Beauté et Austérité Budgétaire #5 : Retour à la raison

Au début du mois d’avril, j’expliquais que je ne croyais pas au No Buy, cette technique qui consiste à s’interdire tout achat cosmétique parce qu’on a trop « craqué » les mois précédents. D’abord je n’aime pas trop le concept de « craquer », qui laisse penser qu’on est des faibles consommatrices incapables de résister à des pulsions dangereuses lorsqu’elles sont confrontées à la vision démoniaque d’un vernis à paillettes. Ca me donne un peu l’impression d’une maladie, dit comme ça, non ?

Pourtant quand je regarde mes achats certains mois, c’est un peu ce que je suis : la folle furieuse qui n’a pas pu résister à une folie d’achat et a dépensé 50€ de vernis dont elle n’a pas besoin.

Je préfère donc me fixer des budgets raisonnables, quitte à me faire des « listes d’envie » par ailleurs. Au mois d’avril, cette technique a été un franc succès. Il faut dire que j’ai été bien aidée par la réception d’une JolieBox tout droit arrivée de Londres (grâce à Copine de Londres), et qui était géniale, le fait de recevoir des lots gagnés à deux concours, l’envoi de 2-3 produits « pour test » par des marques, des petits cadeaux capillaires de Copine de Londres, un joli colis de vernis de Lolaa… Forcément, quand on reçoit plein de cadeaux, la tentation d’acheter est moins forte.

Le premier JolieMag made in UK

Et en plus, il y avait un vernis ! D'une marque que je ne connaissais pas, mais très mignon. Par contre, attention aux ongles dédoublés qui se voient en transparence...

Le rose pâle façon Dalmatien (grâce à Black Polka Dot de Nubar, mon nouveau vernis chouchou).

Du coup, mon budget beauté est resté très raisonnable. Ca s’inscrit dans ma démarche plus globale de « Slow Consommation », c’est à dire de ne pas accumuler des choses qui prennent la poussière, de dépenser du temps, de l’argent, et de l’énergie dans des achats inutiles et coûteux pour l’environnement (je ne sais pas d’où me vient cette conscience écologique, mais elle s’installe de plus en plus dans mes réflexes de consommation).

Malheureusement, j’ai quand même dépassé les 50€ que je m’étais fixés, mais, pour ma défense, c’est pas vraiment ma faute.

J’ai, comme prévu, fait une commande sur Beauté Pure pour racheter mon fond de teint minéral Lily Lolo qui était presque vide (et que j’ai vidé quelques jours après réception de la commande). J’ai ajouté un lot de trois mini fonds de teint de la marque pour essayer d’autres teintes et anticiper le mini bronzage de l’été (l’avantage du minéral étant qu’on peut facilement doser sa teinte et faire des mélanges pour foncer ou éclaircir légèrement son fond de teint), de l’huile essentielle de lavande (qui était vide aussi) et du rhassoul pour rentabiliser les frais de port car j’aurai vidé le mien, que j’utilise pour me nettoyer le visage un soir sur deux, d’ici un mois. Avec les frais de port, on arrive donc à 42€.

Ca aurait pu se terminer comme ça, j’aurais poussé des cris de victoire et ça aurait été génial, mais voilà : je suis partie trois jours en weekend et j’ai oublié de mette mon huile de jojoba dans mes bagages. Celle que j’avais laissée chez moi n’étant pas très pleine de toute façon, j’ai fini par entrer dans une petite boutique de cosmétiques bio à Arcachon, où j’ai acheté une huile Florame à 12€. Et hop, dépassement de budget de 4€ (elle m’a cependant l’air mieux que celle que j’utilisais jusqu’à présent, qui était quand même beaucoup moins chère).

La bonne nouvelle, c’est que ma raisonnabilité de ce mois-ci a l’air de vouloir persister et que d’ailleurs, quand j’ai eu mon salaire en fin de mois, je n’ai pas, comme à mon habitude, passé directement une commande de babioles dont j’avais envie depuis un bout de temps mais pour lesquelles j’attendais mon salaire. Non non, j’ai juste mis des sous sur mon compte épargne.

Du coup, et étant donné que j’ai un besoin cosmétique proche du zéro, je n’ai pas de budget pour mai. Si j’ai envie ou besoin d’une petite chose, je l’achèterai, mais je n’ai pas l’impression d’avoir besoin de contrôler un craquage. On lance les paris sur la durée de vie de cette nouvelle manière de consommer ?

En contrepartie, j’ai envie de choses clairement plus onéreuses (type un épilateur à lumière pulsée ou un massage ayurvédique).

  • Bravo pour cette nouvelle sagesse ! Bon, c’est vrai que tu n’as pas été privée de nouveaux produits à tester, ça doit bien aider à restreindre ses dépenses.
    Mais j’espère que tu conservera cet état d’esprit les prochains mois.
    Moi aussi après quelques mois à dépenser pour tout et n’importe quoi, maintenant je reste très raisonnable et chaque achat est murement réfléchi.
    Quoique l’épilateur à lumière pulsé, j’ai craqué il y a 2 ans et ça pourrait quasiment me faire le budget beauté de toute la période !

    • Merci ! J’espère qu’elle va durer, cette sagesse ! 😀
      C’est un cool état d’esprit, et s’il me permet d’avoir plus de place, de moins plomber la planète et mes placards et de me faire de « vrais » plaisirs utiles, ce serait parfait !
      Pour l’épilateur, t’es contente ?
      Moi j’ai déjà fait maillot aisselles au laser en fait, mais ce serait pour faire l’entretien bi-annuel ou annuel et aussi les jambes, trop marre du laser !

      • Bien résumé pour les avantages de cette « raisonnabilité » !
        Pour l’épilateur, oui, j’en suis contente. Bon, ok, je suis pas aussi assidue que je devrais, mais je vois quand même un bon changement lors de la repousse.

        • Je n’en attends pas des miracles, mais je crois que si c’est simplement moins pénible que la cire, sans poils incarnés et sans être obligée d’être un yéti pour agir (vu qu’on se rase d’abord), avec tout de même le poil qui s’affine… le tout sans avoir à se traîner dans des instituts après le boulot ou le weekend… je suis prête à raquer !

  • Je rêve d’avoir un budget « beauté » de 50 euros. J’essaie depuis peu de consommer autrement, parce que j’ai des produits partout, j’accumule, j’ai plus de place bref et puis j’ai des projets dans ma petite tête…

  • Félicitations Smooth. Je comprends cette conscience du consommer moins ou en tout cas du consommer mieux. Ça va assez bien à la vie que tu souhaites avoir en ce moment. Tu vois, je trouve que bizarrement on finit par manger comme on vit et vivre comme on mange …
    J’y pense, j’en parle ici mais ça te tenterait de tester l’Aquarius un midi avec moi ? Vu que je sais que tu cherchais quelqu’un. DIs moi au cas où. Je déménage bientôt mais je veux faire le plein de capitale avant …

    • Coucou !
      Merci pour ton commentaire. 🙂 Je suis tout à fait d’accord avec le vivre comme on mange, c’est exactement ça ! Je trouve ça super bizarre d’être mesurée dans mon alimentation pour me « gaver » de cosmétiques, c’est un peu la même démarche, quelque part…
      Figure toi que je vais peut-être tester l’Aquarius la semaine prochaine… mais quoiqu’il en soit, ça me ferait très plaisir d’y aller avec toi un midi, que ce soit ma première fois ou non !!! 😀
      Tu déménages quand ?

  • Ta Copine de Londres a l’air d’être une vile tentatrice je trouve… Et elle en est à la phase paradoxale du « je commence à me tourner un peu vers le naturel mais j’ai plein -et trop- de produits à entamer/finir, je la fais quand ma commande AromaZone/Univeda? », ce qui la rend peut-être encore plus dangereuse 😉

    • Tout à fait ! Enfin heureusement, elle m’a fait plein de cadeaux pour compenser les tentations. 😉
      Aïe aïe la phase où tu commences à accumuler du produit AromaZone est HYPER dangereuse. Je vais devoir te fuir, j’ai envie d’huiles essentielles et hydrolats en ce moment !! 😉

  • mdr oui j’attends les résultats de cette nouvelle technique ma belle, tu nous en dira plus une fois cette dernière testée! Moi je t’ai répondu sur mon blog, j’admire ta façon de manger et bon, voilà moi j’ai pas le temps mais clairement j’admire, je penses qu’une partie de la beauté vient de l’intéreiure et ta façon de ta nourrir est juste parfaite!
    Au passage j’ai flashé sur ton vernis nubar, je le trouve trop top! Moi aussi j’ai des envies mais souvent j’arrive à les réfrénées parce que maintenant je vis seule (plus de chéri sniffff) et que j’ai pleins de trucs à me racheter etc, donc l’envie de me maquiller de prendre soin de moi n’est plus tellement au rendez vous, je sais c’est une erreur je devrai encore plus prendre soin de moi mais là le moral n’y est pas alors voilà! J’essaie de faire l minimum quand meme, crèmes pour les mains ça c’est clair, un peu sur le visage et aujourd’hui je sors un peu alors j’ai fait un make up soft

    • Oui, c’est important de continuer à prendre soin de soi ! Un petit maquillage par-ci, par-là, c’est rigolo et ça remonte le moral ! 🙂
      Pour le moment, ma technique d’économie m’a l’air de fonctionner, mais il faudra voir sur le long terme. 😀

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *