Défi Palette Of The Week # Me, Myself and Eye de Sleek

Palette Sleek édition limitée

Les jours fériés, j’ai tendance à ne pas me maquiller (mis à part mon indispensable correcteur pour dissimuler un peu la misère cutanée), d’où le retard de ce billet : je devais me maquiller chaque semaine avec une palette différente, mais forcément, quand on fait le pont, les semaines durent 3 jours et le maquillage en pâtit.

Mais, tout est bien qui finit bien, j’ai utilisé la palette Me, Myself and Eye de Sleek pendant environ 7 jours.

Palette Sleek édition limitée
Photo avec flash, plus fidèle que la photo sans flash (on sait tous que la luminosité de ce mois de mai n’a d’égale que celle du mois de novembre dernier)

Cette palette était une édition limitée de Sleek. Une palette Sleek coûte en général entre 8 et 9€ sur le site de Sleek. On peut aussi en acheter sur des sites néerlandais (type Alice&Jo’s), où les frais de port sont moins élevés par ailleurs ou encore en Angleterre ou dans certaines boutiques à Paris (Colorii notamment). Pour les éditions limitées, c’est encore une autre paire de manche, car quand elles sont limitées ET appréciées, elles peuvent disparaître de la circulation en quelques mois et se retrouver sur Ebay à prix d’or.

Tout ça pour dire que quand j’ai vu les visuels de cette nouvelle palette, j’ai eu envie du corail, du lavande irisé, du kaki, du doré… bref, je l’ai voulue, et je n’ai pas hésité longtemps, échaudée par mes aventures avec la dernière édition limitée de Sleek (mais ceci est une autre histoire). Ni une ni deux, la commande a été passée le jour même du début de la vente.

A se réception, j’ai essayé le corail, le kaki… puis je l’ai délaissée. Nous voici donc dans la configuration idéale pour le Défi Palette Of The Week : la palette trop belle qu’on n’utilise jamais.

Avant de vous montrer ça en image, je me permets de glisser un petit conseil : si vous vous lancez dans un projet similaire un jour, pensez à rapprocher vos séances d’épilation de sourcils. Dans la vraie vie, ce n’est pas choquant, mais les photos en gros plan m’ont fait très mal aux yeux, alors désolée pour les vôtres hein ^^ (depuis je suis retournée à l’Atelier du sourcil, donc pas de panique, la semaine prochaine il y aura des photos non choquantes).

Jour 1, je ne travaille pas, c’est l’occasion de tester le Simply Red (histoire de commencer en légèreté). Avec ses copains Supernova et Pink Beret pour adoucir un peu, quand même.

Me Myself and Eye Sleek - Simply Red

Me Myself and Eye Sleek

Mon avis sur ce jour 1 : Quand j’ai vu tout ce rouge sur ma paupière, j’ai pris peur. J’ai estompé comme une folle, poussant mon estompeur Kiko (fort honorable dans sa tâche, par ailleurs) jusque dans ses derniers retranchements. Au final, j’aimais bien le résultat, même si Cher&Tendre l’a qualifié de « trop rose » (il n’a pas vu quand c’était rouge, donc).

Jour 2, je travaille, mais je me réveille fraîche et dispos, en avance (parfaitement, ça m’arrive une fois par an, mais ça m’arrive). Du coup, je me dis qu’autant en profiter pour mettre à l’épreuve Salt’n Peppermint, Blue Monday et Primal Green. Je n’ai jamais mis autant de vert sur mes yeux, quelle angoisse.

Me Myself and Eye Sleek
Le voilà, le sourcil traître

Me Myself  and Eye Sleek

Me Myself and Eye Sleek
En fait de loin, c’est un peu plus discret, quand même

Mon avis sur ce jour 2 : C’était rigolo et même tout à fait portable (les photos de vraiment loin en visage entier font bien moins peur que celle de près yeux fermés, forcément). Mais quand même, ça m’a pris une bonne dizaine de minutes (estompage laborieux pour Blue Monday en coin externe…) (ça ne se voit pas trop mais Blue Monday est un vert sapin irisé très sombre). La tête de Cher&Tendre quand il est entré dans la salle de bain AVANT estompage valait aussi le détour.

Jour 3, je continue sur ma lancée, j’ai déjà traumatisé mes collègues la veille, donc allons-y pour un truc que je n’aime pas trop sur moi : le maquillage violet. Il ne sera pas dit que cette semaine s’écoulera sans avoir testé Chris de Burgundy, et Lilac Allen (toujours avec Supernova, assez simple à porter).

Me Myself and Eye Sleek

Me Myself and Eye Sleek

Me Myself and Eye Sleek
Y a pas à dire, les yeux fermés, c’est quand même impressionnant…

Mon avis sur ce jour 3 : J’ai un peu surmonté mon aversion du violet, mais je n’ai pas non plus été transcendée. Je crois que décidément, je suis une « Nude Girl ».

Jours 4 à 7 : entre un jour de sport et un dimanche, seuls deux jours ont été consacrés au maquillage. Et j’avais eu ma dose de couleurs pour, si ce n’est une vie, en tous cas la semaine.

Hop là, Supernova (encore !) et Golden Silvers pour les deux jours !

Et donc, quel sera le sort de la Me, Myself and Eye de Sleek ?

J’aime : 

– Les très jolies couleurs et leur diversité

– Surtout le Primal Green, un des plus beaux kakis du monde

– La pigmentation des fards et leur facilité d’estompage (oui parce que le fard pigmenté qui reste collé à la paupière, bof bof)

J’aime moins : 

– Pas grand chose à se mettre sous la dents pour du « Nude » (en même temps c’est pas le but, mais bon voilà quoi)

– Des fards qui m’attirent mais que je ne trouve pas l’occasion d’utiliser (je m’étais promis de faire un smokey Black Box et Golden Silvers et puis je n’ai pas eu l’occasion ou encore d’utiliser le gris argenté, que je n’ai pas même pas swatché !)

– Comme tous les fards pailletés et irisés, ceux qui le sont dans cette palette chutent un peu (prévoir le pinceau éventail pour ne pas finir avec des cocards).

Au final, je trouve que c’est une super palette. Donc j’ai envie de la garder. En étant consciente que je ne vais probablement pas la ressortir avant 6 bons mois, au bas mot. Donc en fait, je ne vais pas la garder. Je n’ai plus qu’à actualiser ma page de ventes (même s’il me semble qu’elle est déjà réservée, celle-ci…).

La prochaine sur le grill : La palette In Bloom de Smashbox.

mai 18, 2012

Étiquettes : , , , ,
  • que tu es forte! Moi j’aimerais bien savoir comment tu les fais tes maquillages 🙂 Effectivement, elle est colorée! c’est celle que je t’avais rapportée? Celle que tu m’avais faite acheté m’avait semblé importable à l’époque! 😉

    • Oh ben c’est trop gentil ça ! Je ne me sens pas « forte » du tout, pourtant. 🙂
      J’essaierai de faire des photos étape par étape, un jour ! 🙂
      Non ce n’est pas celle que tu m’avais rapportée, la tienne était la Oh So Special (plus « portable » que celle-ci, à mon goût) !

    • C’est vrai qu’elle est vraiment jolie ! J’ai beaucoup hésité à m’en séparer, mais je pense vraiment peu l’utiliser, même si je la trouve belle !

  • Les couleurs sont belles c’est vrai. Mais j’aimerais bien savoir comment tu fais, genre étape par étape pour te maquiller comme ça. Moi je n’y arrive jamais,ou il y a des trous, ou c’est trop étalé, et ensuite je n’arrive pas à l’enlever, du coup je ne fais rien…
    En tout cas le concept de semaine par semaine est bien trouvé !

    • Merci pour ton commentaire ! En fait j’ai regardé énormément de tutos sur YouTube ! 🙂 Cherche une palette que tu as et souhaiterais utiliser et entre son nom + tuto sur Google (ou directement sur YouTube) : tu vas trouver plein de méthodes, de conseils…
      Moi j’ai appris comme ça, et en suivant un atelier Mac, une fois. Mais j’ai encore plein de choses à apprendre, je suis très loin d’être hyper forte ! Je suis toujours une technique assez simple, j’essaierai de faire des photos d’un pas à pas, un jour. 🙂

    • Merci !
      Oui tout à fait, il faut un peu de temps le matin pour faire de jolis maquillages avec cette palette et il faut ensuite assume le make-up coloré toute la journée ! 🙂

  • Ah ouais c’est vrai que les couleurs sont belles mais il y en a plusieurs que je n’oserai jamais porter dans la vie de tous les jours (comme le simply red justement ^^). Tu as fait une heureuse, bravo 😀 :p

    • Oui, je suis contente de ce « projet », ça me libère la conscience et ça fait des heureuses, c’est tout bon !
      Moi je n’ai pas eu trop de difficultés à porter les couleurs, mais c’est vrai que je me sentais « maquillée », beaucoup plus qu’avec un smokey neutre alors même que c’était parfois plus clair !

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *