Défi Palette Of The Week # In Bloom de Smashbox

in bloom smashbox

Dans la tourmente de ce printemps moche et pluvieux où mon emploi du temps me fait frôler l’infarctus chaque fois que j’y jette un oeil, je n’ai pas abandonné le défi de la palette. Celui qui consistait à tester chaque semaine l’une de mes palettes pour décider de son sort (le droit de rester dans mes petits placards toujours trop pleins se mérite).

Il y a environ 3 semaines (voire un mois…), c’était le tour de la palette In Bloom de Smashbox.

J’avais acheté cette palette lors de ma virée à New York l’année dernière. 5 jours à New York, 500$ de shopping, je ne m’étais rien refusé, on peut le dire. Et j’avais donc acheté cette palette Smashbox, qui était, en fait, l’une de mes toutes premières palettes et venait de sortir à l’époque (je suis de ces blogueuses qui présentent des produits qui ont plus d’un an, honte à moi).

in bloom smashbox
Visuel de la marque, trouvé sur Internet, car dans la tourmente de ce mois de juin, si j’attends d’être chez moi pour faire des photos de palettes, on n’est pas rendus.

Avant le verdict, je vous mets quelques photos pour que vous puissiez avoir une idée :

Jour 1, je commence par le début de la palette, avec le rose et le violet tout à gauche et le rose irisé du milieu pour donner un peu de relief. 

maquillage violet smashbox
Avec les teintes violettes et roses de la palette

Mon avis sur ce jour 1 : Pas mal, j’aime beaucoup ce rose irisé (c’est le plus utilisé, d’ailleurs…) et le violet est assez doux pour me réconcilier avec ce type de couleur. Les fards sont très faciles à travailler.

Jour 2 : Mon côté psychorigide ne peut que succomber à la tentation de faire des maquillages rangée par rangée (ou presque) ! J’utilise donc la deuxième rangée, avec un gris et un taupe.

Deuxième rangée ! 

Mon avis sur ce jour 2 : Difficile… J’aime vraiment beaucoup les fards Smashbox qui sont très doux, ne chutent pas, s’estompent bien et ont de très jolies couleurs. Mais pour le Nude, je trouve ça un peu « fade » comparé à du Nude Urban Decay, par exemple…

Jour 3 : Il me semble me souvenir que j’ai mis fin à ma monomaniaquerie et utilisé des fards qui n’étaient pas de la même rangée !!! A savoir le bleu gris sombre (une espèce de pétrole) et le rose irisé (encore lui !)

Voilà ce qu’il se passe quand on ne s’y prend pas assez à l’avance pour finir son estompage avant d’aller bosser…

Mon avis sur ce jour 3 : J’ai un peu foiré mon estompage mais au-delà de mes défaillances techniques, j’ai bien aimé ce petit maquillage simple, rose et bleu « nude », un peu !

Jour 4 : Bon alors je dois dire que je ne suis plus très sûre des fards entrent en jeu, là… Je pense que c’est la rangée 4, mais ça ressemble un peu au reste, hein ? On le verra, c’est ma critique principale sur cette palette.

Euh, c’est quelle couleur ?
Mouais, toujours pas super estompé… 

Mon avis sur ce jour 4 : Discret, joli, mais un peu galère à estomper. On est vraiment dans du très discret et subtil au niveau des couleurs (on ne dirait pas que j’ai du kaki sur les yeux…).

Je suis à peu près sûre d’avoir fait un maquillage marron et rose également, mais je n’ai pas du le prendre en photo !

Quel sort pour la In Bloom de Smashbox ? 

J’aime : 

– La palette en elle-même, très jolie (boîtier noir et fin, assez chic, grand miroir qui prend toute la moitié supérieure de la palette)

– La gamme de teintes (kaki, rose, violet, marron, gris-bleu, beige…)

– La qualité des fards, très doux, sans aucune chute, à la bonne pigmentation.

– Le fard rose irisé, super beau !

J’aime moins : 

– Les teintes un peu pastel sont, à mon goût, un peu trop fades une fois posées. La preuve : j’ai du mal à les reconnaître en photo trois semaines plus tard (certes, mes photos d’iPhone par mauvais temps sont assez pourries, mais quand même…). Ca peut être un plus pour beaucoup, mais je trouve ça un peu dommage personnellement, je préfère les couleurs franches, même nudes.

– Il n’y a aucune teinte, à part le rose, que je ne peux pas retrouver dans des palettes que j’ai déjà.

– Le pinceau fourni est un pinceau mousse, ce que je trouve toujours dommage dans des palettes de qualité (une palette Smashbox coûtant autour de 45$, en général…). (d’ailleurs en louchant sur le visuel, je vois qu’il ne s’agit pas d’un pinceau mousse, le Sephora de la Vth Avenue m’aurait-il arnaquée ?!)

Et donc ? 

Si j’avais peu de palettes, je la garderais sans hésiter : elle m’a coûté cher, elle est de très bonne qualité, jolie… Mais possédant déjà 3 palettes dans les tons naturels et un certain nombre d’autres dans des teintes variées, et étant donné qu’elle n’est pas ma préférée… je vais la mettre sur ma page de vente de blog ! (page qui n’existe pas encore, rapport au temps qu’il faut pour prendre des photos, encore et toujours !).

La suivante sur le grill : La palette Oh So Special de Sleek. 

juin 13, 2012

Étiquettes : , , , , ,
  • Je n’ai jamais testé de produits de cette marque. Je pense qu’on peut facilement trouvé une palette similaire pour moins cher. C’est vrai que les couleurs paraissent fades.
    J’ai craqué, il y a 15 jours pour la palette Paris de Sigma, je l’aime !! (comme si je n’avais pas assez de palettes.

  • J’aimerai bien tester cette marque! C’est vrai que c’est joli tout ça, mais sans gros coup de coeur… eh, ça ne m’empêcherai pas de craquer un jour 😉
    J’ai hâte de voir le prochain défi palette!

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *