone autour des yeux avant de commencer l'atelier, c'est flou ET en plus c'est un iPhone 3GS, donc je n'ai pas vu viser les deux yeux correctement. Ou l'art photographique sur Smootheries.

Et donc bien sûr, j’aurais voulu repartir avec toute la boutique, mais comme je suis raisonnable maintenant, j’ai acheté le PaintPot Blackground seulement.

ombre crème noire en base

Paintpot Blackground, ou l'ombre crème noire qui ne me fait plus peur

Allez, je vais m’entraîner au smokey. Je pense qu’il va me falloir une bonne dizaine d’essais pour reproduire ce résultat. Et il va aussi falloir acheter un pinceau estompeur digne de ce nom dans les plus brefs délais, mes ELF ne me semblant pas du tout aussi performants que la merveille que j’ai essayée aujourd’hui.

octobre 21, 2011

Étiquettes : , , ,
    • Merci !!!
      OUI ! J’étais hyper fière !
      J’aimais beaucoup les ombres qu’on a utilisées, mais je pense qu’en cherchant dans mes palettes, j’ai du similaire, c’était donc dommage. Ce qui m’attirait le plus, c’étaient les pinceaux (217 et 226) mais je me suis dit que j’allais m’offrir un Nvey Eco, moins cher, de qualité tout à fait similaire à mon sens, et écolo par dessus le marché !
      Je pense qu’une fois que je maîtriserais bien ce paintpot, je me laisserais tenter par un autre, par contre… 🙂

  • Tu n’as acheté qu’un seul truc? ouah, je suis admirative…^^
    Le fard noir pur ce serait pas carbon par hasard?
    Si oui, pas de regret, les fard sleek valent 10 fois mieux que ce fard qui ne marque pas!^^
    Le résultat est très joli en tout cas.
    Oh, blackground, mon premier paintpot….Un must have
    Que de souvenirs, que de maquillages nous avons traversés ensemble…

    • OUI, j’ai résisté à la tentation et n’ai fait qu’un achat (mais là, je vais foncer sur Ayanature pour m’acheter un pinceau estompeur Nvey Eco, faut pas déconner tout de même !). 😉
      Je pense que le fard noir était pur carbon, en effet. Dans tous les cas, c’est sûr que j’ai au moins 5-6 fards noirs chez moi, dans mes deux palettes UD (15th et BOS NYC) et mes 4-5 Sleek, donc ça aurait vraiment été un achat inutile !
      Le blackground me semblait en effet un must have, je voyais souvent de jolis make-up sur les blogs, avec des fards que je possédais qui plus est, mais avec le fameux Blackground en dessous, donc je ne pouvais pas les reproduire ! 🙂
      Hop, c’est réparé !
      Je vais bien m’amuser avec mon nouveau joujou. 🙂

  • C’est étrange ta peur du noir, j’ai la même, pourtant il y a quelques années je ne portais que ça. Maintenant c’est une couleur que je trouve trop dure, trop froide. Ca n’empêche que, des fois quand l’occasion s’y prête, je prends tout mon temps pour faire un joli smoky noir. Bon et puis c’est pas parce que j’ai peur du noir que j’ai arrêté de faire des smoky, je les préfère juste colorés, majoritairement brun, taupe, gris, violet.

    • Alors en fait, ma peur se cristallise sur le noir, mais je dois dire que face à un fard prune, brun ou gris très foncé, c’est un peu pareil. Globalement, j’avais peur de m’en mettre partout, de faire un truc moche, de devoir recommencer, de déborder…
      Bon je ne dis pas que ça va être facile maintenant, mais j’ai pris un peu de confiance et les techniques de base pour maîtriser ces fards !
      Prochain smoky : un brun ou un gris, je pense ! 🙂

  • Tu verras le smoky finalement, c’est plutôt simple! J’admire le fait que tu n’ais pris qu’un seul produit!

    Sinon, j’ai quelques pinceaux Nvey Eco que j’aime beaucoup, mais à mon avis rien ne remplace un 217.

    • Je vais encore m’entrainer un peu avant de le qualifier de « simple », quand même ! 🙂
      Ceci dit, le principe est simple, c’est vrai ! Il faut juste acquérir les bons gestes.
      Ah zut alors, voilà que j’hésite et regrette presque le 217 que je n’ai pas acheté, maintenant.
      Je vais faire ma petite étude de marché (en attendant, j’ai un blender ELF et tout un tas d’autres pinceaux MUFE, donc je m’en sors quand même). 🙂

  • Ah mais c’est super joli ce smokey, et effectivement, comme tu le dis, très discret une fois les yeux ouverts. Je suis comme toi, j’ai peur du noir mais là pour le coup ça me donne aussi envie d’apprendre!

    • Après le piège, ce sont les éclairages, je trouve ! Quelque chose de discret en lumière du jour peut devenir beaucoup plus marqué en lumière jaune, et vice versa ! J’ai trouvé ce smokey un peu agressif, le soir arrivé ! Mais j’ai refait le même, en plus léger, le lendemain, et j’ai adoré !
      Ca vaut le coup de sauter le pas, en plus, une fois qu’on a les bases (et plus peur de ressembler à un panda), c’est pas si dur non plus. 🙂

      • bon bon bon après avoir pesté et peiné le temps de trois ou quatre essais (évidemment lamentablement ratés) seule face au miroir de ma salle de bain et des tuto sur youtube, je me suis décidée à dégainer le téléphone et prendre un rdvs pour apprendre moi aussi à ne plus avoir peur du grand méchant noir…rha. Christian, s’il est là, ne m’aura donc jamais vue qu’enceinte jusqu’aux yeux, la classe T_T

        • Si ça peut te rassurer, je n’ai pas vu Christian ! 😉
          Et puis certaines femmes sont rayonnantes, enceintes. 😉 (par contre le petit tabouret de maquillage pourra te sembler inconfortable, tu me diras si c’était le cas). 😀
          Bon cours, j’espère que tu seras aussi contente que moi !!!

    • Merci !!!
      Hier soir, j’ai refait avec les mêmes couleurs (mais le Smog d’Urban Decay à la place du Lie Low de MAC, mais en plus léger : j’ai beaucoup aimé aussi !)
      Prochaine étape : le smokey gris ! (ou taupe, je ne sais pas encore). 😉

  • Je suis nulle en smokey aussi, quand j’essaie, je ressemble plus à Pandy-Panda qu’autre chose (le même que dans la chanson de Chantal Goya)

    Tout est dans le dosage du noir et dans le blendage (estompage pour les frenchy), mais je ne maîtrise pas !!
    Et toi, tu maîtrises grave maintenant ! C’est cool, on va voir plein de make-up maintenant sur ton blog !! (dis oui, dis oui !! )

    La leçon chez Mac devait être chouette ! J’ose pas aller dans le mien de Mac, car je trouve les vendeuses -maquilleuses pas toujours sympatoches (ça dépend sur qui tu tombes quoi) et surtout, j’ai peur de me sentir obligée d’acheter tous les produits qu’elle aurait utilisés sur moi !!

    • Je t’avoue que je suis en train de me prendre au jeu de la photo de n’oeil à publier sur le blog ! Hier j’ai refait le même smokey en version light, et hop, j’ai fait plein de photos !
      Peut-être donc qu’il y aura d’autres images ici. 😉
      La leçon était en effet vachement bien, mais c’est sûr que ça doit dépendre de la personne !
      Moi j’ai trouvé qu’on ne poussait pas à la consommation, elle ne m’a jamais proposé de rien acheter : en même temps, faut voir qu’elle utilise 200€ de produits pour te faire un make-up complet, vu que chaque pinceau coûte 20€ au bas mot, chaque FAP 15-20€… Du coup, à la fin, elle te propose de noter les produits utilisés. Je trouve ça très respectueux et clean. D’ailleurs j’ai bien gardé la liste (en fait je l’ai recopiée sur ce billet, du coup, j’ai pu jeter le bout de papier, hihi) et je pense que je vais finir par m’offrir un beau pinceau MAC, parce qu’hier j’ai fait l’estompage avec mon ELF et c’est franchement pas pareil !
      Tu me raconteras si tu fais un atelier ! Moi j’ai la paupière un peu tombante, et je ne savais pas adapter les tutos à mes yeux : maintenant, c’est bon, plus de pandy-panda ! 😉

    • Merci !!!
      Prune, ça me fait un peu peur encore. 😉
      Par contre gris, ça me tente !
      Ou Taupe ! 🙂
      J’ai aussi envie de voir ce que donnent mes fards type Corail ou Rose sur la base noire : bref, je vais bien m’amuser !

  • Ah ben rassure toi, je suis aussi une grosse nulle en smokey, et puis en nail art aussi. Enfin je suis pas douée de mes dix doigts. Mais je suis passionnée alors je persiste. D’aucuns appelleront ça de l’acharnement, moi je me dis que je finirai par y arriver un jour lol. Punaise un atelier MAC ça me dirait trop! demain j’ai rdv au comptoir Dior de mon bled pour un maquillage, je ne sais pas trop à quoi m’attendre…
    Bon, n’arrivant pas à commander chez Sleek, je vais ptêt m’acheter un paint pot pour jouer avec mes fards foncés…

    • Tu as raison de persister ! Moi c’est pareil, je ne suis pas forcément adroite et je mets du temps à exécuter des gestes précis qui rendent un résultat net ! Tiens d’ailleurs rien que pour appliquer du vernis, ça ne fait que quelques semaines que je n’ai presque plus besoin de stylo dissolvant : jusqu’à présent, j’en mettais toujours partout. 🙂
      Donc je me dis que les yeux, ben ça va venir avec le temps, faut pas abandonner !
      Franchement le pain pot foncé, je trouve ça trop rigolo. Je vais essayer en base sous des fards clairs ou colorés, aussi, ça doit être joli… 😀
      PS : j’ai vu que ton atelier Dior était un franc succès !!! Trop cool !

  • Très joli ce smoky!

    Moi c’est l’inverse, je fuis les fards trop clairs, et ne me sens moi-même qu’avec du noir (en smoky, ou en liner lorsque mes fards sont trop clairs à mon goût…)
    Comme quoi. ^^

    (Félicitations pour ton mono craquage, tu es une fille sage maintenant ^^)

    • Ouiiii je suis super sage et très fière de moi !!!
      En plus je me dis que si j’étais repartie avec trois paintpots, ben finalement j’aurais pas su quoi en faire, j’en aurais laissé traîner dans mon placard… Là je peux m’amuser autant que je veux avec ma base noire, la tester sous tous mes fards… 😉
      Ceci dit, je te comprends pour les fards trop clairs, je trouve que quand je mets du très clair uniquement sur les yeux, ça les fait « ressortir » de manière non naturelle. Jusqu’à présent, j’étais plutôt sur des couleurs qui se rapprochaient, en intensité, de ma couleur naturelle (un corail pas trop orange, un rose discret, un taupe clair, un gris moyen…).
      Mais grâce à cet atelier, je vais être plus aventureuse ! 🙂

      • Tu as bien raison!

        Je crois que de tous mes trucs qui me servent en base, ce sont les noirs que j’utilise le plus souvent… ^^
        (quand j’arrive en cours le matin, une de mes copines super fan de make-up m’oblige à fermer les yeux pour voir ce que j’ai fait sur mes paupières loool)
        Un beau prune/violet foncé irisé est complètement transformé sur base noire, ainsi que les métalliques (je pense aux derniers L’Oréal Infaillibles, ils sont terribles! ^^)
        Hâte de voir tes essais 🙂

        • Hihihi, tu dois bien t’amuser avec tes bases !
          J’ai hâte de voir ce que donnent des fards roses ou or sur la base, à mon avis, ça va être super beau !!!
          J’a pas eu le temps ce matin (gym de 7h45 à 8h45, juste le temps de prendre une douche et de faire le teint + mascara avant d’aller bosser) mais demain, je retente ma base noire, je pense ! 🙂

  • Hier j’ai fait un tour dans ma Black Palette d’Urban Decay (que j’ai prise sous mon aile because Louboutin n’en voulait plus ^^) pour faire un smoky, hé ben le résultat était une merde infâme, cela dit pour Halloween c’était cool.
    Bref je me suis dit qu’il fallait que je travaille ça, parce que sinon la palette en question, et plein de fards sombres que j’ai, vont finir par dormir dans les bacs.
    J’aime beaucoup ton maquillage à toi, c’est joliment estompé !!

    • Ah mais je te comprends, moi avant MAC, j’étais franchement pas aidée avec tous ces fards sombres, là !
      La Black Palette, c’est un peu comme la Graphite de Sleek : un challenge de malade !!!
      Après mon passage chez MAC, j’ai vraiment été convaincue qu’un bon pinceau estompeur faisait sa part du boulot, mais il faut encore me convaincre que LE meilleur pinceau estompeur est le 217. Mon esprit de contradiction risque de me pousser à en acheter 2-3 avant de finir par (éventuellement) craquer pour celui-là. C’est bête, mais c’est plus fort que moi. 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *