Hipanema DIY, Perles de rocaille, Métier à tisser, Breloques rigolotes…

…sont les principaux mots-clés que j’entre dans mon moteur de recherche  ces derniers jours (quand je ne travaille pas, je veux dire).

La fille à multi-lubies, c’est toujours moi. Le blog sans aucune cohérence de « ligne éditoriale » (rien que le terme me fait glousser), c’est toujours Smootheries. Dernière lubie en date : le bracelet Hipanema. Il paraît que c’est à la mode depuis au moins 2012 et que je suis complètement à la traîne mais bon en tous cas, le fait est que j’étais complètement passée à côté.

A la minute où j’ai croisé la route d’un bracelet un peu kitch multicolore, j’en ai voulu un. Quelques jours plus tard, gros hasard, Madmoizelle publiait un tutoriel pour fabriquer son propre bracelet. Du coup je n’ai même pas eu le temps d’envisager d’en acheter un (ça coûte 70€ quand même), je me suis mis en tête d’en fabriquer moi-même.

Le pari était risqué, quand on sait comme je suis douée de mes dix doigts (illustration ici).

Comme à mon habitude, j’ai fait preuve de mesure, patience et tempérance : trois jours plus tard, je connaissais par coeur tous les noms de sites et magasins commercialisant du matos à bijoux et j’étais l’heureuse propriétaire d’une vingtaine d’écheveaux de fils à broder, de centaines de fermoirs, de perles diverses et variées, d’embouts multirangs et de pinces plates et coupantes. J’ai aussi une carte de fidélité au magasin L’Atelier (quand même).

Armée d’un modèle (le « Bloody » de chez Hipanema) et d’un tutoriel vidéo méga détaillé (la fille à qui il faut expliquer en vidéo comment on enfile des perles sur un fil ? Bibi), j’ai fermé la porte de mon appartement à clé pour tout le weekend et me suis attelée à la tâche.

Réception de colis plein de perles

Réception de colis plein de perles

Dimanche matin à Smoothland.

(sinon je sais pas trop pourquoi mais quand j’envoie des photos directement de mon iPhone à ma boîte mail, elles sont riquiqui. Je suis obligée de les passer dans un logiciel de retouches pour qu’elles n’aient pas la taille « Nain ». Là j’ai eu la flemme).

Bilan:

Tadam !

Tadam !

1) C’est honnêtement pas très dur, c’est juste un peu long et parfois fastidieux (notamment le serrage d’anneaux, c’est un peu pénible, mais je viens d’acheter une pince à serrage d’anneaux, on verra si c’est moins relou). Mais la plupart des bracelets sont marrants et faciles à faire (le bracelet brésilien, ça se fait en 1h en regardant Platane à la télé).

2) En termes de temps, justement, je pense que j’ai mis 10h à faire le bracelet, en tout. Plus 1h après le premier jour où je l’ai porté parce que deux anneaux s’étaient décrochés pendant la journée (sympa en réunion quand on serre la main des gens et qu’il y a des bouts de bracelets qui pendouillent). Avec le resserage et le point de colle, ça ne bouge plus.

3) En termes de customisation, c’est quand même vachement cool de pouvoir faire ce qu’on veut. Moi par exemple j’aime pas trop les coquillages qu’il y a systématiquement sur les bracelets Hipanema, alors ça me saoulerait d’acheter un bracelet à 70€ si j’aime pas un truc dessus. J’aime pas trop les pompons non plus. Par contre j’adore les perles qui brillent. Et les breloques rigolotes.

4) En termes de prix, ça dépend vachement de ce qu’on veut et de la capacité de chacun(e) à résister à la tentation d’acheter direct 25 000 perles (devinez si j’ai résisté). Il y a un investissement minimal obligatoire qui doit être autour de 30€ à 50€ : un métier à tisser (6-10€), 4-5 couleurs de perles de rocaille différentes (5-6€), 5 à 7 fils pour bracelets brésiliens (6-10€), du fil en nylon (1-2€), de la colle (2-3€), une pince plate (5-10€) –  on peut peut-être faire sans mais moi j’arrive pas à fermer les anneaux minuscules à la main ou à la grosse pince Ikéa de ma boîte à outils – une breloque (1€), des anneaux (2€), des fermoirs (5 à 10€ vu qu’il en faut pas mal, c’est à dire 2 par bracelets + le gros fermoir multirangs, et qu’en plus il en faut des différents selon le modèle et la largeur de chaque bracelet (brésilien, en perles, ruban, cordelette tressée…), et des petites cordes (2 à 4€). D’un côté c’est économique parce qu’une fois qu’on a tout ça, on peut ensuite refaire plein de bracelets en rachetant juste 2-3 autres fermoirs. D’un autre côté c’est une pompe à fric parce qu’une fois qu’on a fini le premier bracelet, on voudrait en faire un dans des couleurs qui n’ont rien à voir et on rachète plein de fils, de perles, de rubans et de cordons différents et des breloques trop mignonnes sur Ebay. Mais au final, si on fait beaucoup de bracelets, c’est rentable, même en s’étant ruiné en matériel. Il faut aussi voir l’aspect « no life » de la chose, qui fait économiser des sous : n’étant pas sortie du weekend, j’ai certes dépensé 80€ de matériel mais je n’ai mangé que de la soupe et ai dépensé 0 euros en bières, resto, ciné ou autres activités normales du weekend.

Bon sinon je ne vous fais pas un tutoriel hein, d’abord je suis nulle pour faire ça (faut des belles photos voire une vidéo, déjà) et puis je vous ai mis deux liens quand même (Smootheries, le blog qui ne sert à rien jusqu’au bout).

octobre 1, 2013

Étiquettes : , , , , ,
    • Merci !
      Ca va mieux maintenant pour les anneaux ! En fait ce n’est pas tant le fait d’avoir une pince spéciale (ça ne marche pas très bien je trouve) que le fait d’avoir deux pinces pour bien tenir l’anneau et le positionner comme on veut !
      Mon nouveau problème c’est que mes bracelets tissés finissent par se casser, mais je travaille à le résoudre. 😀

  • Hello Smooth,

    Je ne sais pas si j’ai déjà commenté un de tes posts, mais sache juste que c’est justement ce côté « no prise de tête » et hétéroclite que j’aime dans ton blog qui de tous ceux que je lis actuellement est mon préféré 🙂 Et pourtant il y a du très lourd dans ma blogroll …. 😉 Mais le tien est frais, touche à tout….et me ressemble un peu : je suis comme toi une fille à lubies, touche à tout sans vraiment pouvoir dire que j’ai un domaine de prédilection. 😉 Bref ton côté je teste des trucs me plait énormément…tu ressembles à une fille « normale », et ça rassure vachement.
    Sur ce je te laisse à tes perles….beau boulot ! 😉

    • Oh c’est super gentil, merciiii.
      (euh le côté no prise de tête fait que parfois, j’ai juste la flemme / pas le temps de bloguer pendant un mois et que je néglige mes commentaires, désolée de ce temps de réponse !!!).
      Merci encore pour ton commentaire, et je file voir ton blog. 🙂

      • T’inquiètes. 😉 Et puis j’ai vu ailleurs que t’avais de quoi être occupé. 😉
        Quant à mon mon blog, il est un peu en friche pour cause de gros changement de vie : je suis en pleine expatriation, deux jours que je suis à Montréal, nouvelle terre d’adoption. 😉 Je le mets à jour dès que j’ai posé pied à terre 😉

        • Alors, c’est chouette Montréal ? Il doit faire un peu frisquet, là, non ? 😉
          Hihi, en effet, je cours un peu partout et je fatigue plus vite en ce moment, même si j’ai toujours envie de bloguer, c’est pas évident !
          (et puis je tricote des petits bonnets, quoi) (LUBIE TRICOT : enclenchée)

  • J’adore ! Et la seule chose qui ma retenu aussi ce sont les coquillages lol! Bon après le temps mis tout ça …. Arfffff…. À réfléchir ! Belle idée, et belle réussite pour le tient , bravo!

    • Merci !
      Ceci dit j’ai regardé la collection de cet automne hiver, et les coquillages sont argentés, souvent : je trouve ça déjà plus joli que les coquillages blancs ! Mais bon dans le fait maison, j’aime bien aussi le fait de choisir des breloques personnalisées. 😀

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *