Ariane et Solal me manquent

Vous savez quoi, j’ai abandonné Belle du Seigneur. Tout le monde m’a convaincue que si j’en avais marre (et croyez-moi, j’en avais marre), il valait mieux arrêter, qu’il n’y avait aucune raison rationnelle de se forcer à lire un bouquin jusqu’à la fin.
Alors samedi, 10 minutes avant la fermeture de la bibliothèque, je m’y suis précipitée pour rendre le fameux pavé avant de devoir en prime payer une amende. Comble de l’ironie, dans la file d’attente interminable, ma voisine de derrière me demande :
« C’est bien Belle du Seigneur ?
– Euh… Ça aurait pu être plus court. Mais pourtant c’est bien. Enfin, les 600 premières pages, après, je sais pas.
– Ah oui c’est dommage, il n’en restait pas beaucoup.
– Oui 250 pages ça peut ne pas être beaucoup, mais ça peut parfois être trèèèès long. Essayez pour voir, il y a des gens qui le lisent trois fois hein, vous allez peut-être le dévorer en une nuit, qui sait ? »
(mais je crois qu’elle ne va pas le lire, j’avais l’air désespéré). 
Sauf que voilà : je n’arrive pas à commencer un autre livre, j’ai envie de connaître la fin. En fait non, j’en connais les grandes lignes, donc j’ai bel et bien envie de LIRE la fin.
Ce livre est vraiment bizarre. Je crois que je vais devoir aller le ré-emprunter. Albert Cohen est en passe de devenir mon nouveau dieu. Le mec qui te saoule, mais d’une manière si subtile que t’en redemande quand même.
janvier 12, 2011

  • Ahhhh ! J'ai connu ça avec Thomas Mann et sa Montagne Magique. Après des mois à ramer dessus, parce qu'en toute subjectivité c'est chiantissime, j'ai fini par atteindre la dernière page. Aujourd'hui l'épreuve est loin derrière moi, et je considère que c'est un bouquin génial. J'en ai un souvenir hyper précis (contrairement à des bouquins avalés à toute vitesse et qui m'ont beaucoup plus enthousiasmé pendant la lecture), et le sentiment que l'auteur m'a fait passé exactement ce qu'il voulait (y compris, et notamment, la lourde sensation d'ennui et du temps qui passe à perdre son temps).
    Donc je le recommande pas, mais je suis super content de l'avoir lu…

    Mmm c'est marrant des fois on écrit des trucs, comme ce commentaire, parce que spontanément on a envie de le dire, et puis après on se dit : "non mais y'a des gens qui vont lire ça, et je pense qu'ils s'en foutent royalement". Bon alors je clique ou je clique pas sur "publier" ? … ? … Allez je clique…

    Siparunenuitdhiver

  • @siparunenuitdhiver Mais non on s'en fout pas. En tous cas pas moi. T'as saisi avec précision mes sentiments pour Belle du seigneur. Je me dis que c'est laborieux, mais je me souviens de chaque chapitre, chaque phrase (presque) avec précision, c'est fou.
    @JJ : c'est marrant, j'ai pensé à toi en écrivant la dernière phrase. Mais après l'avoir écrite.

  • Et bien tu sais quoi : je dois en être à peu près à la même page que toi … depuis 6 mois environ !!
    je l'ai commencé l'année dernière, j'en suis bien à la moitié…Ariane, je commençais à la trouver un peu gourdasse, et puis Solal, quand même un peu connard sur les bords…
    J'ai posé le pavé sur une table basse du salon, et depuis, je le dépoussière de temps en temps!
    Avantage: quand des invités viennent à la maison, ils le remarquent souvent et s'extasient devant mon courage (quoi, t'arrives à lire un livre aussi gros !!! trop forte !!)

  • @Louboutin59 : Ah mais toi t'as de la chance, au moins, tu peux l'exposer ! Je l'ai rendu à la bibliothèque… Mais je me dis qu'un jour, je m'y remettrai. Mais en effet, elle est un peu cruche Ariane. En attendant, j'expose Du côté de chez Swann (130 pages lues à ce jour).

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *